Retour à l'accueil

Les Elongations de MERCURE

en 2018

 

 

 

Si vous appréciez PGJ et si vous souhaitez voir votre site préféré continuer d'évoluer et de se développer, n'hésitez pas à m'apporter votre soutien sous forme de donation.

 

Merci d'avance à tous les éventuels généreux donateurs.

 

 

 

Parmi les planètes observables à l'oeil, s'il en existe une qui s'avère difficile à repérer, c'est bien Mercure. La planète ne s'éloigne jamais à plus de 28 degrés du Soleil. La plupart du temps, la planète est noyée dans la luminosité du jour.

 

mercure.jpg

 Mercure

Crédit : NASA/JPL

Rubriques associées

 

LA GALERIE - Planètes et Satellites de notre Système Solaire.

 

PLANETES : Ephémérides 2018

Lever, Coucher, Coordonnées,

Elongation, Phase, Distance.

 

Périodes de visibilité des planètes en 2018

 

Elongations des Planètes pour 2018 et 2019 (graphisme)

 

SOLEIL et LUNE : Ephémérides 2018

Horaires des Levers et Couchers, Phases de notre Satellite, début et fin du crépuscule.

 

 

On dit souvent que Copernic, de sa Pologne natale, n'aurait jamais vu Mercure. Pourtant, l'observation ne présente aucune difficulté si l'on possède un horizon bien dégagé, et si l'on sait où et quand regarder.

 

 

La planète Mercure fut repérée dès l'Antiquité grâce à son éclat qui rivalise avec les astres les plus brillants. Les Sumériens connaissaient déjà la planète. Les Egyptiens ont longtemps cru qu'il s'agissait de deux astres distincts. Bien que les astronomes Grecs savaient qu'il s'agissait d'un seul et unique objet, les Grecs donnèrent deux noms à la planète : Apollon pour l'étoile du matin, tandis que la planète du soir était assimilée à Hermès, le Messager des Dieux. Chez les Romains, Mercure est le dieu du commerce, du voyage et des voleurs.

 

L'assimilation à Hermès, le messager des Dieux, s'explique aisément lorsqu'on sait que Mercure est la planète la plus proche du Soleil (en moyenne 58 millions de km), et qu'elle tourne autour de celui-ci en seulement 88 jours. Son déplacement autour du Soleil est, de loin, le plus rapide de toutes les planètes.

 

 

Au moment de ses élongations, Mercure présente avec le Soleil un angle qui peut varier de 18 à 28 degrés. Pendant cette période, Mercure est visible à l'oeil nu, au voisinage de l'horizon, au crépuscule (élongation Est) ou à l'aube (élongation Ouest).

 

Elongations de Mercure pour 2018

01 Janv 2018    19:58   22° 39' 32"      West    -0.3
15 Mars 2018    15:09   18° 23' 59"      East    -0.2
29 Apr 2018     18:23   27° 01' 20"      West    0.5
12 Juil 2018    05:29   26° 25' 06"      East    0.5
26 Aug 2018     20:34   18° 18' 59"      West    0
06 Nov 2018     15:31   23° 18' 56"      East    -0.2
15 Dec 2018     11:29   21° 16' 12"      West    -0.4

Elongation Est (East) : la planète est visible après le coucher du Soleil.

Elongation Ouest (West) : la planète est visible avant le lever du Soleil.

Il s'écoule environ 115 jours entre deux élongations de Mercure d'un même côté du Soleil (Est ou Ouest).

 

Elongation :

Distance angulaire d'un astre au Soleil pour un observateur terrestre.

 

Graphique réalisé avec GraphDark Version 2.05 développé par Richard Fleet

 

01 Janvier 2018

Mercure atteint une élongation maximale à l'ouest du Soleil, à une distance angulaire de 22°39'32'' de notre étoile, le 01 Janvier 2018 à 19h58 UTC. La petite planète, d'une magnitude visuelle de -0,3, brille à quelques degrés de hauteur au-dessus de l'horizon sud-est. Son élongation diminue tout au cours du mois, mais grâce à son bel éclat, la planète reste repérable jusqu'au milieu du mois de Janvier.

 

Le 15 à 06h57 UTC, un fin croissant lunaire de 2,97%, le plus vieux de la lunaison, est théoriquement facilement visible à l'oeil nu 43h21m avant la Nouvelle Lune. Le fin croissant, Mercure, et Saturne forment alors un joli petit triangle de près de 3 degrés de côté juste au-dessus de l'horizon sud-est.

 

Les jours suivants, le repérage de la petite planète devient problématique en raison de son glissement vers les zones plus claires de l'aube malgré un éclat en augmentation (magV -0.5 le 31).

 

Du fait d'une orientation de l'écliptique plus favorable sous le tropique du Cancer, et idéale sous celui du Capricorne, Mercure reste visible à l'oeil nu jusqu'à la fin du mois.

 

Mercure dans le ciel de l'aube le 01 Janvier 2018

 

15 Mars 2018

Positionnée à l'est du Soleil durant tout le mois, Mercure atteint son élongation maximale le 15 à une distance angulaire de 18°23'59". A deux reprises au cours du mois, la petite planète se trouve en conjonction avec Vénus. Le 04 Mars, au crépuscule, Mercure affiche une magnitude de -1,2 ce qui rend plus facile son repérage à 1 degré seulement de la brillante Vénus (magV de -3.9). Son repérage le 20 devrait se révéler plus délicat, la petit planète se tient un plus à l'écart de Vénus, à presque 4 degrés, et l'éclat de Mercure est bien plus faible que lors de la précédente conjonction (magV de 0,9).

 

Le 18 au crépuscule, moins d'une heure après le coucher du Soleil, le fin croissant de Lune âgé d'un peu moins de 30 heures se glisse sur la gauche du couple formé par Vénus et Mercure. Une paire de jumelles risque d'être nécessaire pour le repérage de Mercure en raison de son faible éclat.

 

Les conditions d'observation sont idéales sous le tropique du Cancer. En revanche sous le tropique du Capricorne, les conditions sont moins bonnes qu'en Europe.

 

Mercure au soir du 15 Mars 2018

 

29 Avril 2018

La petite planète est inobservable. Mercure débute le mois en conjonction inférieure et bascule dans le ciel de l'aube. Elle atteint une élongation maximale à l'ouest du Soleil le 29 Avril 2018 à 18h23 UTC, à une distance angulaire de 27°01'20'' de notre étoile. La planète reste cependant inobservable car très basse sur l'horizon en raison de l'inclinaison de l'écliptique en cette période de l'année et de sa position au sud de ce plan.

 

Sous le tropique du Cancer, la planète est bien mieux placée dans le ciel de l'aube. Sous le tropique du Capricorne, les conditions d'observations sont meilleures. Cette belle période d'observation de Mercure est toutefois compromise en raison du faible éclat de la planète qui reste positif en Avril, passant de 5,1 en début de mois à 0,5 le 30.

 

 

Mercure le 29 Avril, juste avant le lever du Soleil

 

12 Juillet 2018

Mercure, repérable au-dessus de l'horizon ouest-nord-ouest dans le ciel du soir, se couche près d'une heure et demie après le Soleil en début de mois. La petite planète atteint son élongation maximale à l'est du Soleil le 12 Juillet 2018 à 05h29 UTC, à une distance angulaire de 26°25'06". Cependant, en raison de la diminution de son éclat, de l'inclinaison de l'écliptique qui ne cesse de se rapprocher de l'horizon au fil des jours, et de son passage au sud de cette ligne, l'observation de Mercure devient de plus en plus délicate. Son repérage devient difficile après le 15.

 

Un fin croissant de Lune âgé de seulement 42 heures peut être admiré dans le ciel crépusculaire le 14 Juillet 2018 vers 20h30 UTC. C'est l'occasion de tenter de repérer Mercure qui se situe à environ 2° sur la gauche de notre satellite naturel. L'éclat de la planète n'étant pas très important (magV 0.7), les observateurs bénéficiant d'un ciel limpide seront favorisés pour son repérage à l'oeil nu dans les lueurs du crépuscule. Un paire de jumelles sera d'une grande utilité pour admirer ce rapprochement de toute beauté.

 

Sous les tropiques, l'inclinaison de l'écliptique est bien plus favorable pour l'observation de la petite planète, et notamment lors de son passage dans l'amas de la Crèche (M44) en tout début de mois.

 

Mercure au coucher du Soleil le 12 Juillet 2018

 

26 Août 2018

Mercure traverse le champ du coronographe LASCO C3 du satellite SOHO, du 05 au 13 Août 2018, à l'occasion de son passage en conjonction supérieure le 09 Août. La petite planète, qui a basculé dans le ciel de l'aube, gagne rapidement de la hauteur sur l'horizon est-nord-est mais son éclat reste assez failble et il faut attendre au moins jusqu'au 22 pour qu'elle redevienne plus facilement observable.

 

Mercure atteint son élongation maximale à l'ouest du Soleil le 26 Août, à 20h34 UTC, à une distance angulaire de 18°18'59''. Grâce à sa magnitude qui redevient à nouveau bien négative, son repérage à l'oeil nu une heure avant le lever du Soleil est grandement facilité en toute fin de mois (magV de -0.7 le 31).

 

Les conditions d'observation sont excellentes sous le tropique du Cancer, tandis que sous le tropique du Capricorne, elles sont comparables à celles des latitudes européennes.

 

Mercure dans le ciel de l'aube du 26 Août 2018

 

06 Novembre 2018

 

 

Mercure peu après le coucher du Soleil le 06 Novembre 2018

 

 

15 Décembre 2018

 

 

Mercure au lever du Soleil le 15 Décembre 2018

  

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux