Retour à l'accueil

2003 UB313, la dixième planète *

* annoncée comme telle par les découvreurs au moment de la découverte

(136199) Eris = 2003 UB313

 

 

Les membres de l'IAU réunis à la 26è Assemblée Générale 2006 à Prague (République Tchèque) ont convenu (Résolution 5A) qu'une "planète" est définie comme un corps céleste qui (a) est en orbite autour du Soleil, (b) a suffisamment de masse pour que sa propre gravité surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'elle assume une forme hydrostatique d'équilibre (presque ronde), et (c) a dégagé le voisinage autour de son orbite.

 

Ceci signifie que le Système solaire se compose des huit "planètes" Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Une nouvelle classe distincte d'objets appelés "planètes naines" a également été décidée. Il a été convenu que les "planètes" et les "planètes naines" sont deux classes distinctes d'objets.

 

2003 UB313 appartient à la catégorie des "planètes naines".

La planète naine 2003 UB313 a été officiellement numérotée en tant que planète mineure : (136199) 2003 UB313.

La planète naine auparavant connue sous le nom de 2003 UB313 a reçu la désignation officielle (136199) Eris.

La lune d'Eris, connue auparavant sous le nom de S/2005 (2003 UB313) 1 et maintenant connue techniquement en tant que (136199) Eris I, a été appelée Dysnomia.

 

 

 

Presque deux ans après que l'Assemblée Générale de l'Union Astronomique Internationale (IAU) a introduit la catégorie de planètes naines, l'IAU, comme promis, s'est décidée pour un nom pour les planètes naines transneptuniennes similaires à Pluton. Le nom de "plutoïde" a été proposé par les membres du CSBN (Committee on Small Body Nomenclature) de l'IAU, accepté par le Conseil de la Division III, par le WGPSN (Working Group for Planetary System Nomenclature) de l'IAU et approuvé par le Comité Exécutif de l'IAU lors de sa réunion récente à Oslo, Norvège.

 

Les Plutoïdes sont les corps célestes en orbite autour du Soleil à une distance plus grande que celle de Neptune qui ont suffisamment de masse pour que leur propre gravité surmonte les forces de corps rigide de sorte qu'ils assument une forme hydrostatique d'équilibre (proche de la sphére), et qui n'ont pas dégagé le voisinage autour de leur orbite. Les deux connus et nommés plutoïdes sont Pluton et Eris.

 

 

 

Une dixième planète au-delà de Pluton

 

Plus gros que Pluton !

 

Après l'annonce de la découverte le 28 Juillet 2005 par Jose-Luis Ortiz (Instituto de Astrofísica de Andalucía, CSIC, Espagne) de l'énorme SKBO dénommé 2003 EL61, un nouvel objet encore plus important, 2003 UB313, a été découvert au-delà de Pluton.

 

Découvert le 21 Octobre 2003 avec le télescope Samuel Oschin du Mont Palomar par M. E. Brown, C. A. Trujillo, D. Rabinowitz, l'objet dénommé provisoirement 2003 UB313 a été retrouvé sur des images prises par la même équipe les 09 Septembre et 04 et 05 Octobre 2004, mais également sur des clichés pris en Décembre 2000, Octobre 2001, Novembre 2002. L'objet a été retrouvé sur des plaques DSS au Siding Spring datant du 29 Septembre 1989.

 

Crédits : NASA/JPL

 

 

2003 UB313
Epoch 2005 Aug. 18.0 TT = JDT 2453600.5                 MPC
M 197.53790              (2000.0)            P               Q
n   0.00176902     Peri.  151.31153     -0.91258509     -0.02028701
a  67.7091000      Node    35.87500     -0.34877687     -0.48266077
e   0.4416129      Incl.   44.17700     +0.21340843     -0.87557240
P 557              H   -1.1           G   0.15           U   5
 
Sources : MPEC 2005-O41 

 

Circulant à une distance de 37.808 UA au plus près du Soleil sur une orbite fortement inclinée d'environ 44°, il s'éloigne jusqu'à environ 97 UA de notre Soleil lors de son passage à l'aphélie. 2003 UB313 parcourt son orbite en 557 années.

  

Crédit : NASA/JPL

 

Actuellement à 97 UA de notre Soleil (1 UA= 149.597.870 km) dans la constellation de la Baleine (Cetus), sa magnitude est de 18,9.

 

Crédit : NASA/Caltech/M. Brown

 

Avec H -1.1, selon la formule d'estimation de taille, 2003 UB313 serait d'un diamètre compris entre 4.400 km et 9.900 km, si toutefois son albédo est compris entre 0.05 et 0.25.

 

Bien que les estimations de taille soient incertaines, la limite inférieure de cet objet est d'au moins la taille de Pluton et probablement un peu plus grand.

 

Crédit : Sky&Telescope/Gregg Dindermann

   

Il est plus probable que l'objet doit faire moins de 3.550 km de diamètre, puisqu'il n'a pas été détecté par le télescope spatial Spitzer de la Nasa, dont c'est la limite inférieure. Mais la limite inférieure dérivée de son éclat, en supposant que sa surface est 100 pour cent réfléchissante, le rend encore plus grand que Pluton, lequel a un diamètre de 2.250 km.

 

L'Observatoire Gemini a obtenu un spectre préliminaire de 2003 UB313. Ces observations ont été obtenues le 25 Janvier 2005 par Chad Trujillo (Gemini).

 

Spectres de 2003 UB313 (en rouge, obtenu l'Observatoire Gemini par Trujillo, Brown et Rabinowitz) et de Pluton (en noir, de Rudy et al. 2003). Les "pics" caractéristiques de la glace de méthane sont indiqués par les flèches rouges et sont présents aussi bien pour 2003 UB313 que pour Pluton.

   

Pour mieux caractériser la surface de l'objet, l'équipe a obtenu des spectres le 25 Janvier 2005 avec l'instrument NIRI (near-infrared spectrograph) sur le télescope de 8 mètres Gemini North de Mauna kea (Hawaii). Les spectres de NIRI montrent de fortes signatures de glace de méthane, remarquablement semblables au spectre de Pluton, qui est également dominé par la glace de méthane dans les observations proches de l'infrarouge.

 

Selon Trujillo, "nous n'en savons toujours pas plus sur cet objet, cependant, il est clair qu'il est très semblable à Pluton en taille et en composition, au moins à première vue". La présence de glace de méthane est peu courante parce qu'elle indique une surface primitive qui n'a probablement pas été sensiblement réchauffée depuis que le Système solaire s'est formé il y a 4,5 milliards d'années. "Si 2003 UB313 venait près du Soleil, toute la glace de méthane se mettrait immédiatement à bouillir. Jusqu'ici, personne n'a vu de méthane sur n'importe quel autre objet de la Ceinture Kuiper, uniquement sur Pluton et Triton, la lune de Neptune", commente Trujillo. La lointaine Ceinture Kuiper est une collection de corps satellisant le Soleil au-delà de Neptune, et est la population parente aux comètes.

 

Les auteurs de la découverte ont déjà proposé un nom à l'Union Astronomique Internationale pour la découverte de la "dixième planète".

 

Mise à jour  du 15 Août 2005 :

Les observations du Spitzer ont échoué en raison d'une erreur humaine qui a fait diriger le télescope dans une mauvaise direction. L'erreur a été décelée par un des nombreux membres de l'équipe scientifique du Spitzer. Le télescope spatial essayera une nouvelle fois d'observer 2003 UB313 à la fin du mois d'Août 2005. En attendant, des observations sont attendues du télescope IRAM de 30 mètres. Ce télescope, comme Spitzer, mesure la chaleur dégagée. Mais IRAM mesure la chaleur dégagée dans une région du spectre où beaucoup moins de chaleur est produite. La combinaison du Spitzer et d'IRAM sera particulièrement puissante.

 

Des observations avec le télescope spatial Hubble sont programmées et auront lieu sous peu afin de déterminer la taille de 2003 UB313.

 

Mise à jour  du 03 Octobre 2005 :

Les observations faites le 10 Septembre 2005 avec un des télescopes géants de l'Observatoire Keck sur le Mauna Kea (Hawaii) montrent que l'objet récemment découvert et répertorié sous le nom de 2003 UB313 est accompagné d'une lune. La découverte de cette lune, dénommée S/2005 (2003 UB313), va permettre de déterminer avec précision la masse de 2003 UB313. Des observations additionnelles du télescope spatial Hubble sont prévues pour le mois de Novembre.

 

Crédit : WM Keck Observatory

 

Mise à jour  du 01 Février 2006 :

Selon les mesures effectuées par des astronomes de l'Université de Bonn et du Max-Planck-Institute for Radioastronomy (MPIfR), 2003 UB313 serait plus grand que Pluton.

 

Les observations, au moyen du détecteur MAMBO (Max-Planck Millimeter Bolometer) sur le télescope IRAM de 30 mètres situé en Espagne, de l'émission de chaleur de 2004 UB313 à la longueur d'onde de 1.2mm, combinées avec les mesures d'éclat visuel, conduisent à un diamètre de 3.000±300±100 km, en tenant compte des incertitudes, à savoir sur les mesures et calibrations, et en second lieu sur l'orientation de l'objet.

 

Ceci fait de 2003 UB313 le plus grand objet transneptunien connu, avec une taille nettement supérieure à celle de Pluton (2.300 km). L'albédo, de 0.60±0.10±0.05, est fortement similaire à celui de Pluton, suggérant que le méthane vu dans le spectre optique provoque une réflectivité élevée de la surface glacée.

 

Crédit : Max-Planck-Institute for Radioastronomy

 

Mise à jour du 11 Avril 2006 :

Les observations faites avec le télescope spatial Hubble montrent que l'objet de la Ceinture de Kuiper 2003 UB313, la "dixième planète" surnommée "Xena", est légèrement plus grand que Pluton.

 

Bien que les précédentes observations terrestres suggéraient que Xena était environ 30 pour cent plus grande en diamètre que Pluton, les observations d'Hubble faites les 09 et 10 Décembre 2005, donnent un diamètre de 2.400 km (avec une incertitude de 100 km) pour Xena. Le diamètre de Pluton, mesuré par Hubble, est de 2.290 km.

 

Crédit: NASA, ESA, and A. Feild (STScI)

 

Le 07 Septembre 2006 :

La planète naine 2003 UB313 a été officiellement numérotée en tant que planète mineure : (136199) 2003 UB313

 

Le 14 Septembre 2006 :

La planète naine auparavant connue sous le nom de 2003 UB313 a reçu la désignation officielle (136199) Eris, ou Eris en abrégé, de l'Union Astronomique Internationale le 13 Septembre 2006. Le nom a été accepté presque unanimement par le WGPSN (Working Group for Planetary System Nomenclature) et le CSBN (Committee for Small Body Nomenclature).

 

Eris est la seconde planète naine dans une sous-catégorie d'objets dont Pluton est le prototype.

 

Le nom Eris a été proposé par l'un des découvreurs, Michael Brown (Caltech, USA). (136199) Eris a été découverte le 05 Janvier 2005 par M. E. Brown, C. A. Trujillo, et D. Rabinowitz à l'Observatoire de Palomar.

 

Eris est la déesse grecque de la discorde et des conflits. Elle provoque la jalousie et l'envie pour causer le combat et la colère parmi les hommes. Au mariage de Pélé et de Thétis, les parents du héros grec Achille, tous les dieux excepté Eris ont été invités, et, exaspéré par son exclusion, elle a causé méchamment une querelle parmi les déesses ce qui a conduit à la guerre de Troie.

 

La lune d'Eris, connue auparavant sous le nom de S/2005 (2003 UB313) 1 et maintenant connue techniquement en tant que (136199) Eris I, a été appelée Dysnomia.

 

Dysnomia est le fléau de l'anarchie. Elle est la fille d'Eris, déesse du chaos et des conflits, et la contrepartie à Eunomia qui met un terme à la colère des graves conflits.

 

Le nom Dysnomia a été accepté unanimement par les membres du WGPSN. le nom était proposé par Mike Brown, un membre de l'équipe qui a fait la découverte.

 

Les nouvelles désignations ont été approuvées par le Comité d'Organisation de la Division III de l'IAU et par les dirigeants de l'IAU et annoncées dans la circulaire 8747 de l'IAU le 13 Septembre 2006.

 

(136199) Eris = 2003 UB313

(136199) Eris I (Dysnomia)

 

http://cfa-www.harvard.edu/iau/special/08747.pdf (IAUC 8747 [PDF])

 

http://www.iau2006.org/mirror/www.iau.org/iau0605/index.html

 

Note :

Eris est la déesse de la discorde dans la mythologie gréco-latine.
Dysnomia est l'un des fléaux (l'Anarchie) capturés par Prométhée qui se sont abattus sur l'humanité lorsque Pandore a ouvert la jarre interdite.

 

Le 14 Juin 2007:

Le télescope spatial Hubble s'est associé avec le télescope du W.M. Keck Observatory pour mesurer avec précision la masse d'Eris, le plus grand membre d'une nouvelle classe de planètes naines dans notre Système solaire. Eris est de 1.27 fois la masse de Pluton, autrefois le plus grand membre de la Ceinture de Kuiper des objets glacials au-delà de Neptune.

 

Les observations de Hubble en 2006 ont montré qu'Eris est physiquement légèrement plus grande que Pluton. Mais la masse a pu seulement être calculée en observant le mouvement orbital de la lune Dysnomia autour d'Eris. Des images multiples du mouvement de Dysnomia le long de son orbite ont été prises par Hubble et Keck.

http://hubblesite.org/newscenter/archive/releases/2007/24

 

Le 16 Juillet 2015:

Les récentes mesures obtenues par la sonde New Horizons lors de son passage auprès de Pluton en Juillet 2015 indiquent que Pluton a un diamètre de 2.370 km, tandis que Charon a un diamètre de 1.208 km. la planète naine Pluton serait, par conséquent, légèrement plus grande que Eris.

 

Pour en savoir plus...

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K05/K05O41.html

 

http://www.gps.caltech.edu/~mbrown/planetlila/index.html

 

http://www.gemini.edu/index.php?option=content&task=view&id=142

 

http://www.nasa.gov/home/hqnews/2005/jul/HQ_05209_10th_Planet.html

 

http://science.nasa.gov/headlines/y2005/29jul_planetx.htm?list17672

 

http://www.nasa.gov/vision/universe/solarsystem/newplanet-072905-images.html

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/4730061.stm

 

http://www.space.com/scienceastronomy/050729_new_planet.html

 

http://skyandtelescope.com/news/article_1560_1.asp

 

http://www.astro.uni-bonn.de/~bertoldi/ub313/ 

 

L'orbite est visible sur

http://neo.jpl.nasa.gov/orbits/2003ub313.html

 

Descriptif du Monde des Astéroïdes au 31 Décembre 2003 par Gérard Faure

 

Les ASTEROIDES

 

Correspondance entre la Magnitude absolue (H) et le Diamètre des Astéroïdes

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux