Retour à l'accueil

Lost - Les Disparues...

ou les comètes périodiques non revues

 

 

 

Parmi les nombreuses comètes observées et répertoriées, un bon nombre de ces visiteuses sont des comètes périodiques connues par plus d'une apparition.

Les comètes à courte période mettent moins de vingt ans pour décrire une révolution complète autour du Soleil, tandis que les comètes à longue période orbitale mettent plus de deux cent ans pour revenir au périhélie, et celles dont les périodes orbitales sont comprises entre vingt et deux cents années sont considérées comme des comètes à période intermédiaire.

Ces visiteuses, circulant sur des orbites elliptiques autour de notre Soleil, reviennent à intervalle régulier dans le voisinage du Soleil pour notre plus grand plaisir.

Toutefois, quelques une de ces comètes, dont tout indiquait qu'elles étaient destinées à revenir nous rendre visite dans le futur, n'ont pas été revues après leur découverte.

Les raisons de ces retours non observés peuvent être multiples : une orbite incertaine ou fortement perturbée par un passage trop près de Jupiter ou de Saturne, une position géocentrique moins favorable qu'au moment de la découverte, un sursaut d'éclat au moment de la découverte entraînant une surestimation de l'éclat pour les retours suivants, une désintégration ou un morcellement par un passage trop près du Soleil, ou tout simplement un éclat trop faible pour être repérable avec les moyens optiques à l'époque du retour. 

Rubriques associées

 

Les COMETES Les belles visiteuses, archives du ciel.

 

Les différentes familles de comètes

 

Les Grandes COMETES du Passé et les passages de la comète de Halley, les Grands Chasseurs de Comètes 

 

COMETES numérotées à courte période (avec frames)

Sans frames :

- Liste de comètes numérotées

- Comètes numérotées

  

Les COMETES Sungrazers du groupe de Kreutz

 

 

Comète

Autres dénominations

Nbre d'App

Eléments orbitaux

Commentaires

D/Helfenzrieder (1766 G1)

1766 II

D/Helfenzrieder 1

1

D/Helfenzrieder (1766 G1)

q = 0.40603 UA

e = 0.84763

i = 7.865°

w = 178.699°

n = 76.263°

TT = 17660427.91

Réf = SAO_2005

Période = 4.35 ans

La comète D/Helfenzrieder (1766 G1) a été découverte à l'oeil nu le 01 Avril 1766 par l'allemand Helfenzrieder.

 

Toutefois, l'orbite était incertaine, et sa trajectoire a probablement été perturbée après 1766 par un passage auprès de Jupiter. La comète n'a pas été revue pour les retours suivants.

 

D/1766 G1 (Helfenzrieder)

Helfenzrieder

Helfenzrieder

D/Lexell (1770 L1)

1770 I

D/Lexell 1

1

D/Lexell (1770 L1)

q = 0.674449 UA

e = 0.786119

i = 1.5517°

w = 225.0161°

n = 134.4673°

TT = 17700814.04

Réf = SAO_2005

Période = 5.599 ans

Découverte le 14 Juin 1770 par l'astronome français Charles Messier. La comète est devenue brillante(mag -2) grâce à un passage très près de la Terre (distance minimum de 0,0146 UA). En 1779, son orbite fut calculée avec succès par Johann Lexell, après plusieurs tentatives infructueuses d'autres mathématiciens.

 

Le mouvement de la comète a été fortement perturbé par Jupiter lors de passages à proximité de la planète géante en 1767, où sa période orbitale est passée de 10 à 5,6 ans, ce qui contribua à sa découverte, et en 1779.

 

Les calculs de Kazuo Kinoshita ont montré que la comète est passée en 1779 à 0,0016 UA de Jupiter et que sa distance au périhélie a fortement augmenté, passant de 0,7 UA à 5,2 UA, conférant à la comète une orbite elliptique à longue période d'environ 200 ans.

 

Les calculs de Kazuo Kinoshita indiquent que la comète pourrait être revenue vers 1984, mais elle n'a pas été observée. Son prochain retour pourrait intervenir vers 2184.

 

D/1770 L1 (Lexell)

Lexell

Lexell

3D/Biela

1772 E1

1772

D/Biela 1

6

3D/Biela

q = 0.879073 UA

e = 0.751299

i = 13.2164°

w = 221.6588°

n = 250.669°

TT = 18321126.62

Réf = IAUCAT03

Période = 6.64 ans

Cette comète a été découverte en 1772, puis une seconde fois par Jean-Louis Pons, Alexis Bouvard, et Huth, en 1805. Redécouverte en 1826 par Wilhelm von Biela, celui-ci reconnut la nature périodique de la comète. Retrouvée par John Frederick William Herschel en 1832, puis par Francesco de Vico en 1845, et par Angelo Pietro Secchi en 1852, la comète n'a pas été revue depuis.

 

Au cours des observations de 1846, la comète se sépara en deux fragments qui furent visibles pendant plus de trois mois. Chacun d'eux se présentait avec un noyau et une queue.

 

Comme le montrèrent les observations faites en 1852, leur distance devait considérablement augmenter. De plus leur éclat était variable et tantôt l'une tantôt l'autre des deux comètes était la la plus brillante.

 

Le passage prévu en 1859, tout comme celui de 1839, n'était pas favorable, mais celui de 1865 aurait dû être très favorable. De nombreux astronomes ont suggéré que la comète s'est brisée.

 

En 1872, année correspondante à un nouveau retour, un nouvel essaim de météorites, les Andomédides, fit son apparition (3.000 météorites par heure le 27 Novembre). Les calculs montrèrent son affiliation à la comète Biela. L'essaim se manifesta de nouveau en 1885 (15.000 météores/heure), en 1892 (6.000 météores/heure), puis en 1899 (150 météores/heure). L'essaim des Andromédides (en Novembre) ne semble plus connaître d'activité aujourd'hui.

 

La comète P/2001 J1 NEAT, découverte en 2001, présente des éléments orbitaux similaires à 3D/Biela.

 

3D/Biela

Biela

Biela

1805 V1

1806 I

1826 D1

1826 I

1832 S1

1832 III

A

1846 II

B

1846 II

A

1852 III

B

1852 III

D/Blanpain (1819 W1)

 

P/1819 W1 = 2003 WY25 (Blanpain)

1819 IV

D/Blanpain 1

?

D/Blanpain (1819 W1)

q = 0.892318 UA

e = 0.698752

i = 9.1081°

w = 350.2612°

n = 79.8122°

TT = 18191120.85

Réf = SAO_2005

Période = 5.09 ans

La comète perdue D/1819 W1 (Blanpain), découverte à Marseille le 27 Novembre 1819 par Jean-Jacques Blanpain (1777-1843) et observée par Jean-Louis Pons (1761-1831) le 04 Décembre, a été identifiée avec un astéroïde de type Apollo, 2003 WY25, découvert le 22 Novembre 2003 par le Catalina Sky Survey.

 

2003 WY25, d'une période de 5,3 ans, circule sur une orbite qui peut l'amener à proximité de la Terre, à une distance de 0,005 UA. L'objet s'est approché à 0,025 UA de notre planète à la mi-décembre 2003.

 

L'identification, suggérée il y a environ un an par M. Micheli (Brescia, Italie), a été maintenant proposée par P. Jenniskens (NASA Ames Research Center). Ce dernier et B. Marsden (Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics) ont été capables de relier les deux objets pour 10 des 13 observations historiques, à moins de 90 arcsecs, avec un ajustement d'environ -4.3 jours sur le moment du passage au périhélie. (IAUC 8485)

 

Lors de sa découverte, la comète D/1819 W1, observée pendant seulement 59 jours, a été décrite comme étant moyennement brillante et assez grande. Sa magnitude absolue a été estimée à 8.5.

 

Quant à l'astéroïde 2003 WY25, sa magnitude absolue a été estimée à 21. Il semble donc qu'en réalité l'astéroïde découvert en 2003 est une comète dormante qui était fortement active en 1819/1820, une activité qui par ailleurs aurait pu provoquer une fragmentation de la comète. L'essaim météoritique des Phoenicides découvert en 1956, actif entre le 29 Novembre et le 9 Décembre, est probablement produit par les débris abandonnés par la comète D/1819 W1 (Blanpain) sur sa trajectoire.

 

MPEC 2003-Y78

MPEC 2003-W41

British Astronomical Association Comet Section

Nouvelles du Ciel : La comète perdue D/1819 W1 (Blanpain) aurait été retrouvée [13/02/2005]

D/1819 W1 (Blanpain)

Blanpain

Blanpain

 

 

P/1819 W1 = 2003 WY25 (Blanpain)

Compte-tenu des nouvelles observations de l'astéroïde 2003 WY25 obtenues le 04 Juillet 2013 par les membres d'équipe de Pan-STARRS et le 05 Juillet par R. J. Wainscoat, M. Micheli, D. Woodworth (Mauna Kea) et H. Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring), et annoncées par la circulaire MPEC 2013-N20, le lien entre l'astéroïde 2003 WY25 et la comète D/1819 W1 a été officiellement annoncé par la circulaire MPEC 2013-N21.

 

NK 2535 P/Blanpain (1819 W1 = 2003 WY25) : La comète est passée auprès de Jupiter, à 0,62 UA en Novembre 1852, à 0,63 UA en Octobre 1912, à 0,64 UA en Avril 1960, et à 0,24 UA en Juillet 1005, et auprès de la Terre, à 0,079 UA en Novembre 1866, à 0.049 UA en Décembre 1919 et à 0.025 UA en Décembre 2003.

 

P/1819 W1 (Blanpain)

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1819 W1 = 2003 WY25 (Blanpain) a reçu la dénomination définitive de 289P/Blanpain en tant que 289ème comète périodique numérotée.

 

5D/Brorsen

1846 D2

1846 III

D/Brorsen 1

5

5D/Brorsen

q = 0.589847 UA

e = 0.809796

i = 29.3821°

w = 14.9468°

n = 102.9676°

TT = 18790331.03

Réf = IAUCAT03

Période = 5.46 ans

Découverte en 1846 par Theodor Brorsen, la comète, après une succession de passages plus ou moins favorables, n'a pas été revue depuis 1879. La comète 5D/Brorsen a effectué plusieurs passages à proximité de Jupiter.

 

5D/Brorsen

Brorsen

Brorsen

1857 F1

1857 II

1868 I

1873 VI

1873e

1879 I

1879a

20D/Westphal

1852 O1

1852 IV

D/Westphal 1

2

20D/Westphal

q = 1.25401276 UA

e = 0.91983119

i = 40.89006°

w = 57.08095°

n = 348.00645°

TT = 19131126.79

Réf = JPL 19

Période = 61.86 ans

La comète 20D/Westphal a été découverte en 1852 par J. G. Westphal, quelques jours avant C. A. F. Peters. Redécouverte en 1913 par Pablo T. Delavan, son éclat a fortement décliné lors de ce nouveau retour au périhélie. La comète n'a pas été revue pour son nouveau passage en 1975. La comète s'est probablement désintégrée.

 

20D/Westphal

Westphal

Westphal

1913 S1

1913 VI

1913d

72P/Denning-Fujikawa

RETROUVEE

1881 T1

1881 V

1881f

P/Denning-Fujikawa 1

2

72P/Denning-Fujikawa

q = 0.77972752 UA

e = 0.81985972

i = 8.64319°

w = 334.3171°

n = 41.53343°

TT = 19781002.14

Réf = JPL 17

Période = 9.005 ans

Découverte le 04 Octobre 1881 par Williams F. Denning, cette comète n'a pas été observée les dix retours suivants. Une indépendante découverte de cette comète a été faite par W. Brooks (Phelps, New York).

 

La comète a été retrouvée près d'un siècle plus tard, en Octobre 1978 par Shigehisa Fujikawa, mais n'a pas été observée pour son nouveau retour en 1996. La comète a été observée pour la dernière fois en Décembre 1978. Le passage suivant au périhélie, non observé, a eu lieu en Juin 2005.

 

RETROUVEE

La comète 72P/Denning-Fujikawa a été retrouvée le 17 Juin 2014 par Hidetaka Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring), à l'occasion de son nouveau retour au périhélie le 11 Juillet 2014 à une distance d'environ 0.78 UA du Soleil. La période de la comète est d'environ 9.02 ans. [MPEC 2014-M11 du 18 Juin 2014]

 

72P/Denning-Fujikawa

Denning-Fujikawa

Denning-Fujikawa

1978 T2

1978 XIX

1978n

D/Barnard (1884 O1)

1884 II

1884b

D/Barnard 1

1

D/Barnard (1884 O1)

q = 1.279482 UA

e = 0.583252

i = 5.4701°

w = 301.0508°

n = 6.7602°

TT = 18840816.97

Réf = SAO_2005

Période = 5.37 ans

Découverte le 16 Juillet 1884 à Nashville par l'astronome américain Edward Emerson Barnard, la comète D/Barnard (1884 O1) n'a pas été revue pour les retours suivants.

 

D/1884 O1 (Barnard)

Barnard 1

Barnard 1

D/Brooks (1886 K1)

1886 IV

1886c

D/Brooks 1 (Brooks 3)

1

D/Brooks (1886 K1)

q = 1.325273 UA

e = 0.571388

i = 12.671°

w = 176.8756°

n = 55.1391°

TT = 18860607.21

Réf = SAO_2005

Période = 5.43 ans

La comète D/Brooks (1886 K1) a été découverte le 23 Mai 1886 par l'américain Williams Brooks.

 

La comète n'a pas été revue pour les retours suivants.

 

D/1886 K1 (Brooks)

Brooks 1

Brooks 1

D/Denning (1894 F1)

1894 I

1894a

D/Denning 1

1

D/Denning (1894 F1)

q = 1.147 UA

e = 0.697887

i = 5.5274°

w = 46.3504°

n = 85.7329°

TT = 18940209.93

Réf = SAO_2005

Période = 7.39 ans

La comète D/Denning (1894 F1) a été découverte le 26 Mars 1894 à Bristol par l'anglais Denning.

 

Par suite de passages répétés à proximité de la Terre et de Jupiter, la distance au périhélie de la comète intrinsiquement faible a légèrement diminué. La comète D/Denning (1894 F1) n'a pas été revue pour les retours suivants.

 

D/1894 F1 (Denning)

Denning

Denning

D/Swift (1895 Q1)

1895 II

1895a

D/Swift 1

1

D/Swift (1895 Q1)

q = 1.297763 UA

e = 0.652013

i = 2.9923°

w = 167.7817°

n = 171.7537°

TT = 18950821.32

Réf = SAO_2005

Période = 7.20 ans

La comète D/Swift (1895 Q1)a été découverte le 21 Août 1895 par l'américain Lewis Swift

 

Par suite de plusieurs passages à proximite de Jupiter, la distance au périhélie est passée de 1,3 UA à 1,5 UA.

 

La comète D/Swift (1895 Q1) n'a pas été revue pour les retours suivants.

 

D/1895 Q1 (Swift)

Swift

Swift

18D/Perrine-Mrkos

1896 X1

1896VII

1896g

P/Perinne-Mkros 1

5

18D/Perrine-Mrkos

q = 1.27224808 UA

e = 0.64258098

i = 17.75898°

w= 166.05042°

n = 240.87555°

TT = 19681101.54

Réf = JPL J682/18

Période = 6.71 ans

Découverte par Charles Dillon Perrine en 1896, retrouvée en 1909 par August Kopff, la comète n'a pas été revue en 1916, 1922 et 1929 malgré les recherches.

 

Redécouverte par hasard en 1955 par Antonin Mrkos aux jumelles 25x100, la comète est réapparue en 1961-62, puis en 1968-69, mais n'a pas été revue pour son retour prévu en 1975.

 

Les récents calculs de Syuichi Nakano, intégrant les perturbations des principales planètes et de cinq planètes mineures, prévoyait un retour au périhélie pour Septembre 2002.

 

18D/Perrine-Mrkos

Perrine-Mrkos

Perrine-Mrkos

1909 P1

1909 III

1909b

1955 U1

1955 VII

1955i

1962 I

1961h

1968 VIII

1968h

25D/Neujmin 2

1916 D1

1916 II

1916a

D/Neujmin 2

2

25D/Neujmin 2

q = 1.33816965 UA

e = 0.5668186

i = 10.63871°

w = 193.70403°

n = 328.71695°

TT = 19270116.22

Réf = JPL 7

Période = 5.42 ans

Cette comète a été découverte par Grigory N. Neujmin le 16 Mars 1916, puis redécouverte une seconde fois en Novembre 1926, également par Neujmin. La comète n'a pas été revue depuis cette date.

 

25D/Neujmin

Neujmin 2

Neujmin 2

1926 V2

1927 I

1926g

D/Schorr (1918 W1)

1918 III

1918d

D/Schorr 1

1

D/Schorr (1918 W1)

q = 1.883784 UA

e = 0.468582

i = 5.5752°

w = 279.2968°

n = 118.9506°

TT = 19180930.25

Réf = SAO_2005

Période = 6.67 ans

La comète a été découverte le 23 Novembre 1918 à Bergedorf par l'allemand Richard Schorr.

 

Par suite d'un premier passage à proximité de Jupiter en 1934, puis d'un second en 1970, la distance au périhélie de la comète est passé de 1,9 UA à 3 UA.

 

D/Schorr (1918 W1) n'a pas été revue depuis sa découverte.

 

D/1918 W1 (Schorr)

Schorr

Schorr

C/Dubiago (1921 H1)

1921 I

1921c

D/Dubiago 1

 

C/Dubiago (1921 H1)

q = 1.114978 UA

e = 0.929088

i = 22.3265°

w = 97.4488°

n = 67.2065°

TT = 19210505.35

Réf = IAUCAT03

Période = 62.34 ans

La comète a été découverte le 23 Avril 1921 à Kazan en Russie par Alexander D. Dubiago.

 

La comète C/Dubiago (1921 H1) n'a pas été revue au retour suivant en Août 1982.

 

Dubiago

Dubiago

34D/Gale

1927 L1

1927 VI

1927f

D/Gale 1

2

34D/Gale

q = 1.182907 UA

e = 0.760719

i = 11.7281°

w = 209.1572°

n = 67.9235°

TT = 19380618.48

Réf = IAUCAT03

Période = 10.99 ans

Découverte aux jumelles par Walter Frederick Gale en Juin 1927, la comète fut retrouvée en 1938 par Leland E. Cunnigham. En dépit des recherches, la comète ne fut pas retrouvée en 1949, ni en 1960, 1970, 1981, et 1992.

 

La comète a fait plusieurs rencontres avec Jupiter et Saturne au cours des deux derniers siècles. En 1798, un passage à moins de 0.17 UA de Saturne a eu lieu, et en 1801 et 1917, l'objet a croisé Jupiter.

 

34D/Gale

Gale

Gale

1938 J1

1938

1938a

D/Harrington-Wilson (1952 B1)

1951 IX

1952a

D/Harrington-Wilson 1

1

D/Harrington-Wilson (1952 B1)

q = 1.6649075 UA

e = 0.51433212

i = 16.35235°

w = 343.03469°

n = 128.4779°

TT = 19511030.38

Réf = JPL 1

Période = 6.34 ans

Découverte à la magnitude 15 le 30 Janvier 1952 par R. G. Harrington and A. G. Wilson au Mt. Palomar, la comète Harrington-Wilson (1952 B1) a été observée jusqu'au 25 Février.

 

Depuis lors, la comète n'a pas été revue.

 

D/1952 B1 (Harrington-Wilson)

Harrington-Wilson

Harrington-Wilson

D/Skiff-Kosai (1977 C1)

1976 XVI

D/Skiff-Kosai 1 - 1977 DV3

1

D/Skiff-Kosai (1977 C1)

q = 2.84982769 UA

e = 0.25917126

i = 3.20139°

w = 26.55908°

n = 80.76835°

TT = 19760804.03

Réf = JPL 3

Période = 7.54 ans

La comète D/Skiff-Kosai (1977 C1) a été découverte indépendamment par l'américain Brian Skiff le 13 Février 1997 et le 18 Février par la japonais Yoshihide Kosai.

 

Les calculs de Kazuo Kinoshita ont montré que la comète est passée près de Jupiter en 1973, à 0.3240 UA, avec pour conséquence une réduction importante de sa distance au périhélie, celle-ci passant de 5,9 UA à 2,8 UA.

 

Lors de sa découverte en 1977, la comète connaissait probablement un sursaut d'activité lors de sa première approche au Soleil.

 

Les calculs de Kazuo Kinoshita indiquent qu'un nouveau passage à proximité de Jupiter en 2055 pourrait modifier à nouveau sa distance au périhélie et l'amenerait à 3,8 UA du Soleil.

 

D/1977 C1 (Skiff-Kosai)

Skiff-Kosai

D/Haneda-Campos (1978 R1)

1978 XX

1978j

D/Haneda-Campos 1

1

D/Haneda-Campos (1978 R1)

q = 1.10146633 UA

e = 0.665255

i = 5.94635°

w = 240.50208°

n = 132.22934°

TT = 19781009.5

Réf = JPL 4

Période = 5.96 ans

La comète Haneda-Campos (1978 R1) a été découverte le 01 Septembre 1978 indépendamment par le japonais Toshio Haneda et par le sud-africain José da Silva Campos.

 

Un premier passage auprès de Jupiter en 1957, suivi d'un second en 1981, a légèrement augmenté la distance au périhélie de cette faible comète, passant de 1,1 UA à 1,3 UA.

 

La comète D/Haneda-Campos (1978 R1) n'a pas été revue pour les retours suivants.

 

D/1978 R1 (Haneda-Campos)

Haneda-Campos

Haneda-Campos

83D/Russell 1

1979 M2

1979 V

1979d

 

D/Russell 1

2

83D/Russell 1

q = 1.61154163 UA

e = 0.51720991

i = 22.65946°

w = 0.37623°

n = 230.84201°

TT = 19850705.22914

Réf = JPL 7

Période = 7.62 ans

Kenneth S. Russell a découvert cette comète sur un cliché de P. R. Standen en juin 1979. J. Gibson retrouve l'objet en 1985, conformément aux prévisions. La comète n'a pas été revue au retour suivant, en 1991, où les conditions n'étaient pas favorables. Il en fut de même en 1998.

 

Les calculs de Kazuo Kinoshita ont révélé que la comète était passée près de Jupiter en 1979 avec pour conséquence une réduction de sa distance au périhélie, passant de 1,8 UA à 1,6 UA. Un nouveau passage auprès de Jupiter en 1998 a eu pour conséquence de porter sa distance au périhélie à près de 2,2 UA.

 

Au cours de l'année 2009, 83P/Russell a été reconnue comme perdue par le Minor Planet Center, et la comète porte dorénavant la désignation de 83D/Russell.

 

83D/Russell

Russell 1

Russell 1

1985 G1

  1985 I

1985b

D/Shoemaker-Levy 9 (1993 F2)

1994 X

A

1993e

D/Shoemaker-Levy 9

 

D/Shoemaker-Levy 9 (1993 F2-A)

q = 5.3805631 UA

e = 0.21620917

i = 6.00329°

w = 354.89352°

n = 220.53766°

TT = 19940324.1

Réf = A38

Période = 17.98 ans

Découverte le 24 Mars 1993 par les astronomes américains Carolyn et Eugene Shoemaker et David Levy, la comète s'est disloquée en 21 fragments en Juillet 1992. Les calculs des éléments orbitaux ont montré que les fragments, capturés par le champs d'attraction de la planète géante, gravitaient sur une trajectoire qui les ameneraient à percuter Jupiter à la mi-juillet 1994. L'événement exceptionnel s'est déroulé sous les yeux des télescopes du monde entier.

 

Du 16 au 22 juillet 1994, la succession des impacts des fragments de la comète sur Jupiter a été observé, au sol ou dans l'espace, dans tous les domaines spectraux s'étendant des rayons X aux ondes radio décimétriques.

 

Shoemaker-Levy 9

Shoemaker-Levy 9

B

C

D

E

F

G

H

K

L

N

P1

P2

Q1

Q2

R

S

T

U

V

W

 

Pour en savoir plus...

 

Lost : http://www.comethunter.de/lost.html

 

Comet Catalog in order of Number of Periodic Comets http://www.aerith.net/comet/catalog/index-periodic.html

 

Periodic Comets http://cometography.com/periodic_comets.html

 

Numbered periodic comets http://jcometobs.web.fc2.com/pnum.htm

Unnumbered periodic comets http://jcometobs.web.fc2.com/punnum.htm

Non periodic comets http://jcometobs.web.fc2.com/nonp.htm

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux