Retour à l'accueil

L'astéroïde 2004 DW, un astéroïde géant

(90482) Orcus = 2004 DW

 

 

 

Un planétoïde géant

 

Les scientifiques planétaires du Caltech (California Institute of Technology) et de l'Université Yale ont découvert le 17 Février 2004, avec le télescope Oschin de 1,2 m et la caméra QUEST du Mont Palomar, un nouveau planétoïde aux confins glacés du Système Solaire.

 

Et par une heureuse coïncidence, cette découverte intervient 74 ans presque jour pour jour après la découverte de Pluton. En effet, c'est le 18 Février 1930 que Clyde Tombaugh a découvert Pluton en examinant des clichés pris les 21, 23, et 29 Janvier 1930 à l'Observatoire de Lowell.

 

 

Crédits : Michael Brown (Caltech), Chad Trujillo (Gemini Observatory) et David Rabinowitz (Yale University)

L'astéroïde, dénommé 2004 DW, pourrait être encore plus grand que le détenteur actuel du record, Quaoar (2002 LM60) qui a été mesuré par le télescope spatial Hubble et affiche un diamètre de 1 250 km.

  

Selon les découvreurs , les scientifiques planétaires Mike Brown (Caltech), son collègue Chad Trujillo (maintenant à l'Observatoire Gemini d'Hawaii), et David Rabinowitz (Yale University), le planétoïde 2004 DW a été trouvé dans le cadre du même programme de recherche qui a abouti à la découverte de Quaoar le 04 Juin 2002, un astéroïde circulant dans la zone de la ceinture d'Edgeworth-Kuiper.

 

2004 DW... répertorié comme une étoile

 

Les éléments orbitaux préliminaires de 2004 DW plaçaient l'objet à une distance de 46 UA. Ce nouveau Kubewano (même famille que 1992 QB1) n'était pas en résonance avec Neptune.

 

Mais peu après l'annonce de sa découverte, l'astéroïde 2004 DW a été retrouvé sur des images datant du 08 Novembre 1951, et du 23 Novembre 1954. L'observation de 1954 était enregistrée comme une étoile dans le catalogue USNO-B1.0 (sous la dénomination 1121-0125248). L'objet figurait également sur de nombreuses images prises ces dernières années, à savoir en 1991, 1992, 1993, 1996, 2000, 2001, 2002.

 

Crédits : Felix Hormuth,

Martin Buchmann & Matthias

Busch at Calar Alto (Spain)

 

Compte tenu de ces observations supplémentaires, la nouvelle circulaire MPEC 2004-D15 indique maintenant que 2004 DW circule sur une orbite inclinée de 20,5° à une distance moyenne de 39,47 UA. La résonance 2:3 avec Neptune maintient l'objet à plus de 18 UA de Neptune. Son inclinaison orbitale est supérieure à celle de Pluton (17°) et l'objet circule sensiblement à la même distance. Sa période de révolution autour du Soleil est de 248 ans.

 

Il s'agit donc d'un Plutino (même famille que Pluton), et non d'un Kubewano (même famille que 1992 QB1) comme initialement annoncé.

 

Orbite préliminaire (old) et nouvelle orbite (new) du plutino 2004 DW

Crédits : hohmanntransfer.com

 

Plus gros que Quaoar

 

D'après les premières estimations, 2004 DW doit être plus gros que Quaoar et peut-être plus gros que Charon, mais il est encore loin de Pluton. La taille de 2004 DW n'est pas encore certaine. L'un des découvreur, Mike Brown estime une taille d'environ 1 400 kilomètres, en se basant sur une comparaison de la luminosité du planétoïde avec celle de Quaoar.

 

Astéroïde

H (slope parameter)

pV (albedo)

Taille estimée

Famille

Année de découverte

Pluton

-1.1

0.9

2 320

Plutino

1930

2004 DW

+2.1

0.15

1 305 km

(entre 1 010 et 2 260 km) *

Plutino

2004

Charon

+0.9

0.478

1 270 km

Plutino

1978

50000 Quaoar

+2.6

0.10

1 250 km +/-50 km

Kubewano

2002

4 Vesta

+3.2

0.33

530 km

Anneau Principal

1807

*Avec un albedo comparable à celui de Quaoar, 2004 DW afficherait une taille de 1 570 km

 

Des mesures astrométriques vont être effectuées très prochainement afin de déterminer avec plus de précision la taille de 2004 DW.

 

2004 DW a reçu un nom et une numérotation définitive : (90482) Orcus

 

Pluton, un plutino comme tant d'autres, voit son statut de Planète mis à mal

 

Quoi qu'il en soit, cette découverte pourrait porter le coup de grâce au défenseur de Pluton en tant que planète. La grande majorité de la communauté astronomique internationale considère en effet que Pluton n'est qu'un astéroïde, un très gros astéroïde, le plus gros actuellement connu.

 

Tout le démontre :

  • Sa forte inclinaison de 17° sur le plan de l'écliptique représente une anomalie par rapport aux autres planètes.
  • Pluton est deux fois plus petite que les autres planètes solides, toutes situées près du Soleil.
  • Pluton, dont l'orbite coupe l'orbite d'une autre grande planète, Neptune, est en résonance 2:3 avec celle-ci. De ce fait, son orbite est similaire à celle de très nombreux Transneptuniens soumis à l'influence de Neptune.
  • Le diamètre de Pluton est inférieur à celui de nombreux satellites naturels, comme par exemple la Lune, Io, Europe, Ganymède, Callisto, Titan, Triton.
  • De nombreux astéroïdes possèdent leurs propres satellites. Environ 15 à 17% des géocroiseurs plus gros que 200 m de diamètre seraient des astéroïdes binaires. C'est le cas du géocroiseur de type Apollo 69230 Hermès, de 243 Ida et son compagnon Dactyl, situé dans l'anneau principal de la Ceinture d'astéroïdes, de 1998 WW31, un astéroïde de la ceinture de Kuiper, etc...

 

Rien ne permet donc de distinguer Pluton des autres plutinos à l'exception de sa taille qui en fait le plus gros TNO actuellement connu. Et il se pourrait que des objets encore à découvrir de la ceinture de Kuiper soient aussi gros que Pluton.

 

Pour en savoir plus...

 

http://pr.caltech.edu/media/Press_Releases/PR12495.html

 

http://www.ifa.hawaii.edu/faculty/jewitt/kb/big_kbo.html

 

http://www.gps.caltech.edu/~chad/2004dw/

 

http://www.hohmanntransfer.com/mn/0402/19.htm#04dw

 

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04D15.html (MPEC 2004-D15) [20/02/2004]

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04D13.html (MPEC 2004-D13) [20/02/2004]

http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K04/K04D09.html (MPEC 2004-D09) [19/02/2004]

 

http://www.newscientist.com/news/news.jsp?id=ns99994702 

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/3506329.stm 

http://www.spaceflightnow.com/news/n0402/20kuiper/

http://www.spaceflightnow.com/news/n0210/07quaoar/

 

Descriptif du Monde des Astéroïdes au 31 Décembre 2003  par Gérard Faure

 

Les ASTEROIDES

 

Correspondance entre la Magnitude absolue (H) et le Diamètre des Astéroïdes

 

Nouvelles du Ciel : L'astéroïde 2004 DW était répertorié comme une étoile [20/02/2004]

Nouvelles du Ciel : 2004 DW, un candidat sérieux pour le titre du plus gros astéroïde [19/02/2004 et 20/02/2004]

Nouvelles du Ciel : Une découverte sensationnelle : 2002 LM60 [07/10/2002]

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux