Retour à l'accueil

L'Eclipse Totale de Lune du 21 Décembre 2010

 

 

 

Une éclipse assez sombre

Où et Quand

Les Circonstances de l'Eclipse

Photographier l'Eclipse

Prochaine Eclipse de Lune visible en France

Liens

  

 

 

Vous avez photographié la Lune, des Planètes, une Comète, des Météores, des Aurores boréales, une Eclipse, des Nébuleuses ou Galaxies, ou tout autre sujet ayant rapport avec l'Astronomie,

 

Alors PARTAGEZ votre EXPERIENCE !

 

ENVOYEZ VOS IMAGES

 

 

Rubriques associées

 

Les Eclipses de SOLEIL et de LUNE jusqu'à fin 2010

 

 

ECLIPSES de SOLEIL Explications du phénomène, Prochaines dates.

 

ECLIPSES de LUNE Explications du phénomène,  les éclipses à venir.

 

EVENEMENTS Rares Tableaux récapitulatifs des Eclipses, Passages de Planètes devant le Soleil, Oppositions, Elongations, Occultations, à venir.

  

Les PHASES de la LUNE Explications.

 

Calendrier lunaire Aspect de la Lune pour le mois en cours ou à venir

 

Phases de la LUNE Phase actuelle, Dates et Heures des prochaines phases (Applet). 

Les dates des Phases de la Lune entre -4000 et +2500

  

LUNE: Diamètre, Distance, Parallaxe

  

 CALENDRIER des phénomènes astronomiques à ne pas rater, mois par mois.

 

 

 

Une éclipse assez sombre

  

L'éclipse partielle de Lune du 21 Décembre 2010 est visible sur l'est de l'Asie, l'Australie, le nord-ouest de l'Europe et de l'Afrique, et sur le continent américain. La Lune s'enfonce profondément dans la zone de pénombre, et produit une éclipse totale assez sombre de plus d'une heure.

 

Malheureusement, ce spectacle rare et toujours aussi fascinant ne sera visible en France que dans ses premières phases, nous privant ainsi des meilleurs moments de cet événement. Les spectateurs de France métropolitaine devront encore patienter quelques mois, jusqu'au 15 Juin 2011 pour voir de nouveau un disque lunaire paré de chatoyantes couleurs.

 

 

L'entrée dans la zone pénombrale débute à 05h27 UTC. Le disque lunaire va progressivement perdre son bel éclat pour prendre une teinte légèrement grisâtre au fur et à mesure de son entrée sous le voile de pénombre. En soixante minutes, le disque sélène est entièrement drapé de la faible pénombre. L'entrée dans l'ombre terrestre débute à 06h32 UTC. C'est le début de la phase partielle. Alors que sa partie encore éclairée se réduit à un fin croissant, la Lune offre un aspect terne nuancé par de subtiles teintes de gris.

 

L'éclipse totale commence à 07h40 UTC, et pendant 73 minutes le disque n'est plus éclairée directement par le Soleil en raison de l'interposition de la Terre. Alors partiellement éclairée par les rayons du Soleil filtrés par l'atmosphère terrestre, la Lune revêt une robe aux tons rouges et cuivrés, caractéristiques des éclipses totales de Lune. La configuration géométrique de l'éclipse amène notre satellite naturel profondément à l'intérieur du cône d'ombre et le disque lunaire devrait en cette occasion nous montrer une teinte rouge fortement accentuée notamment sur la partie sud au plus fort de la phase de totalité à 08h16 UTC.

 

Eclipse Totale de Lune du 28 Octobre 2004

©Copyright - Frank TYRLIK. Tous droits réservés.

 

La sortie de l'ombre commence à 08h53 UTC et notre satellite naturel va reprendre progressivement son aspect initial en passant successivement par de subtiles teintes, dans l'ordre inverse de celles que nous avons pu admirer avant la phase de Totalité.

 

La sortie complète de la Lune du cône d'ombre terrestre intervient à 10h01 UTC. Le disque sélène, baignant encore dans la faible lumière pénombrale, amorce alors sa sortie de la zone de pénombre terrestre pour recevoir désormais directement les rayons du Soleil. Le disque complet de Lune retrouve tout son éclat à 11h06 UTC avec la fin de la phase pénombrale de l'éclipse.

 

 

Où et Quand

 

 Ce spectacle est visible de tous les points de la Terre où la Lune est présente dans le ciel au moment de l'éclipse.

 

Zone de visibilité de l'Eclipse Totale du 21 Décembre 2010 

 

L'éclipse Totale de Lune du 21 Décembre 2010 est visible sur l'est de l'Asie, l'Australie, le nord-ouest de l'Europe et de l'Afrique, et sur le continent américain.

 

La phase partielle est visible sur le continent américain, mais également sur une partie de l'Angleterre et à l'extrême nord-ouest de l'Europe au moment du coucher de la Lune, ainsi que sur l'est de l'Asie au lever du disque lunaire.

 

21 Décembre 2010 : Les Horaires

P.A.

Au-dessus de

Entrée dans la Pénombre

05h 27m 40s UTC

107°

84° W

24° N

Entrée dans l'Ombre

06h 32m 14s UTC

114°

100° W

24° N

Début de l'Eclipse Totale

07h 40m 18s UTC

319°

116° W

24° N

Maximum de l'Eclipse

08h 16m 53s UTC

-

125° W

24° N

Fin de l'Eclipse Totale

08h 53m 30s UTC

52°

134° W

24° N

Sortie de l'Ombre

10h 01m 35s UTC

257°

150° W

24° N

Sortie de la Pénombre

11h 05m 59s UTC

264°

166° W

24° N

Magnitude = 1.261

Données : OCCULT Eclipses & Transits v1.5.0 

[DeltaT = 70.0 secs]

 

P.A. (Position Angle) : Point du limbe lunaire où l'événement se produit.

Les deux dernières colonnes indiquent l'endroit sur Terre où la Lune se trouve au zénith.

 

Note : toutes les heures sont exprimées en Temps Universel (UTC).

Il convient donc d'ajouter, en France ainsi que dans les pays de l'Union Européenne, 1 heure pour obtenir l'heure légale. Ainsi, le maximum de l'éclipse a lieu le 21 Décembre à 19h22 UTC, soit le 21 Décembre à 20h22 à votre montre.

 

 

Visibilité - Hauteur sur l'horizon

 

Entrée dans la pénombre

Entrée dans l'ombre

Début de l'éclipse

Maximum

Fin de l'éclipse

Sortie de l'ombre

Sortie de la pénombre

Paris (France)

21°

11°

-3°

-8°

-14°

-17°

Québec (Canada)

65°

58°

48°

42°

35°

24°

13°

Nouméa (Nouvelle Calédonie)

-27°

-13°

16°

28°

37°

   

Alors qu'en Europe, la Lune amorce sa descente en direction de l'horizon pour un coucher précoce privant ainsi la plupart des pays européens du spectacle de l'éclipse, c'est un disque lunaire mieux placé pour le Canada qui illuminera le ciel de ses belles couleurs inhabituelles.

 

Pour les habitants de Paris, l'entrée dans la zone de pénombre intervient avec une Lune située à 21 degrés au-dessus de l'horizon. L'entrée dans le cône d'ombre de la Terre s'effectue avec un astre sur le point de se coucher, à seulement 11 degrés de hauteur. La Lune se couche au moment où commence l'éclipse.

 

A Québec, l'intégralité de l'éclipse se produit avec une Lune suffisament haute dans le ciel pour admirer les splendides couleurs du disque sélène en toute quiétude. L'entrée dans l'ombre terrestre intervient à 58 degrés sur l'horizon. Lorsque le disque lunaire se glisse sous le voile de l'ombre, la Lune est à 48 degrés de hauteur. Le moment du maximum a lieu de même dans de bonnes conditions d'observation avec une hauteur raisonnable de 42 degrés. La fin de la totalité se produit à 35 degrés sur l'horizon. Beaucoup plus bas au moment de la sortie de l'ombre, le disque sélène se trouve encore à 23 degrés au-dessus de l'horizon lorsque la sortie de l'ombre est complète.

 

Dans le Pacifique, et notamment en Nouvelle-Calédonie, le début de l'éclipse totale intervient au lever de la Lune, donnant à ces premiers instants de l'éclipse un air surréaliste. Le spectacle d'un lever de Pleine Lune est certainement l'un des plus beaux et fascinants spectacles que l'on puisse voir. Le disque lunaire semble à ce moment-là bien plus gros qu'en réalité et présente bien souvent des teintes jaune-oranges, parfois assez prononcées, selon la transparence de l'atmosphère terrestre.

Le spectacle au moment du maximum de la totalité, se produisant à seulement 9 degrés sur l'horizon, devrait se révéler surprenant.

La sortie complète de l'ombre s'effectue avec un disque lunaire à 28 degrés de hauteur.

 

Circonstances locales

Latitude

 

Longitude

degrés

minutes

degrés

minutes

 

 

 

 

 

 

LATITUDE-LONGITUDE de quelques Villes Coordonnées géographiques de quelques villes.

Eclipse Totale de Lune du 21 Décembre 2010

magnitude :

P1

U1

U2

Great

U3

U4

P4

Horaires

Hauteur sur l'horizon

Azimut

Entrée dans la pénombre

Entrée dans l'ombre

Début de la Totalité

Maximum de l'Eclipse

Fin de la Totalité

Sortie de l'ombre

Sortie de la pénombre

Indiquez ci-dessus les coordonnées géographiques pour lesquelles vous souhaitez connaître la hauteur de la Lune au-dessus de l'horizon lors de l'Eclipse Totale de Lune du 21 Décembre 2010

 

Important : Après remplissage de ces cases, les différentes données relatives aux circonstances locales s'affichent au moyen d'un clic à un endroit quelconque de la page

 

Les Circonstances de l'Eclipse

 

Du fait de l'inclinaison de 5°17' sur l'écliptique, une éclipse de Lune ne peut avoir lieu que si la Lune est suffisamment proche du point d'intersection de son plan orbital et de celui de la Terre (ligne des noeuds). Pour cette nouvelle éclipse de Lune, la Lune est proche de son passage au noeud descendant (l'un des deux points d'intersection de son plan orbital et de celui de la Terre), puisque ce passage a lieu le 21 Décembre 2010 à 14h07 UTC

 

 

L'éclipse totale se produit lorsque la Lune, suffisamment proche de l'écliptique pour être bien alignée, traverse le cône d'ombre de la Terre.

 

Les différentes catégories d'éclipse de Lune.

  

Cette éclipse totale a lieu quatre jours avant le passage de la Lune au périgée (le point de son orbite le plus proche de la Terre) qui se produit le 25 Décembre 2010 à 12h25 UTC à une distance de 368.462 km. La Lune, située à 376.521 km de la Terre au moment du maximum de l'éclipse totale, présentera un diamètre apparent de 31,73 arcsecondes.

 

L'Eclipse du 21 Décembre 2010

en quelques chiffres

Pleine Lune

21 Décembre 2010 à 08h15 UTC

Maximum de l'Eclipse

21 Décembre 2010 à 08h16 UTC

376.521 km

Passage au noeud descendant

21 Décembre 2010 à 14h07 UTC

Passage de la Lune au périgée

25 Décembre 2010 à 12h25 UTC

368.462 km

Grandeur de l'éclipse 

1,261 

Diamètre de la Lune

31,73'

Diamètre de l'ombre

85,74'

Diamètre de la pénombre

152,07'

48ème éclipse du Saros n° 125 (comprend 72 éclipses entre le 17 Juillet 1163 et le 09 Septembre 2443)

Canon d'Oppolzer : 4974

Sources :

Fred Espenak, NASA-GSFC

Le Guide du Ciel de Guillaume Cannat / AMDS / Nathan

 

Lors d'une éclipse totale, la Lune ne devient pas invisible mais conserve un faible éclat, et apparaît souvent rougeâtre au moment du maximum.

 

La distance Terre-Lune, la position de la Lune par rapport au cône d'ombre, ou encore la transparence de notre atmosphère qui filtre la lumière bleue du Soleil tandis qu'elle dévie les rayons rouges et jaunes vers la surface lunaire, sont autant de facteurs qui déterminent les variations d'éclat et de teintes que peuvent prendre la Lune au cours d'une éclipse totale.

 

Les nuages et les particules (poussières et cendres d'éruptions volcaniques ou de feux de forêts) en suspension dans notre atmosphère affectent également la coloration de la Lune en filtrant plus ou moins la lumière solaire déviée.

 

La Lune dans sa course traverse l'Ombre de la Terre lors de l'Eclipse

et prend une coloration rougeâtre.

 

La Lune pénétrant assez profondément dans le cône d'ombre de la Terre, l'éclipse devrait paraître d'un rouge assez sombre sur sa partie sud pendant pratiquement toute la durée de la phase de totalité, avec toutefois un plus fort contraste au moment du maximum. Cependant, les variations d'éclat et de luminosité sont difficiles à prévoir et changent en permanence au cours d'une même éclipse.

 

La luminosité résiduelle et la coloration de la Lune lors d'une éclipse totale peuvent être quantifiées selon le classement proposé par l'astronome André Danjon (1890-1967), directeur de l'Observatoire de Paris de 1945 à 1963.

 

L'Echelle de Danjon

L=0

Eclipse très sombre. La Lune est presque invisible, particulièrement au milieu de la totalité.

L=1

Eclipse sombre, avec coloration grise ou brunâtre. Les détails lunaires sont difficiles à discerner.

L=2

Eclipse rouge sombre ou de couleur rouille, avec, le plus souvent, une tache très sombre au centre de l'ombre, tandis que la zone extérieure est assez claire.

L=3

Eclipse rouge-brique. L'ombre est souvent bordée d'une zone grise ou jaune.

L=4

Eclipse de couleur cuivre ou orange très clair. La zone extérieure est bleuâtre et très brillante.

  

 

Photographier l'Eclipse

 

La photographie des éclipses de Lune ne pose, à priori, pas trop de problème. Le diamètre apparent de la Lune est suffisamment important pour permettre la photographie avec un appareil équipé d'un objectif standard de 50 mm, muni d'un déclencheur souple et fixé sur un bon trépied stable.

 

Les possesseurs de petits objectifs (28 ou 50 mm) peuvent essayer de photographier, en surimpressions successives, les différentes phases de l'éclipse sur une seule et même photographie. Cette technique, difficile à mettre en oeuvre, nécessite de cadrer la Lune dans la partie gauche du viseur de l'appareil, et d'anticiper son déplacement apparent sans avoir à déplacer l'appareil. La prise de vue, à intervalle régulier, vous permettra d'obtenir un chapelet de Lune du plus bel effet.

 

Eclipse Totale de Lune du 16 Mai 2003

©Copyright - Materne LINDER. Tous droits réservés.

 

L'utilisation d'objectifs à plus longue focale, 200 ou 300 mm par exemple, est délicate mais permet d'obtenir un cadrage plus serré sur la Lune. En effet, si les temps de pose sont rapides pendant les phases partielles, lors de la phase de totalité, les temps de pose nécessaires pour obtenir une photo de bonne qualité impliquent l'utilisation d'une monture équatoriale motorisée pour compenser l'effet de rotation de la Terre, sous peine d'obtenir une photo floue sans intérêt.

 

La photo au foyer d'une lunette ou d'un télescope motorisé est l'idéal pour obtenir un cadrage très serré sur la Lune pour faire ressortir les différentes nuances de couleurs des phases de l'éclipse. Le diamètre apparent de la Lune, voisin de 30 minutes d'arc, implique cependant de ne pas dépasser une longueur focale de 1 600 mm si l'on souhaite que la Lune reste dans le champ de la photo au format 24x36.

 

Dans tous les cas, privilégiez l'utilisation d'une pellicule couleur. Une pellicule de sensibilité moyenne, 100 ou 200 ISO, est plutôt conseillée pour immortaliser les phases avant ou après la totalité, tandis qu'une pellicule de sensibilité plus élevée est souhaitable pour la phase de Totalité afin de réduire le temps d'exposition.

 

Sensibilité en ISO

Ouverture du Diaphragme

25

1.4

2

2.8

4

5.6

8

11

16

22

50

 2

2.8

4

5.6

8

11

16

22

32

100

2.8

4

5.6

8

11

16

22

32

44

200

4

5.6

8

11

16

22

32

44

64

400

5.6

8

11

16

22

32

44

64

88

800

8

11

16

22

32

44

64

88

128

1600

11

16

22

32

44

64

88

128

176

Eclipse de Lune

Temps d'Exposition Indicatif

Pleine Lune

1/4000

1/2000

1/1000

1/500

1/250

1/125

1/60

1/30

1/15

Lune en Contact de l'Ombre

1/2000

1/1000

1/500

1/250

1/125

1/60

1/30

1/15

1/8

Ombre : Mag=0.25

1/1000

1/500

1/250

1/125

1/60

1/30

1/15

1/8

1/4

Ombre : Mag=0.50

1/500

1/250

1/125

1/60

1/30

1/15

1/8

1/4

1/2

Ombre : Mag=0.75

1/250

1/125

1/60

1/30

1/15

1/8

1/4

1/2

1s

Totalité L=4

1/2

1s

2s

4s

8s

15s

30s

1m

2m

Totalité L=3

2s

4s

8s

15s

30s

1m

2m

4m

8m

Totalité L=2

8s

15s

30s

1m

2m

4m

8m

15m

30m

Totalité L=1

30s

1m

2m

4m

8m

15m

30m

--

--

Totalité L=0

2m

4m

8m

15m

30m

 --

--

--

--

Source : Lunar Eclipse Photography by Fred Espenak

 

 

Prochaine Eclipse de Lune

 

La prochaine éclipse de Lune est une éclipse totale. Le 15 Juin 2011, le passage du disque dans le cône d'ombre sera visible depuis l'Australie, l'Asie, l'Océan Idien, l'Afrique et l'Europe.

 

 Date

Entrée dans l'ombre

Début Totalité

Maximum

Fin Totalité

Sortie de l'ombre

Grandeur

Durée Totalité

Nature

15 Juin 2011

18h22

19h22

20h12

21h02

22h02

1,706

74m

Totale

Sources : Eclipse N° 12 Mars-Avril 1999 (article de Cédric Bemer), Le Grand Livre du Ciel (Editions Bordas),

OCCULT Eclipses & Transits v1.5.0, Eclipse Predictions by Fred Espenak, NASA/GSF

 

 

Pour en savoir plus...

 

Eclipse Predictions by Fred Espenak, NASA/GSFC - Fifty Year Canon of Lunar Eclipses: 1986 - 2035

 

http://sunearth.gsfc.nasa.gov/eclipse/lunar.html

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux