La comète C/2012 S1 (ISON) - La grande comète de 2013

Observez le passage de la comète dans le champ des coronographes des satellites STEREO et SOHO.

 

 

 

Les premières images transmises par les satellites SOHO et STEREO montraient une comète resplendissante, annonçant un spectacle grandiose.

 

La comète ISON, en compagnie de Vénus, dans le champ du coronographe COR2 du satellite STEREO-A le 28 Novembre 2013 à 12h54 TU.

Courtesy of STEREO/COR consortium.

La comète ISON, en compagnie de Jupiter, dans le champ du coronographe COR2 du satellite STEREO-B le 28 Novembre 2013 à 12h55 TU.

Courtesy of STEREO/COR consortium.

La comète ISON dans le champ du coronographe LASCO C3 du satellite SOHO le 28 Novembre 2013 à 12h54 TU.

Crédit : SOHO (NASA/ESA)

La comète ISON dans le champ du coronographe LASCO C2 du satellite SOHO le 28 Novembre 2013 à 17h00 TU.

Crédit : SOHO (NASA/ESA)

 

Mais, quelques heures avant le passage au périhélie, la comète a commencé à se désagréger en s'approchant du Soleil, perdant des morceaux de belle taille comme le laisse supposer la très grande longue et fine queue visible dans les images de LASCO C2. Lorsque ISON a plongé à travers la couronne, elle a continué à se disloquer et à se vaporiser, perdant progressivement sa chevelure et sa queue, comme l'avait fait la comète Lovejoy en 2011. Au moment où la comète ISON se trouvait au plus près du Soleil, et par conséquent non visible sur les images de SOHO ou de STEREO car occultée par le masque des coronographes, l'absence de la comète sur les images de SDO semblait confirmer que le noyau d'ISON avait été intégralement vaporisé. Mais à la grande surprise des nombreux observateurs, quelques heures plus tard, les images de LASCO C2 ont montré qu'ISON était de retour de l'autre côté du Soleil. Ce qui est ressorti de la couronne pourrait être un petit morceau du noyau qui a repris en émettant de la poussière et du gaz, du moins pour l'instant. Une nouvelle queue est s'est développée, en éventail, et l'éclat d'ISON semble augmenter au fil des heures, probablement en raison d'un angle de phase plus favorable au renvoi de lumière par le nuage de poussières.

Affaire à suivre...

 

La comète ISON dans le champ du coronographe COR2 du satellite STEREO-B le 29 Novembre 2013 à 07h55 TU.

Courtesy of STEREO/COR consortium.

La comète ISON dans le champ du coronographe COR2 du satellite STEREO-A le 29 Novembre 2013 à 08h09 TU.

Courtesy of STEREO/COR consortium.

La comète ISON arbore une magnifique queue en éventail dans le champ du coronographe LASCO C3 du satellite SOHO le 29 Novembre 2013 à 09h11 TU.

Crédit : SOHO (NASA/ESA)

 

Passage de la comète ISON dans le champ du coronographe LASCO C3 du satellite SOHO.

Crédit : SOHO (NASA/ESA)

Passage de la comète ISON dans le champ du coronographe LASCO C2 du satellite SOHO.

Crédit : SOHO (NASA/ESA)

 

La comète C/2012 S1 ISON dans les images dans le champ du coronographe COR2 du satellite STEREO-Ahead

[Image credit: NRL/NASA]

La comète C/2012 S1 ISON dans les images dans le champ du coronographe COR2 du satellite STEREO-Behind

[Image credit: NRL/NASA]

 

Selon la circulaire CBET 3731 du CBAT (Central Bureau for Astronomical Telegrams) de l'UAI émise le 01 Décembre 2013 (uniquement par souscription) :

 

Le noyau de la comète a été apparemment perturbé près du périhélie, avec la tête de la comète s'atténuant peut-être d'un pic de luminosité de magnitude visuelle de -2 quelques heures avant le périhélie à bien en deçà de mag +1 avant le périhélie. Matthew Knight, Lowell Observatory, a conclut que la comète a atteint un pic d'environ mag visuelle de -2.0 vers 28,1 UT Novembre, ajoutant que la fonctionnalité plus brillante dans la queue de la comète a décliné progressivement après le périhélie d'environ mag 3.1 dans une ouverture de 95" de rayon lorsque la comète est apparue de derrière le disque occultant du coronagraphe de SOHO le 28.92 UT Novembre à environ mag 6.5 le 29,98 UT Novembre.

 

Karl Battams, Naval Research Laboratory, écrit que, selon les dernières images de LASCO C3 (30.912 UT Nov.), il n'y a aucun noyau visible ou de condensation centrale; ce qui reste est très diffus, en grande partie transparent aux étoiles de fond et s'estompant; il semble qu'en fait un nuage de poussière reste du noyau.

 

Syuichi Nakano, Sumoto, Japon, écrit qu'il a mesuré la magnitude totale de la comète dans une ouverture photométrique de 27' à partir des images de caméra SOHO C3 comme suit: 29.383 Novembre, 0.5; 29.755, 1.4; 30.013, 2.0; 30.496, 3.0; 30.883, 5.4.

 

Zdenek Sekanina, Jet Propulsion Laboratory, rapporte que, à partir de la position de la limite nord-est de la queue en forme d'éventail de la comète dans trois images prises avec le coronographe C3 à bord du satellite SOHO entre 0,7 et 1,9 jours après le périhélie (29,46 à 30,66 UT Nov.), il estime que la production de poussière de la comète s'est terminée environ 3 heures avant le périhélie. Bien que ce résultat soit préliminaire, il est peu probable d'être sensiblement dans l'erreur, parce que les angles de position d'une émission de périhélie sont absents dans les trois images par 14-22 degrés, et celles des émissions post-périhélie encore plus. Les pics d'accélérations de pression de radiation dérivés de longueurs angulaires de limite de la queue (estimées à 1.8-2.5 degrés) sont d'environ 0,1 à 0,2 de l'accélération gravitationnelle solaire, ce qui implique la présence de particules de la taille du micron. Le moment estimé de l'activité terminée est compatible avec l'absence de tout élément qui pourrait être interprété comme une condensation autour d'un noyau actif dans la vingtaine d'images prises avec le coronographe C2 le 28,8 à 29,0 UT Nov. (de 0,8 à 5,4 heures après le périhélie) et avec l'apparition d'une pointe très fine (remplaçant une tête arrondie) à la fin vers le Soleil de la comète dans les images C2 à partir d'environ 4 heures avant le périhélie et jusqu'à sa disparition derrière le disque d'occultation autour du 28.74 UT Novembre (ou 50 minutes avant périhélie). Le moment d'activité terminée est interprété ici comme la fin de la fragmentation nucléaire, un processus qui est susceptible d'avoir commencé peu de temps avant une hausse soudaine de la luminosité qui a culminé près de 12 heures avant le périhélie. Les fines particules de poussière libérées avant le périhélie se sont déplacées sur des orbites hyperboliques avec des distances au périhélie supérieures de celle où est la comète, contribuant ainsi à certaines d'entre elles de survivre.

 

La limite sud pointant vers le Soleil de la queue post-périhélie se compose de poussière éjectée lors de l'illumination avant le périhélie. Toutefois, le flot de grains massifs éjectés à d'extrêmement grandes distances héliocentriques, si bien vu fuyant du noyau le long de l'orbite avant le périhélie (cf.CBET 3722), a complètement disparu. La poussière située à l'intérieur de l'éventail, entre les deux limites, a été libérée dans les temps intermédiaires, surtout au cours des deux derniers jours avant le périhélie.

 

Le fort effet de diffusion vers l'avant (angles de phase près de 120-130 degrés) a tempéré le taux d'atténuation post-périhélie de la comète, mais la loi impitoyable de puissance inverse du carré de la distance croissante héliocentrique est forcément le facteur dominant dans la disparition graduelle à venir de la comète.

 

Hermann Boehnhardt, Jean-Baptiste Vincent, C. Chifu, Bernd Inhester, Nilda Oklay, Borut Podlipnik, Colin Snodgrass, et Cecilia Tubiana, Max Planck Institute for Solar System Research, Katlenburg-Lindau, rapportent que deux diffuses structures de queue ont été analysées dans les images post-périhélie obtenues par le coronographe LASCO C3 à bord du satellite SOHO entre le 29,60 et le 29,81 UT Novembre. La queue vers le sud s'étend vers environ 167 degrés en angle de position à environ 0,4 degré de distance du pic de luminosité central. La queue vers l'est avait un angle de position approximatif de 68 degrés et s'est étendue à au moins 1,2 degré de distance. Par des simulations du modèle Finson-Probstein, la queue vers l'est peut être interprétée comme étant provoquée par un dégagement de poussière environ 1 heure autour du périhélie. La valeur bêta maximale dans la queue vers l'est atteint des valeurs atteignant 1,5, typique pour des grains métalliques ou graphites d'environ 0,1 micron de rayon. Aucune indication n'est trouvée pour la poursuite de la libération de poussière similaire après 2 heures après le périhélie. La queue plus courte vers le sud peut être une relique des grains plus lourds libérés environ 1 à 2 jours avant le passage au périhélie. La matière cométaire diffuse est perceptible dans la gamme d'angles de position couverte par les deux queues de poussière. La correspondance du modèle synchrone pour la queue vers l'est n'est pas optimale, ce qui peut indiquer des effets secondaires pour les grains de poussière impliqués.

 

CBET 3731 : 20131201 : COMET C/2012 S1 (ISON) [accessible uniquement aux souscripteurs]

http://www.skyandtelescope.com/observing/home/193909261.html?imw=Y

 

 

 

Observez le passage de la comète dans le champ des coronographes des satellites STEREO et SOHO

 

 

LE GRAND LIVRE DES COMETES de Guillaume CANNAT

 

Tout ce que vous devez savoir sur les comètes et le guide pratique d'observation et de photographie de la comète ISON

 

- Parution : 10 octobre 2013

- Couverture souple

- 39 x 29 cm, 32 pages de très grand format

- Trou de suspension

- ISBN-13 : 979-10-90238-12-1

 

Des textes clairs et accessibles au plus grand nombre pour faire le point des découvertes les plus récentes sur ces astres étonnants qui nous racontent la formation du Système solaire...

 

et un guide pratique complet avec des cartes précises et une multitude de conseils pratiques pour trouver, observer et photographier simplement la comète ISON d’octobre 2013 au printemps 2014.

 

... Réservez dès maintenant votre exemplaire sur amds-edition.com !

 

 

Rubriques associées

 

La comète C/2012 S1 (ISON) - la grande comète de 2013

 

Date des PASSAGES au PERIHELIE des COMETES

Date, Périodes de révolution, Distance au Soleil.

 

COMETES - Magnitudes prévues

pour les prochains mois

 

Liste des comètes potentiellement observables - éléments orbitaux

 

Les différentes familles de comètes

 

Les Grandes COMETES du Passé et les passages de la comète de Halley, les Grands Chasseurs de Comètes

 

Les COMETES Les belles visiteuses, archives du ciel

 

Les COMETES Sungrazers du groupe de Kreutz

 

Lost - Les Disparues... ou les comètes périodiques non revues

 

 

Sources, Références

 

STEREO Science Center - Anticipated STEREO observations of Comet ISON

 

Si la comète ISON se comporte comme prévu, le passage de la comète C/2012 S1 (ISON) dans le voisinage du Soleil devrait être observable dans le champ des instruments HI1-A, HI2-A, HI1-B, COR1-A, COR2-A, COR1-B, COR2-B, EUVI-B, du satellite STEREO, et LASCO C2 et C3 du satellite SOHO.

 

Le premier télescope de STEREO à voir la comète ISON sera le grand angle Heliospheric Imager #2 sur le vaisseau Ahead (HI2-A). La comète fera son entrée sur le côte gauche du champ le 10 Octobre 2013 et le quittera le 23 Novembre par la droite.

 

Prévision de la position jour après jour de la comète ISON dans le champ de vue de HI2-A du 10 Octobre 2013, sur la gauche, au 23 Novembre 2013, sur la droite.

STEREO Ahead HI2

Courtesy of STEREO/HI consortium.

 

L'instrument HI1-A, plus petit, permettra de voir la comète entre le 21 et le 28 Novembre.

 

 

Prévision de la position jour après jour dans le champ de vue de HI1-A du 21 au 28 novembre 2013, se déplaçant de gauche à droite.

 

Entre le 20 et le 23 Novembre 2013, la comète C/2012 S1 (ISON) est entrée dans le champ de STEREO/SECCHI HI-1A où elle a rejoint la Terre, Mercure et la comète 2P/Encke. Cliquez sur l'image pour voir la scène en mouvement (scène animée d'environ 5,5 Mo).

 

Image Crédit: Karl Battams/NRL/NASA/CIOC

Source : ISON and Encke in STEREO: Nov19-23, 2013 

Courtesy of STEREO/HI consortium.

 

La comète ISON traversera le champ de vision de l'instrument HI1-B, en supposant que le vaisseau Behind soit tourné de 180 degrés. Avec cette orientation de la sonde, la comète entrerait par la droite et se déplacerait progressivement vers le Soleil, sur la gauche. La comète serait ainsi visible entre le 24 Octobre et le 25 Novembre. Cet angle de roulis permettrait à Behind de faire d'occasionnelles mesures en même temps que Ahead, qui a la comète en continu dans son champ durant cette période. Les plans actuels sont de tourner le vaisseau Behind pendant quatre heures par jour pendant trois jours consécutifs par semaine (c'est-à-dire 3 jours tournés, suivis d'environ 4 jours en position normale) entre le 24 Octobre et le 20 Novembre, et puis de 4 heures tous les jours entre le 21 et le 26 Novembre. 

 

Prévision de la position de la comète ISON dans le champ de vue de HI1-B du 24 Octobre, à droite, au 25 Novembre 2013, à gauche, en supposant un roulis de 180 degrés.

STEREO Behind HI1

STEREO Behind HI1

Courtesy of STEREO/HI consortium.

 

Les deux engins spatiaux STEREO auront une vue de la comète dans les coronagraphes COR1 et COR2 dans les heures autour de l'approche au plus près le 28 Novembre. Dans chaque cas, la comète passe de la partie inférieure gauche et sort près du haut de l'image. Les coronagraphes sur STEREO Ahead seront en mesure de voir la comète pendant environ une journée et demie entre le 28 Novembre à 04:00 UT et le 29 Novembre 13:00 UT. Les coronagraphes Behind verront la comète plus longtemps, approximativement du 26 Novembre à 06:00 UT jusqu'à la fin de la journée du 29 Novembre. Pendant la période où la comète ISON est plus proche du Soleil, elle va réellement passer devant le Soleil depuis le point de vue de Behind. Cela ouvre la possibilité passionnante que nous pourrions voir l'émission en ultraviolet extrême de la comète, comme on a pu le voir récemment avec la brillante comète rasante Lovejoy.

 

La comète ISON n'a pas été observée dans le champ du coronographe COR1 de STEREO-A

Position prévue heure par heure de la comète ISON dans les champs de vue de COR2-A (en bleu) et de COR1-A (en vert) entre le 28 Novembre à 04:00 UT et le 29 Novembre 13:00 UT.

STEREO Ahead COR 2

 

Comme prévu, la comète ISON a été observée dans le champ du coronographe COR2 du satellite STEREO-A

Courtesy of STEREO/COR consortium.

 

 

 

La comète ISON n'a pas été observée dans le champ du coronographe COR1 du satellite STEREO-B

 

 

  La comète ISON n'a pas été observée dans le champ de EUVI-B

Position prévue heure par heure de la comète ISON dans les champs de vue de COR2-B (en bleu), COR1-B (en vert), et EUVI-B (en orange) entre le 26 Novembre 06:00 UT et le 30 Novembre.

STEREO Behind COR 2

 

Comme prévu, la comète ISON a été observée dans le champ du coronographe COR2 du satellite STEREO-B

 

 

Courtesy of STEREO/COR consortium 

 

La comète ISON n'a pas été observée dans le champ de EUVI-B

Position prévue de la comète ISON dans le champ de vue de EUVI-B à intervalle de 10 minutes entre 17:50 UT et 20:00 UT le 28 Novembre 2013.

Courtesy of STEREO/EUVI consortium

 

Les coronagraphes LASCO C2 et C3 sur le satellite Solar and Heliospheric Observatory (SOHO) auront également une vue de la comète passant dans leurs champs de vision. Du point de vue de SOHO, la comète entre de la partie inférieure droite tôt le 27 Novembre et sort vers le haut vers la fin de journée du 30 Novembre. Il est également possible que le satellite Solar Dynamics Observatory (SDO) soit capable d'observer la comète ISON dans l'extrême ultraviolet lorsqu'elle est plus proche du Soleil. Toutefois, à la distance apparente actuellement estimée de 1,8 rayons solaires, SDO devra se diriger vers le Soleil pour voir la comète.

 

Position prévue heure par heure de la comète ISON dans les champs de vue de LASCO C3 (en bleu) et C2 (en rouge) de SOHO, du 27 au 30 Novembre 2013.

SOHO/Lasco C3

 

Comme prévu, la comète ISON a été observée dans le champ du coronographe LASCO C3 de SOHO 

SOHO/Lasco C2

 

Comme prévu, la comète ISON a été observée dans le champ du coronographe LASCO C2 de SOHO

 

SOHO (SOlar and Heliospheric Observatory) est un projet de coopération internationale entre l'ESA (European Space Agency) et la NASA (National Aeronautics and Space Administration).

 

Après le basculement de la comète autour du Soleil, elle traverse une fois de plus le champ de vison de HI1-A au cours de la première semaine de Décembre. A ce stade, la comète part à un tel angle abrupt que le noyau ne traverse jamais le champ de vision HI2-A sans un basculement du vaisseau spatial, mais une queue pourrait être visible.

 

Position prévue jour après jour de la comète ISON lors de son départ dans le champ de vue de HI1-A du 01 au 07 Décembre 2013, se déplaçant de droite à gauche.

STEREO Ahead HI1

Le fantôme de la comète ISON a été visible (en haut à droite de l'image) dans le champ de vue de HI1-A pendant seulement quelques jours, fin Novembre-début Décembre.

Courtesy of STEREO/HI consortium.

 

 

 

Pour continuer l'observation de la comète ISON après le 07 Décembre, la sonde Ahead devra également être tournée. En supposant que le vaisseau Ahead soit tourné de 30 degrés, la comète serait visible au début de la journée du 30 Novembre sur le côté droit du champ de vision de HI1-A. Finalement, à la mi-Décembre, l'interaction entre l'orbite de la comète et l'orbite de la sonde Ahead fera que la comète semblera tourner autour, se déplaçant en fin de compte de la partie supérieure de l'image le 27 Janvier 2014 pour cet angle de roulis. Les plans actuels sont de tourner le vaisseau spatial Ahead pendant 4 heures sur 3 jours consécutifs par semaine entre le 03 Décembre et le 08 Janvier.

 

Position prévue de la comète ISON dans le champ de HI1-A du 30 Novembre 2013 au 27 Janvier 2014, en supposant un roulis de 30 degrés.

STEREO Ahead HI1

Courtesy of STEREO/HI consortium.

 

Durant le départ de la comète, le vaisseau Behind devra intialement être basculé de 290 degrés à avoir une bonne vision de la comète, augmentant à 315 degrés dans la seconde moitié de Décembre pour garder la comète en vue. Les plans actuels sont de tourner le vaisseau spatial Behind pendant 4 heures chaque jour entre le 30 Novembre et le 07 Décembre, puis pendant 3 jours consécutifs par semaine jusqu'au 08 Janvier 2014.

 

Position prévue de la comète ISON dans le champ de HI1-B du 30 Novembre au 20 Décembre 2013, en supposant un roulis de 290 degrés.

Position prévue de la comète ISON dans le champ de HI1-B du 20 Décembre 2013 au 08 Janvier 2014, en supposant un roulis de la sonde de 315 degrés.

STEREO Behind HI1

Courtesy of STEREO/HI consortium.

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux