Retour à l'accueil

OCTANS - L'Octant

 

Limites approximatives

 

Etendue (en degrés carrés)

Ascension droite

Déclinaison

00h00

24h00

-74,7°

-90,0°

 

291

 

L'une des quatorze constellations du ciel austral introduites par l'abbé et astronome français Nicolas Louis de Lacaille (1713-1762). Lacaille mena l'expédition de l'Académie des Sciences au cap de Bonne Espérance, de 1750 à 1754, afin d'observer et de cartographier le ciel austral.

 

L'Octant, issu de l'imagination de Lacaille, en référence à l'instrument inventée en 1730 par John Hadley, fait partie des nouvelles constellations dont les noms trouvent principalement leur origine dans l'univers des instruments scientifiques (le Microscope, la Boussole, l'Horloge, la Machine Pneumatique, le Réticule, le Télescope) et des beaux-arts (le Burin, le Compas, le Fourneau, la Règle, la Table, le Chevalet du Peintre, le Sculpteur).

 

 

L'Octant contient le pôle Sud céleste mais ne compte aucune étoile brillante pour indiquer la position du pôle comme l'étoile polaire dans le Nord. Nu Octantis, l'étoile la plus lumineuse de la constellation, est une étoile double avec un faible compagnon.

 

Constellations limitrophes

(énoncées dans le sens des aiguilles d'une montre)

en haut (de gauche à droite)

Hydrus

Tucana

Indus

côté droit (de haut en bas)

Pavo

Apus

en bas (de droite à gauche)

Chamaeleon

côté gauche (de bas en haut)

Mensa

Choisir une autre Constellation

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux