2008 TC3... Première détection d'un astéroïde avant son impact sur Terre... quelques heures plus tard

 

 

Un bolide nommé 2008 TC3

 

Animation montrant les images de découverte de 2008 TC3. Images prises vers 04h30 UTC le 06 OCtobre 2008. L'astéroïde était de magnitude 19 et se déplaçait de 2.5 degrés par jour. Crédit : Richard Kowalski et Ed Beshore, Catalina Sky Survey

Pour la première fois, un petit astéroïde découvert quelques heures auparavant et circulant sur une trajectoire croisant celle de la Terre, a été suivi lors de son approche jusqu'à son impact final.

 

L'astéroïde a été découvert le 06 Octobre 2008 à 06h39 par Richard Kowalski dans le cadre du Mt. Lemmon Survey. L'objet en question a fait l'objet d'une demande de confirmation et a été porté sur la page NEOCP du Minor Planet Center sous la référence 8TA9D69. La douzaine d'observations initiales faites dans le cadre du Mt. Lemmon Survey s'est enrichie d'observations supplémentaires réalisées par J. E. McGaha du Sabino Canyon Obs., par Cristovao Jacques via RAS Obs. Moorook, et par G. J. Garradd du Siding Spring Survey (SSS), confirmant ainsi la découverte.

 

A 13:54 UTC, Bill J. Gray (Projectpluto) informe les membres de la liste Minor Planet Mailing List (MPML) que l'objet portant la désignation provisoire de 8TA9D69 figurant sur la page NEOCP a de forte de chance de percuter la Terre, en produisant un superbe bolide compte-tenu de la petite taille de l'objet (H=30.5).

 

A 14:59 UTC, le Minor Planet Center publie la MPEC 2008-T50 comprenant 26 observations de l'objet, lequel se voit attribuer par la même occasion la désignation officielle de 2008 TC3.

Gareth V. Williams (MPC) signale : l'orbite nominale indique que 2008 TC3 vient à moins d'un rayon de la Terre vers 02:24 UTC le 07 Octobre. La magnitude absolue (H = 30.4) indique que l'objet ne survivra pas au passage à travers l'atmosphère. Steve Chesley (JPL) rapporte que l'entrée atmosphérique se produira à 02:46 UTC le 7 octobre au-dessus du nord du Soudan.

 

Image de simulation, créé par Syuichi Nakano (Sumoto, Japan), de la collision de 2008 TC3 avec la Terre.

 

Don Yeomans (NASA/JPL Near-Earth Object Program Office) précise dans sa note intitulée "Small Asteroid Predicted to Cause Brilliant Fireball over Northern Sudan" que le moment de l'entrée dans l'atmosphère est, avec les dernières données astrométriques, prévu aux environs de 02:46 UTC le 07 Octobre à une vitesse relative de 12.8 km/s sous un angle de 19 degrés. L'objet, d'une taille estimée à environ 3 mètres, devrait s'approcher en venant de l'ouest et traverser le ciel en direction de l'est, en donnant lieu à un superbe météore lors de sa rencontre avec l'atmosphère de la Terre. Le point d'entrée dans l'atmosphère devrait se faire au-dessus du nord du Soudan.

 

Orbite de l'astéroïde 2008 TC3

Crédit : NASA/JPL Near-Earth Object Program Office

Vue du dessus montrant la trajectoire de 2008 TC3 vers la Terre

(une marque toutes les 15 minutes)

Crédit : NASA/JPL Near-Earth Object Program Office

 

A 18:08 UTC, Andrea Milani (NEODys team) informe les membres de la liste MPML que l'objet portant la désignation provisoire de 8TA9D69 a été soumis au contrôle de risque du sytème NEODYS, en utilisant les 26 observations optiques indiquées sur la page NEOCP. Le résultat indique un risque certain pour 02:47 UTC le 07 Octobre.

 

Oct. 6, 18:18 UTC MPEC 2008-T51 - 2008 TC3 : 5 nouvelles observations (Engelhardt Obs. Zelenchukskaya Station)

Oct. 6, 19:15 UTC MPEC 2008-T52 - 2008 TC3 : 16 nouvelles observations (Engelhardt Obs. Zelenchukskaya Station, Crni Vrh Obs., et Gnosca Obs.)

Oct. 6, 20:07 UTC MPEC 2008-T53 - 2008 TC3 : 13 nouvelles observations (Gnosca Obs., Chante-Perdrix Obs., Great Shefford Obs., et Schiaparelli Obs.)

Oct. 6, 20:20 UTC MPEC 2008-T54 - 2008 TC3 : 14 nouvelles observations (Gnosca Obs., Schiaparelli Obs., et Klet Obs.)

Oct. 6, 20:53 UTC MPEC 2008-T55 - 2008 TC3 : 22 nouvelles observations (Great Shefford Obs., Gnosca Obs., Remanzacco Obs., Klet Obs., et Montcabre Obs.)

Oct. 6, 21:07 UTC MPEC 2008-T56 - 2008 TC3 : 12 nouvelles observations (Mallorca Obs. et Montcabre Obs.)

Oct. 6, 21:21 UTC MPEC 2008-T57 - 2008 TC3 : 11 nouvelles observations (La Sagra Obs., Wildberg Obs., et Montcabre Obs.)

Oct. 6, 21:37 UTC MPEC 2008-T58 - 2008 TC3 : 13 nouvelles observations (Gnosca Obs. et Nazaret Obs.)

Oct. 6, 21:46 UTC MPEC 2008-T59 - 2008 TC3 : 10 nouvelles observations (Farra d'Isonzo Obs. et Nazaret Obs.)

Oct. 6, 22:08 UTC MPEC 2008-T60 - 2008 TC3 : 18 nouvelles observations (CAST Obs., Nazaret Obs., et Montcabre Obs.)

Oct. 6, 22:15 UTC MPEC 2008-T61 - 2008 TC3 : 19 nouvelles observations (Gnosca Obs., Schiaparelli Obs, Atlante Obs., Nazaret Obs., et Montcabre Obs)

Oct. 6, 22:27 UTC MPEC 2008-T62 - 2008 TC3 : 6 nouvelles observations (Nazaret Obs. etd Marxuquera Obs.)

Oct. 6, 22:41 UTC MPEC 2008-T63 - 2008 TC3 : 43 nouvelles observations (Remanzacco Obs, Posadas Obs., Chante-Perdrix Obs., Great Shefford Obs., Montcabre Obs., Nazaret Obs., et Albigneux Obs.)

Oct. 6, 22:49 UTC MPEC 2008-T64 - 2008 TC3 : 20 nouvelles observations (Marxuquera Obs., Nazaret Obs., et Montcabre Obs.)

Oct. 6, 22:59 UTC MPEC 2008-T65 - 2008 TC3 : 37 nouvelles observations (Mallorca Obs., La Sagra Obs., Chante-Perdrix Obs., Gnosca Obs., et Remanzacco Obs.)

Oct. 6, 23:05 UTC MPEC 2008-T66 - 2008 TC3 : 23 nouvelles observations (Montcabre Obs., Nazaret Obs., et Aravaca Obs.)

Oct. 6, 23:30 UTC MPEC 2008-T67 - 2008 TC3 : publication de 61 nouvelles observations (Nazaret Obs., Remanzacco Obs., Chante-Perdrix Obs., Montcabre Obs., Albigneux Obs., et Gnosca Obs.)

Oct. 6, 23:40 UTC MPEC 2008-T68 - 2008 TC3 : 26 nouvelles observations (La Sagra Obs., Posadas Obs., Marxuquera Obs., Montcabre Obs., et Nazaret Obs.)

Oct. 7, 00:00 UTC MPEC 2008-T69 - 2008 TC3 : 49 nouvelles observations (Great Shefford Obs., Zelenchukskaya Sta., Remanzacco Obs., Nazaret Obs., Montcabre Obs., Chante-Perdrix Obs., et Albigneux Obs.)

Oct. 7, 00:28 UTC MPEC 2008-T70 - 2008 TC3 : publication de 37 nouvelles observations (Great Shefford Obs., Nazaret Obs., La Sagra Obs., Montcabre Obs., Albigneux Obs., et Chante-Perdrix Obs.)

Oct. 7, 01:09 UTC MPEC 2008-T71 - 2008 TC3 : 41 nouvelles observations (Remanzacco Obs., Posadas Obs., La Sagra Obs., Albigneux Obs., et Chante-Perdrix Obs.)

Oct. 7, 01:23 UTC MPEC 2008-T72 - 2008 TC3 : 19 nouvelles observations (Posadas Obs., Remanzacco Obs., Chante-Perdrix Obs., et Starkenburg Obs.)

Oct. 7, 01:44 UTC MPEC 2008-T73 - 2008 TC3 : 18 nouvelles observations (La Sagra Obs. et Chante-Perdrix Obs.)

 

Oct. 7, 01:45 UTC Une heure avant son entrée dans l'atmosphère terrestre, Paul Chodas (NASA/JPL Near-Earth Object Program Office) notait que "depuis sa découverte il y a à peine un jour, 2008 TC3 a été observé intensivement par les astronomes du monde entier, et au résultat, nos prévisions d'orbite sont devenues très précises. Nous estimons que cet objet entrera dans l'atmosphère de la Terre vers 2:45:28 UTC et atteindra une décélération maximum vers 2:45:54 UTC à une altitude d'environ 14 km. Ces temps sont incertains à  +/- 15 secondes près. Le moment où certains fragments pourraient atteindre le sol dépend en grande partie des propriétés physiques de l'objet, mais pourrait être vers 2:46:20 UTC +/- 40 secondes."

 

Oct. 7, 01:50 UTC : entrée de l'astéroïde dans l'ombre de la Terre

 

Oct. 7, 02:00 UTC MPEC 2008-T74 - 2008 TC3 : publication de 7 nouvelles observations (Remanzacco Obs.), portant le nombre total d'observations à 566.

 

Pas moins de 25 MPEC sur la position de 2008 TC3 ont été publiées dans la soirée par le Minor Planet Center. Record absolu !

 

Oct. 7, 06:10 UTC MPEC 2008-T75 - Daily Orbit Update : publication de 5 nouvelles observations (McCarthy Obs. et Remanzacco Obs.), portant le nombre total d'observations à 571.

Oct. 8, 06:10 UTC MPEC 2008-T87 - Daily Orbit Update : publication de 3 nouvelles observations (Chante-Perdrix Obs), portant le nombre total d'observations à 574.

Oct. 10, 06:11 UT MPEC 2008-T112 - Daily Orbit Update : publication de 13 nouvelles observations (Taurus Hill Obs. et McCarthy Obs.), portant le nombre total d'observations à ce jour à 587.

Oct. 13, 06:11 UT MPEC 2008-T125 - Daily Orbit Update : publication de 3 nouvelles observations (Starkenburg Obs.), portant le nombre total d'observations à ce jour à 590.

 

 

L'observation de l'impact

 

[07/10/2008]

Le rapport de confirmation suivant vient de Jacob Kuiper, météorologiste général d'aviation au Service Météorologique National aux Pays Bas: "Une demi-heure avant l'impact prévu de l'astéroïde 2008 TC3, j'ai informé un fonctionnaire d'Air-France-KLM à l'aéroport d'Amsterdam sur la possibilité que les équipages de leurs avions de ligne à proximité de l'impact auraient une chance de voir un aérolithe. Et c'était un succès ! J'ai reçu la confirmation que l'équipage d'un avion de ligne de KLM, un 747-400 effectuant le trajet Johannesburg-Amsterdam, à approximativement 750 milles nautiques (près de 1400 km) au sud-ouest de la position prévue d'impact atmosphérique, a observé un flash court juste avant le temps d'impact prévu de 02h46 UTC. En raison de la distance ce n'était pas un phénomène très grand, mais toujours une confirmation qu'un certain météore lumineux a été vu dans la direction prévue. Projeté sur une image satellite en infrarouge de Meteosat-7 de 03h00 UTC, j'ai indiqué la position de l'avion (+) et la zone du point de chute prévue au Soudan (0)."

 

[08/10/2008]

L'impact de l'astéroïde 2008 TC3 confirmé :
La confirmation a été reçue que l'impact de l'astéroïde dans l'atmosphère s'est produit à l'heure prévue et à l'endroit prévu. L'énergie enregistrée a été estimée entre 0.9 et 1.0 kT de TNT et l'heure de détection était 02:45:45 UTC le 07 Octobre. Peter Brown (University of Western Ontario, Canada) a rapporté qu'un examen préliminaire des stations infrasons les plus proches du point d'impact prévu montre qu'au moins une des stations a enregistré l'événement. Ces mesures sont compatibles avec le moment prévu et l'emplacement de l'impact atmosphérique et indique une énergie estimée de 1.1 - 2.1 kT de TNT.

 

[08/10/2008]

J. Borovicka (Astronomical Institute, Czech Academy of Science) rapporte que Z. Charvat (Czech Hydrometeorological Institute) a noté un point brillant qui semble correspondre à la rentrée atmosphérique de 2008 TC3 sur le nord du Soudan sur des images prises par le satellite météorologique Meteosat 8 le 07 Octobre 2008 vers 02h45 UTC. Le point est apparent dans les deux canaux spectraux du satellite, s'étendant aux longueurs d'onde de 0.5 à 14 microns. Puisque le satellite prend des images en mode balayage, il lui faut environ 5 minutes pour obtenir une image; par conséquent, le temps exact de l'apparition du point ne peut être déduit aisément de l'image. Le point est, toutefois, non présent dans les images prises aux temps nominaux de 02h40 et 02h50 UTC. Les coordonnées géographiques du point dans les canaux visibles et en proche-infrarouge sont latitude = 32.16° Est, longitude = +20.97° (en considérant que la source de lumière est au niveau de la mer). Le canal HRV montre une queue apparente d'environ 3 kilomètres de long en direction ouest-nord-ouest. Les canaux infrarouges (déplacés dans le plan focal de l'instrument et balayant probablement la région 1,8 seconde plus tard) montre le point à latitude = 32.27° Est, longitude = +20.89°. Les coordonnées actuelles peuvent être légèrement au sud-ouest de ces positions après correction de l'altitude du bolide (environ 30 et 22 kilomètres).

 

Le bref flash a été capturé par le Service de Balayage Rapide de Meteosat-8 (canal IR3.9, 07 October 2008 à 02:45:47 UTC).

 

    La lueur maximum distincte en HRV permet une détermination tout à fait précise de la position du flash : 20.98°N/31.15°E.

    Image en couleur naturelle RGB des canaux 1, 2 et 3 de Meteosat-8

    Position des signaux optique et IR - Il semble que le point le plus chaud de l'atmosphère et le flash se soient produits à des positions différentes le long de la trajectoire de l'astéroïde.

    Le signal IR est 23 km au sud-sud-ouest du signal HRV.

    Copyright 2008 © EUMETSAT. All rights reserved.
    European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites

 

Quand l'astéroïde 2008 TC3 est entré dans l'atmosphère terrestre au-dessus du Soudan, des satellites espions observaient. Sans donner les noms, le gouvernement des USA a publié un résumé de ce qu'ils ont vu : "Les détecteurs à bord des satellites des USA ont détecté l'impact d'un bolide au-dessus de l'Afrique le 7 octobre 2008 à 02:45:40 UT. Les observations initiales ont placé l'objet à 65.4 kilomètres d'altitude à 20.9° de latitude Nord, 31.4° de longitude Est. L'objet a détoné à une altitude d'approximativement 37 kilomètres à 20.8° de latitude Nord, 32.2° de longitude Est. L'énergie totale rayonnée était d'approximativement 4.0X1011 joules, équivalents à ~0.1 kilotonnes de TNT."

 

Une webcam de surveillance, située sur la plage de la Mer Rouge à El Gouna en Egypte, a enregistré indirectement le flash de l'explosion qui s'est produit à environ 725 km plus au sud. Vers 04:46:25 heure locale, le paysage plongé dans l'obscurité depuis déjà quelques heures s'illumine soudainement quelques instants, montrant clairement le bâtiment sur la plage et le bosquet au premier plan.

 

Un mois après que l'astéroïde 2008 TC3 se soit désintégré lors de sa rencontre avec l'atmosphère terrestre, la première image de l'événement, prise depuis le sol, a fait surface sur Internet. Plus précisément, il s'agit de la traînée persistante, torturée par les vents de haute altitude et illuminée par le Soleil levant, laissée par le bolide le 07 Octobre dans le ciel soudannais. L'image, communiquée par Dr. Muawia H. Shaddad (University of Karthoum) est extraite d'une vidéo enregistrée, à l'aube quelques minutes après l'impact de 2008 TC3 dans l'atmosphère, par Mr. Mohamed Elhassan Abdelatif Mahir (Noub NGO).

 

 

Les observateurs qui ont contribué à la détermination très précise de l'orbite

 

La détermination très précise de l'orbite de l'astéroïde 2008 TC3 résulte du nombre important et de la qualité des observations réalisées, en quelques heures seulement, par 26 observateurs.

 

G96 Mt. Lemmon Survey.  Observer R. A. Kowalski.  Measurers E. C. Beshore, A. Boattini, G. J. Garradd, A. R. Gibbs, A. D. Grauer, R. E. Hill, R. A. Kowalski, S. M. Larson, R. H. McNaught.  1.5-m reflector + CCD.

854 Sabino Canyon Observatory, Tucson.  Observer J. E. McGaha.  0.36-m f/10.0 Schmidt-Cassegrain + CCD.

D90 RAS Observatory, Moorook.  Observers C. Jacques, E. Pimentel.  Measurer C. Jacques.  0.25-m f/6.0 reflector + CCD.

E12 Siding Spring Survey.  Observer G. J. Garradd.  Measurers E. C. Beshore, A. Boattini, G. J. Garradd, A. R. Gibbs, A. D. Grauer, R. E. Hill, R. A. Kowalski, S. M. Larson, R. H. McNaught.  0.5-m Uppsala Schmidt + CCD.

114 Engelhardt Observatory, Zelenchukskaya Station.  Observers T. Kryachko, S. Korotkiy, B. Satovski. Measurers T. Kryachko, S. Korotkiy.  0.3-m f/7.7 reflector + CCD.

106 Crni Vrh.  Observer J. Skvarc.  0.6-m f/3.3 Deltagraph + CCD. 143 Gnosca.  Observer S. Sposetti.  0.40-m f/4 reflector + CCD.

204 Schiaparelli Observatory.  Observer L. Buzzi.  0.60-m f/4.64 reflector + CCD.

A77 Observatoire Chante-Perdrix, Dauban.  Observers C. Rinner, F. Kugel. Measurer F. Kugel.  0.5-m f/3 reflector + CCD.

J95 Great Shefford.  Observer P. Birtwhistle.  0.40-m f/6.0 Schmidt-Cassegrain  + CCD.

046 Klet.  Observers M. Tichy, M. Honkova, J. Ticha, M. Kocer.  Measurer M. Tichy.  0.57-m f/5.2 reflector + CCD.

213 Observatorio Montcabre.  Observer R. Naves.  Measurer M. Campas.  0.30-m f/5 Schmidt-Cassegrain.

473 Remanzacco.  Observers V. Gonano, E. Guido, G. Sostero, P. Camilleri. 0.45-m f/4.4 Newtonian reflector + CCD.

620 Observatorio Astronomico de Mallorca.  Observers S. Sanchez, S. Cikota, R. Stoss, J. Nomen, J. Rodriguez, A. Cikota.  0.30-m f/9 Schmidt-Cassegrain + CCD.

198 Wildberg.  Observer R. Apitzsch.  0.35-m f/4.2 reflector + CCD.

J75 OAM Observatory, La Sagra.  Observers S. Sanchez, A. Cikota, J. Nomen, R. Stoss, J. Rodriguez, S. Cikota.  0.40-m f/10 reflector + CCD.

J47 Observatorio Nazaret.  Observer G. Muler.  0.30-m Schmidt-Cassegrain + CCD.

595 Farra d'Isonzo.  Observers L. Bittesini, E. Pettarin, F. Piani.  Measurer F. Piani.  0.40-m f/4.5 reflector + CCD.

235 CAST Observatory, Talmassons.  Observer P. Beltrame.  Measurer R. Ligustri. 0.35-m f/5 reflector + CCD.

J51 Observatorio Atlante, Tenerife.  Observer J. A. Henriquez.  0.2-m f/9 Cassegrain + CCD.

952 Marxuquera.  Observer J. J. Gomez.  0.36-m f/6.3 Schmidt-Cassegrain + CCD.

A86 Albigneux.  Observers C. Cavadore, L. dit Albigneux, 4. St Heand. Measurer C. Cavadore TEL 0. 55-m f4. 4 reflector.

J53 Posadas.  Observer R. Benavides.  0.28-m f/5.0 Schmidt-Cassegrain + CCD.

J20 Aravaca.  Observer K. W. Wierzchos.  0.2-m Schmidt-Cassegrain + CCD.

611 Starkenburg.  Observer M. Busch.  0.45-m f/4.4 reflector + CCD.

932 John J. McCarthy Obs., New Milford

A95 Taurus Hill Observatory, Varkaus

 

 

2008 TC3 était très proche de la Terre. Les différents observateurs répartis autour du monde ont vu l'astéroïde parcourir des chemins différents parmi les étoiles. Cet effet, appelé parallaxe, est superbement illustré par Matthias Busch qui a réalisé une compilation de 566 observations publiées par le Minor Planet Center.

 

Crédit : Matthias Busch

 

- Analyse d'après les données de Ramón Naves & Montse Campàs (MPC 213), Gustavo Muler (MPC J47), Juan Antonio Henríquez (J51) et Rafael Benavides (MPC J53) : http://astrosurf.com/comets/neos/2008tc3/2008TC3[1].htm

- Courbe de lumière de l'astéroïde 2008 TC3 : http://astrosurf.com/comets/neos/2008tc3/2008TC3_light.htm

 

 

Des fragments ont été retrouvés

 [20/02/2009]

 

Une équipe de chasseurs de météorites a retrouvé des fragments de l'astéroïde 2008 TC3 qui s'était désintégré dans l'atmosphère le 07 Octobre 2008 au-dessus du Soudan. Les étudiants de l'Université de Khartoum, menée par le Dr. Muawia Shaddad, ont retrouvé les premiers fragments en utilisant des données fournies par la NASA pour se diriger à l'endroit où des fragments étaient susceptibles de se trouver. Quelques fragments ont été enfin retrouvés dans des zones désertiques et envoyés au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa pour des analyses toujours en cours. Lindley Johnson, chef du service Near-Earth Object Program de la NASA au quartier général de l'agence à Washington, DC, a annoncé la découverte à Vienne, lors d'une réunion des Nations Unis sur les impacts de géocroiseurs. Une image du premier fragment découvert est inclu dans la présentation de Lindley Johnson (à la page 19).

 

L'analyse des fragments

 [25/03/2009]

 

Crédit : NASAL'astéroïde de la taille d'un car qui a explosé au-dessus du désert nubien en Octobre dernier était le premier exemple d'un astéroïde repéré dans l'espace avant sa chute sur Terre. Les chercheurs se sont empressés de collecter sur place les débris de météorites résultant, et un nouveau papier dans Nature rapporte cette toute première opportunité de calibrer les observations télescopiques d'un astéroïde connu avec les analyses en laboratoire de ses fragments.

En tout, pas moins de 280 fragments pour un total d'environ 4 kg seront récupérés.

 

- The impact and recovery of asteroid 2008 TC3 Nature 458, 485-488 (26 Mars 2009) | doi:10.1038/nature07920; Received 6 February 2009; Accepted 20 February 2009

 

En l'absence d'un lien ferme entre les différentes météorites et leur corps astéroidal parent, les astéroïdes sont typiquement caractérisés uniquement par leurs propriétés de réflexion de la lumière, et en conséquence groupés dans des classes. Le 06 Octobre 2008, un petit astéroïde a été découvert avec un spectre plat de réflectivité dans la gamme de longueurs d'onde de 554-995 nanomètres, et a été répertorié sous la désignation de 2008 TC3. Il a plus tard percuté la Terre. Parce qu'il a éclaté à 37 kilomètres d'altitude, aucun fragment macroscopique n'était censé survive. Les auteurs du papier rapportent qu'une recherche consacrée le long de la trajectoire d'approche a récupéré 47 météorites, des fragments d'un corps simple appelé Almahata Sitta, avec une masse totale de 3,95 kilogrammes. L'analyse d'une de ces météorites montre qu'il s'agit d'un achondrite, un ureilite polymicte, anormal dans sa classe : grains ultra fins et poreux, avec de grands grains carbonés. Les spectres combinés de réflectivité d'astéroïdes et de météorite identifient l'astéroïde comme étant de la classe F, fermement reliée maintenant aux sombres ureilites anormaux riches en carbone, un matériel si fragile qu'il n'était pas précédemment représenté dans les collections de météorites.

 

La NASA découvre l'assortiment de météorites livré par l'astéroïde [17/12/2010]

 

Une équipe internationale de scientifiques étudiant les restes d'un astéroïde qui s'est écrasé dans le désert Nubien en Octobre 2008 a découvert qu'il contenait au moins 10 types différents de météorites. Certaines d'entre elles contenaient les produits chimiques qui forment les blocs constitutifs de la vie sur Terre, et ces produits chimiques ont été dispersés dans toutes les parties de l'astéroïde par des collisions.

 

Des chimistes de l'Université de Stanford ont trouvé que différents types de météorite partagent la même signature distincte de PAHs (polycyclic aromatic hydrocarbons). Ces molécules organiques complexes sont distribuées dans toute la galaxie et se forment sur Terre à partir de combustion incomplète.

 

Une équipe de recherche du GSFC (Goddard Space Flight Center) de la NASA de Greenbelt, Md., a trouvé des acides aminés dans les fragments fortement chauffés de l'astéroïde, où toutes telles molécules devraient avoir été détruites. Les PAHs et les acides aminés sont considérés comme les blocs constitutifs de la vie.

 

Avant d'atterrir sur Terre, l'astéroïde d'environ 4 mètres a été détecté par un télescope du Catalina Sky Survey commandité par la NASA basé à l'Université d'Arizona à Tucson. Des heures avant sa destruction, des astronomes et des scientifiques autour du monde ont dépisté et scruté l'astéroïde. C'était la première fois qu'on observait un objet céleste avant son entrée dans l'atmosphère terrestre.

 

Le JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA à Pasadena, Californie, a créé un quadrillage de recherche et un secteur cible d'impact. Les données ont aidé Peter Jenniskens, astronome du Ames Research Center de la NASA à Moffett Field, Californie, et du SETI Institute de Mountain View, Calif., à guider une équipe de récupération de l'Université de Khartoum au Soudan pour fouiller le désert. Au cours de quatre expéditions, approximativement 150 étudiants ont récupéré presque 600 fragments de météorite pesant un total de plus de 11,5 kilogrammes.

 

"Dès le début, les étudiants étaient étonnés de trouver autant de diversité dans la texture et teinte de la météorite," commente Muawia Shaddad, un astronome à l'Université de Khartoum, qui a mené le travail de recherche. "Nous estimons que l'astéroïde au commencement pesait environ 59 tonnes, dont environ 43 kilogrammes ont survécu à l'explosion dans le haut dans l'atmosphère."

 

Par la suite, les scientifiques ont déterminé que la plupart des fragments sont d'un type rare de météorite appelé ureilite. Moins de 10 de presque 1.000 météorites connues sont des ureilites. L'équipe de récupération a fait l'histoire quand elle a trouvé la première fraîchement tombée de composition mélangée, ou ureilite polymicte. La majorité des fragments restants sont semblables aux types plus communs de météorites appelées chondrites.

 

D'autres chercheurs d'Ames ont montré que les fragments d'ureilite contenaient de grandes quantités variables de minerais appelés olivine et pyroxène. Des chercheurs du Carnegie Institute de Washington ont trouvé que ces minerais ont la gamme complète des signatures d'atomes d'oxygène détectées dans les ureilites précédentes. Les scientifiques croient que c'est la preuve que tous les ureilites proviennent de la même source, appelé corps parent d'ureilite. Les astronomes théorisent que le corps parent a subi une collision géante il y a approximativement 4,5 milliard d'années et a provoqué que le minerai riche en fer a fondu en fer métallique. Cependant, l'olivine et le pyroxène n'ont pas fondu, ce qui a permis aux atomes d'oxygène à l'intérieur de rester dans le même arrangement que quand ils se sont formés la première fois.

 

Des chercheurs du Johnson Space Center de la NASA à Houston ont pu déduire qu'une grande partie du corps parent d'ureilite a été réduit à des fragments mesurant de 10 à 100 mètres lors de cette collision géante. Après la catastrophique collision, les scientifiques croient que le matériel qui a fini par faire 2008 TC3 a eu une longue histoire de collisions et d'impacts violents. Ces dernières collisions ont réduit les fragments en plus petits morceaux de la taille du grain de sable qui se sont vaguement réunis avec de nombreux vides.

 

Les chercheurs pensent que les acides aminés ont été transmis à 2008 TC3 lors d'impacts postérieurs, ou formés directement des gaz emprisonnés lorsque l'astéroïde a refroidi à la suite de la collision géante. D'autres types de météorites non-ureilite sont également devenues une partie de l'astéroïde. Jusqu'à présent, dix types différents de météorite ont été identifiés, expliquant 20 à 30 pour cent des restes récupérés de l'astéroide.

 

"Les astéroïdes sont juste devenus beaucoup plus intéressants," a indiqué Jennisken. "Nous étions surpris de constater que pas toutes les météorites que nous avions récupérées étaient identiques, bien que nous étions certains qu'elles provenaient du même astéroide."

 

Les astronomes savaient que les astéroïdes satellisant le Soleil sont fréquemment cassés et rassemblés lors de collisions, mais jusqu'à maintenant ils pensaient que peu de mélange se produisait parce que les astéroïdes, ou les impacteurs qui les ont brisés, sont habituellement très petits. La recherche est décrite dans 20 papiers publiés cette semaine dans une édition du journal Meteoritics and Planetary Science de la Meteoritical Society.

 

http://www.nasa.gov/home/hqnews/2010/dec/HQ_10-340_Asteroid_Meteorite.html 

http://onlinelibrary.wiley.com/journal/10.1111/(ISSN)1945-5100/homepage/custom_copy.htm  

http://carnegiescience.edu/news/meteorite_just_one_piece_unknown_celestial_body  

http://www.nasa.gov/centers/goddard/news/releases/2010/10-111.html 

http://asima.seti.org/2008TC3/

 

Rubriques associées

 

Correspondance entre la Magnitude absolue (H) et le Diamètre des Astéroïdes

 

L'Échelle de Risque d'Impact de Turin ou "Echelle de Turin"

 

L'Echelle Technique de Risque d'Impact de Palerme ou "Echelle de Palerme"

 

Rapport d'Observation d'un Bolide (formulaire d'observation)

Vous avez observé un bolide, n'hésitez pas à nous envoyer votre rapport d'observation

 

Pour en savoir plus....

 

Orbite :

- http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=2008%20TC3;orb=1

 

- animation réalisée par Pasquale Trincarico de la Terre vue depuis l'astéroïde au cours de son approche finale.

 

2008 TC3 avant l'impact :

- image prise par Paolo Beltrame (CAST Astronomical Observatory, Talmassons, Italie)

- image prise par Eric Allen (Observatoire du Cegep de Trois-Rivieres, Champlain, Québec)

- image prise par Ernesto Guido et al. (Remanzacco Observatory, Italie)

- image prise par S.Korotkiy et T.Kryachko (Kazan State University Astrotel observatory, Russie)

- Première image, signée Reiner M. Stoss (LSSS), d'un géocroiseur pénétrant dans le cône d'ombre de la Terre http://www.minorplanets.org/OLS/2008_TC3/
- Vidéo, signée Gustavo Muler (Observatorio Nazaret) : "asteroide 2008 TC3 directo al planeta tierra" http://www.youtube.com/watch?v=lveXdIWuHL8

 

Autres principaux articles :

- Small Asteroid to Streak into Earth's Atmosphere Tonight, Space.com - 6/10/2008.

- Incoming Asteroid, SpaceWeather.com - 6/10/2008.

- Meteor Strike Forecast for Oct. 6-7, Sky & Telescope - 6/10/2008.

- Boulder-sized Asteroid Will Burn Up in Earth's Atmosphere Tonight, Harvard-Smithsonian Ctr. for Astrophysics - 6/10/2008.

- A two-meter asteroid will hit the atmosphere over northern Sudan, Univ. of Arizona - 6/10/2008.

- Small Asteroid Predicted to Cause Brilliant Fireball over Northern Sudan, NASA JPL - 6/10/2008

- Bolide impact predicted tonight! - David Morrison's NEO News at SpaceRef.com - 6/10/2008.

- Désintégration d'un petit astéroïde au-dessus du Soudan, Ciel des Hommes - 7/10/2008.

- Asteroid Impact, SpaceWeather.com - 7/10/2008.

- Fate of asteroid discovered by UA researchers remains unknown,Tucson Citizen - 7/10/2008.

- Asteroid 2008 TC3 photographed, Taurus Hill Obs. - 7/10/2008.

- Earth Impactor 2008 TC3 - La Sagra Observatory - 7/10/2008.

- Asteroid affirms prediction program, Honolulu Star-Bulletin - 8/10/2008.

- Asteroid Impact, SpaceWeather.com - 8/10/2008.

- Asteroid Exploded in Earth's Atmosphere, Space.com - 8/10/2008.

- 2008 TC3 impact, 7 October 2008 Johnston's Archive - 8/10/2008.

- Space rock collides with Earth right on time & Space rock found on collision course with Earth, New Scientist - 8/10/2008.

- Why Asteroid 2008 TC3 Represents a Landmark, David Asher - IYA2009-Ireland - 8/10/2008.

- Little Asteroid Makes a Big Splash, Sky & Telescope - 9/10/2008.

- Meteosat-8 Rapid Scan captures asteroid impact, Eumetsat - 9/10/2008.

- Fireball Detection, posté par Peter Brown - 15/10/2008.

- Asteroid 2008 TC3 Strikes Earth: Predictions and Observations Agree, Steve Chesley, Paul Chodas, and Don Yeomans (NASA/JPL Near-Earth Object Program Office) - 04/11/2008.

- Disintegrated Asteroid," SpaceWeather.com - 08/11/2008.

- http://www.cidehom.com/apod.php?_date=081108 Ciel des Hommes : Sur la piste de 2008 TC3 - 08/11/2008.

 

- http://www.birtwhistle.org/Gallery2008TC3.htm Great Shefford Observatory - Asteroid Gallery

- http://en.wikipedia.org/wiki/2008_TC3 Wikipedia

- http://fr.wikipedia.org/wiki/2008_TC3 Wikipedia

 

Découverte de fragments :

- First tracked space rock recovered after impact New Scientist - 19/02/2009.

- Scoperti in Sudan i frammenti dell’asteroide che ha colpito la Terra Corriere della Sera - 20/02/2009.

- Media Telecon: The Impact and Recovery of Asteroid 2008 TC3 NASA 25/03/2009.

- The impact and recovery of asteroid 2008 TC3 Nature 458, 485-488 (26 Mars 2009) | doi: 10.1038/nature07920; Received 6 February 2009; Accepted 20 February 2009.

- 80-ton asteroid's impact recorded BBC - 25/03/2009.

- Astronomy: The rock that fell to Earth Nature 458, 401-403 (2009) - 25/03/2009.

- Asteroid Impact Helps Trace Meteorite Origins Carnegie Institution of Washington - 25/03/2009.

- We saw it coming: Asteroid monitored from outer space to ground impact Sandia National Laboratories - 25/03/2009.

- UK astronomers observe asteroid before it crashes into Earth, U.K. Science and Technology Facilities Council - 25/03/2009.

- First Ever Spectrum of an Asteroid Which Hit the Earth, Isaac Newton Group of Telescopes - 25/03/2009.

Récupération de fragments d'astéroïde percutant la Terre Observatoire de Paris - 26/03/2009.

- The impact and recovery of asteroid 2008 TC3 Vol 458|26 March 2009| doi:10.1038/nature07920 - 26/03/2009.

 

Un an après l'impact :

- Science sleuths release a composite sketch of asteroid 2008 TC3 - Special topical session at the AAS/DPS meeting in Puerto Rico: " From the Heavens to the Earth: The 2008 TC3 / Almahata Sitta Ureilite Fall". - Division for Planetary Sciences, American Astronomical Society - 05/10/2009.

- Science sleuths release a composite sketch of asteroid 2008 TC3 Astronomy Magazine - 05/10/2009.

- Understanding 2008 TC3 a Year After Impact Universe Today - 05/10/2009.

- The Anatomy of an Asteroid: Piecing Together the Collision Path PR Web - 06/10/2009.

- A Fall to Earth, One Year Later Sky & Telescope - 06/10/2009.

- Anatomy of an Asteroid Wired News - 06/10/2009.

- ASTEROID 2008 TC3 REVEALED By Peter Jenniskens, Principal Investigator, SETI Institute - 08/10/2009.

 

- Fire in the Nubian Sky, Saudi Aramco World - Nov./Déc. 2010.

- The Impact and Recovery of Asteroid 2008 TC3, NASA/SETI - 15/12/2010.

- Meteorite just one piece of an unknown celestial body, Carnegie Inst. of Wash. - 15/12/2010.

- arXiv:1206.3042 : On the origin of the Almahata-Sitta meteorite and 2008TC3 asteroid - 15/06/2012.

 

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux