Comètes Périodiques numérotées

 

 

 

Pour trouver rapidement un nom, un prénom, une date ou un mot :

 

 

 

P/ pour les comètes de périodes inférieures à 200 ans

D/ pour les objets périodiques de type cométaire qui ne semblent plus manifester d'activité, ou disparus

 

MPC Eléments Orbitaux et Ephémérides (si disponible) sur le site du Minor Planet Center

SSD Eléments Orbitaux et Ephémérides du Solar Systems Dynamics du JPL/NASA

 

[12/11/2014] : 312P/NEAT | 313P/Gibbs | 314P/Montani

 

 

Année de Découverte

Période (en années)

 

1P/Halley

1758

76.00

Autres désignations : P/-239 K1, P/-163 U1, P/- 86 Q1, P/- 11 Q1, P/ 66 B1, P/ 141 F1, P/ 218 H1, P/ 295 J1, P/ 374 E1, P/ 451 L1, P/ 530 Q1, P/ 607 H1, P/ 684 R1, P/ 760 K1, P/ 837 F1, P/ 912 J1, P/ 989 N1, P/1066 G1, P/1145 G1, P/1222 R1, P/1301 R1, P/1378 S1, P/1456 K1, P/1531 P1, P/1607 S1, P/1682 Q1, 1758 Y1, 1835 P1, 1909 R1, 1982 U1

 

Noyau de la célèbre comète de Halley (filmé depuis la sonde Giotto en 1986 à environ 18.000 km de distance). A l'occasion de son dernier passage aux environs du  Soleil,  la comète a été observée par tous les grands observatoires, et par cinq sondes envoyées à sa rencontre : Véga 1, Véga 2, Suisi, Sakigake et Giotto.

Photo ESA/MPIA

 

Edmond Halley fut le premier à reconnaitre la périodicité de cette comète. Après avoir calculé les orbites paraboliques de 24 comètes observées entre 1337 et 1698, Halley note que les comètes de 1531, 1607 et 1682 se déplacent sur des orbites presque indentiques et qu'un intervalle d'à peu près 75 ans sépare ces trois comètes. Halley prévoit en conséquence, que la comète reviendra en 1758. Johan Georg Palitzch, un astronome amateur allemand, fermier de profession, retrouve la comète le 25 Décembre 1758.

 

La périodicité de la comète, démontrée par Halley, incita les astronomes à remonter le temps pour retrouver les passages antérieurs de l'objet. La comète de Halley paraît avoir été observée en Chine dès -239. Elle a été revue à chacun de ses retours depuis cette date. Le 10 Avril 837, la comète de Halley est passée à seulement 0.0342 UA (5 millions de km) de la Terre.

 

Associée aux Essaims météoriques des Orionides (en Octobre) et des Eta Aquarides (en Mai)

MPC

SSD

 

2P/Encke

1786

3.30

Autres désignations : P/1786 B1, P/1795 V1, P/1805 U1, P/1818 W1, 1822 L1

 

This is an image of short-period comet Encke obtained by Jim Scotti on 1994 January 5.09 while using the 0.91-meter Spacewatch Telescope on Kitt Peak.  The image is 9.18 arcminutes square with north on the right and east at top.  The integration time is 150 seconds.

 

Découverte pour la première fois par Pierre Méchain et Charles Messier en 1786, la comète fait l'objet d'une seconde découverte en 1795 par Caroline Herschel. En 1805, Jean-Louis Pons, indépendamment de Johann Sigismund Huth et de Alexis Bouvard, découvre de nouveau la comète alors visible à l'oeil nu. La quatrième découverte, en 1818, est attribuée à Jean-Louis Pons. Johann Franz Encke calcula son orbite en 1821, prévoit son retour en 1822, et conclut qu'il s'agit de la même comète que celles de 1786, 1795 et 1805.

 

L'année 2003 sera l'occasion d'observer pour la 59ème fois le retour au périhélie de la comète 2P/Encke depuis sa découverte en 1786. La comète 2P/Encke, qui est la comète périodique ayant la plus courte période, est passée de nouveau au périhélie en Avril 2007.

 

La comète 2P/Encke, observée pour la dernière fois fin Septembre 2011, a été retrouvée par O. Burhonov et Artyom Novichonok (Majdanak Observatory) le 13 Août 2012 pur son nouveau retour au périhélie.

 

La comète était l'une des cibles de la mission Contour (Comet Nucleus Tour), prévue pour Juillet 2002. La sonde devait partir en direction de 3 comètes (survol de 2P/Encke en Novembre 2003, de 73P/Schwassmann-Wachmann 3 en Juin 2006, et de 6P/d'Arrest en Août 2008) pour les analyser et les comparer. Malheureusement, une défaillance technique provoqua la destruction de la sonde peu après son envol.

 

Associée aux Essaims météoriques des S. Taurides et Taurides (en Novembre) et Béta Taurides (en Juin)

MPC 

SSD

 

3D/Biela

1772

6.62

Autres désignations : D/1772 E1, D/1805 V1, D/1826 D1, 1832 S1

 

Cette comète a été découverte en 1772, puis une seconde fois par Jean-Louis Pons,  Alexis Bouvard, et Huth, en 1805. Redécouverte en 1826 par Wilhelm von Biela, celui-ci reconnut la nature périodique de la comète. Retrouvée par John Frederick William Herschel en 1832, puis par de Vico en 1845, et par Secchi en 1852, la comète n'a pas été revue depuis.

Au cours des observations de 1846, la comète se sépara en deux fragments qui furent visibles pendant plus de trois mois. Chacun d'eux se présentait avec un noyau et une queue. Comme le montrèrent les observations faites en 1852, leur distance devait considérablement augmenter. De plus leur éclat était variable et tantôt l'une tantôt l'autre des deux comètes était la plus brillante.

 

Le passage prévu en 1859, tout comme celui de 1839, n'était pas favorable, mais celui de 1865 aurait dû être très favorable. De nombreux astronomes ont suggéré que la comète s'est brisée.

 

En 1872, année correspondante à un nouveau retour, un nouvel essaim de météorites, les Andomédides, fit son apparition (3.000 météorites par heure le 27 Novembre). Les calculs montrèrent son affiliation à la comète Biela. L'essaim se manifesta de nouveau en 1885 (15.000 météores/heure), en 1892 (6.000 météores/heure), puis en 1899 (150 météores/heure). L'essaim des Andromédides (en Novembre) ne semble plus connaître d'activité aujourd'hui.

 

La comète P/2001 J1 NEAT, découverte en 2001, présente des éléments orbitaux similaires à 3D/Biela.

SSD

 

4P/Faye

1843

7.55

Autres désignations : P/1843 W1, 1850 W1

 

Découverte en 1843 par Hervé Faye, la comète fut retrouvée par James Challis en 1851 selon les prévisions d'Urbain Jean Joseph Le Verrier. Par la suite, la comète a été revue à chacun de ses passages, excepté en 1903 et 1918. La comète découverte par Cerulli en 1910 se révéla être la comète 4/Faye que l'on croyait perdue. La comète a été observée pour la dernière fois en Avril 2000. Son prochain passage au périhélie aura lieu en Novembre 2006.

MPC

SSD

 

5D/Brorsen

1846

5.46

Autres désignations : P/1846 D2, P/1857 F1

 

Découverte en 1846 par Theodor Brorsen, la comète, après une succession de passages plus ou moins favorables, n'a pas été revue depuis 1879.

SSD

 

6P/d'Arrest

1851

6.54

Autres désignations : P/1678 R1, P/1851 M1, 1857 X1

 

This CCD image of 6P/d'Arrest was taken by Charles S. Morris and Steve Goldin on 1995 August 2.34 using the TIE 60cm f/3.5 telescope and a ST-6 CCD.  Exposure was 40 seconds and the image is unfiltered and has been flat fielded.

 

Découverte en 1851 par Heinrich Ludwig d'Arrest.

 

En 1991, A. Carusi et G. B. Valsecchi ainsi que Lubos Kresak et M. Kresakova, indépendamment, suggèrent que la comète découverte par d'Arrest est la même que celle observée par Philippe de La Hire en 1678. Les paramètres non gravitationnels de la comète semblent stables, malgré 8 approches à moins de 0.5 UA de Jupiter au cours des 26 révolutions accomplies entre 1678 et 1851.

 

La comète était l'une des cibles de la mission Contour (Comet Nucleus Tour), prévue pour Juillet 2002. La sonde devait partir en direction de 3 comètes (survol de 2P/Encke en Novembre 2003, de 73P/Schwassmann-Wachmann 3 en Juin 2006, et de 6P/d'Arrest en Août 2008) pour les analyser et les comparer. Malheureusement, une défaillance technique provoqua la destruction de la sonde peu après son envol.

MPC

SSD

 

7P/Pons-Winnecke

1819

6.38

Autres désignations : P/1819 L1, P/1858 E1, 1869 G1

 

Découverte par Jean-Louis Pons en 1819 à Marseille, redécouverte en 1858 par Friedrich August Theodor Winnecke, puis de nouveau par Winnecke en 1869. Depuis cette date, seuls les passages de 1880, 1904 et de 1957 ont été ratés.

 

Les perturbations engendrées par Jupiter ont sensiblement modifiés les paramètres de la comète, faisant passer la période orbitale de 5.59 ans à 6.37 ans entre 1869 et 1996, et sa distance au périhélie de 0.78 UA à 1.26 UA aux mêmes dates.

 

Associée à l'Essaim météorique des Bootides de Juin, généralement très actifs les années correspondantes au retour de la comète.

MPC

SSD

 

8P/Tuttle

1790

13.61

Autres désignations : P/1790 A2, P/1858 A1, 1871 T1

 

Découverte par Pierre Méchain en 1790, cette comète a été redécouverte par Horace Parnell Tuttle en 1858 qui note une forte ressemblance avec la comète de 1790 après calcul des éléments orbitaux. Karl Christian Bruhns découvre également la comète quelques jours après Tuttle. Découverte à nouveau en 1871 par Alphonse Louis Nicolas Borrely, par Friedrich August Theodor Winnecke, puis par Tuttle. la comète a été revue à chacun de ses retours, excepté en 1953.

 

Observée pour la dernière fois le 31 Juillet 1992, la comète 8P/Tuttle a été retrouvée par C. W. Hergenrother (Catalina) le 22 Avril 2007 pour son nouveau passage au périhélie en Janvier 2008.

 

Associée à l'essaim météoritique des Ursides (en Décembre).

MPC

SSD

 

9P/Tempel 1

1867

5.52

Autres désignations : P/1867 G1, 1873 G1, 1967 L1, 1972 A1

 

Image taken by S.M. Larson on Aug. 30.48 UT, 1995 from the University of Arizona Catalina Station 1.5m.

Image is co-added 900s exposures through a Cousins Red filter.

 

Découverte en 1867 par Ernst Wilhelm  Leberecht Tempel, cette comète a été redécouverte en 1873 par E. J. M. Stephan. Elle fut retrouvée par Tempel pour son retour de 1879. En 1881, un passage rapproché près de Jupiter modifie sa distance au périhélie qui passe de 1.8 à 2.1 UA, et sa période orbitale, jusqu'alors de 5.68 ans, passe à 6.5 ans. En conséquence, le retour suivant ne fut pas revu. Après l'enregistrement de deux nouveaux échecs pour la retrouver par photographies, en 1898 et 1905, l'objet fut considéré comme perdu.

 

Brian. G. Marsden calcula que celle-ci avait croisé par deux fois Jupiter, en 1941 et en 1953, avec pour conséquence, une diminution de sa distance au périhélie et de sa période orbitale, et un possible retour de l'astre pour 1967 et 1972. Elizabeth Roemer retrouva 9P/Tempel, en 1968, sur des photographies prises en 1967, conformément aux prévisions faites par Marsden. Confortés dans l'idée d'un possible retour, Elizabeth Roemer et L. M. Vaughn retrouvent effectivement celle-ci en 1972. La comète a ensuite été revue en 1978, 1983, 1989, 1994, 2000 et 2006.

 

La comète est la cible de la mission Deep Impact (lancement en janvier 2004, survol de 9P/Tempel en Juillet 2005).

MPC

SSD

 

10P/Tempel 2

1878

5.38

Autres désignations : P/1873 N1, 1878 O1

 

Cette comète a été découverte en 1873 par Ernst Wilhelm Leberecht Tempel. En 1878, Tempel retrouve sa comète pour son retour, peu de temps avant A. Winnecke. Les deux retours suivant n'ont pas été observés, mais en 1894, Finaly retrouve l'objet. Les passages de 1899 et 1904 ont été retrouvés respectivement par Perrine et par Javelle. Après un nouveau retour manqué, Delavan observe l'objet en 1915, Kudara en 1920, Stobbe en 1925, année où son passage au périhélie coïncidait avec un passage au plus près de la Terre, avec pour conséquence, une comète avoisinant la magnitude 6.5. Wood la retrouve en 1930, mais en raison d'un mauvais placement de la Terre au moment du passage au périhélie de la comète, celle-ci n'a pas été revue en 1935 et 1941. Tous les retours suivants ont été observés, soit en 1946 par George van Biesbrock, en 1951 par Leland Cunningham, en 1957 de nouveau par George van Biesbrock, puis en  1962, 1967, 1972, 1978 et 1983. En 1987, Gehrels, dans le cadre du programme Spacewatch, la retrouve. La comète a été de nouveau observée en 1994, 1999 et 2005. 

MPC

SSD  

 

11P/Tempel-Swift-LINEAR

1869

6.37

Autres désignations : P/1869 W1, D/1880 T1, P/2001 X3

 

Ernst Wilhelm Liebrecht Tempel découvre la comète en 1869. En 1880, Lewis Swift reconnaît dans la comète qu'il découvre, qu'il s'agit d'un retour de la comète de 1869. En 1891, Edward Emerson Barnard redécouvre la comète, quelques jours avant W. F. Denning. Redécouverte une nouvelle fois en 1908 par Javelle, la comète devient ensuite inobservable pour les passages suivants, à cause des perturbations engendrée par Jupiter. La comète fut alors considérée comme perdue jusqu'en décembre 2001 où elle fut retrouvée sur les images obtenues par le programme LINEAR (Lincoln Near Earth Asteroid Research). C. Hergenrother ( Lunar and Planetary Laboratory) et K. Muraoka (Kochi, Japan) suggèrent un lien entre la comète 11D vue pour la dernière fois en 1908 et P/2001 X3. Le lien a été confirmé par le MPC et par S. Nakano.

MPC

SSD

 

12P/Pons-Brooks

1812

70.90

Autres désignations : P/1812 O1, P/1883 R1, 1953 M1

 

Cette comète a été découverte en 1812 par Jean-Louis Pons, quelques jours avant Wisniewsky et Bouvard, et redécouverte par hasard en 1883 par William M. Brooks. Retrouvée par Elizabeth Roemer en 1953.

MPC

SSD

 

13P/Olbers

1815

69.60

Autres désignations : P/1815 E1, P/1887 Q1, 1956 A1

 

Découverte par Heinrich Wilhem Matthaus Olbers en 1815, les premiers calcul d'orbite furent faits par Gauss qui en déduisit une trajectoire parabolique. Un peu plus tard Friedrich Wilhelm Bessel annonça une trajectoire elliptique et une période orbitale de 74.1ans. Redécouverte en 1887 par William M. Brooks, la comète effectua un nouveau passage en 1956.

MPC

SSD

 

14P/Wolf

1884

8.21

Autres désignations : P/1884 S1, 1891 J1

 

La comète a été découverte en 1884 par Max Wolf, quelques jours avant Ralph Copeland, puis redécouverte par R. Spitaler en 1891 d'après les prévisions de retour faites par Thraen. Le dernier passage au périhélie a eu lieu en Novembre 2000.

MPC

SSD

 

15P/Finlay

1886

6.56

Autres désignations : P/1886 S1, 1893 K1

 

Découverte par Finlay au Cap de Bonne Espérance en 1886, H. Oppenheim  montra une similitude avec la comète découverte par de Vico en 1844 et perdue depuis. Lewis Boss démontra qu'en fait, il ne pouvait s'agir de la même comète. Leopold Schulhof prédit un retour de la comète de 1886 pour 1893, qui fut confirmé par la découverte de l'objet une nouvelle fois par Finlay. Les passages de la comète à proximité de Jupiter en 1910, en 1993, puis en 2004 ont modifié sensiblement sa trajectoire au fil des ans. Observée pour la dernière fois le 30 Mars 2002, la comète 15P/Finlay a été retrouvée le 27 Avril 2008 par Ernesto Guido et Giovanni Sostero (Remanzacco Observatory) pour son nouveau retour au périhélie en Juin 2008.

MPC

SSD

 

16P/Brooks 2

1889

6.86

Autres désignations : P/1889 N1, 1896 M1

 

Découverte par William M. Brooks en 1889, la comète devint extrêmement brillante lors de son passage à proximité de la Terre et du Soleil.

E. E. Barnard constata que la comète était fracturée en 5 morceaux. Le passage rapproché de la comète avec Jupiter en 1886 semble être la cause de cette dislocation du noyau. Les calculs de Chandler et Poor montrèrent qu'en 1886 la comète était passée très près de Jupiter, à l'intérieur de l'orbite du 5ème satellite. Après les perturbations considérables qui en résultèrent l'orbite fut complètement modifiée : la période passa à de 29,2 ans à 7,1 ans et la distance au périhélie de 5,5 UA à 1,9 UA.

 

Depuis la redécouverte par Javelle à Nice en 1896, la comète n'a pas présenté la même brillance, ni de trace de plusieurs noyaux, comme lors de sa première apparition. Depuis sa redécouverte, la comète a été revue à chacun de ses retours sauf pour ceux de Février 1918 et Mars 1967.

 

Lors de son dernier retour au périhélie de Juillet 2001, la comète 16P/Brooks a été observée pour la dernière fois en Février 2002.

 

La comète 16P/Brooks 2 a été retrouvée à la magnitude 20 les 31 Août et 05 Septembre 2007 par K. Sarneczky et L. Kiss (Siding Spring) au moyen de la CCD avec le télescope de 1,02 mètre, quelques mois avant son retour au périhélie, en Avril 2008.

MPC

SSD

 

17P/Holmes

1892

6.88

Autres désignations : P/1892 V1, 1899 L1, 1964 O1

 

C'est en observant M31 que cette comète fut découverte par l'astronome amateur Edwin Holmes en 1892 à Londres (Angleterre). L'objet, aussi brillant que la célèbre galaxie, était situé juste à côté de celle-ci. Lors de sa découverte, le 6 Novembre 1892, cette comète était visible à l'oeil nu à la magntiude +4. Elle présentait une condensation centrale, sans noyau, entourée d'une nébulosité. Un mois plus tard, ses dimensions réelles avaient doublé, mais son éclat avait considérablement diminué, à tel point qu'elle était à peine visible dans les instruments les plus puissants. Le 16 Janvier 1893, une nouvelle modification changea complètement l'apparence de la comète : la tête se contracta subitement, un noyau fit son apparition, et son éclat augmenta de plus de 5 magnitude. Cette contraction fut suivie d'une nouvelle expansion et d'une diminution d'éclat. La luminosité retomba à sa valeur normale en deux semaines.

 

La comète a été redécouverte par Charles Dillon Perrine en 1899 à la magnitude 14-15, et fut revue en 1906 par Wolf, aussi faiblement qu'en 1899. L'objet a été considéré comme perdu à la suite des sept passages suivants, et ne fut retrouvé qu'en 1964, le 15 Novembre, par Elisabeth Roemer d'après les prévisions de B. G. Marsden. L'astronome amateur japonais Kazuo Kinoshita a calculé que la comète 17P avait effectué un passage à 0.5446 UA de Jupiter en Décembre 1908, avec pour conséquence une modification de son orbite.

 

La comète a été ensuite revue en 1972, 1979, 1986, 1993 et 2000. Le retour de la comète 17P/Holmes a observé le 14 Mai 2007, quelques jours avant son nouveau passage au périhélie.

 

Le 24 Octobre 2007, la comète 17P/Holmes a montré un sursaut d'activité impressionnant. La première détection du brusque sursaut d'activité a été faite manifestement par A. Henriquez Santana (Tenerife) le 24 Octobre à 01h36 UTC, portant la comète à la magnitude nucléaire d'environ +8.4. En théorie, d'après les paramètres du Minor Planet Center, la comète aurait dû être visible seulement à la magnitude +16,8. Quelques heures plus tard elle devenait visible à l'oeil nu avec une magnitude visuelle estimée à +4. L'observateur japonais Seiichi Yoshida signalait à 13h 40 TU que 17P/Holmes était visible à l'oeil nu en pleine ville à Yokohama avec une magnitude qu'il estimait à +3,5. Vers 15h30 TU, Yoshida annoncait que 17P Holmes était à présent de magnitude +3. La comète 17P/Holmes, située dans la constellation de Persée, se présente à l'oeil nu comme une étoile ponctuelle de couleur légèrement jaunâtre. Aux instruments, la comète présente une condensation centrale, sans noyau visible, entourée d'une nébulosité. Faisant l'objet de nombreuses observations, il semble que sa magnitude visuelle se soit stabilisée autour de +2.8. Le 25 Octobre, la chevelure a doublé, et le jet central est devenu visible aux instruments.

 

Une série d'observations faites à l'Observatoire de Pic du Midi entre les 24 Octobre et 04 Novembre 2007 4 a montré l'évolution de raies de la poussières dans la coma intérieure. Celles-ci sont apparues d'abord à une certaine distance du noyau et se sont prolongées à l'extérieur en lignes droites. Elles proviennent très probablement de plus grands fragments, qui sont cependant trop petits pour être accessibles par les télescopes terrestres, dérivant loin de la comète à environ 50 à 100 m/s et se dispersant lentement, de sorte que les raies de poussières devraient bientôt disparaître. L'enveloppe extérieure, créée par le sursaut du 24 Octobre, augmente à une vitesse moyenne de 527 m/s, d'après les mesures effectuées par Régis Néel d'après photographies entre le moment du sursaut et le 18 Novembre.. D'après ces mesures, l'enveloppe extérieure a un diamètre apparent légèrement supérieur à 30 minutes d'arc, ce qui équivaut à la distance où se trouve la comète à un diamètre d'environ  2.333.000 km le 18 Novembre.

MPC

SSD

 

18D/Perrine-Mrkos

1896

6.72

Autres désignations : P/1896 X1, 1909 P1, P/1955 U1

 

Découverte par Charles Dillon Perrine en 1896, retrouvée en 1909 par August Kopff, la comète n'a pas été revue en 1916, 1922 et 1929 malgré les recherches. Redécouverte par hasard en 1955 par Antonin Mrkos aux jumelles 25x100, la comète est réapparue en 1961-62, puis en 1968-69, mais n'a pas été revue pour son retour prévu en 1975. Les récents calculs de Syuichi Nakano, intégrant les perturbations des principales planètes et de cinq planètes mineures, prévoit un retour au périhélie pour Septembre 2002.

SSD

 

19P/Borelly

1904

6.85

Autres désignations : P/1904 Y2, 1911 S1

 

Découverte en 1904 par Alphonse Borrelly, la comète d'une période de 6.8 ans, a été survolée et photographiée à moins de 2.200 km du noyau, par la sonde américaine Deep Space 1, le 22 septembre 2001.

Photo : Deep Space 1

 

La comète fut découverte par Alphonse Louis Nicolas Borrely en Décembre 1904. Les prévisions établies par G. Fayet permirent à H. Knox Shaw et Alexandre Schaumasse de la retrouver en 1911. Le passage rapproché avec Jupiter en 1936 modifia sensiblement la trajectoire de la comète, et en conséquence, elle ne fut pas détectée en 1939 et 1946. Elizabeth Roemer photographia l'objet en 1953, quelques mois après son passage au périhélie. Sa période orbitale passa à 6.8 ans après un nouveau passage auprès de Jupiter en 1972. La comète a été revue en 1974, 1981, 1987, étudiée en 1994 par le Hubble Space Telescope, et revue en 2002. A l'occasion de ce retour, la comète a été observée jusqu'à fin Avril 2003.

 

La comète 19P/Borrely, pour son prochain passage au périhélie prévu pour le 22 Juillet 2008, a été retrouvée le 19 Août 2007 à la magnitude 20.5 par G. P.Tozzi, S. Bagnulo, H. Boehnhardt, K. Muinonen, avec le télescope Antu de 8,2 mètres de l'ESO (Cerro Paranal, Chili). Les observations de K. Sarneczky, L. Kiss (Siding Spring) du 31 Août 2007 ont confirmé la rédécouverte de la comète.

 

Le passage de 2001 a été l'occasion d'envoyer la sonde Deep Space 1 à la rencontre de 19P/Borrely, à 220 millions de kilomètres de la Terre, pour un survol le 22 Septembre 2001, à moins de 2200 km de son noyau. Les photographies prises par Deep Space 1 montrent un noyau d'environ 8 km de long sur 4 km de large.

MPC

SSD

 

20D/Westphal

1852

61.90

Autres désignations : D/1852 O1, D/1913 S1

 

Découverte en 1852 par Westphal, quelques jours avant Peters. Redécouverte en 1913 par Delavan. La comète n'a pas été revue pour son nouveau passage en 1975.

SSD

 

21P/Giacobini-Zinner

1900

6.62

Autres désignations : P/1900 Y1, P/1913 U1

 

Cette comète fut découverte par Michel Giacobini en 1900. En 1907, elle ne put être observée. Ernst Zinner la redécouvre en 1913, mais le passage de 1920, aussi défavorable que celui de 1907, n'a pas permis de revoir à nouveau l'objet. En 1926, Arnold Schwassmann redécouvre celle-ci pratiquement à l'endroit prédit. En 1926, elle fut retrouvée par Schwassmann à Bergedorf; en 1993, par Schorr au même Observatoire; en 1939, par Van Biesbroeck à Williams-Bay et en 1946 par Jeffers à l'Observatoire Lick. Hormis en 1953, où les conditions d'observation n'étaient pas favorables, la comète a été revue à chacun de ses retours, le dernier ayant eu lieu en 2005.

 

En 1985, 21P/Giacobini-Zinner est devenue la première comète à avoir été survolée par une sonde spatiale. En effet, la sonde américaine ICE (International Cometary Explorer), survola le noyau, le 11 Septembre 1985, à une distance d'environ 8000 km, et fut ensuite dirigée vers la comète de Halley, qu'elle observa le 28 Mars 1986 à 31 millions de km.

 

La comète 21P/Giacobini-Zinner est associée à l'Essaim météorique des Draconides ou Giacobinides (en Octobre). Dès 1915, Davidson fit remarquer que la comète au noeud descendant de son orbite se trouve près de l'orbite de la Terre. Cette circonstance est favorable à l'apparition d'étoiles filantes. Aussi, à chaque retour suivant de la comète, les observateurs guettèrent l'apparition des "Giacobinides" dont le radiant devait se trouver dans la constellation du Dragon. En 1926, Prentice, dans la nuit du 9 Octobre, observa des étoiles filantes dont 16 provenaient certainement du radiant. En 1933, à cette même date, se produisit une remarquable plus d'étoiles filantes qui dura près de 2h30 : au plus fort de l'averse, on en compta jusqu'à 345 par minute. L'identité entre l'orbite décrite par l'essaim des étoiles filantes et celle de la comète Giacobini-Zinner est tout à fait certaine.

MPC

SSD

 

22P/Kopff

1906

6.46

Autres désignations : P/1906 Q1, 1919 O1

 

This image of 22P/Kopff was obtained with a 30 cm reflector working at f/7.85  This is a Tricolor exposure taken with the ST6 camera.

The first exposure was taken on 06-23-96 at  05:50:44 UT.

The image was taken by Tim Puckett.  

Puckett Observatory 2854 N. Mckoy Rd. Villa Rica, Ga. 30180 USA 770-459-6491  

http://www.mindspring.com/~tpuckett

 

La comète, découverte par photographie en 1906 par August Kopff, n'a pas été revue en 1912-13, mais l'objet fut redécouvert en 1919 par Max Wolf. Depuis cette date, tous ses retours ont été observés. Un passage à proximité de Jupiter a modifié sensiblement l'orbite de la comète, faisant passer sa période orbitale de 6.54 ans en 1939, à celle de 6.18 ans en 1945 et sa distance au périhélie de 1.68 à 1.50 UA, aux mêmes dates. Un nouveau passage rapproché avec la planète géante porta sa distance au périhélie à 1.52 UA et sa période à 6.31 ans.

 

MPC

SSD

 

23P/Brorsen-Metcalf

1847

70.50

Autres désignations : P/1847 O1, P/1919 Q1, 1989 N1

 

Cette comète a été découverte en 1847 par Théodor Brorsen, quelques jours avant Kaspar Gottfried Schweizer. Redécouverte en 1919 par le révérend Joel Hasting Metcalf, la découverte est confirmée par Edward Emerson Barnard, quelques jours avant que Giacobini, Ostrovlev ou encore Selavanov, fassent, indépendamment, la découverte du même objet. Le lien avec la comète de 1847 a été rapidement fait par les astronomes de l'époque. Lors de son passage en 1919, la comète a été visible à l'oeil nu. Retrouvée par Helin en 1989, 23P/Brorsen-Metcalf  présenta une magnitude proche de 5, entre son passage au plus près de la Terre le 20 Août jusqu'au 11 Septembre, date de son passage au périhélie.

MPC

SSD

 

24P/Schaumasse

1911

8.25

Autres désignations : P/1911 X1, 1919 U1

 

La comète a été découverte par Alexandre Schaumasse en 1911. En 1919, Gaston-Jules Fayet retrouve l'objet, qui fut également revu en 1927, mais pas en 1935. Le passage de la comète à proximité de Jupiter en 1937 modifie sensiblement les paramètres orbitaux de l'astre, mais finalement, Henry L. Giclas la retrouve en 1944. La comète fut également revue en 1952, puis en 1960, mais les recherches effectuées pour la retrouver en 1968 et 1976 n'ont pas eu le résultat escompté. En 1984, James Gibson photographie l'objet. Un peu plus tard, Brian G. Marsden confirmera que l'objet trouvé sur une photographie de 1976 par Elizabeth Roemer était vraiment la comète 24P/Shaumasse. La comète a été revue en 1993 et 2001.

MPC

SSD

 

25D/Neujmin 2

1916

5.43

Autres désignations : D/1916 D1, 1926 V2

 

Cette comète a été découverte par Grigory N. Neujmin le 16 Mars 1916, puis redécouverte une seconde fois en Novembre 1926, également par Neujmin. La comète n'a pas été revue depuis cette date.

SSD

 

26P/Grigg-Skjellerup

1902

5.31

Autres désignations : P/1808 C1, P/1902 O1, P/1922 K1, 1927 F1

 

La comète fut découverte par le néo-zélandais John Grigg en 1902, mais les mauvaises conditions climatiques l'empêchèrent d'envoyer à temps ses rapports d'observation, qui auraient fait de lui le seul observateur. En 1922, le sud-africain James Francis Skjellerup découvre à son tour une comète, bientôt confirmée par de nombreuses observations. Des similitudes entre les orbites de la comète de Grigg de 1902 et celle trouvée par Skjellerup, ont été mises en évidence par T. Crawford et W. F. Meyer. En raison de la nature approximative des observations de Grigg, Crawford et Meyer ont ajouté que l'identité ne pourrait pas être complètement confirmée qu'au retour de la comète prévu 1927, ce qui fut fait. En 1986, Lubor Kresak suggéra que 26P/Grigg-Skjellerup aurait déjà été vue en 1808 par Jean-Louis Pons.

 

Depuis sa redécouverte en 1922, la comète a été observée à chacun de ses retours. Le dernier passage au périhélie a eu lieu en 1997.

 

Les 19 et 21 Décembre 2007, L. Buzzi, F. Luppi (Schiaparelli Observatory) ont retrouvé la comète 26P/Grigg-Skjellerup qui n'avait pas été revue depuis le 27 Octobre 1997.

 

La comète a été survolée par la sonde Giotto à moins de  200 km en Juillet 1992.

 

La comète est associé à l'Essaim météorique de Pi Puppids (en Avril), produisant peu de météores, sauf les années de passage au périhélie de la comète.

MPC

SSD

 

27P/Crommelin

1928

27.40

Autres désignations : P/1818 D1, P/1873 V1, 1928 W1, 1956 S1

 

Cette comète a été découverte par Forbes en 1928 au Cap de Bonne-Espérance, mais avait déjà été aperçue en 1818 par Jean-Louis Pons et en 1873 par Coggia et Friedrich August Theodor Winnecke. La comète Pons-Coggia-Winnecke-Forbes a été renommée en l'honneur des travaux effectués sur cette comète par Andrew Claude de la Cherois Crommelin qui a établi les liens entre ces apparitions et le retour de 1928. Revue par Pajdusakova en 1956, la comète a également été revue en 1984. Pour son nouveau retour au périhélie, en 2011, la comète P/Crommelin a été indépendamment retrouvée en Mai 2011 par plusieurs observateurs.

MPC

SSD

 

28P/Neujmin 1

1913

18.20

Autres désignations : P/1913 R2, 1931 S1

 

Cette comète a été découverte par Grigory N. Neujmin en 1913. Elle fut retrouvée à deux reprises par Seth Barnes Nicholson, en 1931 puis en 1948. La comète a été retrouvée pour les passages de 1966 et 1984. La comète a été redécouverte en 1999, avant son passage au périhélie prévu en Décembre 2002. La comète a été observée pour la dernière fois en Février 2004.

MPC

SSD

 

29P/Schwassmann-Wachmann  1

1927

14.70

Autres désignations : P/1902 E1, P/1927 V1

 

This image of  p/Schwassmann-Wachmann 1 was obtained with a 30 cm reflector working at f/7.3 This is a 300 second exposure the ST6 camera. The exposure was taken on 04-06-96 at  01:56:20 UT.

The image was taken by Tim Puckett of Villa Rica, Ga. USA

 

Cette comète fut découverte par Arnold Schwassmann et Arno Arthur Wachmann en 1927 sur des plaques photographiques. En 1931, Karl Reinmuth retrouva la comète sur des photographies datant de 1902. La comète a été revue en 1941, 1974, 1989, 1997, 2004, et fait l'objet de sursaut d'éclat presque chaque année.

MPC

SSD

 

30P/Reinmuth 1

1928

7.32

Autres désignations : P/1928 D1, 1934 V1

 

C'est en suivant la course d'un astéroïde que Karl Reinmuth découvrit en Février 1928 la comète sur des plaques photographiques. Il s'aperçu, un peu plus tard, qu'elle figurait également sur d'autres plaques antérieures à sa découverte. Hamilton Moore Jeffers retrouva la comète en 1934, et Antonin Mrkos en 1950. Elle fut ensuite revue en 1958, 1965, 1973, 1980. Gehrels la retrouva de nouveau en 1988. Le retour de 1994 a été découvert par Nakamura et Scotti. La comète a été observée pour la dernière fois en Juin 2003.

MPC

SSD

 

31P/Schwassmann-Wachmann 2

1929

8.72

Autres désignations : P/1929 B1, 1934 X1

 

Cette comète a été découverte en 1929 par Arnold Schwassmann et Arno Arthur Wachmann sur des plaques photographiques. Retrouvée en 1934 par George van Biesbrock. Retrouvée par Hamilton M. Jeffers en 1942, en 1948 par van Biesbrock, en 1955 par Jeffers et Elizabeth Roemer, puis revue régulièrement à chaque passage, soit en 1961, 1968, 1974, 1981, 1987, 1994 et 2002. La comète a été observée pour la dernière fois en Mai 2003.

MPC

SSD

 

32P/Comas Sola

1925

8.78

Autres désignations :  P/1926 V1, 1935 P1

 

Image taken by S.M. Larson on Aug. 30.45 UT, 1995 from the University of Arizona Catalina Station 1.5m. Image is co-added 900s exposures through a Cousins Red filter.

 

 

La comète a été découverte en Novembre 1926 par Josep Comas Solá. Depuis cette date, la comète a été retrouvée à chacun de ses passages. Ainsi en 1935, Hamilton M. Jeffers la repéra le premier, Liisi Oterma eut aussi ce privilège en 1944, et Leland Cunnigham également en 1952. La comète 32P/Comas Sola a été également revue en 1961, 1969, 1978, 1987, 1996 et pour le retour de 2005.

MPC

SSD

 

33P/Daniel

1909

8.07

Autres désignations : P/1909 X1, 1937 B1

 

Découverte par Daniel en 1909, retrouvée par Simizu en 1937, puis par Martynov en 1943, et par Cunnigham en 1950, revue en 1964, 1978, 1985, 1992. Observée pour la dernière fois en Janvier 2001, la comète 33P/Daniel a été retrouvée le 31 Août 2008 par l'astrophotographe M. Jaeger (Stixendorf.) par CCD avec un télescope de 0.20-m f/2.8, et le 04 Septembre 2008 par T. Kryachko, (Astrotel obs., Kazan State University), Stanislav Korotkiy (Moscou); et B. Satovskiy, (Astrotel obs., KSU), sur 5 images CCD prises à l'Observatoire Astrotel du KSU (Karachay-Cherkessia, Russie).

MPC

SSD

 

34D/Gale

1927

11.00

Autres désignations : P/1927 L1, 1938 J1

 

Découverte aux jumelles par Walter Frederick Gale en Juin 1927, la comète fut retrouvée en 1938 par Leland E. Cunnigham. En dépit des recherches, la comète ne fut pas retrouvée en 1949, ni en 1960, 1970, 1981, et 1992.

 

La comète a fait plusieurs rencontres avec Jupiter et Saturne au cours des deux derniers siècles. En 1798, un passage à moins de 0.17 UA de Saturne a eu lieu, et en 1801 et 1917, l'objet a croisé Jupiter.

SSD

 

35P/Herschel-Rigollet

1788

155.00

Autres désignations : P/1788 Y1, P/1939 O1

 

Cette comète a été découverte par Caroline Herschel en 1788.  En 1939, Roger Rigollet redécouvre l'objet. Leland E. Cunningham, après calcul de son orbite, suggère que cette nouvelle comète est identique à celle découverte par Herschel en 1788.

MPC

SSD

 

36P/Whipple

1926

8.51

Autres désignations : 1925 QD, P/1933 U1, 1940 R1

 

Découverte par Fred L. Whipple en 1926, retrouvée en 1933, puis en 1940 par Leland Cunnigham, par Hamilton Moore Jeffers en 1948, par Elizabeth Roemer en 1955, revue en 1963, 1970, 1978, 1986, et 1993. La comète est sur une orbite quelque peu chaotique qui croise régulièrement Jupiter. La comète a été observée pour la dernière fois en Février 2004.

MPC

SSD

 

37P/Forbes

1929

6.35

Autres désignations : P/1929 P1, 1942 L1

 

Cette comète a été découverte par Alexander F. I. Forbes en 1929, puis redécouverte par van Biesbrock en 1942. En 1948, Hamilton M. Jeffers la retrouve également. En 1961, Elizabeth Roemer retrouve le quatrième retour de la comète par photographies. En 1967, la comète n'a pas été revue malgré les recherches. Puis, de nouveau, la comète a été retrouvée en 1974, 1980, 1987, 1993, 1999 et en 2005.

En raison de son approche à proximité de Jupiter en 2001, la distance au périhélie est passée de 1,45 UA à 1,57 UA.

MPC

SSD

 

38P/Stephan-Oterma

1867

37.70

Autres désignations : P/1867 B1, P/1942 V1, 1980 L2

 

Cette comète a été découverte en 1867 par J. E. Coggia, alors assistant de J. M. E. Stephan. L'objet ne fut pas revu pour son retour suivant. Elle a été redécouverte en 1942 par Liisi Oterma, quelques jours avant G. A. Tevzadze, et G. N. Neujmin. La comète a été également retrouvée par Fred L. Whipple sur des images prises la veille de la redécouverte par Oterma. Elle a été ensuite revue en 1980, retrouvée par Hans-Emil Schuster.

MPC

SSD

 

39P/Oterma

1943

19.50

Autres désignations : P/1943 G1, 2001 P3

 

La comète a été découverte par Liisi Oterma en Avril 1943, après son passage au périhélie en 1942, et a pu être suivie jusqu'en 1947. La comète a été revue en 1950 et 1958. Les astronomes ont noté que la trajectoire de la comète n'était pas particulièrement stable en raison de passages répétés à proximité de Jupiter. En 1770, la comète semble avoir effectué un passage à proximité de Saturne qui aurait eu pour effet de la stabiliser sur une orbite en conformité avec l'influence de Jupiter, et faisant passer sa période orbitale de 18 à 8 ans et sa distance au périhélie de 5,79 à 3,39 UA. Cette nouvelle distance du périhélie a permis à la comète de devenir sensiblement plus lumineuse que par le passé et de favoriser sa découverte en 1943. En Avril 1963, suite à un passage à seulement 0,095 UA de Jupiter, la distance au périhélie est repassée de 3,39 à 5,45 UA et la période orbitale a considérablement augmenté, passant de 7.9 ans à 19 ans.

 

L'objet que l'on pensait perdu a été redécouvert le 13 Août 2001 par Y. R. Fernandez (University of Hawaii), conformément aux prévisions de B. G. Marsden.

MPC

SSD

 

40P/Vaisala 1

1939

10.80

Autres désignations : P/1939 CB, 1949 Y1

 

Cette comète, identifiée à l'origine comme un astéroïde, a reçu la désignation officielle de 1939CB. Yrjö Väisälä confirma qu'il s'agissait en fait d'une comète, en étudiant les plaques photographiques destinées à l'étude des planètes mineures. La prévision d'Oterma pour le retour de 1949 permis à Antonín Mrkos de retrouver la comète. Bien que peu lumineuse, la comète a ensuite été revue à chacun de ses retours, en 1960, 1971, 1982 et 1993. La comète a été observée pour la dernière fois en Juillet 2004.

MPC

SSD

 

41P/Tuttle-Giacobini-Kresak

1858

5.42

Autres désignations : P/1858 J1, P/1907 L1, P/1951 H1

 

En Mai 1858, Horace Parnell Tuttle découvre cette nouvelle comète., mais la courte période de visibilité ne permet pas de déterminer la période orbitale avec précision. Michel Giacobini rédécouvre l'objet en Juin 1907, mais le rapport avec l'apparition de 1858 n'est pas immédiatement fait. En 1928, Crommelin émet toutefois cette hypothèse, et prévoit un retour de la comète en 1928 et 1934. Mais les recherches de l'astre resteront vaines, et la comète fut considérée comme perdue.

 

Lubos Kresák redécouvre la comète en 1951, et calcule que celle-ci a déjà été vue en 1828 et 1907. Par la suite, l'objet a également été revu en 1962, 1973, 1978, 1990, 1995 et 2001.

 

Observée pour la dernière fois en Janvier 2001, la comète 41P/Tuttle-Giacobini-Kresak a été retrouvée le 03 Février 2006 par le télescope de surveillance LINEAR pour son nouveau retour près du Soleil prévu en Juin 2006.

 

La comète 41P/Tuttle-Giacobini-Kresak a connu des sursauts d'activité à plusieurs reprises. Pour le retour de 1973, un premier sursaut se produisit quatre jours avant le passage au périhélie de la comète (T-4), et un second environ quarante deux jours plus tard (T+38). Lors du retour de 2000, un premier regain d'activité se produisit quarante huit jours avant le passage au périhélie (T-48), suivi d'un second environ trente jours plus tard (T-18).

MPC

SSD

 

42P/Neujmin 3

1929

10.70

Autres désignations : P/1929 P2, 1951 J1

 

Cette comète a été découverte en 1929 par Grigory N. Neujmin. Le retour suivant, annoncé pour 1940, restera infructueux malgré les recherches. En 1951, Leland E. Cunnigham redécouvre l'objet à la position indiquée. Après un nouvel échec de localisation en 1961, Roemer et McCallister la retrouve par photographie en 1972. Après le retour raté de 1983, James V. Scotti la redécouvre en 1993.  La comète a été retrouvée par Jana Pittichova le 27 Mai 2003, avant le passage au périhélie prévu pour le 15 Juillet 2004.

 

L'orbite de 42P/Neujmin 3 pour 1850 est similaire à celle de 53P/van Biesbroeck. Il est probable que les deux comètes soient des fragments issus d'une seule et même comète. 

MPC

SSD

 

43P/Wolf-Harrington

1924

6.45

Autres désignations : P/1924 Y1, P/1951 T2

 

La comète a été découverte par photographie en Décembre 1924 par Max Wolf. Les calculs montrèrent que la comète devait passer à proximité de Jupiter en 1936, compromettant ainsi les prochains retours. L'objet était considéré comme perdu. Robert G. Harrington découvre une nouvelle comète en 1951, et Leland. E. Cunningham remarque qu'il pourrait s'agir du retour de la comète trouvée par Maximilian Franz Joseph Cornelius Wolf. La confirmation viendra en 1957 par la redécouverte de la comète trouvée par Harrington en 1951, et les travaux de M. Kamienski qui confirme qu'il s'agit d'une seule et même comète. Par la suite, l'objet a été revu à chacun de ses retours, soit en 1958, 1965, 1971, 1978, 1984, 1991 et 1997. La comète a été retrouvée en Juin 2003 pour son retour au périhélie prévu en Mars 2004.

 

La comète 43P/Wolf-Harrington, qui avait été observée pour la dernière fois en Juillet 2005, a été retrouvée le 24 Mai 2009 par Leonid Elenin (Tzec Maun observatory).

MPC

SSD

 

44P/Reinmuth 2

1947

6.63

Autres désignations : P/1947 R1, 1953 N1

 

En étudiant des plaques photographiques destinées à l'études des planètes mineures, Karl Reinmuth découvre l'objet en Septembre 1947. La comète a ensuite été retrouvée par van Biesbrock en 1953, puis revue en 1960, 1967, 1974, 1981, 1987, retrouvée par James Scotti en 1994 et redécouverte en 2001.

MPC

SSD

 

45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova

1948

5.25

Autres désignations : P/1948 X1, 1954 C1

 

This image of p/Honda-Mrkos-Pajdusakova was obtained with a 12" Lx200 working at f/7.

This is a 300 second exposure taken with a  ST6 camera. The exposure was taken on 12-14-95 at 00:01:42 UT.

The image was taken by Tim Puckett of Villa Rica, Ga. USA  

* Note the short tail *

 

 

Cette comète a été découverte en Décembre 1948 par Minuru Honda et par Antonin Mrkos et Pajdusakova. L'objet a été retrouvé en 1954, et revu en 1964, 1969, 1974, 1980, 1985, 1990. Pour son nouveau retour, la comète est passée à 0.5319 UA du Soleil le 25 Décembre 1995 et à 0.1702 UA de la Terre le 6 Février 1996.

 

La comète a été photographiée par SOHO (Solar and Heliospheric Observatory) du 9 au 18 Janvier 1996.

MPC

SSD

 

46P/Wirtanen

1948

5.44

Autres désignations : P/1948 A1, 1954 R2

 

An image of comet Wirtanen taken using the 40 inch telescope at Siding Spring Observatory by Michael Hicks and Michael Brown. The comet is the faint (R mag=19) star at the centre of the image. The image is a 400 second CCD integration taken at 16:48 UT on July 9 1996. Wirtanen is the target of the planned Rosetta spacecraft which will rendezvous with the comet early next century and drop the Champollion lander.

If you wish more information about the image contact Michael Brown

(mbrown@physics.unimelb.edu.au).

 

Découverte en Janvier 1948 par Carl A. Wirtanen sur des plaques photographiques, la comète a été retrouvée en 1954 par Wirtanen. Retrouvée par Elizabeth Roemer en 1960, puis par Koichiro Tomita en 1967, la comète est passée à proximité de Jupiter en 1972, avec pour conséquence une diminution de sa distance au périhélie, passant de 1.61 UA à 1.26 UA, et de sa période orbitale,  réduite de 6.65 à 5.87 ans. Roemer et L. M. Vaughn  la retrouvent en 1974. La comète ne sera pas observée en 1980. Un nouveau passage près de Jupiter en 1984 fait passer la distance au périhélie de 1.256 UA à 1.085 UA, et la période orbitale de 5.87 à 5.50 ans. La comète a été revue en 1985, 1991 et 1997. La comète 46P/Wirtanen a été observée pour la dernière fois en Avril 2003.

 

Pour son retour au périhélie de Février 2008, la comète a été retrouvée par L. Buzzi et F. Luppi (Schiaparelli Observatory, Italie) le 04 Août 2007 et par D. Herald (Kambah, près de Canberra, Australie) le 06 Août.

 

La comète 46P/Wirtanen aurait dû être la cible de la Mission Rosetta. La sonde, lancée en 2003, devait atteindre la comète en 2011 après le survol de deux astéroïdes, et accompagner celle-ci jusqu'à son périhélie, en 2013. Une cartographie du noyau était prévue, ainsi que l'analyse des gaz et poussières émis à l'approche du Soleil. La mission prévoyait de poser un module à la surface du noyau pour l'analyser. La mission Rosetta a été reportée, et par voie de conséquence, une autre cible a été choisie pour cette mission : la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.

MPC

SSD

 

47P/Ashbrook-Jackson

1948

7.46

Autres désignations : P/1948 Q1, 1955 H1

 

Cette comète a été découverte en 1948 par Joseph Ashbrook, lors de l'examen de plaques photographiques de l'astéroïde 1327 Namaqua, et indépendamment, par le sud-africain Cyril Jackson, sur l'une de ses photographies. L'objet a été retrouvé par van Biesbrock en 1955, puis revu à chaque retour, soit en 1963, 1971, 1978, 1986, 1993, et observé près de l'aphélie en 1997. La comète a été observée pour la dernière fois en Mars 2002. Son prochain passage au périhélie aura lieu en Janvier 2009.

MPC

SSD

 

48P/Johnson

1949

6.96

Autres désignations : P/1949 Q1, 1956 P1

 

La comète a été découverte par Ernest Leonard Johnson en Août 1949, puis retrouvée en 1956, et revue en 1963, 1970, 1983, 1990, 1997 et 2004.

MPC

SSD

 

49P/Arend-Rigaux

1951

6.61

Autres désignations : P/1951 C2, 1958 B1

 

Cette comète a été découverte en Février 1951 par Sylvain Arend et F. Rigaux sur des plaques photographiques destinées à la surveillance des planètes mineures. L'objet se présenta en 1958, 1964 et 1971, comme un astéroïde, sans queue ni coma. En 1978, l'apparition d'une queue et d'une chevelure à peine visible, confirmera la nature cométaire de l'objet. La comète a été revue en 1984, 1991, 1998, et 2005.

MPC

SSD

 

50P/Arend

1951

8.24

Autres désignations : P/1951 T1, 1959 N1

 

Découverte par Sylvain Arend en Octobre 1951 sur des plaques photographiques destinées à la surveillance des planètes mineures, cette comète a été retrouvée en 1959, puis revue en 1967, 1975, 1983 et 1991, de même qu'en 1999. Le prochain retour au périhélie a lieu en Novembre 2007.

MPC

SSD

 

51P/Harrington

1953

7.13

Autres désignations : P/1953 P1, 1960 P1

 

Cette comète a été découverte par photographie en Août 1953 par Robert G. Harrington. Elizabeth Roemer la retrouve en 1960, mais la comète n'a pas été revue pour les passages de 1967 et 1974. Ellet fut retrouvée par Peter Jekabsons en 1980 et par Tom Gerhels en 1987. James V. Scotti retrouve l'objet en 1994 ainsi que deux compagnons de faible magnitude. 51P/Harrington est de nouveau passée au périhélie en 2001 Un passage de la comète à proximité de Jupiter en 2003 devrait sensiblement modifier sa distance au périhélie ainsi que sa période orbitale pour les passages suivants.

 

La comète 51P/Harrington, qui avait été observée pour la dernière fois le 10 Mars 2002, a été retrouvée le 29 Juillet 2008 par M. Tichy (Klet Observatory-KLENOT) et figurait sur des images du Catalina Sky Survey datant du 28 Juillet 2008. Un passage à 0.3662 UA de Jupiter en Octobre 2003 a eu pour conséquence une aumentation de sa distance au périhélie, passant de  1.5681165 UA à 1.6875613 UA, et un allongement de sa période orbitale qui est désormais de 7,13 ans au lieu de 6,77 ans auparavant. Son passage au périhélie a eu lieu le 18 Juin 2008.

MPC

SSD

 

52P/Harrington-Abell

1955

7.54

Autres désignations : P/1955 F1, 1962 B1

 

La comète a été découverte en Mars 1955 par Robert G. Harrington et George O. Abell. La comète a été revue à chaque appartition : en 1962, 1969, 1976, 1983. En 1991, elle a été retrouvée par James V. Scotti. En 1998, la comète a été retrouvée par Alain Maury, plus brillante que prévue.

MPC

SSD

 

53P/Van Biesbroeck

1954

12.50

Autres désignations : P/1954 R1, 1965 J1

 

Cette comète a été découverte en 1954 par George van Biesbroeck. Elle fut retrouvée en 1965. en 1991 par James B. Gibson. L'orbite de 53P/van Biesbroeck pour 1850 est similaire à celle de 42P/Neujmin 3. Il est probable que les deux comètes soient des fragments issus d'une seule et même comète. La comète a été observée pour la dernière fois en Février 2005 après son dernier passage au périhélie en Octobre 2003.

MPC

SSD

 

54P/de Vico-Swift-NEAT

1844

7.31

Autres désignations : P/1844 Q1, P/1894 W1, 1965 M1, P/2002 T4

 

Cette comète a été découverte en Août 1844 par Francesco de Vico, quelques jours avant Melhop ou encore Hamilton L. Smith. Malgré les recherches, la comète n'a pas été revue en 1860 et 1866, et elle fut considérée comme perdue.

 

En Novembre 1894, Edward Swift découvre une faible comète. A. Berberich suggère que cette comète pourrait être la même que celle découverte par de Vico. Pour les passages prévus en 1901 et 1907, la comète ne fut pas retrouvée, et considérée comme perdue.

 

Les travaux conduits par B. G. Marsden et Joachim Schubart en 1963 ont démontré que les comètes découvertes par de Vico en 1844 et par Swift en 1894 ne faisaient qu'une. La comète, redécouverte en 1965 par Arnold Klemola, était en accord avec les prévisions de Marsden et Schubart.

 

La comète est passée à 0,16 UA de Jupiter en Octobre 1968, avec pour conséquence une modification de sa période orbitale, passant de 6.3 à 7,3 ans, et de sa distance au périhélie, passant de 1.6 à 2.1 UA.

 

*********

 

La découverte d'une comète le 11 octobre 2002 par le programme de surveillance NEAT (Near Earth Asteroid Tracking) a été confirmée par de nombreux observateurs ainsi qu'avec l'aide des observations faites par LINEAR (Lincoln Near Earth Asteroid Research) les 4 et 9 Octobre. La comète a été annoncée comme la nouvelle comète périodique P/2002 T4 (NEAT), mais quelques heures plus tard, Kenji Muraoka a identifié la nouvelle comète avec la comète périodique 54P/de Vico-Swift.

 

P/2002 T4, d'une magnitude visuelle actuelle de 15.6, est passée au périhélie fin Juillet 2002, à 320 millions de km du Soleil. Sa période orbitale est de 7.31 ans.

La comète 54P est désormais répertoriée sous le nom de 54P/de Vico-Swift-NEAT.

 

La comète 54P/de Vico-Swift-NEAT, qui avait été observée pour la dernière fois le 05 Février 2003, a été retrouvée le 15 Août 2009 par Dave Herald (Kambah), et environ 5 heures plus tard par Claudine Rinner et François Kugel (Observatoire Chante-Perdrix, Dauban). Bien qu'ayant une période d'environ 7 années, la comète n'avait jusqu'à présent été observée qu'à l'occasion de quatre apparitions (1844, 1894, 1965 et 2002). C'est la première fois depuis la découverte de la comète en 1884 que celle-ci est observée lors de deux retours consécutifs.

MPC

SSD

 

55P/Tempel-Tuttle

1865

33.20

Autres désignations : P/1366 U1, P/1699 U1, P/1865 Y1, 1965 M2, 1997 E1

 

Découverte en Décembre 1865 par Ernst Wilhelm Liebrecht Tempel quelques jours avant Horace Parnell Tuttle, la comète n'a pas été revue en 1899 et 1932. Elle fut cependant retrouvée en 1965 par Bester. Son dernier passage date de 1997.

 

Peu de temps après sa découverte, John Russell Hind a suggéré que la comète pourrait avoir été déjà observée en 868 et 1366.  Joachim Schubart, s'appuyant sur les hypothèses de S. Kanda faites en 1933 et concernant l'éventuel passage de 1366, recalcule les paramètres de la comète sur les 500 dernières années, et montre que la comète vue en Chine en 1366, de même que celle découverte en 1699 par Gottfried Kirch, est bien 55P/Tempel-Tuttle.

 

J. V. Schiaparelli, en 1867, a été le premier à établir une relation entre 55P/Tempel-Tuttle et l'Essaim météorique des Léonides (en Novembre).

MPC

SSD

 

56P/Slaughter-Burnham

1959

11.60

Autres désignations : P/1959 B1, 1969 V1

 

Découverte en Janvier 1959 par Charles D. Slaughter et Robert Burnham, puis retrouvée en 1969 par E. Roemer, cette comète a été revue en 1981, et retrouvée en 1993 par Steven M. Larson et Charles D. Slaughter.La comète a été observée pour la dernière fois en Mars 2005.

MPC

SSD

 

57P/du Toit-Neujmin-Delporte

1941

6.42

Autres désignations : P/1941 O1, 1970 N2

 

Cette comète a été découverte en Juillet 1941, indépendamment,  par Daniel du Toit, Grigory N. Neujmin et Eugène Joseph Delporte. Le retour suivant prévu en 1947 n'était pas favorable. En 1952, 1958 et 1965, la comète n'a pas été revue. Elle fut cependant retrouvée par Charles T. Kowal en 1970 à la position prévue par B. G. Marsden. Elle fut également observée en 1983, retrouvée par Gibson en 1989, et revue en 1996. La comète 57P s'est fragmentée en 19 morceaux peu avant son passage au périhélie de Juillet 2002.

MPC

SSD

 

58P/Jackson-Neujmin

1938

8.27

Autres désignations : P/1936 S1, 1970 R1

 

An image of 58p/Jackson-Neujmin taken with a 18cm refractor at f/6. The exposure was 5 minutes on 12/11/95 at 01:44:28 using an ST-8 ccd camera.

 

David Hanon
Ringgold, GA

 

Cette comète a été découverte indépendamment par Cyril Jackson, au cours d'un examen de plaques photographiques destinées à l'étude des planètes mineures, et par Grigory N. Neujmin en Septembre 1938. Le retour prévu en 1945 n'était pas favorable pour l'observation. Malgré les recherches, la comète n'a pas été revue au retour suivant, en 1953. De même qu'en 1945, le retour de 1963 n'était pas favorable pour retrouver l'objet. Puis en 1970, Charles Kowal retrouve la comète, conformément aux prévisions de Brian Marsden. En 1987, Gibson retrouve de nouveau l'astre. Le dernier retour de la comète a eu lieu en 1995.

MPC

SSD

 

59P/Kearns-Kwee

1963

9.45

Autres désignations : P/1963 Q1, 1971 O1

 

Cette comète a été découverte en Août 1963 par E. Kearns et Kiem King Kwee en recherchant par photographie la comète Tempel-Swift. Elizabeth Roemer et L. M. Vaughn retrouvent celle-ci en 1972. En 1981, c'est au tour de T. Seki de la retrouver, suivi en 1989 par J. Gibson. Le dernier passage au périhélie a eu lieu en Septembre 1999.

 

La comète périodique 59P/Kearns-Kwee a été retrouvée les 28 et 29 Juillet 2008 avec le télescope Skylive-4 (0-30m, f/6.3 reflector + CCD) situé à Catania (Italie) et contrôlé à distance par G. Sostero, E. Guido, J. Piquard, D. Bektesevic et A. Galant, au cours du projet éducatif Visnjan School of Astronomy visant à l'introduction de jeunes étudiants talentueux dans le champ de l'astronomie, organisé chaque année par le personnel de l'Observatoire de Visnjan, en Croatie. 59P est sensiblement plus faible que prévu (de magnitude 19 environ), mais se tenait très proche de la position prévue. La comète 59P/Kearns-Kwee avait été observée pour la dernière fois le 09 Mars 2000 (Kuma Kogen Observatory).

 

MPC

SSD

 

60P/Tsuchinshan 2

1965

6.78

Autres désignations : P/1965 A2, 1971 S1

 

Cette comète a été découverte en Janvier 1965 par les astronomes du Purple Mountain Observatory, à Nanking (Chine), et retrouvée en 1971 par Elizabeth Roemer. Elle a été également revue en 1978, 1985, 1992. Son dernier passage au périhélie a eu lieu en Mars 1998. La comète a été observée pour la dernière fois en Mai 1999. Son prochain passage au périhélie est prévu en Décembre 2005. La comète, vue pour la dernière fois en Avril 2006, a été retrouvée fin Octobre 2011 pour son nouveau passage au périhélie de Mai 2012.

MPC

SSD

 

61P/Shajn-Schaldach

1949

7.05

Autres désignations : P/1949 S1, 1971 S2

 

Cette comète a été découverte par P. F. Shajn en 1949 sur des clichés, et indépendamment par R. D. Schaldach, deux jours plus tard, également par photographie. Shajn découvrit, un peu plus tard, ladite comète sur d'autres clichés pris quelques jours avant sa découverte. C. T. Kowa retrouva la comète en 1971 en se basant sur les calculs d'orbite effectués par B. G. Marsden. L'objet a été revu en 1979, retrouvé en 1986 par le programme Spacewatch, ainsi qu'en 1993 par Scotti - Spacewatch. La comète 61P/Shajn-Schaldach a été observée pour la dernière fois en Décembre 2001.

 

Pour son nouveau retour au périhélie en Septembre 2008, la comète 61P/Shajn-Schaldach a été retrouvée par E. Guido, G. Sostero, E. Schwab, R. Ligustri (RAS Observatory, Mayhill) le 06 Juin 2008.

MPC

SSD

 

62P/Tsuchinshan 1

1965

6.63

Autres désignations : P/1965 A1, 1971 Y1

 

Cette comète a été découverte en 1965 par les astronomes du Purple Mountain Observatory, à Nanking (Chine), et retrouvée par Elizabeth Roemer et L. M. Vaughn en 1971. L'objet a été revu par la suite en 1978, 1985, retrouvé par Seki en 1991. Son dernier passage au périhélie a eu lieu en Décembre 2004. La comète a été observée pour la dernière fois en Juin 2005

MPC

SSD

 

63P/Wild 1

1960

13.20

Autres désignations : P/1960 G1, 1973 A2

 

Cette comète a été découverte en Mars 1960 par Paul Wild sur des plaques photographiques. Elle fut retrouvée par Elizabeth Roemer en 1973, mais pas en 1986. Son dernier passage au périhélie a eu lieu en 1999. La comète a été retrouvée par T. Kojima le 24 Octobre 1999.

MPC

SSD

 

64P/Swift-Gehrels

1889

9.18

Autres désignations : P/1889 W1, P/1973 C1

 

Cette comète a été découverte par Lewis Swift le 16 Novembre 1889. Considérée comme perdue, elle fut retrouvée par hasard par Tom Gehrels en 1973, revue en 1981, et retrouvée par Tsutomo Seiki le 16 Janvier 1991. La comète 64P/Swift-Gehrels, qui avait été observée pour la dernière fois le 26 Février 2001, a été retrouvée par Ken-ichi Kadota (Ageo) le 26 Juin 2009, et observée de nouveau les 07, 12 et 15 Juillet 2009.

MPC

SSD

 

65P/Gunn

1970

6.80

Autres désignations : 1954 P1, P/1970 U2

 

This image of  p/Gunn  was obtained with a 12" Lx200 working at f/7. This is a 300 second exposure the ST6 camera. The exposure was taken on 02-10-96 at 10:17:57 UT.

The image was taken by Tim Puckett of Villa Rica, Ga. USA

 

Cette comète a été découverte en octobre 1970 par James E. Gunn sur une photographie de l'amas galactique Abell 194. Depuis sa découverte, la comète est revenue en 1976, 1982, 1989 et 1996. Son dernier passage au périhélie a eu lieu en Mai 2003. La comète a été observée pour la dernière fois en Mars 2007. Le prochain retour au périhélie a lieu en Mars 2010.

 

Une comète retrouvée par Dengel et Weinberge en 1980 sur deux clichés datant de 1954, a été identifiée par T. Nomura comme étant 65P/Gunn, photographiée 16 ans avant sa découverte.

MPC

SSD

 

66P/du Toit

1944

14.70

Autres désignations : P/1944 K1, 1974 F2

 

Découverte en 1944 par Daniel du Toit, la comète n'a pas été revue pour son retour en 1959. Son passage suivant de 1974 n'a été retrouvé qu'en 1975 par analyse de photographies prises quelques mois auparavant. Le dernier passage au périhélie, pas très favorable, a eu lieu en 1988. La comète a été retrouvée par J. V. Scotti à la magnitude 20.3-20.7 les 10 et 11 mars 2003 avant son passage au périhélie prévu fin Août 2003.

MPC

SSD

 

67P/Churyumov-Gerasimenko

1969

6.57

Autres désignations : P/1969 R1, 1975 P1

 

This image of p/Churyumov-Gerasimenko was obtained with a 12" Lx200 working at f/7. This is a 300 second exposure the ST6 camera. The exposure was taken on 01-25-96 at 00:47:22 UT.

The image was taken by Tim Puckett and Ingrid Siegert from Villa Rica, Ga. USA

 

Cette comète a été découverte en Septembre 1969 par Klim Ivanovic Churyumov sur des clichés de 32P/Comas Solá, pris par Svetlana Ivanovna Gerasimenko. Des examens plus approfondis des photographies montrèrent qu'il s'agissait en fait d'une nouvelle comète, et non de P/Comas Solá. Des rencontres successives avec Jupiter ont modifié la distance au périhélie de la comète. Jusqu'en 1840, la comète orbitait à une distance au périhélie de 4.0 UA du Soleil. Après sa rencontre avec Jupiter, la distance au périhélie a été ramenée à 3.0 UA. En 1959, un nouveau passage à proximité de la planète géante a eu pour conséquence une nouvelle modification des paramètres de la comète, celle-ci orbitant désormais à 1.28 UA au moment de son périhélie. La nouvelle comète a été également observée en 1976, 1982, 1989, 1995 et en 2002. Observée pour la dernière fois en Juin 2004, la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko a été retrouvée le 08 Juin 2008 par Gustavo Muler pour son nouveau retour au périhélie fin Février 2009.

 

La comète 67P/Churyumov-Gerasimenko sera la nouvelle cible de la Mission Rosetta en remplacement de la cible d'origine, la comète 46P/Wirtanen, par suite du report de la mission. La sonde, lancée en 2004, devrait atteindre la comète en 2014 après le survol de plusieurs astéroïdes, et accompagner celle-ci dans sa course vers le Soleil. Une cartographie du noyau est prévue, ainsi que l'analyse des gaz et poussières émis à l'approche du périhélie. Rosetta doit se poser à la surface du noyau pour l'analyser.

MPC

SSD

 

68P/Klemola

1965

10.80

Autres désignations : P/1965 U1, 1976 P1

 

Cette comète a été découverte par Arnold R. Klemala en Octobre 1965. Elle fut ensuite retrouvée par G. Sause en 1976, puis par James B.Gibson en 1976, et une quatrième fois par Carl W. Hergenrother en 1997. La comète 68P/Klemola a été retrouvée par Gustavo Muler
le 12 Avril 2008 pour son nouveau retour au périhélie en janvier 2008.

MPC

SSD

 

69P/Taylor

1915

6.95

Autres désignations : P/1915 W1, 1976 X1

 

Cette comète a été découverte par Clement J. Taylor en Novembre 1915, peu de temps avant la fragmentation en deux parties (A et B) de son noyau en Février 1916. Malgré les recherches effectuées en 1922, puis en 1928, la comète n'a pas été revue. Elle fut retrouvée par photographie par Charles Kowal en 1976, conformément aux prévisions de N. A. Belyaev et V. V. Emel'yanenko, qui ont également précisé qu'il s'agissait du noyau B. Le noyau A n'a pas été retrouvé. L'objet a été revu ensuite en 1984, 1990, et 1997.

 

La comète 69P/Taylor, qui orbite entre Mars et Jupiter avec une période de 6,95 ans, a été retrouvée par suite des observations faites par K. Kadota de l'Observatoire Ageo au Japon, le 21 Octobre 2004, de l'Observatoire de Begues en Espagne, les 23 et 24 Octobre, de l'Observatoire Kuma Kogen au Japon, le 23 Octobre, et de l'Observatoire Gualba en Espagne, le 24 Octobre. La dernière observation de la comète 69P/Taylor remontait au 15 Avril 1999. (MPEC 2004-U38).

 

La comète a été observée pour la dernière fois en Avril 2005.

MPC

SSD

 

70P/Kojima

1970

7.04

Autres désignations : P/1970 Y1, 1977 X1

 

Cette comète a été découverte par Nobuhisa Kojima en Décembre 1970. H. Kosai et Hurukawa ont retrouvé l'objet en 1977. En 1986 et 1994, Scotti du programme Spacewatch revoit l'objet. L'orbite de la comète est chaotique, oscillant entre les résonances 1:2 et 3:4 de Jupiter. En 1996, La comète est passée à proximité de Jupiter plusieurs fois comme en 1962 et 1973. Un autre passage en 1996 a eu pour conséquence une diminution de la distance du périhélie, passant de 2,40 à 1,97 UA, une augmentation de l'excentricité, de 0,39 à 0,46, et une diminution de la période orbitale, de 7,85 ans à 6,99 ans. Le dernier retour de la comète au périhélie a eu lieu en Septembre 2000.

MPC

SSD

 

71P/Clark

1973

5.52

Autres désignations : P/1973 L1, 1978 G1

 

This CCD image of 71P/Clark was taken by Charles S. Morris on 1995 June 4.44 using the TIE 60cm f/3.5 telescope and a ST-6 CCD. Exposure was 40 seconds and the image is unfiltered and has been flat fielded.

 

Michael Clark a découvert cette comète en Juin 1973, sur une plaque photographique de surveillance d'étoiles variables. La période orbitale de la comète est demeurée stable depuis qu'on l'a découverte. Par la suite, l'objet a été revu un retour sur deux, soit en 1984 et 1995. La comète a été observée pour la dernière fois en Octobre 2001. Son prochain passage au périhélie aura lieu en Juin 2006.

 

La comète périodique 71P/Clark a été retrouvée par J. Pittichova (Mauna Kea), K. Kadota (Ageo), R. A. Kowalski (Catalina), et E. Guido (New Mexico Skies) entre les 22 et 30 Décembre 2005, pour son nouveau retour au périhélie prévu en Juin 2006 à 1,6 UA du Soleil. La comète a été observée jusqu'à fin Décembre 2006.

 

Pour son nouveau retour au périhélie à la mi-Décembre 2011, la comète a été retrouvée le 05 Février 2011 par S. Plaksa, S. Baroni, L. Buzzi, P. Concari, S. Foglia, G. Galli, M. Tombelli, D. Chestnov, A. Novichonok, P. Camilleri, S. Karge, E. Bryssinck (Tzec Maun Observatory, Mayhill).

 

MPC

SSD

 

72P/Denning-Fujikawa

1881

9.08

Autres désignations : P/1881 T1, P/1978 T2

 

Découverte le 4 Octobre 1881 par Williams F. Denning, cette comète n'a pasété observée les dix retours suivants. La comète a été retrouvée près d'un siècle plus tard, en Octobre 1978 par Fujikawa, mais n'a pas été observée pour son nouveau retour en 1996. La comète a été observée pour la dernière fois en Décembre 1978. Le passage suivant au périhélie, non observé, a eu lieu en Juin 2005.

 

La comète 72P/Denning-Fujikawa a été retrouvée le 17 Juin 2014 par Hidetaka Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring), à l'occasion de son nouveau retour au périhélie le 11 Juillet 2014 à une distance d'environ 0.78 UA du Soleil. La période de la comète est d'environ 9.02 ans.

MPC

SSD

 

73P/Schwassmann-Wachmann 3

1930

5.36

Autres désignations : P/1930 J1, 1979 P1

 

La comète a été découverte par Arnold Schwassmann et Arno Arthur Wachmann sur des plaques photographiques en Mai 1930, et a pu être observée jusqu'en Août. La comète n'a été retrouvée qu'en 1979 par J. Johnston et M. Buhagiar sur des plaques photographiques. Le retour de l'objet a été manqué en 1985-86, mais celui-ci a été de nouveau observé en 1990 ainsi qu'en 1995-1996 où une fracture du noyau a été constatée. En 2001, trois des fragments vus en 1995 étaient de retour (le noyau principal C et les deux fragments B et E) . Qu'en sera t'il en 2006 pour son prochain retour ? Il est possible, en cas de disparition de la comète, qu'un nouvel essaim de météorites apparaisse, comme ce fut la cas pour la comète 3D/Biela.

 

C. W. Hergenrother (Lunar and Planetary Laboratory), a retrouvé le 22 Octobre 2005 la comète sur des images prises au Mont Hopkins. La comète, probablement le composant C, est fortement condensé avec une chevelure de 6 secondes d'arc de diamètre et une courte queue de 8 secondes d'arc de long. Après la redécouverte du fragment B, un nouveau fragment dénoté G a été également retrouvé en Février 2006 à la magnitude 20, par Roy Tucker et Eric Christensen. De magnitude voisine de 17,5, il ne semble pas identique aux composants E ou F selon Z. Sekanina (JPL). Toutefois S. Nakano a réussi à le relier avec le composant E. Le composant G a une orbite conforme à celle du composant B excepté sa date de passage au périhélie.

 

De nouveaux fragments ont été découverts sur les images obtenues avec le télescope de 1,5 mètres du Mt Lemmon le 5 mars 2006 par R. E. Hill, lequel effectuait un suivi du fragment découvert le 04 Mars par R. Kowalski. Les quatre nouveaux fragments se tenaient tous sur un arc reliant le composant B au composant G.

 

- fragment H (découvert par Richard Kowalski) : 20.0mag, chevelure de 4", suivant G à 875"

- fragment J (découvert par Rick Hill et Eric Christensen) : 19.8mag, chevelure de 8", queue de 10", suivant G à 170"

- fragment K (découvert par Rick Hill et Eric Christensen) : 21.7mag, chevelure de 4", suivant G à 611"

- fragment L (découvert par Rick Hill et Eric Christensen) : 19.8mag, chevelure de 5", queue de 7", suivant G à 1145"

En comparaison, à la date de la découverte de ces nouveaux morceaux, le fragment B était de magnitude 14,5 et le G de magnitude 17,5.

 

Deux nouveaux petits fragments, dénommés M et N, ont été observés par E. J. Christensen (Lemmon Survey) et P. Birtwhistle (Great Shefford) le 23 Mars 2006. Quatre petits fragments (P, Q, R, S) de plus pour 73P/Schwassmann-Wachman ont été décelés, tous découverts par E. J. Christensen (Mt. Lemmon Survey) :
- P et Q découverts le 23 Mars
- R et S découverts le 24 Mars

 

De nouveaux fragments (u, v, w, x, et y) ont été détectés par E. J. Christensen et A. D. Grauer (Mt. Lemmon Survey). G. Sostero a annoncé que le fragment G semblait s'être dédoublé, ce qui a été confirmé par les observations de Stéphane Garro (Var), François Kugel (Observatoire Chante-Perdrix - Dauban) et Esteban Reina Lorenz (Observatori de Masquefa).

 

Le nombre de fragments de la comète 73P/Schwassmann-Wachmann continue de grimper rapidement. Eric Christensen signale que les observations au Mt. Lemmon ont révélé environ 40 fragments. Peter Birtwhistle (Great Shefford) a confirmé la plupart de ces nouvelles mini-comètes, lesquelles ont une magnitude comprise en 18 et 22.

 

La désignation de ces nouveaux fragments devient complexe, d'autant qu'à l'approche de la comète au plus près du Soleil, la comète 73/P va continuer de se fragmenter. Et ill faut s'attendre à voir apparaître et disparaître de nombreux petits fragments, qui pour la plupart ne dépassent pas 50 mètres et se subliment rapidement.

 

Les composants les plus brillants, C, B et G, devraient être accessibles aux modestes télescopes amateurs. Toutefois, en raison du comportement complexe des fragments qui continuent de se disloquer, et de ce fait, subissent des changements de luminosité et de morphologie, rien n'est garanti.

 

Note : La comète était l'une des cibles de la mission Contour (Comet Nucleus Tour), prévue pour Juillet 2002. La sonde devait partir en direction de 3 comètes (survol de 2P/Encke en Novembre 2003, de 73P/Schwassmann-Wachmann 3 en Juin 2006, et de 6P/d'Arrest en Août 2008) pour les analyser et les comparer. Malheureusement, une défaillance technique provoqua la destruction de la sonde peu après son envol.

MPC

SSD

 

74P/Smirnova-Chernykh

1975

8.49

Autres désignations : P/1967 EU, P/1975 E2

 

Tamara Mikhajlovna Smirnova a découvert cet objet en Mars 1975 sur des plaques photographiques, sans toutefois savoir s'il s'agissait d'une comète ou d'un astéroïde. Nikolaj Stepanovich Chernykh photographia la région du ciel où l'objet évoluait et confirma qu'il s'agissait bien d'une comète. Dans les années 80, Syuichi Nakano révéla que cette comète avait été également photographiée en 1967 et que l'objet avait été identifié comme astéroïde (1967 EU). Des passages à proximité de Jupiter en 1955 et 1963 ont affecté l'orbite de la comète, l'amenant sur une orbite qui allait permettre sa découverte en tant qu'astéroïde en 1967. Il est d'ailleurs fort probable que la comète soit capturée par Jupiter vers 2025. Les retours de 1984 et 1992 ont été observés. La comète a été également photographiée au périhélie par Akimasa Nakamura et Kuma Kogeny.

 

Son prochain passage au périhélie aura lieu en Juillet 2009.

MPC

SSD

 

75P/Kohoutek

1975

6.68

Autres désignations : P/1975 C1, 1980 P1

 

Cette comète a été découverte en 1975 par Lubos Kohoutek sur une plaque photographique datant du 9 Février. Kohoutek commenca les recherches le 27 Février et découvrit au sud-est une comète qui s'avéra être une autre comète (76P/West-Kohoutek-Ikemura) que celle qu'il cherchait. Après réexamen de ses clichés pris le 27 Février, il retrouva la traînée d'une comète très faible, au nord-est de la position des clichés du 9 Février. Après l'annonce de cette trouvaille, J. H. Bulgar photographia ladite comète et, de ce fait, confirma la découverte de Kohoutek.

 

La comète Kohoutek a été observée par les astronautes de Skylab en Décembre 1973 et Janvier 1974.

 

La comète a été vue dès Août 1980, un peu avant son passage au périhélie prévue en 1981. Elle fut retrouvée ensuite par T. Gehrels et J. V. Scott en 1986, mais n'a pas été revue pour son retour en 1994. Le dernier passage au périhélie a eu lieu en Février 2001.

MPC

SSD

 

76P/West-Kohoutek-Ikemura

1975

6.48

Autres désignations : P/1975 D1, 1980 V2

 

Les événements amenant à la découverte de cette comète sont parmi les plus étranges jamais enregistrés.  En Janvier 1975, Richard West découvre un objet diffus présentant une queue, en examinant des clichés pris en Octobre 1974 par Pizarro et Ballereau à l'Observatoire de La Silla. Les recherches pour retrouver la comète sur des clichés plus récents sont restées infructueuses et la comète a été présumée perdue.

 

Fin Février, Lubos Kohoutek trouve un objet cométaire sur un cliché daté du 9 Février. Du fait du mouvement ambigu de l'objet, il entreprend la recherche de l'objet dans les secteurs sud-ouest et nord-ouest de la position indiquée sur les clichés du 9 Février, et trouve sur des clichés du 27 Février, au sud-ouest un objet diffus de magnitude 13.

 

Le 2 Mars, Toshihiko Ikemura ne retrouve pas l'objet découvert par Kohoutek à la position indiquée, mais trouve une comète de magnitude 12 au nord-est de la position supposée. B. G. Marsden, en examinant les positions de Février, note que la comète découverte par Ikemura correspond à celle découverte par Kohoutek le 27.

Ainsi, tout en essayant de confirmer la comète du 9 Février, Kohoutek avait trouvé un second objet, également découvert indépendamment par Ikemura. L'objet découvert par hasard le 9 Février est devenu célèbre sous le nom de 1975 III Kohoutek (75P/Kohoutek).

 

Les calculs des éléments orbitaux de la comète Kohoutek-Ikemura montrèrent qu'elle était identique à la comète trouvée par West sur les clichés d'Octobre 1974. La comète est devenue officiellement connue sous le nom de West-Kohoutek-Ikemura.

 

La comète a été revue en 1980 avant son retour au périhélie d'avril 1981, avec un éclat maximum de 17. L'objet a été également vu à ses retours en 1987 et en 1993 où son éclat était supérieur à 13. Les calculs établis par B. G. Marsden, puis par G. Kronk ont montré que l'objet est passé à proximité de Jupiter (0.01 UA) en mars 1972 ce qui a eu pour effet de modifier considérablement sa période orbitale et sa distance au périhélie. Un autre passage dans le voisinage de Jupiter, à une distance de 0.042 UA soit 6.3 millions de km, a eu lieu en Juin 2000.

 

La comète a été observée jusqu'en Mars 1994. La venue de la comète dans les parages de la Terre en 2000 n'a pas été observée. Son prochain passage au périhélie s'est produit en Novembre 2006.

 

La comète 76P/West-Kohoutek-Ikemura a été retrouvée le 25 Août 2006 par P. Birtwhistle, quelques mois avant son passage au périhélie prévu pour le 19 Novembre 2006 à une distance de 1,6 UA du Soleil.

 

MPC

SSD

 

77P/Longmore

1975

6.83

Autres désignations : P/1975 L1, 1981 A1

 

Cette comète a été découverte en Juin 1975 par Andrew Jonathan Longmore sur un cliché obtenu par P. R. Standen. Retrouvée par T. Seki en 1981, puis par Gibson en 1988, par Scotti en 1994, la comète est repassée au périhélie en Septembre 2002 et a été observée pour la dernière fois au  tout début Août 2003.

 

François Kugel a retrouvé la comète 77P/Longmore à la magnitude de 20.4 sur des images prises les 07 et 08 Janvier 2008 à  l'Observatoire Chante-Perdrix - Dauban .

MPC

SSD

 

78P/Gehrels 2

1975

7.22

Autres désignations : P/1973 S1, 1981 L1

 

Découverte en 1975 par Tom Gehrels en examinant des clichés destinés à l'étude des planètes mineures, la comète a été retrouvée en 1981. En 1989, Gibson la récupère de nouveau. Le retour de 1997, retrouvé par Cardwell, fut l'un des plus favorables depuis la découverte de la comète. La comète a été observée pour la dernière fois en Mai 2005.

MPC

SSD

 

79P/du Toit-Hartley

1945

5.28

Autres désignations : P/1945 G1, P/1982 C1

 

La comète a été découverte en 1945 par Daniel du Toit. Considérée comme perdue après six retours non observés, Hartley redécouvre accidentellement en 1982 sur un cliché, deux comètes séparées de 43 arcsec, auxquelles sont données les désignations de 1982b et 1982c. Syuichi Nakano les identifia avec la comète perdue, et Zdenek Sekanina calcula que l'objet s'était probablement fracturé lors de son dernier retour au périhélie en 1976. Au retour suivant de 1987, seul le fragment le plus brillant, 1982c, a été revu. La comète n'a pas été revue pour ses retours suivants.

 

La comète 79P/du Toit-Hartley a été retrouvée à la magnitude 17.4 les 4 et  5 Mars 2003 par les astronomes de Los Molinos Observatory (Uruguay), peu après son passage au périhélie en Février 2003. Observée pour la dernière fois en Mars 2003, la comète 79P a été retrouvée en Novembre 2007 à la magnitude 20 dans le cadre du Mt. Lemmon Survey.

MPC

SSD

 

80P/Peters-Hartley

1846

8.14

Autres désignations : P/1846 M1, P/1982 N1

 

Cette comète a été découverte par Christian Heinrich Friedrich Peters en Juin 1846. L'objet a été perdu pour les retours suivants, notamment à cause de l'incertitude concernant la période orbitale de la comète. Heinrich Ludwig d'Arrest calcula une période de 15.89 ans, puis en 1848 ramena celle-ci à 12.85 ans. Berberich recalcula en 1887, après les deux retours probables manqués, une période de 13.38, avant une marge d'environ 1 an. Presque un siècle plus tard, en 1976, Buckley repris les calculs d'après les positions de 1846, et en tenant compte des perturbations des principales planètes, en conclut que la période orbitale devait être de 12.71 ans, avec une incertitude de 3 ans.

 

Redécouverte une seconde fois en 1982 par Malcolm Hartley sur un cliché, M. P. Candy suggéra que cette comète était identique à la celle découverte par Peters en 1846. De leur côté, I. Hasegawa et Syuichi Nakano étaient arrivés aux mêmes conclusions. Le lien entre les deux comètes a été apparemment confirmé quand Brian. G. Marsden signala qu'une orbite révisée par Candy pourrait être intégrée dans le passé et donnait, pour cette nouvelle comète, une date au périhélie avec seulement un écart 10 jours avec celle de la comète trouvée par Peters. Il a noté que la période orbitale était seulement 7,88 ans en 1846.

 

La comète a été retrouvée par la suite en 1990 par R. H. McNaught et revue en 1998.

MPC

SSD

 

81P/Wild 2

1978

6.40

Autres désignations : P/1978 A2, 1983 S1

 

Paul Wild a découvert cette comète sur l'un de ses clichés en Janvier 1978.

Brian Marsden releva que cette comète est passée près de Jupiter en 1974, ce que confirma Syuichi Nakano en précisant que ce passage a eu lieu à 0.2 UA de la planète géante, avec pour conséquence l'abaissement de la période orbitale de 40 ans à seulement 6.17 ans, et une diminuation de la distance au périhélie de 4.9 à 1.49 UA.

 

La comète a été retrouvée en Septembre 1983, et suivie jusqu'en Avril 1984, puis d'Avril 1985 jusqu'en Septembre 1986. Récupérée en 1988, après son passage à l'aphélie de 1987, elle a été observée de nouveau régulièrement jusqu'en 1992. En 1995, elle fut de nouveau récupérée, avant son nouveau retour au périhélie en 1997, et suivie jusqu'en Septembre 1998. A l'occasion de son passage au périhélie de Septembre 2003, la comète a de nouveau été observée. et suivie jusqu'en Septembre 2005.

 

La comète 81P/Wild, à l'occasion de son retour de Février 2010, a été retrouvée par le Mt. Lemmon Survey le 27 Octobre 2008.

 

Le sonde Stardust, lancée le 7 Février 1999, a rendu visite à 81P/Wild en Janvier 2004, prélevant des échantillons de poussières en traversant la queue de la comète, et est revenue sur Terre en 2006.

MPC

SSD

 

82P/Gehrels 3

1975

8.45

Autres désignations : P/1975 U1, 1984 P1

 

La découverte de la comète par Tom Gehrels en Octobre 1975 fait suite à un passage rapproché avec Jupiter en 1970, à 0.001 UA de la planète. L'objet était temporairement capturé comme satellite. Après la rencontre, la distance au périhélie était réduite de 5.7 à 3.4 UA et l'excentricité réduite à 0.15. La comète a été revue en 1984, et retrouvée par Scotti, dans le cadre du programme Spacewatch, en 1993.

 

La comète a été observée pour la dernière fois en Mars 2002, après son passage au périhélie en Août 2001.

MPC

SSD

 

83D/Russell 1

1979

7.62

Autres désignations : P/1979 M2, 1985 G1

 

Kenneth S. Russell a découvert cette comète sur un cliché de P. R. Standen en juin 1979. J. Gibson retrouve l'objet en 1985, conformément aux prévisions. La comète n'a pas été revue au retour suivant, en 1991, où les conditions n'étaient pas favorables. Il en fut de même en 1998.

 

Les calculs de Kazuo Kinoshita ont révélé que la comète était passée près de Jupiter en 1979 avec pour conséquence une réduction de sa distance au périhélie, passant de 1,8 UA à 1,6 UA. Un nouveau passage auprès de Jupiter en 1998 a eu pour conséquence de porter sa distance au périhélie à près de 2,2 UA.

 

Au cours de l'année 2009, 83P/Russell a été reconnue comme perdue par le Minor Planet Center, et la comète porte dorénavant la désignation de 83D/Russell.

MPC

SSD

 

84P/Giclas

1978

6.97

Autres désignations : P/1931 R1, P/1978 R2, 1985 M1

 

Henry L. Giclas découvre cette comète en Septembre 1978. Le retour suivant, en 1985, fut retrouvé par Edgar Everhart sur un cliché obtenu par John Briggs. Tsutomo Seki retrouva à nouveau l'objet en 1992.

 

Au cours de l'année 1995, Brian Skiff découvre les images d'une comète sur des clichés pris par Clyde Tombaugh en 1931. R. J. Bouma suggéra que les positions observées et les éléments orbitaux de la comète perdue D/1931 R1 sont complétement compatibles et identiques avec ceux de la comète 84P/Giclas, ce que confirmera Brian Marsden peu de temps après.

 

Le dernier passage au périhélie a eu lieu en Août 1999. Son prochain passage au périhélie aura lieu en Août 2006.

MPC

SSD

 

85P/Boethin

1975

11.60

Autres désignations : P/1975 A1, 1985 T2

 

Cette comète a été découverte par le Révérend Leo Boethin en janvier 1975. Le retour suivant a eu lieu en Janvier 1986, à la magnitude 7-8. Le passage au périhélie suivant, prévu en Avril 1997 n'a pas été observé en raisons des conditions peu favorables d'observation. La comète 85P/Boethin serait passée à 0.63 UA de Jupiter en 1995, et à seulement 0.43 UA en 2007. Les deux approches auraient modifié un peu les paramètres orbitaux et la distance au périhélie aurait augmenté légèrement, passant seulement de 1.11 à 1.15 UA.

 

La comète 85P/Boethin a été vue depuis la Terre pour la dernière fois en fois en Mars 1986. La mission Deep Impact renommée EPOXI, après avoir larguée le 04 Juillet 2005 un impacteur sur la comète 9P/Tempel 1, avait choisi pour nouvelle cible la comète 85P/Boethin. En Décembre 2007, la comète n'ayant pas été retrouvée à temps pour la planification de cette nouvelle mission, la NASA a reporté son choix sur la comète 103P/Harley (Hartley 2).

MPC

SSD

 

86P/Wild 3

1980 

6.93 

Autres désignations : P/1980 G1, 1987 B3

 

Cette comète a été découverte par Paul Wild en 1980 sur des clichés pris en Avril. T. Gehrels et J. V. Scotti redécouvrent celle-ci en 1987, puis de nouveau en 1994. L'objet a été suivi jusqu'en Décembre 1997. Le dernier passage au périhélie a eu lieu en Juin 2001.

MPC

SSD

 

87P/Bus

1981

6.52

Autres désignations : P/1981 E1, 1987 B4

 

Découverte en Mars 1981 par Schelte J. Bus, cette comète a été retrouvée par Gehrels en 1987 dans le cadre du programme Spacewatch, puis par Scotti (Spacewatch) en 1994. 87P/Bus a été observée près de l'aphélie en 1997. Pour ce retour, la comète a été observée pour la dernière fois en Mai 2000.

 

Giovanni Sostero et Ernesto Guido (Remanzacco Observatory, Italy) ont annoncé la possible redécouverte le 22 Décembre 2006 de la comète 87P/Bus à la position prévue, lors d'une session d'astrométrie entre le 15 et le 23 Décembre 2006. Des images confirmant la redécouverte ont été faites par Luca Buzzi le 22 Décembre. 

MPC

SSD

 

88P/Howell

1981

5.50

Autres désignations : P/1981 Q1, 1987 E1

 

Ellen Howell découvrit cette comète sur des clichés en Août 1981. Les calculs d'orbite indiquent que celle-ci est passée à proximité de Jupiter en 1978. Le retour suivant en 1987 a été retrouvé par Gilmore. En 1993, Steve Larson et James V. Scotti retrouvent l'objet. Le dernier passage au périhélie de la comète remonte à Avril 2004. La comète a été observée pour la dernière fois en Mars 2005.

 

La comète 88P/Howell a été retrouvée par Brian Skiff sur des clichés datant de 1955.

MPC

SSD

 

89P/Russell 2

1980

7.42

Autres désignations : P/1980 S1, 1987 N1

 

Cette comète a été découverte par Kenneth S. Russel en  Septembre 1980, et retrouvée pour le retour suivant par Michael P. Candy en Juillet 1987. L'objet a été retrouvé également en 1994 dans le cadre du programme Spacewatch.

 

Leonid Elenin (Tzec Maun observatory) a annoncé la redécouverte le 24 Mai 2009 de la comète 89P/Russell 2 par le projet ROCOT (Recovery of periOdics COmeTs). La comète 89P/Russell 2 n'avait pas été observée depuis le 28 Novembre 2002.

MPC

SSD

 

 90P/Gehrels 1

 1972

 14.8

Autres désignations : P/1972 T1, 1987 Q2

 

Cette comète a été découverte par Tom Gehrels en Octobre 1972, et retrouvée pour son premier retour par james Scotti (Spacewatch) en 1987.

MPC

SSD

 

91P/Russell 3

1983

7.67

Autres désignations : P/1983 L1, 1989 A4

 

Cette comète a été découverte en 1983 par Kenneth S. Russell sur des photographies prises en Juin . Elle fut retrouvée par Gibson en 1989. Le retour suivant, en 1997, a été retrouvé par Scotti. Son prochain passage au périhélie a lieu en Juin 2006.

MPC

SSD

 

92P/Sanguin

1977

12.40

Autres désignations : P/1977 T2, 1989 J1

 

Cette comète a été découverte en Septembre 1977 par Juan G. Sanguin. L'objet de magnitude estimé à 13.5, a été retrouvé en 1989 à la magnitude 18.

MPC

SSD

 

93P/Lovas 1

 1980

9.14

Autres désignations : P/1980 X1, 1989 N2

 

La comète a été découverte en Décembre 1980 sur un cliché par Miklos Lovas, quelques jours avant C. Kowal. L'objet a été retrouvé en 1989 par T. Seki, puis revu en 1998 pour son nouveau passage au périhélie, ainsi que pour le retour au périhélie de Décembre 2007.

MPC

SSD

 

94P/Russell 4

1984

6.58

Autres désignations : P/1984 E1, 1989 X2

 

K. S. Russell a découvert cette comète sur un cliché pris par M. Hawkins en Mars 1984. L'objet a été également retrouvé sur d'autres photographies prises quelques jours avant sa découverte. J. Gibson retrouve celle-ci en 1989. Le dernier passage au périhélie de la comète a eu lieu en Août 2003, et la comète a été observée pour la dernière fois en Juin 2004.

 

La comète 94P/Russell a été rétrouvée le 06 OCtobre 2008 par le Mt Lemmon Survey, et également observée par Spacewatch le 20 Octobre 2008, pour son nouveau retour au périhélie de Mars 2010.

MPC

SSD

 

95P/Chiron

1977

50.70

Autres désignations : P/1977 UB, (2060) Chiron

 

L'objet photographié par C. T. Kowal le 18 Octobre 1977, et confirmé par d'autres photographies prises le lendemain, allait devenir l'un des objets les plus intéressants découvert au cours des années 70. D'autres images prises antérieurement ont été trouvées par T. Gehrels. Toutes les images montrèrent un objet stellaire de magnitude 18-19 présentant un déplacement extrêment lent. De nouvelles images obtenues début Novembre permirent à Marsden de calculer une première orbite, d'une période de 66.1 ans, sous réserves en raison du faible déplacement de l'objet. De nouvelles observations obtenues le 13 Novembre indiquèrent que l'objet était probablement passé au périhélie depuis peu et une nouvelle orbite fut calculée par Marsden. Ces nouveaux calculs permirent à Kowal, de retrouver l'objet sur des clichés pris en Septembre 1969. Ces nouvelles positions conduisirent Marsden à affiner son orbite, lesquelles indiquent un passage au périhélie pour le 13 Février 1996, une distance au périhélie de 8.51 UA et une période orbitale de 50.70 ans.

 

L'objet fut retrouvé sur des clichés pris en Afrique du Sud en Janvier 1941 et en Mars 1943, puis sur un cliché pris en Août 1952 au Palomar Sky Survey et sur des clichés pris en 1976 au Harvard' Agassiz Station. Un autre cliché obtenu à Cambridge datant d'Avril 1895 montrait l'objet. Marsden recalcula de nouveaux paramètres en fonction de toutes ces nouvelles positions, et détermina que l'objet se déplaçait actuellement sur une orbite d'une période de 50.68 ans, à une distance au périhélie de 8.51 UA, et un passage au périhélie au 19.53 Février 1996. Durant les deux années suivantes, l'objet fut observé, mais J.Degewij (Jet Propulsion Laboratory), D. P. Cruikshank et R. W. Capps (University of Hawaii), et W. K. Hartmann (Planetary Science Institute) font une observation intéressante avec le NASA IRTF Telescope (télescope infrarouge) de Mauna Kea, en Décembre 1980 et Février 1981. Ils déterminent la brillance moyenne et les couleurs, et concluent : "Ces couleurs excluent la glace comme matériau dominant de la surface et suggèrent fortement une surface pierreuse, noire, comme ceux trouvés sur les nombreux corps situés hors du système solaire". En 1988, D. J. Tholen (University of Hawaii), Hartmann, et Cruikshank (Ames Research Center) notent un sursaut d'éclat, ce que confirmeront d'autres observateurs un peu plus tard, notamment Cruikshank, Hartmann, et Tholen. Toutefois si le sursaut s'est intensifié, ils ne notent pas encore d'émissions exceptionnelles. Des observations faites par K. J. Meech (University of Hawaii) et M. J. S. Belton (Kitt Peak National Observatory) faites en Avril 1989, révèlent la nature cométaire de Chiron et montrent une chevelure étendue sur 5 arcsec en direction du sud-est. Des observations ultérieures de la chevelure, faites par Meech en Décembre 1989, montrent que celle-ci était étendue sur 10 arcsec en direction du nord-ouest. Chiron est bien une comète.

 

Cet objet est répertorié comme comète sous la dénomination 95P/Chiron, mais également sous la désignation de 2060 Chiron en tant qu'astéroïde.

MPC

SSD

 

96P/Machholz 1

 1986

5.23

Autres désignations : P/1986 J2

 

Cet objet, découvert aux jumelles 29x130 par Don E. Machholz, en Mai 1986, présente la particularité d'être la comète possédant la plus petite distance au périhélie (0.13 UA) des comètes à courte période. Cette distance diminue à chaque nouveau retour. En 1991, Alan C. Gilmore et Pamela M. Kilmartin retrouve la comète trois semaines avant son passage au périhélie. Le retour suivant, en 1996, a été décelé par le Dr. O. Christopher St. Cyr sur les images prises par le satellite SOHO. De nouveau, en Janvier 2002, la comète 96P/Machholz a pu être admirée lors de son passage près du Soleil, grâce aux images prises par SOHO. Le dernier passage au périhélie,s'est produit en Avril 2007.

 

Un petit fragment de la comète Machholz a été détecté dans les images du coronographe LASCO C2 du satellite SOHO du 14 juillet 2012. Le fragment, qui s'est probablement détaché de la comète lors du passage au périhélie de 2007, précédait d'environ 5 heures la comète.

MPC

SSD

 

97P/Metcalf-Brewington

1906

10.50

Autres désignations : P/1906 V2, P/1991 A1

 

La comète a été découverte en 1906 par le Révérend Joel Hastings Metcalf sur une photographie prise en Novembre. Malgré les recherches faites en 1915 pour retrouver l'objet, la comète n'a pas été revue. En 1922, Gerald Merton calcula que celle-ci était passée à proximité de Jupiter en 1911, avec pour conséquence une modification des paramètres orbitaux de l'objet. L'apparition prévue pour 1922, et calculée par A. C. D. Crommelin et Merton, n'a pas été détectée. Il en fut de même pour le retour suivant, calculé pour 1929 par Merton. L'objet fut considéré comme perdu. En 1975, V. V. Emel'yanenko, N. Yu. Goryajnova, et N. A. Belyaev, en analysant les circonstances de l'apparition de la comète de 1906, ont confirmé le passage serré de la comète avec Jupiter en 1911, mis en évidence deux autres approches avec la planète géante en 1935 et 1969, et concluent à un retour de l'objet pour 1975. Les recherches resteront sans résultats.

 

En 1991, Howard J. Brewington redécouvre l'objet, indépendamment de William A. Bradfield qui fera trop tard l'annonce de sa découverte. Le lien avec la comète perdue de 1906 a été rapidement établi. En 1993, un nouveau passage de celle-ci à proximité de Jupiter modifie sensiblement ses paramètres orbitaux. En 2000, G. V. Williams identifie comme étant la comète 97P/Metcalf-Brewington l'astéroïde trouvé par le télescope automatique LINEAR.

MPC

SSD

 

98P/Takamizawa

1984

7.40

Autres désignations : P/1984 O1, 1991 D1

 

Cette comète a été découverte par Kesao Takamizawa en Juillet 1984. Un peu plus tard, T. Seki, puis P. Wild trouveront des clichés montrant la comète, pris quelques jours avant la découverte par Takamizawa. En 1991, James V. Scotti avec le télescope Spacewatch, retrouvera l'objet. Le dernier passage au périhélie de cette comète a eu lieu en Novembre 1998 et la comète a été observée pour la dernière fois en Juin 1998. Le passage suivant au périhélie aura lieu en Mars 2006.

MPC

SSD

 

99P/Kowal 1

1977

15.00

Autres désignations : P/1977 H2, 1991 D2

 

Cette comète a été découverte par Charles T. Kowal en 1977, sur des photographies prises en Avril. En 1991, James V. Scotti, avec le télescope Spacewatch retrouve la comète selon les prévisions de Nakano. Pour ce retour, la comète a été observée pour la dernière fois le 21 juin 1995.

 

La comète a été retrouvée en 2005. Son nouveau retour au périhélie s'est produit en Janvier 2007.

MPC

SSD

 

100P/Hartley 1

1985

6.29

Autres désignations : P/1985 L1, 1991 E1

 

Cet objet a été découvert par Malcolm Hartley en Juin 1985 sur des photographies. La comète a été redécouverte accidentellement par Carolyn et Eugene Shoemaker et David Levy en 1991. Brian G. Marsden, nota que l'objet était à 16 degrés de la position initialement prévue, et après calculs de l'orbite, releva que la comète était passée à proximité de Jupiter en 1988. Le dernier passage de la comète au périhélie a eu lieu en Mai 1997, le prochain aura lieu en Août 2003.

MPC

SSD

 

101P/Chernykh

1977

13.92

Autres désignations : P/1977 Q1, 1991 L1

 

Cette comète a été découverte en Août 1977 par Nikolaj Stepanovich Chernykh. En 1991, James V. Scotti et D. Rabinowitz retrouvent la comète sur des images de Spacewatch. En Avril 1991, le noyau s'est fracturé en deux morceaux. Pour ce nouveau retrou, la comète a été observée pour la dernière fois le 20 Avril 1993.

 

La comète 101P/Chernykh a été retrouvée par J. Young (Table Mountain Observatory) les 10 et 11 Juillet 2005, avant son retour au périhélie prévu le 25 Décembre 2005 à une distance de 2,3 UA du Soleil.

MPC

SSD

 

102P/Shoemaker 1

1984

7.23

Autres désignations : P/1984 S2, 1991 L2

 

Cette comète a été découverte en 1984 par Carolyn S. et Eugene M. Shoemaker, sur des photographies prises en Septembre. Un peu plus tard, R. E. McCrosky et C.-Y. Shao retrouvèrent également la comète sur un cliché pris quelques jours avant la découverte des Schoemaker. En 1991, Alan C. Gilmore et Pamela M. Kilmartin retrouvent l'objet. La comète a été observée pour la dernière fois en Décembre 1992. Son prochain passage au périhélie aura lieu en Juin 2006.

 

La comète 102P/Shoemaker a été retrouvée par P. Birtwhistle (Great Shefford) en Juillet 2006, après son passage au périhélie début Juin.

MPC

SSD

 

103P/Hartley 2

1986

6.40

Autres désignations : P/1986 E2, P/1991 N1

 

La comète périodique 103P/Hartley est classée comme une jeune et petite comète, avec un noyau d'approximativement 1,14 kilomètre de diamètre. Avec une période inférieure à 20 ans, elle appartient à la famille des comètes de Jupiter. Bien que sa période orbitale soit actuellement de 6,47 ans, une analyse de son orbite révèle que sa durée de révolution autour de Soleil a été plus longue dans un passé récent. Dans les dernières décennies du 20ème siècle, sa période orbitale était de 9,3 ans. Une approche auprès de Jupiter en Août 1947 à une distance de 0,22 UA a eu pour effet une réduction de la période à 7,92 ans, tandis qu'une autre approche serrée le 28 Avril 1971 à seulement 0,085 UA de la planète géante a ramené la période de 7,92 ans à 6,12 ans, avec une diminution de la distance au périhélie de 1,62 UA à 0,90 UA.

 

La comète 103P/Hartley a été découverte initialement le 15 Mars 1986 par Malcolm Hartley (U. K. Schmidt Telescope Unit, Siding Spring Observatory, New South Wales, Australia), neuf mois après son passage au périhélie de Juin 1985. La comète a reçu à l'époque la désignation de P/1986 E2. L'objet avait effectué quatre ans plus tôt, en Novembre 1982, un passage à une distance de 0,3255 UA de Jupiter, ayant pour effet une légère augmentation de la distance au périhélie de 0,90 à 0,95 UA et une augmentation de la période orbitale, laquelle était passée de 6,12 à 6,26 ans.

 

Depuis sa découverte, elle a été observée à chacun de ses retours.

 

La comète a été accidentellement redécouverte le 09 Juillet 1991 par T.V. Kryachko (Majdanak, URSS), avec un passage au périhélie le 11 Septembre 1991, soit 5,6 jours plus tôt que prévu. La comète a reçu en cette occasion la désignation de P/1991 N1. Ce retour a été largement observé et les observations ont montré un sursaut d'activité environ 13 jours après le passage au périhélie. Lors de ce retour, la comète était détectée pour la dernière fois le 04 Mai 1992.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète a reçu la dénomination définitive de 103P/Hartley en tant que 103ème comète périodique numérotée.

 

Le 19 Décembre 1993, la comète 103P/Hartley a effectué un nouveau passage rapproché auprès de Jupiter, passant à 0,3743 UA de la planète géante.

 

La comète a été retrouvée le 02 Mai 1997 à l'Observatoire Whipple (Mt. Hopkins). Le retour de 1997 de 103P/Hartley, avec un passage au périhélie le 21 Décembre, était favorable, la comète affichant une magnitude visuelle voisine de 8. La comète est passée à 0,8177 UA de la Terre le 08 Janvier 1998. Elle a été observée pour la dernière fois pour ce retour le 12 Avril 1999 à la magnitude totale de 19,2.

 

Les conditions n'était malheureusement pas aussi bonne pour le retour suivant. La comète est passée au périhélie le 17 Mai 2004, mais n'était pas bien placée, passant à un peu plus de 2 UA de notre planète. Elle a été perdue dans les lueurs du Soleil au moment où elle aurait été la plus brillante. Les observateurs photographiques ont capturé la comète entre la magnitude 16 et 17 en Septembre et Octobre 2004. La comète a été détectée pour la dernière fois le 01 Mars 2006. Elle était alors à 5,03 UA du Soleil et était décrite comme exhibant une magnitude R de 20,2 avec une faible chevelure.

 

Le retour en 2010 de la comète 103P/Hartley, appelée également Hartley 2, est exceptionnellement bon et la comète passe à seulement 0,121 UA de la Terre le 20 Octobre.

 

La mission Deep Impact, après avoir larguée le 04 Juillet 2005 un impacteur sur la comète 9P/Tempel 1, a été renommée "EPOXI" par suite du changement de cible de la sonde. Le nom d'EPOXI lui-même est une combinaison des noms des deux composantes prolongés de la mission : les observations de planètes extrasolaires, appelées Extrasolar Planet Observations and Characterization (EPOCh), et le survol de la comète Hartley 2, appelé Deep Impact Extended Investigation (DIXI).

La nouvelle destination est la comète 103P/Harley (Hartley 2), la comète 85P/Boethin n'ayant pas été retrouvée à temps pour la planification de cette nouvelle mission. La sonde a effectué un survol de notre planète le 31 Décembre 2007. Un second survol de la Terre a eu lieu le 30 Décembre 2008. Un troisième survol de notre planète, le 29 Décembre 2009, était nécessaire pour que la sonde atteigne la comète Harley 2 le 04 Novembre 2010, passant à seulement 700 kilomètres de celle-ci.

MPC

SSD

 

104P/Kowal 2

1979

6.18

Autres désignations : P/1979 B1, P/1991 X1

 

Cette comète a été découverte par Charles T. Kowal en 1979, sur un cliché pris en Janvier. L'objet a été retrouvé accidentellement en 1991 par Masao Ishikawa. Son dernier passage au périhélie a eu lieu en Février 1998. Kazuo Kinoshita a examiné l'évolution de l'orbite pour la période allant de 1946 à 2002. Un passage à 0.9827 UA de Jupiter le 15 janvier 1996 a eu pour conséquence de réduire la période orbitale de comète de 6.38 à 6.18 ans, et de réduire sa distance au périhélie de 1.50 UA à 1.40 UA. Un nouveau passage à proximité de la planète géante le 25 Juin 2007 modifiera une nouvelle fois la distance au périhélie qui passera ainsi de 1.40 UA à 1.17UA. Sa période orbitale sera également affectée, passant de 6.19 à 5.9 ans. La comète passera de nouveau auprès de Jupiter en 2019.

 

La comète a été retrouvée à la magnitude 21 fin Août 2003 par A. E. Gleason, A. S. Descour et J. V. Scotti avec le télescope Spacewatch. La comète 104P/Kowal 2 passera au périhélie en Mai 2004 pour sa troisième apparition. Sa magnitude ne devrait pas dépasser 15.

 

La comète périodique 104P/Kowal a été identifiée par Gary W. Kronk avec une découverte de comète non confirmée par Léo Boethin (Abra, Philippines) le 11 janvier 1973. La comète, annoncée d'abord aussi brillante que mag 9 ne pouvait pas être confirmée à ce moment-là en raison d'un télégramme peu clair de la découverte par Boethin, une communication suivante lente et la disparition rapide de la comète qui était alors évidemment en cours d'explosion. Boethin a annoncé plus tard que la comète s'était effacée à environ mag 12-13 seulement trois jours plus tard. 104P est connue pour les grandes forces non-gravitationnelles affectant son orbite - quelque chose qui est souvent associée aux explosions et possibles divisions. (IAUC 8255)

MPC

SSD

 

105P/Singer Brewster

1986

6.45

Autres désignations : P/1986 J1, 1992 G1

 

Stephen Singer-Brewster a découvert cette comète en Mai 1986 sur des photographies qu'il a prises en compagnie de D. Schneeberger et de E. Burr. En 1992,  James V. Scotti retrouve la comète. Le retour suivant, en 1999, a été retrouvé par S. M. Larson et C. W. Hergenrother. La comète 105P/Singer Brewster a été retrouvée le 4 Mars 2005 par Andrew Tubbiolo (Steward Observatory, Kitt Peak) pour son retour suivant dont le passage au périhélie est prévu pour le 11 Septembre 2005 à 2,041 UA du Soleil.

 

L'étude de l'orbite de la comète fait par Kazuo Kinoshita, confirme l'hypothèse émise par B. G. Marsden, que 105/Singer Brewster est passée à 0.3765 UA de Jupiter le 5 Août 1976, avec pour conséquence une modification de sa période orbitale, passant de 6.70 à 6.29 UA, et une réduction de sa distance au périhélie, passant de 2.27 UA à 1.95 UA. La comète subira de nouveaux changements dans son orbite le 6 Août 2059 lors de son passage à 0.4072 UA de Jupiter.

MPC

SSD

 

106P/Schuster

1977

7.29

Autres désignations : P/1977 T1, 1992 O1

 

Cet objet a été découvert par H.-E. Schuster en Octobre 1977, et enregistré comme astéroïde. Un mois plus tard, Schuster et R. M. West, par photographie, constateront que l'objet est bien une comète. Brian G. Marsden trouva que l'une des planètes mineures photographiées en Septembre par L. D. Schmadel, correspond à la comète découverte par Schuster. L'objet a été retrouvé par T. Seki en 1992, puis en 1999 par R. H. McNaught. La comète a été observée pour la dernière fois en Mars 2000, et à l'occasion de son retour au périhélie d'Avril 2007.

MPC

SSD

 

107P/Wilson-Harrington

1949

4.30

Autres désignations : P/1949 W1, 1979 VA, (4015) Wilson-Harrington

 

Cette comète a été découverte en 1949 par Albert G. Wilson et Robert G. Harrington sur des photographies prises en Novembre, mais n'a pas été retrouvée pour son retour suivant en raison de l'incertitude au sujet de sa période orbitale. En 1979, Eleanor Helin découvre sur des photographies, un astéroïde qui recevra la désignation provisoire de 1979 VA. L'objet retrouvé en 1988, reçu la désignation permanente 4015 en tant que planète mineure. En 1992, E. Bowell, en cherchant des images de prédécouverte de planètes mineures, identifia l'astéroïde 4015 sur des clichés de Novembre 1949 et découvrit que l'objet présentait une queue.  Ceci confirma que l'astéroïde 4015 et la comète de 1949 sont donc un seul et même objet, souvent inactif mais présentant des sursauts occasionnels. La comète 107P/Wilson-Harrington a été retrouvée en 1996.

 

La comète 107P/Wilson-Harrington, qui n'avait pas été revue depuis Mars 2007, a été retrouvée les 19 et 20 Mai 2009 par Ernesto Guido, Giovanni Sostero, Paul Camilleri & Enrico Prosperi avec le télescope automatisé de 0.25-m de Mayhill (Nouveau-Mexique) et le 21 Mai 2009 au moyen du télescope de 0.61-m de l'observatoire de Sierra Stars Observatory, Markleeville (Califormie). Leonid Elenin (Tzec Maun observatory) a également observé la comète 107P/Wilson-Harrington le 20 Mai 2009.

 

Cet objet est répertorié comme comète sous la dénomination 107P/Wilson-Harrington, mais figure également sous la désignation de 4015 Wilson-Harrington en tant qu'astéroïde.

MPC

SSD

 

108P/Ciffreo

1985

7.25

Autres désignations : P/1985 V1, 1992 S1

 

Cette comète a été découverte par Jacqueline Ciffreo en Novembre 1985 sur des clichés. Le retour suivant a été retrouvé par J. V. Scotti en 1992. Des photographies prises quelques jours avant la redécouverte par Scotti seront retrouvées un peu plus tard par T. Seki. La comète a été observée pour la dernière fois en Décembre 2000. Le précédent passage au périhélie de 108P/Ciffreo a eu lieu en Avril 2002. La comète 108P/Ciffreo a été retrouvée le 24 Juillet 2007, après son passage au périhélie (le 18 Juillet), par E. Guido et G. Sostero (RAS Observatory, Mayhill) et confirmée par l'équipe du National Bulgarian Observatory "Rhozen" le 03 Août 2007.

MPC

SSD

 

109P/Swift-Tuttle

1862

135.00

Autres désignations : P/- 68 Q1, 188 O1, P/1737 N1, P/1862 O1, P/1992 S2

 

Cette comète a été découverte par Lewis Swift en Juillet 1862 alors qu'il pensait observer la comète Schmidt découverte une quinzaine de jours plus tôt. De son côté, sans avoir connaissance de la découverte par Swift, Horace Parnell Tuttle découvre l'objet trois jours plus tard. Lorsque Swift apprend la découverte de Tuttle, il réalise son erreur, et fait son annonce de découverte. Thomas Simons, Antonio Pacinotti et Carlo Toussaint, Schjellerup, ou encore John Tebbutt, ont également fait la découverte de l'objet. Après les calculs d'orbite, B. Marsden suggère que la comète est identique à celle de 1737 découverte par Kegler. La comète, retrouvée en 1992 par Tsuruhiko Kiuchi, sera suivie jusqu'en Mars 1995. Son retour fera l'objet de très nombreuses observations. Gary Kronk relevera que les comètes observées en Chine en -68 et en 188 pourraient être 109P/Swift-Tuttle. Des calculs indépendants de Brian Marsden et G. Waddington confirmeront le lien.

 

Associée à l'Essaim météorique des Perséïdes (en Août) 

MPC

SSD

 

110P/Hartley 3

1988

6.88

Autres désignations : P/1988 D1, 1993 M1

 

Cette comète a été découverte en Février 1988 par Malcolm Hartley sur des clichés. Peu après l'annonce de la découverte, Carolyn et Eugene Shoemaker trouveront également la comète sur d'autres photographies. L'objet a été retrouvé par James. V. Scotti en Juin 1993, et observé  jusqu'en Avril 1995. De nouveau retrouvée en Mai 1998 par Christian Veillet, la comète a effectué le retour au périhélie suivant en Mars 2001 et a été observée pour la dernière fois en Avril 2002. La comète é été revue en Septembre 2006 pour son prochain passage au périhélie qui aura lieu en Février 2008.

MPC

SSD

 

111P/Helin-Roman-Crockett

1989

8.12

Autres désignations : P/1989 A2

 

Cette comète a été découverte en Janvier 1989 par Eleanor Helin sur des photographies prises par Ron Helin, Brian Roman et Randy Crockett. La comète a été retrouvée en Septembre 1994 et observée jusqu'en Février 1997. Son passage au périhélie avait eu lieu en Octobre 1996. La comète a été observée pour la dernière fois en Septembre 2001. La comète est revenue à proximité du Soleil en Décembre 2004.

MPC

SSD

 

112P/Urata-Niijima

1986

6.67

Autres désignations : P/1986 UD, 1993 U1

 

Cet objet a été découvert comme planète mineure (1986 TD4), sur des photographies prises en Octobre 1986 par T. Niijima et T. Urata, quelques jours avant la découverte par T. Seki d'une comète. M. Lovas découvre également le même objet et le décrit comme un astéroïde (1986 WP5). Il fut établi qu'il s'agissait d'un seul et même objet de nature cométaire. Après ces découvertes, d'autres photographies prises antérieurement ont été mises à jour. La comète a été retrouvée à la magnitude 19.5 en 1993 par James V. Scotti. La comète a été observée pour la dernière fois en Novembre 1999. Son dernier passage au périhélie a eu lieu en Mars 2000.

MPC

SSD

 

113P/Spitaler

1890

7.09

Autres désignations : P/1890 W1, P/1993 U2

 

Cette comète, d'une magnitude proche de 12, a été découverte en 1890 par Spitaler. Le 24 Octobre 1993, James Scotti trouve une comète de magnitude 17 et suggère qu'il pourrait s'agir de la comète de 1890 considérée comme perdue depuis sa découverte. Les calculs faits par Brian Marsden confirmeront l'identité de l'objet. La comète 113P/Spitaler a été revue pour son nouveau retour au périhélie de Février 2001 et a été observée pour la dernière fois en Mars 2002 à l'occasion de ce retour.

 

Pour son nouveau retour au périhélie en Mars 2008, la comète 113P/Spitaler a été retrouvée à la magnitude 19 le 05 Septembre 2007 par K. Sarneczky et L. Kiss (Siding Spring) au moyen de la CCD avec le télescope de 1,02 mètre. La comète a également été observée le 08 Septembre par L. Buzzi et F. Luppi (Schiaparelli Observatory) et par B. W. Koehn et J. J. Sanborn (Lowell Observatory-LONEOS).

.

MPC

SSD

 

114P/Wiseman-Skiff

1986

6.68

Autres désignations : P/1986 Y1, 1993 X2

 

Cette comète a été découverte par Jennifer Wiseman sur deux photographies prises par Brian Skiff en Décembre 1986. La redécouverte sera faite en Février 1993 par B. Schmidt, avec le MMT (Multiple-Mirror Telescope), mais les images ne sont pas assez sûres pour établir la redécouverte de l'objet. La confirmation viendra de James V. Scotti grâce aux images obtenues le 16 Décembre. Les derniers passages au périhélie de la comète ont eu lieu en Janvier 2000 et Septembre 2006.

 

La comète 114P/Wiseman-Skiff, observée pour la dernière fois en Avril 2007, a été retrouvée par O. Burhonov et Artyom Novichonok (Majdanak Observatory) le 15 Août 2012 pur son nouveau retour au périhélie en Mai 2013.

MPC

SSD

 

115P/Maury

1985

8.79

Autres désignations : P/1985 Q1, 1994 J1

 

Cette comète a été découvert par Alain Maury sur des photographies prises par J. Schombert en Août 1985. James Scotti retrouve l'objet en 1994.

MPC

SSD

 

116P/Wild 4

1990

6.48

Autres désignations : P/1990 B1, 1994 V1

 

Cette comète a été découverte à la magnitude photographique de 13.5 le 21 Janvier 1990 par Paul Wild, et retrouvée par James V. Scotti en 1996. Le dernier passage au périhélie de la comète a eu lieu en Janvier 2003. La comète 116P/Wild 4 a été observée pour la dernière fois en Novembre 2006. Le retour suivant a lieu en Septembre 2009.

MPC

SSD

 

117P/Helin-Roman-Alu 1

1989

8.24

Autres désignations : P/1989 T2

 

Cet objet a été découvert sur des photographies en Octobre 1989 par Eleanor F. Helin, Brian P. Roman, et Jeff Alu. Des images prises en Août 1988 ont été retrouvées peu après l'annonce de la découverte. James Scotti détecte la comète près de l'aphélie en Janvier 1993. Le passage au périhélie suivant s'est produit en Mars 1997 et le prochain passage au périhélie a eu lieu en Décembre 2005. La comète a été observée pour la dernière fois en Janvier 2007.

 

Les calculs de Kazuo Kinoshita ont révélé que la comète est passée à 0.68 UA de Jupiter en 2002, avec pour conséquence une réduction de sa distance au périhélie, passant de 3.7 UA à 3.9 UA.

MPC

SSD

 

118P/Shoemaker-Levy 4

1991

6.49

Autres désignations : P/1991 C2, 1995 M1

 

Cette comète a été découverte en 1991 par Caroline et Eugene M. Shoemaker, et David. H. Levy sur des photographies prises en Février. Les prévisions faites par Syuichi Nakano permettent à James Scotti de retrouver la comète en Juin 1995. Le dernier passage au périhélie a eu lieu en Janvier 1997. La comète a été revue en 2002 pour son nouveau passage au périhélie en Juillet 2003 et celle-ci a été observée pour la dernière fois en Juin 2004. Le retour suivant au périhélie se produira en Janvier 2010.

MPC

SSD

 

119P/Parker-Hartley

1989

8.89

Autres désignations : P/1989 E1, 1995 M2

 

Cette comète a été découverte en 1989 par Quentin A. Parker et Malcolm Hartley sur des images prises par Parker en Mars. Après l'annonce de la découverte, R. H. McNaught retrouve l'objet sur d'autres clichés de Parker pris un mois plus tôt. Peu après, Syuichi Nakano identifie l'astéroïde 1986 TF, découvert par A. Mrkos et P. Jensen, comme étant en fait la comète 119P. L'objet a été retrouvé en 1995 par James V. Scotti, avant son passage au périhélie en Juin 1996. Son dernier passage au périhélie a eu lieu en Mai 2005, et 119P/Parker-Hartley a été observée jusqu'en Avril 2006.

MPC

SSD

 

120P/Mueller 1

1987

8.43

Autres désignations : P/1987 U2, 1995 O2

 

Cette comète a été découverte par Jean Mueller en 1987 sur des photographies prises en Octobre. James V. Scotti la retrouve en 1995 avant son passage au périhélie en Avril 1996, conformément aux prévisions de Nakano. La comète a été observée pour la dernière fois en Décembre 2004 pour son passage au périhélie suivant en Septembre 2004.

MPC

SSD

 

121P/Shoemaker-Holt 2

1989

8.01

Autres désignations : P/1989 E2, P/1995 Q3

 

Cette comète a été découverte par Carolyn S. Shoemaker, Eugene M. Shoemaker, et Henry E. Holt sur des clichés réalisés en Mars 1989. James V. Scotti retrouve l'objet en 1995, avant son passage au périhélie en Août 1996. La comète a été observée pour la dernière fois en Mai 2005 pour son passage au périhélie suivant en Septembre 2004.

MPC

SSD

 

122P/de Vico

1846

74.40

Autres désignations : P/1846 D1, 1995 S1

 

Cette comète a été découverte en Février 1846 par Francesco de Vico, quelques jours avant William C. Bond. En 1887, von Hepperger prédit son retour pour 1921 en précisant que le passage au périhélie pourrait avoir lieu entre 1919 et 1925 en raison d'une période orbitale incertaine. Mais l'objet ne fut pas revu malgré les recherches. En Septembre 1995, à quelques minutes d'intervalles, les japonais Yuji Nakamura, Masaaki Tanaka et Shougo Utsunomiya, trouvent cette comète aux jumelles. T. Seki l'apercevra le même jour et Don E. Machholz verra celle-ci le lendemain. Les nombreuses observations confirmeront qu'il s'agit bien de la comète de 1846.

MPC

SSD

 

123P/West-Hartley

1989

7.58

Autres désignations : P/1989 E3, 1995 S2

 

Cette comète a été découverte en Mai 1989 par Richard West sur des photographies prises par G. Pizarro quelques mois auparavant, en Mars. Une découverte indépendante a été faite par Malcolm Hartley sur des clichés pris par S. M. Hugues. L'objet a été retrouvé par T. Gehrels et James V. Scotti en Septembre 1995, conformément aux prévisions de S. Nakano. Le nouveau passage de 123P/West-Hartley au périhélie a eu lieu en Décembre 2003 et celle-ci a été observée jusqu'en Juillet 2004.

MPC

SSD

 

124P/Mrkos

1991

5.74

Autres désignations : P/1991 F1, 1995 S3

 

Cet objet, considéré initialement comme une planète mineure, a été découvert par Antonin Mrkos en Mars 1991 sur des photographies. Mrkos confirmera sa découverte en notant toutefois qu'il s'agit bien d'une comète. L'objet a été redécouvert en 1995, avant son passage au périhélie en Novembre 1996, par C. W. Hergenrother sur des images CCD faites par S. Larson. De son côté, W. Offutt redécouvre également la comète, quelques jours plus tard, sur des images CCD. Le dernier passage au périhélie s'est produit en Juillet 2002, et le prochain aura lieu en Avril 2008. La comète 124P/Mrkos, observée pour la dernière fois en Octobre 2006 a été revue ensuite en Novembre 2007 pour son nouveau retour au périhélie d'Avril 2008.

 

La comète 124P/Mrkos, observée pour la dernière fois en Août 2008, a été retrouvée par O. Burhonov et Artyom Novichonok (Majdanak Observatory) le 21 Août 2012 pur son nouveau retour au périhélie de Mai 2013.

MPC

SSD

 

125P/Spacewatch

 1991

5.54

Autres désignations : P/1991 R2, 1996 F1

 

Cette comète a été découverte par Tom Gehrels sur des images obtenues avec le télescope Spacewatch, en Septembre 1991. La comète a été retrouvée par James V. Scotti, avant son passage au périhélie en Juillet 1996. Le passage suivant à proximité du Soleil a eu lieu en Janvier 2002. La comète 125P/Spacewatch a été observée pour son retour au périhélie d'Août 2007.

MPC

SSD

 

126P/IRAS

1983

13.42

Autres désignations : P/1983 M1, 1996 P1

 

Cette comète a été découverte sur trois images obtenues par IRAS (Infrared Astronomical Satellite) en Juin 1983. La comète a été retrouvée par Q. A. Parker par photographie en 1996.

 

Leonid Elenin (Tzec Maun observatory) a annoncé que la comète 126P/IRAS, qui n'avait pas été observée depuis le 01 Mars 1997, a été retrouvée. La comète 126P/IRAS, se présentant comme un objet stellaire de magnitude d'environ 19.2, a été détectée sur des images prises avec une lunette de 0,15 mètre équipée d'une SBIG STL-6303E les 27 et 28 Mai 2009 dans le cadre du projet ROCOT (Recovery of periOdic COmeTs).

MPC

SSD

 

127P/Holt-Olmstead

 1990

6.34

Autres désignations : P/1990 R2, 1996 S1

 

Cette comète a été découverte par Henry E. Holt et C. Michelle Olmstead sur des photographies prises en Septembre 1990. James V. Scotti la retrouve en 1996, conformément aux prévisions de B. G. Marsden.

 

La comète 127P/Holt-Olmstead, qui avait été observée pour la dernière fois le 23 Novembre 2003 à l'occasion de son retour au périhélie de Juin 2003, a été retrouvée par Richard Miles (Haleakala-Faulkes Telescope North) le 06 Juin 2009.

MPC

SSD

 

128P/Shoemaker-Holt 1

1987

9.51

Autres désignations : P/1987 U1, 1996 S2

 

Cette comète a été découverte par Carolyn S. Shoemaker, Eugene M. Shoemaker et Henry E. Holt sur des photographies prises en Octobre 1987. James V. Scotti la retrouve en 1996, avant son passage au périhélie en Novembre 1997. Les images obtenues par Scotti révèleront un second compagnon situé à 4 secondes d'arc au nord-nord-est du noyau principal. Pour ce retour, la comète a été observée pour la dernière fois le 16 Avril 1999. Son dernier passage au périhélie s'est produit en Juin 2007.

MPC

SSD

 

129P/Shoemaker-Levy 3

 1991

7.23

Autres désignations : P/1991 C1, 1996 U1

 

Cette comète a été découverte par Caroline S. Shoemaker, Eugene M. Shoemaker, et David H. Levy sur des photographies prises en Février 1991. A. Maury, M. Lundstrom, et G. Hahn retrouvent accidentellement la comète sur des clichés pris en Octobre 1996. La comète a été observée pour la dernière fois en Juin 2006 pour son dernier passage au périhélie en Juin 2005.

MPC

SSD

 

130P/McNaught-Hughes

 1991

6.67

Autres désignations : P/1991 S1, 1997 H1

 

Robert H. McNaught a découvert cette comète en Septembre 1991 sur des clichés pris par Shaun M. Hugues.  

L'objet a été retrouvé en Avril 1997 par James V. Scotti, et indépendamment par Akimasa Nakamura. Ses derniers passages au périhélie ont eu lieu en Février 1998 et Octobre 2004. La comète a été observée pour la dernière fois en Décembre 2004.

MPC

SSD

 

131P/Mueller 2

1990

7.07

Autres désignations : P/1990 R1, 1997 M2

 

Cette comète a été découverte en Septembre 1990 par Jean Mueller sur un cliché. L'objet a été ensuite retrouvé par A. Sugie fin Juin 1997, et indépendamment par Akimasa Nakamura au début du mois de Juillet 1997, tous deux par images CCD. Les derniers passages au périhélie de 131P/Mueller 2 ont eu lieu en Novembre 1997 et Décembre 2004.

MPC

SSD

 

132P/Helin-Roman-Alu 2

 1989

8.28

Autres désignations : P/1989 U1, 1997 N2

 

Cette comète a été découverte par Eleanor F. Helin, B. Roman, et Jeff Alu en Octobre 1989. Redécouverte par C. W. Hergenrother en Juillet 1997, la comète est passée au périhélie en Novembre 1997. Son prochain passage au périhélie aura lieu en Février 2006.

MPC

SSD

 

133P/Elst-Pizarro

 1996

5.61

Autres désignations : 1979 OW7, P/1996 N2, (7968) Elst-Pizarro

 

Cette comète a été découverte en Août 1996 par Eric W. Elst sur un cliché pris en Juillet 1996 par Guido Pizarro.

L'objet a été trouvé également sur des clichés pris en 1979 et en 1985. Ainsi, l'objet avait été photographié en 1979, classé comme planète mineure et répertorié sous la désignation 1979 OW7. Ultérieurement, R. H. McNaught retrouva l'astéroïde sur un cliché pris par M. R. S. Hawkins en Septembre 1985. Brian G. Marsden a mis en évidence que l'orbite de 133P/Elst-Pizarro était très similaire à celle de la ceinture principale d'astéroïdes, et reste entre les orbites de Mars et de Jupiter.

 

Cet objet est répertorié comme comète sous la dénomination 133P/Elst-Pizarro, mais figure également sous la désignation de (7968) Elst-Pizarro en tant qu'astéroïde.

MPC

SSD

 

134P/Kowal-Vavrova

1983

15.60

Autres désignations : P/1983 J3, 1997 X2

 

En Septembre 1983, Charles T. Kowal rapporte la découverte d'une comète après examen de photographies obtenues en Mai. Brian G. Marsden annonce fin Septembre que l'astéroïde 1983 JG découvert par Zdenka Vavrova est le même objet que la comète découverte par Kowal. L'astre a été retrouvé pour son nouveau retour en Décembre 1997 par James V. Scotti avec le télescope Spacewatch au Kitt Peak.

MPC

SSD

 

135P/Shoemaker-Levy 8

1992

7.49

Autres désignations : P/1992 G2, 1998 B1

 

Cette comète a été découverte par Carolyn S. et Eugene M. Shoemaker et David H. Levy sur des clichés datant d'Avril 1992. L'objet sera retrouvé, peu de temps après l'annonce de la découverte, par A. Savage sur des clichés du 30 Mars. La comète a été retrouvée par C. W. Hergenrother en Janvier 1998 et a été observée pour la dernière fois en Juin 1999. La comète 135P/Shoemaker-Levy n'a pas encore été observée pour son retour au périhélie de Mai 2007.

MPC

SSD

 

136P/Mueller 3

1990

8.57

Autres désignations : P/1990 S1, 1998 K4

 

Cette comète a été découverte par Jean Mueller sur des clichés pris les 24 et 25 Septembre 1990. Dans les deux jours suivant l'annonce, E. Bowell (Lowell Observatory) rapporte que l'objet figure sur des clichés pris H. E. Holt, H. R. Holt, C. M. Olmstead, et J. A. Brown, les 17 et 19 Septembre.

 

La comète a été retrouvée par James V. Scotti (Lunar and Planetary Laboratory) le 24 Mai 1998 grâce au télescope Spacewath et a été observée pour la dernière fois le 26 Décembre 1999.

 

Avant son nouveau retour au périhélie en Octobre 2007, la comète 136P/Mueller a été retrouvée le 21 Juillet 2007 à la magnitude 19 par L. Donato, E. Guido, G. Sostero (Remanzacco Observatory, Italy) et le 22 Juillet par F. Fratev, R. Stanchev, C. Kaldiev, E. Mihaylova, A. Kirchev, Y. Shopov. (Zvezdno Obshtestvo Observatory, Plana).

MPC

SSD

 

137P/Shoemaker-Levy 2

 1990

9.37

Autres désignations : P/1990 UL3, 1998 K6

 

Au cours de la deuxième quinzaine de Novembre 1990, Carolyn S. Shoemaker (Palomar Observatory) découvre, sur des clichés datés des 25 Octobre, 13 et 15 Novembre, pris par Eugene M Shoemaker, David H. Levy, et elle-même, un astéroïde de magnitude 17. L'objet a été également retrouvé sur des clichés de H. E. Holt, H. R. Holt, C. M. Olmstead, et J. A. Brown, datés des 17 et 20 Septembre. L'objet reçoit la dénomination de 1990 UL3 en tant que planète mineure. Brian Skiff (Lowell Observatory) fait état d'une queue droite étendue sur 29 arcsec révélée sur les images CCD obtenues en Décembre. S. Larson et Levy (University of Arizona) confirment l'étendue de la queue. L'astéroïde est en fait une comète.

 

C. W. Hergenrother retrouve la comète en Mai 1998 à la position indiquée par Syuichi Nakano, avant son retour au périhélie prévue par Nakano pour Février 2000. 137P/Shoemaker-Levy a été observée pour la dernière fois en Février 2001.

MPC

SSD

 

138P/Shoemaker-Levy 7

 1991

6.91

Autres désignations : P/1991 V2, 1998 O1

 

Cette comète a été découverte par Carolyn S. et Eugene M. Shoemaker et David H. Levy sur un cliché datant du 13 Novembre 1993, et confirmée par une image prise le 15. Les premiers calculs d'orbite effectués par Daniel W. E. Green indiquent une orbite parabolique avec un passage au périhélie au 15 Septembre 1991, à une distance de 1.23 UA, et une inclinaison de 10 degrés. Green suggère qu'il pourrait s'agir d'une comète à courte période, ce que confirmera B. G. Marsden à partir des observations supplémentaires faites en Décembre. Marsden indique que la passage au périhélie a eu lieu le 27 Octobre à une distance de 1.63 UA, avec une période orbitale de 6.72 ans.

 

J. V. Scotti (Lunar and Planetary Laboratory) retrouve la comète sur des images CCD obtenues en Juillet 1998, conformément aux prévisions de Marsden. La comète a été observée pour la dernière fois en Février 1999. Son dernier passage au périhélie a eu lieu en Juillet 2005.

MPC

SSD

 

139P/Väisälä-Oterma

1939

9.60

Autres désignations : P/1939 TN, P/1998 WG22

 

Cet objet a été découvert par Yrjö Väisälä en Octobre 1939 et classé comme astéroïde sous la dénomination de 1939 TN. L'objet a été photographié de nouveau les 18 et 20 Octobre. Une quatrième et dernière observation a été effectuée le 11 Novembre 1939. Jusqu'en 1979 aucune position précise de l'objet ne sera publiée, et un calcul d'orbite fait par Liisi Oterma suggère que l'objet était une comète. En 1981, elle communique au CBAT qu'un réexamen des clichés suggèrent que l'objet était quelque peu diffus.

 

Le 18 Novembre 1998, le programe LINEAR découvre un objet de type astéroïde qui reçoit la désignation de 1998 WG22. Syuichi Nakano note par la suite que son orbite est similaire à celle de 1939 TN.

D. Balam (Dominion Astrophysical Observatory), en observant l'objet en Décembre, note une queue étendue sur 18 arcsec. Syuichi Nakano calcule la première orbite reliant les apparitions de 1939 et 1998, détermine un passage au périhélie au 27 Septembre 1998 à une distance de 3.39 UA, et une période orbitale de 9.55 ans.

 

L'étude de l'orbite de la comète indique que celle-ci est passée à plusieurs reprises à proximité de Jupiter, notamment en Mai 1935 à 0.18 UA, en Août 1981 à 1.07 UA et en Novembre 1995 à une distance de 1.10 UA. La comète a été observée pour la dernière fois le 16 Mars 1999.

 

Pour son nouveau passage au périhélie, en Avril 2008, la comète a été retrouvée par Werner Hasubick (Buchloe) les 13 et 14 Août 2007, et observée par Vitali Nevski le 06 Septembre 2007.

MPC

SSD

 

140P/Bowell-Skiff

 1983

16.20

Autres désignations : P/1983 C1, 1998 X2

 

Cette comète a été découverte par Edward L. G. Bowell (Lowell Observatory) sur des clichés obtenus par Brian A. Skiff le 11 Février 1983. L'objet a été également retrouvé sur un cliché pris le 8 Février 1983 au Purple Mountain Observatory (Nanking, China). A partir des observations disponibles, Marsden détermine qu'il s'agit d'une comète à courte période et indique un passage au périhélie au 15 Mars 1983 et une période orbitale de 15.2 ans en précisant que la période est quelque peu incertaine. Les calculs établis pour la prochaine apparition indiquent un passage au périhélie au 27 Avril 1999. Les quelques recherches entreprises dans les derniers mois de 1998 sont restées infructueuses. Le 28 Décembre, Gareth V. Williams (Minor Planet Center) annonce qu'en procédant à l'analyse des données reçues du programme LINEAR, il a trouvé un objet de mag 18.5 semblant être en mouvement à une vitesse et direction comparable à celle supposée de la comète Bowell-Skiff. L'objet figurait sur les clichés de LINEAR des 14 et 17 Décembre. Marsden établit le lien avec succès entre les apparitions de 1983 et 1998. Le dernier passage au périhélie de la comète a eu lieu en Mai 1999.

MPC

SSD

 

141P/Machholz 2

 1994

5.22

Autres désignations : P/1994 P1, 1999 P1

 

Cette comète, de magnitude voisine de 10, a été découverte au télescope de 250mm par Donald E. Machholz le 13 Août 1994. La première orbite, déterminée par Syuchi Nakano, indique une orbite parabolique, un passage au périhélie au 13 Septembre 1994, une distance au périhélie de 0.757 UA. La première orbite elliptique, calculée par Daniel W. E. Green (CBAT), indique un passage au périhélie au 17 Septembre 1994 à une distance de 0.753 UA, et une période orbitale de 6.81 ans. Des observations ultérieures confirmeront qu'il s'agit bien d'une comète à courte période (5.23 ans). Michael Jäger rapporte la découverte le 28 Août d'une seconde comète à 48 arcsec de Machholz 2 et présentant le même mouvement apparent. Un troisième objet situé à 43 arcsec du second, est trouvé indépendamment par Petr Pravec et Wayne Johnson, les 2 et 3 Septembre. Pravec trouvera également un quatrième, puis un cinquième objet, tous affiliés à  la comète Machholz 2. Des lettres sont assignées pour distinguer les 5 comètes : "A" pour la comète primaire, et selon leur position en direction de l'est, "B" pour la quatrième comète trouvée, "C" est attribué à la troisième découverte, "D" pour la seconde, et "E" pour le cinquième objet.

 

La comète "A" a été retrouvée par R. H. McNaught en Août 1999, à une magnitude estimée à 20. L'objet "D" a, quant à lui, été revu à la mi-Octobre. Les deux objets ont été visibles à la magnitude 12 à la fin Octobre, début Novembre. La comète a été observée pour la dernière fois le 11 Février 2000.

 

Le composant "A" de la comète 141P/Machholz a été retrouvé à la magnitude 12 par Michael Jäger sur des images prises les 28 Février, 01 et 02 Mars 2005. Les recherches pour retrouver le composant "D" n'ont rien donné. La comète a été observée pour la dernière fois en Avril 2005 après son passage au périhélie en Février 2005.

 

Des passages successifs à proximité de Jupiter ont modifié sensiblement l'orbite de la comète Machhoz 2. Ces passages ont lieu tous les 50 ans environ et la plus récente approche remonte à 1982.

MPC

SSD

 

142P/Ge-Wang

 1988

11.20

Autres désignations : P/1988 V1, 1999 R2

 

Cette comète a été découverte par Ge Yong-Liang et Wang Qi (Xinglong Station of the Beijing Observatory, China) sur des clichés datant du 4 Novembre 1988 pris dans le cadre d'un programme de surveillance d'astéroïdes.

 

Carolyn S. et Eugene M. Shoemaker retrouvent l'objet sur des clichés du 11 Octobre et 16 Novembre. Un peu plus tard, T. Kojima (YGCO Chiyoda Station) retrouve également la comète sur des clichés du 3 Novembre. A partir des positions au moment de la découverte, Marsden calcule une orbite elliptique avec un passage au périhélie au 22 Juin 1988 à une distance de 2.392 UA, avec une période orbitale de 9.91 ans. L'orbite a été redéfinie par la suite par Marsden après la découverte des clichés par Kojima et le couple Shoemakers. Les différents calculs effectués d'après les dernières observations révèlent une période orbitale comprise en 11.37 et 11.39 ans. J. V. Scotti (Lunar and Planetary Laboratory) retrouve la comète le 15 Septembre 1999, peu après son passage au périhélie en Juin 1999.

MPC

SSD

 

 143P/Kowal-Mrkos

1984

8.95

Autres désignations : P/1984 H1, P/2000 ET90

 

Cette comète a été découverte par Charles T. Kowal le 23 Avril 1984 (D/1984 H1). La comète a été clairement identifiée avec l'objet ayant reçu la désignation de 1984 JD, découvert par Antonin Mrkos le 2 Mai, lequel avait noté sur un second cliché une image diffuse de l'objet.

 

Retrouvé comme astéroïde par LINEAR les 9 et 13 Mars 2000, la confirmation qu'il s'agissait bien d'une comète a été apportée par les images fournies par les télescopes de surveillance LINEAR, Catalina Sky Survey ou encore LONEOS. L'objet P/2000 ET90 a été définitivement identifié avec la comète découverte par Kowal et Mrkos.

 

Son prochain passage au périhélie aura lieu en Juin 2009.

 

La comète est passée à seulement 0.16 UA de Jupiter en Mars 1989.

MPC

SSD

 

144P/Kushida

1994

7.60

Autres désignations : P/1994 A1, 2000 O2

 

Cette comète de magnitude 13.5 a été découverte par photographie par Yoshio Kushida (Yatsugatake South Base Observatory, Japan) le 8 Janvier 1994. La première orbite émise par Syuichi Nakano était de type parabolique, basée sur les premières observations, avec un passage au périhélie pour le 5 Décembre 1993 à une distance de 1.36 UA. Mais la faible inclinaison de la comète suggère à Nakano qu'il pourrait s'agir d'une comète à courte période. Daniel W. E. Green confirme la suggestion de Nakano et publie une orbite à courte période pour la comète. Il détermine un passage au périhélie pour le 12 Décembre à une distance de 1.37 UA, et une période orbitale de 7.20 ans. La comète a été suivie jusqu'en Juillet 1995. Patrick Rocher détermine une nouvelle orbite, d'après les informations recueillies entre Janvier 1994 et Juillet 1995, avec un passage au périhélie au 12 Décembre 1993 à une distance de 1.367 UA et une période orbitale de 7.366 ans. La comète a effectué un nouveau retour au périhélie le 27 Juin 2001 d'après les calculs de Patrick Rocher.

 

La comète 144P/Kushida, qui avait été observée pour la dernière fois fin Juillet 2000, a été retrouvée en 2007 avec le télescope Keck II par K. Meech et J. Pittichova (Mauna Kea) le 18 Juin. La comète périodique a également été observée les 09 et 10 Juillet 2007 avec le télescope spatial Spitzer.

MPC

SSD

 

145P/Shoemaker-Levy 5

 1991

8.69

Autres désignations : P/1991 T1, 2000 R1

 

Cette comète a été découverte par l'équipe de Carolyn S. et Eugene M. Shoemaker et David H. Levy le 2 Octobre 1991.

 

L'équipe du LINEAR a rapporté que l'un des objets observés le 6 Septembre 2000 était une comète (2000 R1), et T. Spahr et Dan Green ont noté que l'objet était situé à 0.6 deg au nord-ouest de la position prévue pour P/1991 T1 (Shoemaker-Levy 5).

 

La comète périodique 145P/Shoemaker-Levy a été retrouvée par le Siding Spring observatory les 04 et 25 Août 2008.

MPC

SSD

  

146P/Shoemaker-LINEAR

1984

7.88

Autres désignations : P/1984 W1, P/2000 S2

 

F. Shelly et R. Huber (IT Lincoln Laboratory) ont rapporté la découverte le 27 Septembre 2000 par LINEAR d'une comète de magnitude 19. L'apparence cométaire de l'objet a été confirmée par P. Pravec et P. Kusnirak, et par J. Ticha et M. Tichy. La comète C/2000 S2 a été identifiée par S. Nakano (Sumoto, Japan) avec la comète D/1984 W1 (Shoemaker 2) qui ne semblait plus manifester d'activité.

 

La comète 146P/Shoemaker-LINEAR, qui avait été observée pour la dernière fois fin Février 2001, a été retrouvée le 03 Septembre 2008 par B. Satovski, T. Kryachko, S. Korotkiy (Engelhardt Observatory, Zelenchukskaya Station).

MPC

SSD

 

147P/Kushida-Muramatsu

1993

7.44

Autres désignations : P/1993 X1, 2000 T2

 

Cette comète de magnitude 16.5 a été découverte par Yoshio Kushida et Osamu Muramatsu le 8 décembre 1993. La comète P/1993 X1 a été retrouvée par T. Oribe sur des images CCD obtenues les 3 et 4 Octobre 2000 (2000 T2). Mais il subsista un doute pour obtenir une relation avec les données de 1993-1995, notamment en déclinaison, que ni Nakano ni Marsden ne parviennent à résoudre. C. E. Delahodde (ESO) retrouve également la comète le 8 Octobre. Un peu plus tard, d'autres images datant du 26 Septembre ont été retrouvées par Oribe. Grâce à un nouveau calcul d'orbite, établi par Marsden, il était possible de relier les données de 2000 aux observations faites après la conjonction de 1994, et établir le lien avec la comète trouvée par C. W. Hergenrother (Lunar and Planetary Laboratory) en Septembre et Novembre 1999. La comète 147P/Kushida-Muramatsu a été observée pour la dernière fois en Mars 2002.

MPC

SSD

  

148P/Anderson-LINEAR

1963

7.05

Autres désignations : P/1963 W1, P/2000 SO253

 

Cette comète a été découverte en 1967 par Jean H. Anderson en examinant des photographies faites par W. J. Luyten en 1963.  

 

En Septembre 2000, le télescope de surveillance automatique LINEAR découvre un objet apparenté à un astéroïde.  Deux mois plus tard, C. W. Hergenrother et A. E. Gleason mettront en évidence que l'objet présente une chevelure et une queue, et qu'il s'agit bien d'une comète. Après les calculs de sa distance au périhélie et de sa période orbitale, Syuichi Nakano fera un peu plus tard le lien avec la comète découverte en 1967. La comète a été observée pour la dernière fois en Janvier 2001.

MPC

SSD

 

149P/Mueller 4

1992

9.01

Autres désignations : P/1992 G3, 2000 Y10

 

Cette comète a été découverte, à la magnitude photographique de 17.5, par Jean Mueller, sur un cliché pris le 9 Avril 1992. S. Nakano (Sumoto, Japan) rapporte la redécouverte de P/1992 G3 par T. Oribe (Saji Observatory) sur des images CCD prises le 22 Décembre 2000 (2000 Y10)

MPC

SSD

  

150P/LONEOS

1978

7.66

Autres désignations : P/2000 WT168

 

Cet objet de magnitude 17 a été découvert initialement comme astéroïde par LONEOS le 25 Novembre 2000 et par LINEAR le 27 du même mois, et répertorié comme tel sous la désignation 2000 WT 168. Des observations supplémentaires montraient une orbite de type cométaire, mais l'objet ne semblait pas avoir d'activité. La confirmation d'une activité a été obtenue par exposition CCD par C. W. Hergenrother le 13 Février 2001, puis par J. Ticha et M. Tichy le 16 Février, également par observations CCD, et enfin par M. Hicks et B. Buratti le 17 Février.

 

P/2000 WT 168 a été identifié par R. M. Stoss et R. H. McNaught avec deux traces d'astéroïdes apparaissant sur des clichés pris par M. R. S. Hawkins et P. R. Standen les 6 Mars 1978 et 14 Mars 1986.

 

La comète 150P/LONEOS a été vue pour la dernière fois en Mai 2001. La comète a été retrouvée en Novembre 2007 dans le cadre du Catalina Sky Survey pour son nouveau passage au périhélie prévue pour Novembre 2008.

MPC

SSD

 

151P/Helin

1987

14.10

Autres désignations : P/1987 Q3, 2001 M1

 

Cette comète a été découverte en 1987 par Helin et répertoriée sous la dénomination P/1987 Q3.

 

L'objet a été retrouvé le 20 Juin 2001 (2001 M1) par M. Busch, A. Seib, F. Hormuth, et R. Stoss (Starkenburg- Sternwarte, Heppenheim) et A. Gnadig et A. Doppler (Archenhold- Sternwarte, Berlin) sur des images CCD prises par Busch, Seib, et Hormuth.

MPC

SSD

  

152P/Helin-Lawrence

1993

9.54

Autres désignations : P/1993 K2, C/2001 Y1

 

La comète périodique 2001 Y1, observée pour la première fois par Eleanor Helin et Kenneth J. Lawrence le 7 Mai 1993 (P/1993 K2) à la magnitude 16.5, a été retrouvée par T. Oribe le 24 Décembre 2001 avant son passage au périhélie en Décembre 2002. La comète a été observée pour la dernière fois début Décembre 2004.

 

R. Dymock et P. Camilleri (Sierra Stars Observatory, Markleeville) ont retrouvé la comète 152P les 01 et 04 Février 2011 pour son nouveau retour au périhélie prévu le 09 Juillet 2012.

 

MPC

SSD

 

153P/Ikeya-Zhang

1661

367.34 

Autres désignations : C/1661 C1, C/2002 C1

 

Cette comète de magnitude 9 a été découverte simultanément par le japonais Kaoru Ikeya et par le chinois Daqing Zhang le 1er février 2002 dans la constellation de la Baleine. Après les premiers calculs des éléments orbitaux de la comète, il est apparu des similitudes avec les comètes de 1532 et de 1661. Syuichi Nakano, expert en orbite, pensait qu'il s'agissait du retour de la comète de 1532. Des plus récents calculs d'orbite faits par Brian Marsden du Smithsonian Astrophysical Observatory of Cambrige, Massuchusetts, suggèrent maintenant que la comète Ikeya-Zhang peut être assimilée à un retour de la comète de 1661, découverte par Hevelius et dont les éléments orbitaux avaient été calculés par Méchain. Si la comète Ikeya-Zhang et celle de 1661 sont effectivement une seule et même comète, ce serait la première fois que le retour d'une comète à longue période (supérieure à 200 ans) soit observé. 

MPC

SSD

 

154P/Brewington

1992

10.70

Autres désignations : P/1992 Q1, 2002 Q4

 

Cette comète a été découverte en Août 1992 par Howard J. Brewington (Cloudcroft, New Mexico) comme objet diffus de magnitude 10, avec l'aide d'un télescope de 400mm. Cet objet circule sur une orbite qui croise Jupiter.

La comète, pour son  retour au périhélie de Février 2002, a été retrouvée à la magnitude 17 par F. Artigue, H. Cucurullo et G. Trancredi (Observatorio Astronomico Los Molinos, Montevide) le 26 Août 2002, et observée jusqu'au 29 Mars 2003. A l'occasion de son nouveau retour au périhélie de Décembre 2013, la comète 154P/Brewington a été retrouvée àla magnitude de 17.2 le 02 Août 2013 par F. Fratev ( Zvezdno Obshtestvo Observatory, Plana).

MPC

SSD

 

155P/Shoemaker 3

1986

17.10

Autres désignations : P/1986 A1, 2002 R2

 

La comète P/Shoemaker (1986 A1) découverte par Carolyn Shoemaker en Janvier 1986, a été retrouvée par T. Oribe et A. Nakamura en Septembre 2002 (2002 R2).

MPC

SSD

 

156P/Russell-LINEAR

1933

6.84

Autres désignations : 1986 R1, 1993 WU, P/2000 QD181

 

L'objet de type astéroïde 2000 QD181 découvert par LINEAR le 31 Août 2000, et déjà corrélé avec les astéroïdes 1993 WU, découvert les 19 et 20 Novembre 1993 par C. S. Shoemaker et d'autres, et 2000 XV43 trouvé en Novembre 2000, a été maintenant relié avec la comète 1986 R1, trouvée par K.S. Russel sur des clichés pris avec le U.K. Schmidt Telescope au début de Septembre 1986. La comète a été observée pour la dernière fois en Janvier 2001.

 

La comète P/2000 QD181 (Russell-LINEAR) a une distance au périhélie d'environ 1.60 UA et une période d'environ 6,8 ans. Les calculs établis par Kenji Muraoka montrent que la distance au périhélie a diminué pendant les 100 dernières années, avec des changements significatifs autour de 1934 et 1970. Le changement significatif suivant aura lieu vers 2017, quand la distance au périhélie diminuera, passant de l'actuel 1.60 UA à 1.33 UA.

MPC

SSD

 

157P/Tritton

1978

6.45

Autres désignations : D/1978 C2, P/2003 T1

 

La comète a été découverte par Keith Tritton le 11 février 1978, peu après son passage au périhélie le 28 octobre 1977. La comète n'a pas été revue pour les passages au périhélie suivants, prévus au 20 Octobre 1984, 11 octobre 1990, et 03 Avril 1997, et a été considérée comme perdue.

 

P. Holvorcem (Campinas, Brésil) a reporté la découverte d'une comète le 06 Octobre 2003 sur des images prises par C. Juels (Fountain Hills, USA) à la magnitude 12,5. La comète a été confirmée par plusieurs observateurs. Suivant une suggestion de S. Hönig (Dossenheim, Germany) d'après les calculs d'éléments orbitaux établis par M. Meyer (Kelkheim, Germany), B. G. Marsden (Smithsonian Astrophysical Observatory) a été capable de montrer que cette comète était identique à la comète perdue 1978d = 1977 XIII = D/1978 C2 (Tritton), laquelle avait été observée pendant seulement un mois en 1978. La comète nouvellement dénommée P/2003 T1 (Tritton) prend sa dénomination définitive de 157P/Tritton. Sa passage au périhélie, le 24 Septembre 2003, a eu lieu à 1.42 UA du Soleil.

 

La comète, observée pour la dernière fois en Mars 2004, a été retrouvée avant son retour au périhélie de Février 2010 par I. Almendros (Observatorio La Dehesilla) le 07 Août 2009 et confirmée par P. Bacci, R. Enzo, R. Emilio (Libbiano Observatory, Peccioli) le 13 Août 2009.

 

MPC

SSD

 

158P/Kowal-LINEAR

1979

10.3

Autres désignations : C/1979 O1, P/2001 RG100

 

L'astéroïde 2001 RG100, découvert le 12 Septembre 2001 par le télescope de surveillance LINEAR et figurant sur des images antérieures de Novembre 1993 et de Septembre 1990, a été trouvé par A. Gleason (Kitt Peak) sur les images du 26 Novembre 2003 avec une activité cométaire . D'autres observateurs ont confirmé la nature cométaire de l'objet.

 

P/2001 RG100 (LINEAR) est d'une période de 10.3 ans, avec un passage au périhélie le 25 Juillet 2002 à 4.59 UA (IAUC 8244).

 

La circulaire MPEC 2003-W74 indique qu'avant un passage auprès de Jupiter en 1943, le demi-grand axe (a) était de 7 UA, l'excentricité (e) de 0.22 et l'inclinaison (i) de 3 degrés. Un nouveau passage à 0.75 UA de Jupiter en 2022 modifiera encore les paramètres de la comète : a=5.7 UA, e=0.11 et i=7 degrés.

 

La corrélation entre les comètes P/2001 RG100 (LINEAR) et C/1979 O1 (Kowal), a été établie par S. Nakano (IAUC 8247) . La comète, connue à cette époque sous l'ancienne désignation 1979h, avait été découverte le 24 Juillet 1979 par Charles Kowal, et observée seulement les 25 et 27 Juillet (IAUC 3395 et 3397).

 

La comète a été observée pour la dernière fois en Avril 2007.

MPC

SSD

 

159P/LONEOS

1989

14.3

Autres désignations : P/2003 UD16

 

L'objet découvert en tant qu'astéroïde le 16 octobre 2003 par le télescope de surveillance LONEOS, et répertorié sous la désignation 2003 UD16, a été trouvé avec une activité cométaire sur les images du 30 Novembre 2003 par C. Hergenrother (Mt Hopkins). (IAUC 8248)

 

La comète P/2003 UD16 (LONEOS), dont le passage au périhélie est prévu le 03 Mars 2004 à 3,65 UA du Soleil, a une période de 14,3 ans.

 

Maik Meyer a été capable de détecter P/2003 UD16 (LONEOS) en scannant des clichés DSS2 pris en 1989, et 1991, avec le télescope Oschin de 1,2 m du Mont Palomar. Cela signifie que l'on a vu la comète lors de deux apparitions et un numérotage permanent est maintenant possible (MPEC 2004-A18). P/2003 UD16 (LONEOS) a été renommée 159P/LONEOS. (IAUC 8263)

 

La comète a été vue pour la dernière fois en Février 2006.

MPC

SSD

 

160P/LINEAR

1996

7.95

Autres désignations : P/2004 NL21

 

Une nouvelle comète périodique a été découverte en tant qu'astéroïde le 15 Juillet 2004 par le télescope de surveillance LINEAR. Les observations supplémentaires ont révélé la nature cométaire de l'objet. Après l'annonce de la découverte, la comète a été également détectée sur des images, prises par le télescope de surveillance NEAT, datant du 08 et du 15 Septembre 1996.

 

Les éléments orbitaux préliminaires de la comète NL21 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie au 13 Octobre 2004 à une distance de 2.08 UA du Soleil. Sa période est de 7,95 ans. L'objet de magnitude 16.8 actuellement ne sera guère plus brillant lors de son passage au périhélie.

 

La comète P/2004 NL21 (LINEAR) a reçu le 28 Septembre 2004 la désignation permanente de 160P/LINEAR. (MPC 52766)  

 

La comète a été observée pour la dernière fois en Janvier 2005.

MPC

SSD

 

161P/Hartley-IRAS

1983

21,5

Autres désignations : P/1983 V1, P/2004 V2

 

Robert H. McNaught (Siding Spring Observatory) a redécouvert la comète P/1983 V1 (Hartley-IRAS) (= 1983v = 1984 III), avec le télescope de 1 mètre, le 03 Novembre 2004. L'objet a été confirmé par A. C. Gilmore (Mt. John Observatory) en Nouvelle-Zélande.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2004 V2 (Hartley-IRAS) indiquent un passage au périhélie au 20 Juin 2005 à une distance de 1,27 UA du Soleil, et une période de 21,5 ans.

 

La comète P/2004 V2 (Hartley-IRAS), actuellement de magnitude 18, pourrait atteindre une magnitude voisine de 11 en Juillet 2005, et devrait être observable en Europe à partir de Juin 2005.

 

C'est le premier retour de la comète depuis sa découverte.

P/2004 V2 (Hartley-IRAS) est toute qualifiée pour devenir la 161ème comète périodique numérotée, et a pris la dénomination de 161P/Hartley-IRAS.

 

P/1983 V1 (Hartley-IRAS) avait été découverte indépendamment le 04 Novembre 1983 par Malcolm Hartley avec le U.K. Schmidt Telescope de Siding Spring et le 10 Novembre 1983 par John Davies et Simon Green avec le télescope spatial infrarouge IRAS (Infrared Astronomy Satellite). La comète avait été observée jusqu'au 04 Juin 1984.

MPC

SSD

  

162P/Siding Spring

1990

5,32

Autres désignations : P/2004 TU12

 

Le 10 Octobre 2004, le Siding Spring Survey a découvert un objet brillant dans une orbite inhabituelle. L'astéroïde de type Amor, le plus grand astéroïde de ce type découvert depuis Mars 2001 (25916 2001 CP44), a été désigné 2004 TU12 et rapidement relié à des observations antérieures: une traînée sur un cliché de Mars 1990 pris par l'Observatoire du Mont Palomar, et plusieurs détections dans les données de NEAT entre 2000 et 2003.

 

Des images prises le 12 Novembre 2004 par F. Mallia, G. Masi, et R. Wilcox (Observatoire de Las Campagnas), et le même jour par Juan Lacruz (Las Canada), ont montré que l'objet possédait une fine et courte queue, révélant ainsi sa nature cométaire (IAUC 8436).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2004 TU12 (Siding Spring) indiquent un passage au périhélie au 10 Novembre 2004 à une distance de 1,22 UA du Soleil, et une période de 5,32 ans.

 

La comète a reçu la dénomination permanente de 162P/Siding Spring.

MPC

SSD

 

163P/NEAT

1990

7,01

Autres désignations : P/2004 V4

 

La comète C/2004 V4 (NEAT) a été découverte à la magnitude 18,4 le 05 Novembre dans le cadre du programme de surveillance NEAT. Les observations supplémentaires ont révélé qu'il s'agissait d'une comète périodique avec un passage au périhélie au 31 Janvier 2005 à une distance de 1,919 UA du Soleil. La période de P/2004 V4 (NEAT) est de 7,01 ans.

 

La comète a été retrouvée sur des clichés DSS de l'Observatoire du Mont Palomar datant de 1990, 1991 et sur un cliché du télescope de surveillance NEAT de 1997.

 

La comète a reçu la désignation définitive de 163P/NEAT.

MPC

SSD

 

164P/Christensen

1998

6,91

Autres désignations : P/2004 Y1

 

La nouvelle comète périodique P/2004 Y1 (Christensen) a été découverte le 21 Décembre 2004 par Eric J. Christensen dans le cadre du Catalina Sky Survey et confirmée par de nombreuses observations. L'objet a été retrouvé sur des images prises les 09 et 15 Décembre par le télescope de surveillance LINEAR.

 

La comète a également été retrouvée sur des images datant du 24 Janvier 1998 prises dans le cadre du programme de surveillance NEAT, et sur des images datant du 18 Avril 1998 prises par LONEOS. De ce fait, la comète P/2004 Y1 (Christensen) est toute qualifiée pour devenir une comète périodique numérotée et a reçu la désignation définitive de 164P/Christensen.

 

La comète 164P/Christensen, observée pour la dernière fois le 18 Juin 2005, a été retrouvée les 07 et 11 Octobre 2010 à  une magnitude d'environ 20,4 par G. Sostero, E. Guido, L. Donato & V. Gonano avec le télescope télécommandé de 0.15-m f/7.3 équipé en CCD de l'Observatoire Tzec Maun de Moorook, Australie.

MPC

SSD

 

165P/LINEAR

2004

76,48

Autres désignations : C/2000 B4

 

La comète C/2000 B4 LINEAR, de magnitude 19, a été découverte en tant qu'astéroïde de type Centaure le 29 janvier 2000 par le télescope de surveillance LINEAR. les observations supplémentaires ont révélé la nature cométaire de l'objet.

MPC

SSD

 

166P/NEAT

2004

51,4

Autres désignations : C/2001 T4

 

La comète C/2001 T4 NEAT, de magnitude 20, a été découverte dans le cadre du programme de surveillance NEAT le 15 Octobre 2001 avec le télescope de 1,2m du ont Palomar. Des images additionnelles de NEAT du 21 Octobre ont révélé la nature cométaire de l'objet.

MPC

SSD

 

167P/CINEOS

2004

65,1

Autres désignations : C/2004 PY42

 

L'astéroïde de type Centaure découvert à la magnitude 19.5 le 10 Août 2004 dans le cadre du programme de surveillance CINEOS (Campo Imperatore Near Earth Ojects Survey), et répertorié sous la dénomination 2004 PY42, a révélé sa nature cométaire lors d'observations faites par S. C. Tegler (Mt. Graham) les 07 et 08 Juin 2005, et par W. Romanishin (LPL/Spacewatch II) le 17 Juin 2005.

 

Des image prises le 12 Juin 2002 par NEAT et en été 2003 par Spacewatch ont été retrouvées, images sur lesquelles l'objet ne montrait toujours pas d'activité cométaire.

MPC

SSD

 

168P/Hergenrother

1998

6,89

Autres désignations : P/1998 W2, P/2005 N2

 

La comète périodique P/1998 W2 (Hergenrother), découverte par C. W. Hergenrother sur les images prises par Timothy B. Spahr le 22 Novembre 1998 dans le cadre du Catalina Sky Survey, a été redécouverte par D. Herald (Kambah, Australie). La comète prend la dénomination de P/2005 N2 (Hergenrother). Les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie au 02 Novembre 2005 à une distance de 1,42 UA du Soleil. Sa période est de 6,92 ans.

 

La comète a reçu la désignation définitive de 168P/Hergenrother.

 

La comète 168P/Hergenrother, qui avait été observée pour la dernière fois début Février 2006, a été retrouvée le 15 Juillet 2012 par H. Sato (via RAS Observatory, Mayhill), peu avant son passage au périhélie prévu pour le 01 Octobre 2012 à une distance de 1,41 UA du Soleil.

MPC

SSD

 

169P/NEAT

2002

4,2

Autres désignations : P/2002 EX12

 

L'astéroïde 2002 EX12 découvert en Mars 2002 par NEAT, et retrouvé sur des clichés de Spacewath de 1998 et des plaques DSS de 1989, s'est révélé être une comète d'après les observations de B.D. Warner (Colorado Springs) et A. Fitzsimmons (Queen's University, Belfast). L'objet, actuellement de magnitude 15, ne montre pas de chevelure, mais une courte queue qui n'était pas visible en Mai dernier (IAUC 8578).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2002 EX12 (NEAT) indiquent un passage au périhélie au 17 Septembre 2005 à une distance de 0,6 UA du Soleil, avec une période de 4,2 ans.

 

La comète a reçu son dénomination définitive de 169P/NEAT.

 

Leonid Elenin (Tzec Maun observatory) a annoncé la redécouverte de la comète 169P/NEAT sur des images prises le 19 Mai 2009. Celle-ci n'avait pas été revue depuis le 25 Mai 2006. Le nouveau passage au périhélie de la comète 169P a lieu fin Novembre 2009.

 

Peter Jenniskens et Jérémie Vaubaillon concluent dans un papier publié en 2010 que la planète mineure 2002 EX12 (la comète 169P/NEAT) est le corps parent de l'essaim des alpha-Capricornides.

 

MPC

SSD

 

170P/Christensen

2005

8,63

Autres désignations : P/2005 M1

 

Découverte le 17 juin 2005 par Eric J. Christensen (Mt. Lemmon Survey), cette nouvelle comète a été confirmée par les observations de G. Hug (Farpoint Observatory) et de A. C. Gilmore (Mount John Observatory).

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie au 26 Janvier 2006 à une distance de 2,9 UA du Soleil, et une période de 8,63 ans.

 

La comète a été retrouvée par Maik Meyer sur des images de NEAT datant du 31 Octobre, du 30 Novembre et du 27 Décembre 1997. La comète a reçu la numérotation définitive de 170P/Christensen. Elle a été observée pour la dernière fois en Novembre 2005.

MPC

SSD

 

171P/Spahr

1998

6,62

Autres désignations : P/1998 W1, P/2005 R3

 

La comète découverte initialement par Timothy B. Spahr (Catalina Sky Survey) le 16 Novembre 1998, et répertoriée sous la dénomination de P/1998 W1 (Spahr), a été retrouvée presque simultanément par Filip Fratev et E. Mihaylova (Zvezdno Obshtestvo Observatory, Plana) et E. J. Christensen (Catalina Sky Survey) le 11 Septembre 2005. 

 

Les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie le 03 Septembre 2005 à une distance de 1,7 UA du Soleil, avec une période de 6,62 ans.

 

S'agissant du second passage au périhélie depuis sa découverte en 1998, la comète a reçu une nouvelle désignation, P/2005 R3 (Spahr), et devrait prochainement recevoir une numérotation définitive en tant que comète périodique à courte période. (IAUC 8599)

 

La comète récemment retrouvée a reçu la numérotation définitive de 171P/Spahr.

 

La comète 171P/Spahr, observée pour la dernière fois le 06 Février 2006, a été retrouvée par Ernesto Guido, Giovanni Sostero, Nick Howes & Antoni Kasprzyk sur les images prises les 19 et 20 Octobre 2011 via le télescope de 2.0-m f/10 de Siding Spring-Faulkes Telescope South.

 

MPC

SSD

 

172P/Yeung

1993

6,6

Autres désignations : P/2002 BV

 

La comète P/2002 BV a été numérotée définitivement sous le nom de 172P/Yeung après identification dans les images de surveillance du Palomar du 20 Octobre 1993. Les éléments orbitaux indiquaient un passage au périhélie en Mars 2002. L'objet avait déjà été retrouvé sur des images prises par Spacewatch datant de 1998, et sur les clichés de LINEAR de 2000, 2001 (et répertorié alors sous le nom de 2001 CB40).

 

Le précédent passage au périhélie de 172/Yeung a lieu en Août 1995, le prochain surviendra en Octobre 2008. La comète 172P, observée pour la dernière fois début Décembre 2005, a été retrouvé le 15 Novembre 2007 par W. K. Y. Yeung (7300 Observatory, Cloudcroft) pour le nouveau retour de la comète au périhélie.

MPC

SSD

 

173P/Mueller

1993

13,6

Autres désignations : P/1993 W1, P/ 2005 T1

 

La comète P/1993 W1 (Mueller), découverte initialement le 20 Novembre 1993 par Jean Mueller, a été redécouverte par E. J. Christensen le 07 Octobre 2005 dans le cadre du programme de surveillance du Mt Lemmon. Cette comète a également été retrouvée indépendamment le même jour par M. E. Van Ness dans le cadre du programme de surveillance LONEOS. Un peu plus tard, une redécouverte par F. Fratev (Zvezdno Obshtestvo Observatory, Plana) du 06 Octobre, était également rapportée.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/ 2005 T1 (Mueller) indiquent un passage au périhélie au 18 Mai 2008 à environ 4,2 UA du Soleil, et une période de 13,6 ans.

MPC

SSD

 

174P/Echeclus

2000

35,3

Autres désignations : P/2000 EC98, (60558) Echeclus

 

Y.-J. Choi et P. R. Weissman (JPL) ont annoncé la détection le 30 Décembre 2005, avec le télescope de 5 mètres du Mont Palomar, d'une chevelure autour de l'astéroïde de type Centaure répertorié sous la dénomination de (60558) 2000 EC98, par suite de sa découverte le 03 Mars 2000 par le télescope de surveillance Spacewatch. La présence d'une chevelure a été confirmée avec les images prises le 01 Janvier 2006 par Y.-J. Choi, et celles prise le 02 Janvier 2006 par D. Polishook. L'objet, dont la magnitude attendue était de 20-21, est maintenant d'environ 17,5 avec une chevelure de 20 secondes d'arc.

 

Les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie au 24 Avril 2015 à une distance de 5,9 UA du Soleil, et une période de 35,3 ans.

 

Cet objet est répertorié comme comète sous la dénomination 174P/Echeclus, mais figure également sous la désignation de (60558) Echeclus en tant qu'astéroïde.

MPC

SSD

 

175P/Hergenrother

2000

6,6

Autres désignations : P/2000 C1, P/2006 A3

 

E. J. Christensen (Mt Lemon Survey) a annoncé sa redécouverte de la comète P/2000 C1 (Hergenrother) les 06, 07 et 27 Janvier 2006. Les éléments orbitaux de la comète P/2006 A3 (Hergenrother) indiquent un passage au périhélie au 06 Novembre 2006 à une distance de 2,1 UA du Soleil.

MPC

SSD

 

176P/LINEAR

1999

5,71

Autres désignations : 1999 RE70, (118401) LINEAR

 

Tout en surveillant des membres de la famille d'astéroïdes Themis à la recherche de signe d'activité cométaire, H. H. Hsieh et Dave Jewitt de l'université d'Hawaii ont pris des images de l'astéroïde répertorié et numéroté (118401) 1999 RE70, découvert le 07 Septembre 1999 par le télescope de surveillance LINEAR. Les images prises le 26 Novembre 2005 avec le télescope Gemini North ont montré une queue de 7 secondes d'arc. Des images de confirmation ont été prises en Décembre.

 

Les éléments orbitaux de la comète 176P/LINEAR indiquent un passage au périhélie au 18 Octobre 2005 à une distance de 2,5 UA du Soleil, et une période de 5,71 ans.

 

Cet objet est répertorié comme comète sous la dénomination 176P/LINEAR, mais figure également sous la désignation de (118401) LINEAR en tant qu'astéroïde.

MPC

SSD

 

177P/Barnard

1889

120

Autres désignations : D/1889 M1, P/2006 M3

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert par le télescope de surveillance LINEAR le 23 Juin 2006 a montré une coma circulaire apparente de 6 secondes d'arc et une forte condensation centrale lors d'observations réalisées sous un bon seeing par L. Buzzi (Schiaparelli Observatory). La nature cométaire a été confirmée par les observations ultérieures.

 

Les calculs d'orbite préliminaires suggèrent que cette comète est similiare à la comète périodique découverte le 23 Juin 1889, juste après son passage au périhélie, à l'Observatoire de Lick par Edward Emerson BARNARD et répertoriée comme P/1889 M1 = 1889 III = 1889c (Barnard).

 

Les éléments orbitaux préliminaires de la comète P/2006 M3 (Barnard) indiquent un passage au périhélie au 28 Août 2006 à une distance de 1,1 UA du Soleil, et une période voisine de 120 ans.

 

D'après les paramètres actuels, la comète devrait être visible à la magnitude 13.7 fin Juillet, et idéalement placée pour les observateurs de l'hémisphère nord.

 

La comète 2006 M3 (Barnard) a reçu la désignation définitive de 177P/Barnard.

MPC

SSD

 

178P/Hug-Bell

1999

7,06 ans

Autres désignations : P/1999 X1, P/2006 O1

 

La comète P/1999 X1, découverte le 10 Décembre 1999 par Gary Hug et Graham E. Bell, a été redécouverte le 16 Juillet 2006 par D. Tibbets et G. Hug (Farpoint Observatory), à la magnitude 18,5.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 O1 (Hug-Bell) indiquent un passage au périhélie au 06 Juillet 2006 à une distance de 1,9 UA du Soleil, et une période de 7,06 ans.

 

La comète P/2006 O1 (Hug-Bell) a reçu la désignation définitive de 178P/Hug-Bell.

MPC

SSD

 

179P/Jedicke

1995

14,3

Autres désignations : P/1995 A1, P/2006 U2

 

J. V. Scotti (University of Arizona) a annoncé la redécouverte de la comète P/1995 A1 (Jedicke) avec le télescope Spacewatch le 22 Octobre 2006. L'objet est à une magnitude proche de 21. La comète P/1995 A1 (Jedicke) avait été découverte le 8 Janvier 1995, avec le télescope Spacewatch de Kitt Peak, par Robert Jedicke (Lunar and Planetary Laboratory).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 U2 (Jedicke) indiquent un passage au périhélie le 02 Décembre 2007 à une distance de 4 UA du Soleil, et une période de 14,3 ans.

 

La comète P/2006 U2 (Jedicke) a reçu la désignation définitive de 179P/Jedicke.

MPC

SSD

 

180P/NEAT

2001

7,53

Autres désignations : P/2001 K1, P/2006 U3

 

La comète P/2001 K1 (NEAT), découverte le 20 Mai 2001 dans le cadre du programme de surveillance NEAT, a été retrouvée par J. L. Ortiz, A. Mora, et R. Stoss les 23 et 24 Octobre 2006 avec le télescope Isaac Newton de 2,5 mètres à La Palma.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 U3 (NEAT) indiquent un passage au périhélie au 26 Mai 2008 à une distance de 2,4 UA du Soleil, et une période de 7,53 ans. La redécouverte confirme l'identification proposée de cette comète avec une comète trouvée par R. Stoss sur des images du Palomar Sky Survey datées du 14 Mai 1955.

 

La comète P/2006 U3 (NEAT) a reçu la désignation définitive de 180P/NEAT.

MPC

SSD

 

181P/Shoemaker-Levy

1991

7,54

Autres désignations : P/1991 V1, P/2006 U4

 

La comète P/1991 V1 (Shoemaker-Levy 6) a été retrouvée à la magnitude 18 le 26 Octobre 2006 par Rob McNaught et D. Burton avec le télescope Uppsala Schmidt de 0,5 mètre à l'Observatoire de Siding Spring.

 

En 1982, une approche au plus près de Jupiter a réduit la distance au périhélie de cette comète de 3,9 à 1,1 UA et a placé celle-ci dans une orbite accomplie en 7,5 ans autour du Soleil. Ceci a conduit à sa découverte au moyen de la photographie avec le Palomar Schmidt par l'équipe composée de Carolyn et Eugene Shoemaker et David Levy le 07 Novembre 1991, peu après son passage au périhélie en Octobre 1991. La comète P/1991 V1 (Shoemaker-Levy 6) figurait également sur des clichés datés du 03 Novembre. Son retour suivant au périhélie, en Mai 1999, n'a pas été observé.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 U4 (Shoemaker-Levy) indiquent un passage au périhélie au 25 Novembre 2006 à une distance de 1,12 UA, et une période de 7,54 ans.

 

La comète P/2006 U4 (Shoemaker-Levy) a reçu la désignation définitive de 181P/Shoemaker-Levy.

MPC

SSD

 

182P/LONEOS

2001

5,02

Autres désignations : P/2001 WF2, P/2006 W2

 

E. J. Christensen (Catalina Sky Survey) a annoncé la redécouverte de la comète périodique P/2001 WF2 (LONEOS) le 28 Novembre 2006.

 

Découvert en tant qu'astéroïde par le télescope de surveillance LONEOS le 17 Novembre 2001 et répertorié comme tel sous la désignation de 2001 WF2, l'objet avait révélé sa nature cométaire sur les images CCD obtenues le 13 Février 2002 par T. B. Spahr. Les observations supplémentaires ont montré qu'il s'agissait plus précisément d'une comète périodique, revenant tous les de 5 ans. Le précédent passage au périhélie de la comète P/2001 WF2 (LONEOS) a eu lieu fin Janvier 2002.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 W2 (LONEOS) indiquent un passage au périhélie le 06 Février 2008 à une distance de 0,9 UA du Soleil, et une période de 5 ans.

 

La comète P/2006 W2 (LONEOS) a reçu la désignation définitive de 182P/LONEOS.

MPC

SSD

 

183P/Korlevic-Juric

1999

9,56

Autres désignations : P/1999 DN3, P/2006 Y1

 

Eric Christensen a retrouvé la comète P/1999 DN3 (Korlevic-Juric), de magnitude 20, le 16 Décembre 2005 avec le télescope de 1.5-m du Mt Lemon.

 

Cette comète avait été découverte initialement en tant qu'astéroïde par Korado Korlevic et Mario Juric le 19 Février 1999 à l'observatoire de Visnjan (Croatie). L'objet a été relié a des observations faites par le télescope de surveillance LINEAR les 06 et 14 Avril 1999. En raison de son orbite inhabituelle calculée le 13 Mai, l'objet a fait l'objet d'une demande de confirmation. Des observations supplémentaires ont été reportées le 14 Mai par D. A. Klinglesmith III, et R. Huber (Etscorn Observatory) et par G. Hug (Farpoint Observatory). B. W. Koehn a également identifié l'objet sur des observations faites par B. A. Skiff (LONEOS) datant du 10 Avril. Les observations par C. W. Hergenrother (Lunar and Planetary Laboratory) le 14 Mai 1999 ont mis en évidence la nature cométaire de l'objet.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 Y1 (Korlevic-Juric) indiquent un passage au périhélie le 14 Mai 2008 à la distance de 3,8 UA du Soleil, avec une période de 9,56 ans.

 

La comète P/2006 Y1 (Korlevic-Juric) a reçu la désignation définitive de 183P/Korlevic-Juric 

MPC

SSD

 

184P/Lovas

1986

6,62

Autres désignations : P/1986 W1, C/2007 A1

 

La comète P/1986 W1 (= 1986 XIII = 1986p) répertoriée également comme D/Lovas 2 (1986 W1) a été redécouverte accidentellement sur les images du Catalina Sky Survey prises avec le télescope Schmidt de 0,68 mètres le 09 Janvier 2007 par R. A. Kowalski. Des images de confirmation ont été obtenues par E. J. Christensen (Mt. Lemmon). Après publication sur la page de demande de confirmation, de nombreux autres observateurs ont confirmé la redécouverte. La correction aux prévisions de S. Nakano est de Delta(T) = +18.6 jours.

 

La comète D/Lovas 2 (1986 W1) avait été découverte le 28 Novembre 1986 par le hongrois Lovas, mais n'avait pas observée lors de ses retours au périhélie de Juin 1993 et Mars 2000.

 

Les éléments orbitaux de la comète C/2007 A1 (Lovas) indiquent un passage au périhélie le 12 Décembre 2006 à une distance de 1.4 UA du Soleil, et une période de 6,62 ans.

 

La comète C/2007 A1 (Lovas) a reçu la désignation définitive de 184P/Lovas

MPC

SSD

 

185P/Petriew

2001

5,47

Autres désignations : P/2001 Q2, P/2007 A3

 

La comète P/2001 Q2 (Petriew) a été observée pour son nouveau retour au périhélie par Filip Fratev (Bulgarie) le 11 Janvier 2007, à la magnitude visuelle de 16.1 et proche de la position prévue. Les éléments orbitaux de la comète P/2007 A3 (Petriew) indiquent un passage au périhélie le 24 Février 2007 à une distance de 0.9 UA du Soleil, et une période de 5.47 ans.

 

La comète P/2001 Q2 (Petriew) avait été découverte par l'astronome amateur canadien Vance Petriew le 18 Août 2001 lors d'une Star Party qui se déroulait au Cypress Hills Interprovincial Park (Saskatchewan, Canada). La présence de l'objet avait été confirmée visuellement par les astronomes R. Huziak et P. Campbell, lesquels participaient également à cette manifestation.

 

La comète P/2001 Q2 (Petriew) a reçu la désignation définitive de 185P/Petriew

MPC

SSD

 

186P/Garradd

1975

10,6

Autres désignations : X/1977 O1, P/2007 B3

 

Gordon Garradd a découvert le 25 Janvier 2007 une comète de magnitude 18 sur les images prises dans le cadre du Siding Spring Survey. Les observations supplémentaires indiquent qu'il s'agit d'une comète périodique avec un passage au périhélie le 20 Mars 2008 à une distance de 4.2 UA du Soleil, et une période de 10,6 ans.

 

Le 24 Février 2007, Maik Meyer (Limburg) a rapporté des observations de prédécouverte de la comète P/2007 B3 (Garradd) qu'il a retrouvé sur des images DSS prises le 31 Mai et 03 Juin 1975 et le 26 Février 1996 au Siding Spring. Hirohisa Sato a calculé une nouvelle orbite liant les apparitions. Peu de temps après, avec ces nouvelles indications, Gareth Williams (MPC) a pu identifier la comète avec l'objet X/1977 O1 rapporté par Russel Eberst en 1978 comme figurant sur les clichés pris en Juillet 1977 avec le U. K. Schmidt au Siding Spring.

 

La comète P/2007 B3 (Garradd) a reçu la désignation définitive de 186P/Garradd

MPC

SSD

 

187P/LINEAR

1999

9,4

Autres désignations : P/1999 J5, P/2007 E3

 

La comète P/1999 J5, découverte initialement par le télescope de surveillance LINEAR le 12 Mai 1999, a été retrouvée à l'approche de son nouveau retour au périhelie sur des images prises par Eric Christensen (Mount Lemmon Survey) le 09 Mars 2007, et sur des images supplémentaires prises le 10 Mars par Richard Kowalski.

 

Les éléments orbitaux préliminaires de la comète P/2007 E3 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 06 Octobre 2008 à une distance de 3.7 UA du Soleil, et une période de 9,4 ans.

 

La comète P/2007 E3 (LINEAR) a reçu la désignation définitive de 187P/LINEAR

MPC

SSD

 

188P/LINEAR-Mueller

1998

9,13

Autres désignations : P/1998 S1, P/2007 J7

 

La comète P/1998 S1 (LINEAR-Mueller) a été retrouvée par Rob McNaught (Siding Spring) le 13 Mai 2007 avec le télescope Uppsala Schmidt de 0,5 mètre. De son côté, le 26 Juin, Jim Scotti a également retrouvé la comète avec le télescope Spacewatch de 1,8 mètres de Kitt Peak. (IAUC 8853)

 

La comète P/1998 S1 (LINEAR-Mueller) avait été découverte par Jean Mueller le 17 Octobre 1998 sur un cliché pris le 14 Octobre avec le télescope Oschin Schimdt à l'Observatoire du Mt Palomar par K. Rykoski et J. Mueller dans le cadre du Palomar Outer Solar System Ecliptic Survey. La comète avait été confirmée le 17 Octobre. Gareth Williams l'identifia plus tard avec un objet observé par LINEAR les 26 et 27 Septembre et par LONEOS le 17 Septembre. La comète est de courte période, et dans sa course autour du Soleil, a fait une approche au plus près de Jupiter en 1992. La comète P/1998 S1 (LINEAR-Mueller) avait été observée pour la dernière fois le 20 Mars 2001.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 J7 (LINEAR-Mueller) indiquent un passage au périhélie le 16 Décembre 2007 à une distance de 2.5 UA du Soleil, et une période de 9.13 ans.

 

La comète P/2007 J7 (LINEAR-Mueller) a reçu la désignation définitive de 188P/LINEAR-Mueller

MPC

SSD

 

189P/NEAT

2002

4,98

Autres désignations : P/2002 O5, P/2007 N2

 

Le premier retour d'une comète périodique découverte en 2002 a été observé à la magnitude 16.3, aussi brillante que prévue, par le télescope de surveillance LINEAR (Socorro, NM), G. Lombardi et E. Pettarin (Farra d'Isonzo, Italy), F. Fratev et E. Mihaylova (Plana, Bulgaria).

 

La comète périodique P/2002 O5 (NEAT) avait été découverte à la magnitude 16 le 30 Juillet 2002 par S. Pravdo et K. Lawrence (Jet Propulsion Laboratory) sur les images prises par le programme de surveillance NEAT.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 N2 (NEAT) indiquent un passage au périhélie le 25 Juillet à une distance de 1,17 UA du Soleil, et une période de 4,98 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises pour recevoir une numérotation définitive, la comète a reçu la désignation de 189P/NEAT.

MPC

SSD

 

190P/Mueller

1998

8,73

Autres désignations : P/1998 U2, P/2007 O2

 

La comète P/1998 U2 (Mueller) a été retrouvée par Luca Buzzi et F. Luppi (Varese, Italie) sur des images CCD obtenues le 26 Juillet 2007 avec un télescope de 60 centimètres. Peter Birwhistle a confirmé l'objet le 27 Juillet. (IAUC 8859)

 

La comète P/1998 U2 (Mueller) avait été découverte par Jean Mueller sur des clichés pris par lui-même le 21 Octobre 1998 et avec K. Rykoski le 22 Octobre, avec le télescope Schmidt Oschin de 1,2-m au cours de l'étude POSSES (Palomar Outer Solar System Ecliptic Survey). Des images de la faible comète datant du 14 Septembre 1998 avaient alors été retrouvées dans les données de LONEOS.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 O2 (Mueller) indiquent un passage au périhélie le 08 Juillet 2007 à une distance de 2 UA du Soleil, et une période de 8,73 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises pour recevoir une numérotation définitive, la comète P/2007 O2 (Mueller) a reçu la désignation de 190P/Mueller.

MPC

SSD

 

191P/McNaught

2000

6,64

Autres désignations : P/2000 P3, P/2007 N1

 

Une nouvelle comète a été découverte le 10 Juillet 2007 par Rob McNaught dans le cadre du Siding Spring Survey. La nature cométaire de cet objet de magnitude 17.5 a été confirmée par les observations de R. E. Hill et A. Boattini (Catalina Sky Survey), de A. C. Gilmore (Mount John Observatory) et de S. Casulli (Osservatorio Astronomico Vallemare di Borbona). Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie le 13 Septembre 2007 à une distance de 2 UA du Soleil, et qu'il s'agit d'une comète périodique avec une période de 6,6 ans.

 

Syuichi Nakano (Sumoto, Japan) a identifié la comète P/2007 N1 (McNaught) avec un objet observé par NEAT les 05 Août et 11 Novembre 2000, et par LONEOS le 21 Août 2000. Cette comète, répertoriée sous la dénomination de P/2000 P3, était passée au périhélie le 12 Janvier 2001 lors de sa dernière apparition. Des images supplémentaires du 03 Septembre et du 12 Décembre 2000 prises par NEAT montrant une comète clairement diffuse avec une courte queue ont été retrouvées.

 

Satisfaisant aux conditions requises pour recevoir une numérotation définitive, la comète P/2007 N1 (McNaught) a reçu la désignation de 191P/McNaught.

MPC

SSD

 

192P/Shoemaker-Levy

1990

16,4

Autres désignations : P/1990 V1, P/2007 T3

 

La comète P/1990 V1 (Shoemaker-Levy), qui avait été observée pour la dernière fois en Janvier 1991, a été retrouvée à la magnitude 18 par Rob H. McNaught les 12 et 13 Octobre 2007 dans le cadre du Siding Spring Survey. (IAUC 8879)

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 T3 (Shoemaker-Levy) indiquent un passage au périhélie au 17 Décembre 2007, un temps de passage au périhélie supérieur de 4,5 jours aux prévisions, à une distance de 1,4 UA du Soleil, et une période de 16,4 ans.

 

La comète P/1990 V1 (Shoemaker-Levy), dénommée Shoemaker-Levy 1 et répertoriée également comme 1990o et 1990 XV, avait été découverte le 15 Novembre 1990 par le couple Carolyn et Eugene Schoemaker et David Levy (Palomar Observatory), à la suite d'un passage favorable de la comète à 0,6222 UA de la Terre en 0ctobre 1990. Selon les calculs de l'astronome amateur japonais Kazuo Kinoshita, la comète P/1990 V1 a effectué un passage auprès de Jupiter à la distance de 0,664 UA en Juin 2006.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2007 T3 (Shoemaker-Levy) a reçu la numérotation définitive de 192P/Shoemaker-Levy.

MPC

SSD

 

193P/LINEAR-NEAT

2001

6,7

Autres désignations : P/2001 Q5, P/2007 U

 

K. Sarneczky et L. L. Kiss (Siding Spring) ont annoncé leur redécouverte de la comète P/2001 Q5 (LINEAR-NEAT) le 21 Octobre 2007 avec le télescope de 2,3 mètres.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 U2 (LINEAR-NEAT) indiquent un passage au périhélie le 20 Février 2008 à une distance de 2,1 UA du Soleil, et une période de 6,7 ans.

 

La comète P/2001 Q5 (LINEAR-NEAT) avait été découverte dans le cadre du programme NEAT par K. J. Lawrence, E. F. Helin, et S. H. Pravdo (Jet Propulsion Laboratory) sur des images CCD prises avec le télescope Schmidt de 1,2m du Mont Palomar. Après publication sur la page de confirmation, T. B. Spahr (Minor Planet Center) a alors identifié cette comète avec un objet noté en tant qu'astéroïde par le programme LINEAR et détecté pour la première fois le 17 Août 2001. La comète P/2001 Q5 (LINEAR-NEAT) avait été observée pour la dernière fois le 13 Janvier 2002.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2007 U2 (LINEAR-NEAT) a reçu la numérotation définitive de 193P/LINEAR-NEAT.

MPC

SSD

 

194P/LINEAR

2000

8,0

Autres désignations : P/2000 B3, P/2007 W2

 

La comète P/2000 B3 (LINEAR) a été retrouvée par L. Buzzi et F. Luppi les 17, 26 et 27 Novembre 2007 sur des images CCD prises avec le télescope de 600mm f/4.64 de l'Observatoire de Varene (Italie).

 

La comète P/2000 B3 (LINEAR) avait été découverte en tant qu'astéroïde le 27 Janvier 2000 par le télescope de surveillance LINEAR, et avait révélé sa nature cométaire lors d'observations de confirmation de l'objet effectuées le 01 Février par P. Kusnirak (Ondrejov, 0.65-m f/3.6) et par F. Zoltowski (Edgewood, NM, 0.3-m f/3.3). La comète P/2000 B3 avait été observée pour la dernière fois en Mai 2000.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2007 W2 (LINEAR) a reçu la numérotation définitive de 194P/LINEAR.

MPC

SSD

 

195P/Hill

1993

16,5

Autres désignations : P/1993 D1, P/2006 W4

 

Rik Hill a découvert une faible comète de magnitude 19 dans le cadre du Catalina Sky Survey le 22 Novembre 2006. L'objet a été confirmé par les observations ultérieures, et a été retrouvé sur des images du 19 Novembre prises par le télescope de surveillance LINEAR.

 

A la suite des observations en Septembre et Décembre 2007, et la publication de nouveaux éléments sur la circulaire MPEC 2007-X14, S. Foglia, R. Matson, et M. Tombelli ont identifié des images de la comète sur deux clichés Schmidt du Siding Spring pris en 1993. L'apparition de 1993 a reçu la désignation de P/1993 D1 (IAUC 8902).

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 W4 (Hill) a reçu la numérotation définitive de 195P/Hill.

MPC

SSD

 

196P/Tichy

2000

7,3

Autres désignations : P/2000 U6, P/2008 C2

 

Rik Hill M. Tichy et J. Ticha (Klet) ont rapporté la redécouverte de la comète P/2000 U6 (Tichy) le 03 Février 2008. Ils ont plus tard identifié la comète sur des images prises par eux datant du 11 Janvier. La comète P/2008 C2 (Tichy), d'une période d'envrion 7,3 ans, est de magnitude 19 environ et passe au périhélie le 07 Février 2008 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil.

 

La comète P/2000 U6 avait été découverte à la magnitude 18 par Milos Tichy sur les images prises à l'Observatoire de Klet avec J. Ticha et M. Kocer le 23 Octobre 2000, reportée à l'origine comme astéroïde et par la suite notée comme étant diffuse sur les images prises les 28 et 28 Octobre. La nature cométaire de l'objet a été confirmée le 01 Novembre par S. Sanchez et M. Blasco (Observatorio Astronomico de Mallorca), et par D.T. During (Cordell-Lorenz Observatory).

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 C2 (Tichy) a reçu la numérotation définitive de 196P/Tichy.

MPC

SSD

 

197P/LINEAR

2003

4,85

Autres désignations : P/2003 KV2, P/2008 E2

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde, découvert le 03 Mars 2008 dans le cadre du Catalina Sky Survey, a été identifié, après demande de confirmation de l'objet, avec la comète P/2003 KV2 (LINEAR) découverte le 23 Mai 2003. Un passage à 0.55 UA de Jupiter à la mi-Janvier 2001 a eu pour conséquence une légère diminution de sa distance au périhélie. Les éléments orbitaux de la comète P/2008 E2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 19 Mai 2008 à une distance de 1,1 UA du Soleil, et une période de 4,85 ans.  La comète, actuellement de magnitude visuelle 16.7, pourrait atteindre la magnitude 14.1 lors de son passage au périhélie.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 E2 (LINEAR) a reçu la numérotation définitive de 197P/LINEAR.

MPC

SSD

 

198P/ODAS

1998

6,78

Autres désignations : P/1998 X1, P/2006 B7

 

La comète P/1998 X1 a été découverte à la magnitude 18 le 15 Décembre 1998, quelques jours avant son passage au périhélie le 20 Juillet 1998, grâce au projet ODAS : [OCA (Observatoire de la Cote d'Azur)-DLR (Deutsches Zentrum fur Luft und Raumfahrt) Asteroid Survey].

 

En Mars 2008, Gareth Williams a identifié la comète P/1998 X1 pour son retour au périhélie de Mai 2005, sur des images Spacewatch prises entre Janvier et Mars 2006  et sur des images prises en Mars 2006 au Mt Lemmon.

 

La redécouverte de cette comète par G. V. Williams dans les données astrométriques a été annoncée le 31 Mars 2008 avec les observations de 2006 et avec un autre triplet d'observations de 1999. La redécouverte semble être consistante avec les observations de tentative de redécouverte d'Octobre 2005 de E. J. Christensen. Toutefois, les calculs pour relier les deux orbites restaient non-satisfaisants, de même qu'avec la tentative d'inclure les paramètres non-gravitationnels A1 et A2. Suivant une démonstration de S. Nakano de l'apparent besoin d'inclure également les paramètres A3, les éléments orbitaux reliés ont été obtenus par G. V. Williams en tenant compte de cette solution.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 B7 (ODAS) a reçu la numérotation définitive de 198P/ODAS.

MPC

SSD

 

199P/Shoemaker

1994

14,6

Autres désignations : P/1994 J3, P/2008 G2

 

Alors qu'il examinait les observations de planètes mineures sur une nuit en date du 10 avril 2008 faites par le Catalina Sky Survey au Minor Planet Center, Tim B. Spahr a identifié une candidate pour la comète P/1994 J3 = 1994k = 1994 XXVIII, alias Shoemaker 4, découverte en Mai 1994 par Eugene Shoemaker. Brian Marsden a ensuite identifié une candidate correspondante dans les données du Catalina datant du 01 Avril. Dans les deux cas, l'observateur était Richard Kowalski, et les données ne comportaient aucune mention sur l'apparence de l'objet. La comète était de magnitude 18 environ au moment de la redécouverte et proche de son éclat maximum pour cette opposition.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 G2 (Shoemaker) indiquent un passage au périhélie le 09 Avril 2009 à une distance de 2,9 UA du Soleil, et une période de 14,6 ans. Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 G2 (Shoemaker) a reçu la numérotation définitive de 199P/Shoemaker.

MPC

SSD

 

200P/Larsen

1997

10,9

Autres désignations : P/1997 V1, P/2008 L1

 

Jim V. Scotti (LPL/Spacewatch II) a retrouvé le 09 Juin 2008 la comète P/1997 V1 (Larsen) avec le télescope Spacewath de Kitt Peak. Les éléments orbitaux de la comète P/2008 L1 (Larsen) indiquent un passage au périhélie le 25 Août 2008 à la distance de 3,3 UA du Soleil, et une période de 10,9 ans. La comète P/1997 V1 avait été découverte le 03 Novembre 1997 à la magnitude 17 par Jeff Larsen sur des images prises avec le télescope Spacewatch de 0,91 mètres de Kitt Peak.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 L1 (Larsen) a reçu la dénomination définitive de 200P/Larsen en tant que 200ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

201P/LONEOS

2001

6,44

Autres désignations : P/2001 R1, P/2008 Q4

 

La comète P/2001 R1 (LONEOS) a été retrouvée le 31 Août 2008 par Michael Jäger (Stixendorf) lors de son nouveau retour au périhélie, et répertoriée sous la dénomination de 2008 Q4 (LONEOS). Compte-tenu des observations complémentaires de G. Sostero, E. Guido, P. Camilleri, et V. Gonano (Skylive Observatory, Catania) et d'observations antérieures à la découverte faites par NEAT datant d'Août 2001 et récemment retrouvées, les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie le 04 Août 2008 à une distance de 1,3 UA du Soleil, et une période de 6,44 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2001 R1 = 2008 Q4 (LONEOS) a reçu la dénomination définitive de 201P/LONEOS en tant que 201ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

202P/Scotti

2001

7,34

Autres désignations : P/2001 X1, P/2008 R2

 

Jim  V. Scotti (Spacewatch, Kitt Peak) a retrouvé le 05 Septembre 2008 la comète P/2001 X1 (Scotti), initialement découverte par J. V. Scotti (Lunar and Planetary Laboratory) le 14 Décembre 2001. La comète P/2008 R2 (Scotti) a également été retrouvée par la suite sur des images datant du 13 Septembre 2007 et du 08 Octobre 2007 dans le cadre du Mt. Lemmon survey. Les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie le 07 Février 2009 à une distance de 2,5 UA du Soleil, et une période de 7,34 ans.

 

Syuichi Nakano avait suggéré en 2004 que la comète P/2001 X2 (Scotti) était identique à un objet ayant l'apparence d'un astéroïde enregistré par E. C. Slipher et C. W. Tombaugh les 27 Novembre et 03 Décembre 1929, qui a été publié par H. L. Giclas en 1940, et répertorié sous la désignatio de 1929WW. Toutefois, la position du 27 Novembre ne correspondait pas parfaitement à la position de Décembre. Brian A. Skiff a ré-examiné cette position, laquelle confirme le lien avec la comète 202P/Scotti. Skiff a également noté que sur les deux clichés de 1929 l'objet semblait vaguement cométaire.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2001 X1 = P/2008 R2 (Scotti) a reçu la dénomination définitive de 202P/Scotti en tant que 202ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

203P/Korlevic

1999

10,02

Autres désignations : P/1999 WJ7, P/2008 R4

 

La comète P/1999 WJ7 a été retrouvée par T. H. Bressi et J. V. Scotti (Steward Observatory, Kitt Peak) le 03 Septembre 2008 avec le télescope de 0.9-m f/3 équipé en CCD. Suite à une demande de confirmation du Minor Planet Center, J. V. Scotti (Spacewatch) a obtenu de nouvelles obervations le 09 Septembre 2008.

 

La comète P/1999 WJ7 avait été découverte à l'origine à la magnitude 17.9 le 28 Novembre 1999 par Korado Korlevic (Visnjan).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 R4 (Korlevic) indiquent un passage au périhélie le 08 Février 2010 à la distance de 3,18 UA du Soleil, et une période de 10,02 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1999 WJ7 = 2008 R4 (Korlevic) a reçu la dénomination définitive de 203P/Korlevic en tant que 203ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

204P/LINEAR-NEAT

2001

7,02

Autres désignations : P/2001 TU80, P/2008 R5

 

La comète P/2001 TU80, qui avait été observée pour la dernière fois en Avril 2002, a été retrouvée le 08 Septembre 2008 par J. V. Scotti (LPL/Spacewatch II).

 

La comète P/2001 TU80 avait été découverte à l'origine indépendamment dans le cadre du programme NEAT le 16 Novembre 2001 et identifié par G. V. Williams avec un objet ayant l'apparence d'un astéroïde rapporté les 13 et 17 Octobre par LINEAR et le 19 Octobre par NEAT. Un passage auprès de Jupiter en Avril 1985 à 0.0815 UA de la planète géante a eu pour conséquence une modification des paramètres orbitaux de la comète, la distance au périhélie passant de 2.41 UA à 1.92 UA.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 R5 (LINEAR-NEAT) indiquent un passage au périhélie le 09 Décembre 2008 à une distance de 1,94 UA du Soleil, et une période de 7,02 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2001 TU80 = 2008 R5 (LINEAR-NEAT) a reçu la dénomination définitive de 204P/LINEAR-NEAT en tant que 204ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

205P/Giacobini

1896

6,66

Autres désignations : D/1896 R2, P/2008 R6

 

Les astronomes amateurs japonais Koichi Itagaki (Yamagata) et H. Kaneda (Minami-ku, Sapporo), en effectuant leur recherche habituelle de supernova, ont découvert une nouvelle comète de magnitude 13.5 le 10 Septembre 2008 au moyen d'un télescope de 0.21-m. Par la suite, ils ont obtenu des images de confirmation avec un télescope de 0.60-m équipé en CCD. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, la comète a été confirmée par Y. Ikari (Moriyama), par K. Nishiyama, S. Okumura (Bisei Spaceguard Center--BATTeRS), Quanzhi Ye et H.-Y. Hsiao (Lulin Observatory, Taiwan) et par de nombreux autres observateurs.

 

La nouvelle comète n'est autre que la comète considérée comme disparue D/1896 R2 (Giacobini), comme l'a suggéré Mail Meyer (Limburg). Ceci a été confirmé par S. Nakano (Sumoto), qui a aussi noté que la comète avait effectué 17 révolutions depuis sa découverte et était passée à 0.51 UA de la Terre en Septembre 1962, et à 0.81 UA de Jupiter en Janvier 1992.

 

D. T. Durig et K. N. Hatchett (Cordell-Lorenz  Observatory, Sewanee) ont découvert le 22 Septembre 2008 deux compagnons de la comète 205P/Giacobini.

 

La comète D/1896 R2 (Giacobini), d'une période de 6,64 ans, avait été découverte le 04 Septembre 1896 par l'astronome français Michel Giacobini à Nice, mais n'avait pas été revue pour les retours suivants.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 R6 (Giacobini) indiquent un passage au périhélie le 10 Septembre 2008 à une distance de 1.5 UA, et une période de 6.66 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 R6 (Giacobini) a reçu la dénomination définitive de 205P/Giacobini en tant que 205ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

206P/Barnard-Boattini

1892

5,8

Autres désignations : D/1892 T1, P/2008 T3

 

Andrea Boattini a annoncé sa découverte d'une nouvelle comète périodique, dans le cadre du Catalina Sky Survey, le 07 Octobre 2008. L'objet a été confirmé par de nombreux observateurs, après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center. Des observations faites par LINEAR datant des 28 et 30 Septembre 2008 ont également été retrouvées. Les éléments orbitaux préliminaires de la comète P/2008 T3 (Boattini) indiquent un passage au périhélie le 25 Octobre 2008 à une distance de 1.1 UA du Soleil, et une période de 5,8 ans.

 

Maik Meyer a suggéré que la comète P/2008 T3 était identique à la comète perdue D/1892 T1 (Barnard).

 

La comète D/Barnard (1892 T1), la première comète découverte sur plaques photographiques, avait été découverte le 14 Octobre 1892 à l'Observatoire Lick par l'astronome américain Edward Emerson Barnard. Par suite d'un passage à proximité de Jupiter en 1946, sa distance au périhélie a augmenté, passant de 1,43 UA à 1,56 UA. La comète D/Barnard (1892 T1), observée pour la dernière fois le 08 Décembre 1892, n'avait pas été revue pour les retours suivants.

 

G. V. Williams (SAO) et Syuichi Nakano (Sumoto) ont confirmé la suggestion par Maik Meyer que la comète nouvellement découverte P/2008 T3 est identique à la comète perdue de longue date D/1892 T1 = 1892e = 1892 V (Barnard).

Williams a extrait 41 positions de 1892 de la littérature et a re-réduit celles-ci pour analyse. L'orbite résultante pour la comète P/2008 T3 = 1892 T1 (Barnard-Boattini) montre un passage au périhélie le 25 Octobre 2008 à environ 1.1 UA du Soleil. La période est de 5,8 ans. Nakano note que la comète a fait 20 révolutions depuis 1892 et est passée à 0.3 - 0.4 UA de Jupiter en 1922, 1934 et 2005.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 T3 (Barnard-Boattini) a reçu la dénomination définitive de 206P/Barnard-Boattini en tant que 206ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

207P/NEAT

2001

7,67

Autres désignations : P/2001 J1, P/2008 T5

 

L'astronome amateur japonais Ken-ichi Kadota (Ageo, Saitama-ken, Japon) a retrouvé la comète P/2001 J1 (NEAT) le 15 Octobre 2008. La confirmation a été faite par Hiroshi Abe (Yatsuka-cho, Shimane-ken, Japon) le 18 Octobre et par lui-même les 17 et 18 Octobre.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 T5 (NEAT) indiquent un passage au périhélie le 06 Novembre 2008 à une distance de 0.9 UA du Soleil et une période de 7,67 ans.

 

La comète 2001 J1 NEAT avait été découverte par S. Pravdo, E. Helin, et K. Lawrence sur les images CCD de NEAT prises le 11 Mai 2001. Les observations ultérieures ont laissé entendre qu'il s'agissait d'une comète à courte période, et les observations de C. W. Hergenrother, T. B. Spahr, et M. Nelson avec le télescope VATT Lennon le 27 Mai 2001 ont clairement établi que la période orbitale était d'environ 7.5-7.97 ans. Spahr a également identifié la comète avec un objet très faible, non décrit comme cométaire, découvert par A. E. Gleason avec le télescope Spacewatch le 07 Octobre 2000. Syuichi Nakano a noté à l'époque une certaine similitude approximative avec l'orbite de la comète disparue 3D/Biela.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 T5 (NEAT) a reçu la dénomination définitive de 207P/NEAT en tant que 207ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

208P/McMillan

2000

8,11

Autres désignations : P/2000 S7, P/2008 U1

 

R. S. McMillan (LPL, Univ. of Arizona)  a annoncé sa découverte d'une nouvelle comète le 18 Octobre 2008, dans le cadre du Spacewatch Survey. La nature cométaire de l'objet a été confirmée par A. R. Gibbs (Mt. Lemmon). Des observations antérieures à la découverte faites par Spacewatch les 20 Septembre, 06 Octobre et 10 Octobre 2008 ont également été retrouvées. Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie le 14 Mai 2008 à une distance de 2,5 UA du Soleil, et une période de 8,1 ans.

 

En Décembre 2008, Syuichi Nakano a relié la comète avec des observations non reportées auparavant d'un objet de magnitude 18 obtenues par LONEOS en Septembre et Octobre 2000. Cet objet est répertorié maintenant sous la désignation de P/2000 S7. La nouvelle orbite montre que la comète est passée à 0,18 UA de Jupiter le 08 Juillet 2004.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 U1 (McMillan) a reçu la dénomination définitive de 208P/McMillan en tant que 208ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

209P/LINEAR

2004

5,04

Autres désignations : P/2004 CB, P/2008 X2

 

La comète P/2004 CB, découverte initialement en tant qu'astéroïde le 04 Février 2004 par le télescope de surveilance LINEAR et qui s'est révélée par la suite être une comète, a été retrouvée à la magnitude 19.5 les 04 et 05 Décembre 2008 par G. Hug (Sandlot Observatory, Scranton). Les éléments orbitaux de la comète P/2008 X2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 14 Avril 2009 à une distance d'environ 0,914 UA du Soleil, et une période de 5,04 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 X2 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 209P/LINEAR en tant que 209ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

210P/Christensen

2003

5,66

Autres désignations : P/2003 K2, P/2008 X4

 

Au cours de recherches de routine dans les images SECCHI HI1 du satellite STEREO-B, Alan Watson (Melbourne) a trouvé un objet inconnu dans les données prises les 08 et 09 Décembre 2008. Rainer Kracht (Elmshorn) a calculé une orbite parabolique temporaire à partir des positions disponibles. Maik Meyer (Limbourg) a alors suggéré que l'objet de magnitude 10 était identique à la comète P/2003 K2 (Christensen), qui devait atteindre le périhélie le 08 Janvier 2009. L'identité suggérée a été confirmée par Brian G. Marsden, qui a pu relier les données et a montré que la date de passage au périhélie devait être corrigée de -22 jours.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 X4 (Christensen) indiquent un passage au périhélie le 19 Décembre 2008 à une distance d'environ 0,53 UA, et une période de 5.66 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 X4 (Christensen) a reçu la dénomination définitive de 210P/Christensen en tant que 210ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

211P/Hill

2003

6,73

Autres désignations : P/2003 F6, P/2008 X1

 

R. E. Hill a annoncé sa découverte d'une nouvelle comète le 04 Décembre 2008, dans le cadre du Catalina Sky Survey. La comète a été confirmée par les observations ultérieures.

 

P/2008 X1 = 2003 F6 (Hill) : Maik Meyer a détecté la comète P/2008 X1 (Hill) dans les images d'archive de NEAT du 24 Mars 2003, et a identifié par la suite une observation d'astéroïde non identifié faite au cours d'une seule nuit par LONEOS le 01 Avril 2003. L'objet a par conséquent reçu la désignation de P/2003 F6 (Hill). Les éléments orbitaux de la comète P/2008 X1 (Hill) indiquent un passage au périhélie le 07 Mai 2009 à une distance de 2,3 UA du Soleil et une période de 6,73 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 X1 (Hill) a reçu la dénomination définitive de 211P/Hill en tant que 211ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

212P/NEAT

2000

7,79

Autres désignations : P/2000 YN30

 

L'astéroïde répertorié 2000 YN30, découvert initialement par NEAT le 01 Décembre 2000, a été retrouvé par T. H. Bressi et R. S. McMillan (Steward Observatory, Kitt Peak) le 30 Octobre 2008, révélant par la même occasion sa nature cométaire.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2000 YN30 (NEAT) a reçu la dénomination définitive de 212P/NEAT en tant que 212ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

213P/Van Ness

2005

6,33

Autres désignations : P/2005 R2, P/2009 B3

 

Gary Hug (Sandlot Observatory, Scranton) a retrouvé le 31 Janvier 2009 la comète P/2005 R2 (Van Ness), initialement découverte par M. E. Van Ness sur des images prises par LONEOS le 10 Septembre 2005.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 B3 (Van Ness) indiquent un passage au périhélie le 16 Juin 2011 à une distance de 2,1 UA, et une période de 6,33 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 B3 (Van Ness) a reçu la dénomination définitive de 213P/Van Ness en tant que 213ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

214P/LINEAR

2002

6,85

Autres désignations : P/2002 CW134, P/2009 B4

 

La comète P/2002 CW134 (LINEAR), un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 07 Février 2002 par LINEAR et ayant révélé les 19 et 23 Mars 2002 sa nature cométaire après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, a été retrouvée le 31 Janvier 2009 par Gary Hug (Sandlot Observatory, Scranton).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 B4 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 05 Janvier 2009 à une distance de 1,8 UA du Soleil, et une période de 6,85 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 B4 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 214P/LINEAR en tant que 214ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

215P/NEAT

2002

8,07

Autres désignations : P/2002 O8, P/2009 B5

 

La comète P/2002 O8 (NEAT) a été retrouvée par l'astronome amateur Gary Hug (Sandlot Observatory, Scranton) les 22 Janvier et 02 Février 2009.

 

Cette comète avait été découverte par K. Lawrence (Jet Propulsion Laboratory) sur des images obtenues le 29 Janvier 2002 par NEAT. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, la confirmation de l'activité cométaire avait été rapportée par A. C. Gilmore et P. M. Kilmartin sur des images CCD obtenues le 04 Août 2002. Des observations antérieures à la découverte ont été identifiées dans les données NEAT du 16 Juillet 2002, dans les données de LINEAR du 5 Juillet 2002 et dans celles de Spacewatch des 22 Mai et 11 Juin 2001.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 B5 (NEAT) indiquent un passage au périhélie le 08 Juin 2010 à une distance de 3,2 UA du Soleil, et une période de 8,07 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 B5 (NEAT) a reçu la dénomination définitive de 215P/NEAT en tant que 215ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

216P/LINEAR

2001

7,66

Autres désignations : P/2001 CV8, P/2009 D1

 

Jim V. Scotti (LPL/Spacewatch II) a annoncé sa redécouverte de la comète périodique P/2001 CV8 (LINEAR) les 19 et 20 Février 2009. La comète P/2001 CV8 (LINEAR) avait été découverte en tant qu'astéroïde par LINEAR le 01 Février 2001 et avait reçu comme tel la désignation de 2001 CV8, avant de révéler sa nature cométaire lors d'observations supplémentaires.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 D1 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 10 Octobre 2008 à une distance de 2,16 UA du Soleil, et une période de 7,66 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 D1 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 216P/LINEAR en tant que 216ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

217P/LINEAR

2001

7,83

Autres désignations : P/2001 MD, P/2009 F3

 

La comète P/2001 MD7 a été retrouvée par E. Guido, G. Sostero, et P. Camilleri les 17 et 18 Mars 2009 avec le télescope de 0.25-m f/3.4 équipé en CCD de l'Observatoire RAS de Mayhill et le 20 Mars avec le télescope de 0.35-m f/6.7 + CCD de l'Observatoire de Grove Creek Observatory, à Trunkey.

 

N. Blythe (Lincoln Laboratory Experimental Test System) avait annoncé la découverte par LINEAR d'un objet diffus ayant l'apparence d'une comète sur les images obtenues le 11 Juillet 2001. Les observations ultérieures avaient permis l'identification avec l'objet ayant l'apparence d'un astéroïde 2001 MD7, ainsi désigné par suite des observations de LINEAR faites les 21 et 24 Juin 2001. La comète P/2001 MD7 avait été observée pour la dernière fois en Avril 2002.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 F3 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 08 Septembre 2009 à une distance d'environ 1,2 UA du Soleil.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 F3 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 217P/LINEAR en tant que 217ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

218P/LINEAR

2003

6,10

Autres désignations : P/2003 H4, P/2009 F7

 

Le 31 Mars 2009, l'équipe de LINEAR a annoncé la possible redécouverte de la comète P/2003 H4 (LINEAR), ce qui a été confirmé le 15 Avril 2009 par Giovanni Sostero, Enrico Prosperi, Ernesto Guido et Paul Camilleri,avec le télescope de 350 mm de l'Observatoire Grove Creek (Trunkey, N.S.W., Australie) piloté à distance.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 F7 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 18 Juin 2009 à une distance de 1,70 UA du Soleil, et une période de 6,10 ans.

 

La comète P/2003 H4 (LINEAR) avait été découverte le 29 Avril 2003 sur les images prises par le télescope de surveillance LINEAR. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, de nombreux observateurs avaient confirmé la nature cométaire de l'objet. Les observations préliminaires suggéraient une période de 6,1 ans et que la comète s'était approchée à 0,667 UA de Jupiter en Octobre 2000, et même plus près lors de retours précédents. Ainsi, la comète a effectué un passage à 0.07 UA de Jupiter en Juin 1929, avec pour conséquence une diminution de sa distance au périhélie. En Avril 2012, une nouvelle rencontre à 0.077 UA avec la planète géante ramènera la distance au périhélie à 1,17 UA.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 F7 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 218P/LINEAR en tant que 218ème comète périodique numérotée. 

MPC

SSD

 

219P/LINEAR

2002

6,99

Autres désignations : P/2002 LZ11, P/2009 H1

 

Ernesto Guido, Giovanni Sostero, Paul Camilleri et Enrico Prosperi, ont annoncé leur redécouverte de la comète P/2002 LZ11 (LINEAR) sur les images prises le 17 Avril 2009 avec le télescope télécommandé du RAS Observatory (près de Mayhill, Nouveau-Mexique) et le 18 Avril avec le Iowa Robotic Telescope (situé au Winer Observatory près de Sonoita, Arizona).

 

Découvert initialement le 05 Juin 2002 par le télescope de surveillance LINEAR en tant qu'astéroïde, et répertorié comme tel sous la désignation de 2002 LZ11, l'objet suspecté d'être une comète a été accidentellement réobservé par LINEAR en de nombreuses occasions en Juillet 2002 et au cours de la période Juillet-Novembre 2003, ainsi que par LONEOS le 16 Octobre 2003. Eric Christensen (University of Arizona) a décelé que 2002 LZ11 avait une apparence cométaire sur les images CCD obtenues accidentellement par le Catalina Sky Survey le 29 Octobre 2003. Les images supplémentaires obtenues par Christensen le 17 Novembre 2003 ont confirmé la nature cométaire de l'objet, de même que les images obtenues le 18 Novembre 2003 par J. Young (Table Mountain Observatory) à la demande du Minor Planet Center. L'objet, d'une période de 6,99 ans avec un passage au périhélie le 15 Mars 2003 à 2,37 UA du Soleil, a pris la désignation de P/2002 LZ11 (LINEAR). [IAUC 8240, 2003 November 18]. La comète P/2002 LZ11 (LINEAR) avait été observée pour la dernière fois en Janvier 2004.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 H1 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 05 Mars 2010 à une distance de 2,36 UA du Soleil, et une période de 6,99 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 H1 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 219P/LINEAR en tant que 219ème comète périodique numérotée. 

MPC

SSD

 

220P/McNaught

2004

5,49

Autres désignations : P/2004 K2, P/2009 H2

 

La comète périodique P/2004 K2 (McNaught) a été retrouvée dans le cadre du Spacewatch Survey le 28 Avril 2009 par T. H. Bressi, et identifié par les procédures automatiques au Minor Planet Center. Par la suite, des observations de redécouverte indépendantes ont été rapportées les 01 et 03 Mai par G. Muler, J. M. Ruiz, et R. Naves (Observatorio Nazaret, Lanzarote).

 

La comète P/2004 K2 (McNaught), d'une magnitude voisine de 18, avait été découverte le 20 Mai 2004 par Rob McNaught, peu avant son passage au périhélie du 16 Juin 2004. La comète P/2004 K2 avait été observée pour la dernière fois en Décembre 2004.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 H2 (McNaught) indiquent un passage au périhélie le 15 Décembre 2009 à une distance d'environ 1,55 UA du Soleil, et une période de 5,49 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 H2 (McNaught) a reçu la dénomination définitive de 220P/McNaught en tant que 220ème comète périodique numérotée. 

MPC

SSD

 

221P/LINEAR

2002

6,49

Autres désignations : P/2002 JN16, P/2009 L1

 

La comète P/2002 JN16 (LINEAR) a été découverte en tant qu'astéroïde le 09 Mai 2002 par le télescope de surveillance LINEAR. L'objet, répertorié 2002 JN16, et possédant une orbite inhabituelle, a révélé à C. A. Trujillo (California Institute of Technology) sa nature cométaire sur les images prises le 17 Mai dans le cadre d'un programme de recherche fait par M. Brown et par lui-même avec le télescope Schmidt de 1.2-m à l'Observatoire de Palomar. A la demande de Trujillo, J. Tonry a obtenu des images de confirmation avec le télescope de 2.2-m de l'Université d'Hawaii (Mauna Kea) le 22 Mai 2002.

 

La comète P/2002 JN16 (LINEAR) a été retrouvée dans le cadre du projet ROCOT (Recovery of periOdic COmeTs). La comète P/2002 JN16 (LINEAR), dont le passage au périhélie avait lieu fin Juillet 2002, avait été observée pour la dernière fois le 01 Septembre 2002. Le 01 Juin 2009, Leonid Elenin a détecté un objet diffus avec une courte queue sur 16 images obtenues avec le télescope Maksutov-Newtonian de 0.36-m f/3.8 équipé d'une ST-10XME à l'Observatoire Tzec Maun (Mayhill, NM, USA), et a demandé confirmation le jour suivant à l'Observatoire de Tenagra. Michael Schartz a observé P/2002 JN16 le 03 Juin avec le télescope Ritchey-Chretien de 0.81-m f/7 + SITe.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 L1 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 24 Janvier 2009 à une distance de 1.78 UA du Soleil, et une période de 6.49 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 L1 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 221P/LINEAR en tant que 221ème comète périodique numérotée. 

MPC

SSD

 

222P/LINEAR

2004

4,83

Autres désignations : P/2004 X1, P/2009 MB9

 

Rob H. McNaught (Siding Spring Survey) a annoncé que les observations du Siding Spring des 02 et 03 Août de l'objet 2009 MB9, un astéroïde découvert le 08 Juillet par H. S. Lepez, M. G. Torre, Y. N. Buchiniz, et J. E. Torres (El Leoncito), montraient une petite chevelure. Hidetaka Sato (Tokyo, Japon) nota ensuite que cet objet possédait des éléments orbitaux similaires à ceux de la comète P/2004 X1 (LINEAR), découverte le 07 Décembre 2004 par le télescope de surveillance LINEAR et d'une période de 4,83 ans. Le lien entre les deux objets a été établi et montre une correction à la prévision de retour de -2,2 jours.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 MB9 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 01 Septembre 2009 à une distance de 0,78 UA du Soleil, et une période de 4,83 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 MB9 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 222P/LINEAR en tant que 222ème comète périodique numérotée. 

MPC

SSD

 

223P/Skiff

2002

8,45

Autres désignations : P/2002 S1, P/2009 L18

 

Découverte le 17 Septembre 2002 par Brian A. Skiff (Lowell Observatory) dans le cadre du programme LONEOS et observée pour la dernière fois le 07 Avril 2003, la comète P/2002 S1 (Skiff) a été retrouvée les 15 Juin et 18 Août 2009 par Giovanni Sostero, Ernesto Guido, Paul Camilleri et Enrico Prosperi (Skylive-Grove Creek). La comète P/2009 L18 (Skiff) passera au périhélie le 14 Août 2010 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, avec une période de 8,45 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 L18 (Skiff) a reçu la dénomination définitive de 223P/Skiff en tant que 223ème comète périodique numérotée. 

MPC

SSD

 

224P/LINEAR-NEAT

2003

6,29

Autres désignations : P/2003 XD10, P/2009 Q2

 

La comète P/2003 XD10 (LINEAR-NEAT) a été retrouvée le 27 Août 2009 par J. V. Scotti (LPL/Spacewatch II).

 

La comète périodique P/2003 XD10 (LINEAR-NEAT) avait été découverte en tant qu'astéroïde le 04 Décembre 2003 par le télescope de surveillance LINEAR. Indépendamment, le télescope de surveillance NEAT avait découvert l'objet en tant que comète le 14 décembre. Après demande de confirmation, d'autres observateurs avaient confirmé la nature cométaire de l'objet. Des images antérieures à la découverte avaient été faites par LINEAR le 20 Novembre 2003.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 Q2 (LINEAR-NEAT) indiquent un passage au périhélie le 31 Janvier 2010 à une distance de 1,9 UA du Soleil, et une période de 6,29 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 Q2 (LINEAR-NEAT) a reçu la dénomination définitive de 224P/LINEAR-NEAT en tant que 224ème comète périodique numérotée. 

MPC

SSD

 

225P/LINEAR

2002

6,96

Autres désignations : P/2002 T1, P/2009 Q3

 

La comète P/2002 T1 (LINEAR) a été retrouvée le 28 Août 2009 par J. V. Scotti (LPL/Spacewatch II). La comète /2002 T1 (LINEAR) avait été découverte le 03 Octobre 2002 par M. Blythe et S. Partridge dans le cadre du programme de surveillance LINEAR. Des observations datant du 29 Septembre 2002 montraient également la comète.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 Q3 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 25 Août 2009 à une distance de 1,3 UA du Soleil, et une période de 6,96 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 Q3 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 225P/LINEAR en tant que 225ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

226P/Pigott-LINEAR-Kowalski

1783

7,30

Autres désignations : D/1783 W 1, P/2003 A1, P/2009 R2

 

Richard A. Kowalski a annoncé sa découverte d'une nouvelle comète le 10 Septembre 2009 dans le cadre du Catalina Sky Survey. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, P. Birtwhistle (Great Shefford), E. Guido et G. Sostero (RAS Observatory, Mayhill), et G. Hug (Sandlot Observatory, Scranton) ont confirmé la nature cométaire de l'objet.

 

Bien que figurant toujours sur la page NEOCP, Dimitry Chestnow a établi avec succès le lien entre l'objet nouvellement découvert référencé 9R1E5E6 et la comète P/2003 A1 (LINEAR) découverte le 05 Janvier 2003 dans le cadre du programme LINEAR, suspectée d'être similaire à la comète D/1783 W1 (Pigott) considérée comme perdue. A l'époque, le lien entre les deux comètes n'avaient pu être établi avec certitude.

 

La comète D/1783 W 1 (Pigott) avait été découverte par Edouard Pigott (York, Angleterre) le 19 Novembre 1783. Cette comète a été indépendamment trouvée par Pierre Méchain le 26 Novembre et observée par plusieurs astronomes dont Charles Messier. La comète n'avait pas été revue pour les retours suivants.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 R2 (Pigott-LINEAR-Kowalski), indiquant un passage au périhélie le 11 Mai 2009 à une distance de 1,76 UA du Soleil et une période de 7,30 ans, différent légèrement des prédictions basées sur le retour de 2003 en raison d'un passage à 0.0605 UA de Jupiter en Septembre 2006. Avec un ajustement du passage au périhélie au 19,59 Novembre 1783 les éléments correspondants de 1783 satisfont aux 14 observations du 22 Novembre-14 Décembre à moins de 10' dans l'une ou l'autre des coordonnées.

 

Maik Meyer (Limburg) a détecté une trace de la comète P/2009 R2 (Pigott-LINEAR-Kowalski) sur des clichés pris par l'USNO AAOR (DSSII) en bande rouge datant du 29 Octobre 1995. Une relation entre les éléments orbitaux de 1995 et ceux de 2009 a été établie par Syuichi Nakano (Nakano Note 1827).

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 R2 (Pigott-LINEAR-Kowalski) a reçu la dénomination définitive de 226P/Pigott-LINEAR-Kowalski en tant que 226ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

227P/Catalina-LINEAR

2004

6,8

Autres désignations : P/2004 EW38, P/2009 S4

 

Jim V. Scotti (LPL/Spacewatch II) a retrouvé le 21 Septembre 2009 la comète P/2004 EW38 (Catalina-LINEAR).

 

L'objet ayant l'apparence d'un astéroïde, découvert les 14 et 16 Mars 2004 respectivement par Catalina et par LINEAR, avait montré un aspect cométaire lors d'observations faites indépendamment le 14 Avril 2004 par M. T. Read et J. A. Larsen (Kitt Peak) et par C. W. Hergenrother (Mt. Hopkins). Des observations de la comète P/2004 EW38 (Catalina-LINEAR) datant du 28 Décembre 2003 ont été retrouvées par la suite. La comète avait été observée pour la dernière fois le 19 Mai 2004.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2004 EW38 = 2009 S4 (Catalina-LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 03 Septembre 2010 à une distance d'environ 1,8 UA du Soleil, et une période de 6,8 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 S4 (Catalina-LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 227P/Catalina-LINEAR en tant que 227ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

228P/LINEAR

2001

8,51

Autres désignations : P/2001 YX127, P/2009 U2

 

La comète P/2001 YX127 (LINEAR), qui avait été observée pour la dernière fois fin mai 2004, a été retrouvée par Jim V. Scotti (LPL/Spacewatch II) le 18 Octobre 2009.

 

Découvert le 17 Décembre 2001 par le télescope de surveillance LINEAR, l'objet ayant l'apparence d'un astéroïde et répertorié comme tel avec la désignation de 2001 YX127 avait révélé sa nature cométaire sur les images CCD obtenues le 14 Février 2002 par T. B. Spahr avec le télescope de 1.2-m du Mont Hopkins. Les images CCD supplémentaires en bande R prises presque au même moment par Carl W. Hergenrother avec le télescope de 1.54-m du Catalina ont également confirmé la nature cométaire de l'objet.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 U2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 23 Août 2011 à une distance d'environ 3,4 UA du Soleil, et une période de 8.51 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 U2 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 228P/LINEAR en tant que 228ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

229P/Gibbs

2001

7,8

Autres désignations : P/2001 Q10, P/2009 S1

 

Alex R. Gibbs a annoncé sa découverte d'une nouvelle comète le 20 Septembre 2009, dans le cadre du Catalina Sky Survey. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, de nombreux observateurs ont confirmé la nature cométaire de l'objet. Les observations supplémentaires de la comète P/2009 S1 (Gibbs) indiquent un passage au périhélie le 04 Août 2009, à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 7,8ans.

 

Rob Matson a identifié des images de la comète P/2009 S1 (Gibbs) prises par NEAT en 2001, les 23 et 24 Août depuis Haleakala, et les 24 Septembre et 27 Octobre depuis le Mt. Palomar. La comète a reçu la désignation de P/2001 Q10 pour ce retour.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 S1 (Gibbs) a reçu la dénomination définitive de 229P/Gibbs en tant que 229ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

230P/LINEAR

1997

6,27

Autres désignations : P/1997 A2, P/2002 Q15, P/2009 U6

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 27 Octobre 2009 par LINEAR a révélé sa nature cométaire après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center lors d'observations de confirmation effectuées par T. Kryachko, B. Satovski (Engelhardt Observatory, Zelenchukskaya Station), par F. Fratev (Zvezdno Obshtestvo Observatory, Plana), et par T. H. Bressi (LPL/Spacewatch II). La comète se trouvait tout près de 29P/Schwassmann-Wachmann lors de son rendez-vous avec la comète 81P/Wild, et par conséquent, celle-ci a probablement été imagée par de nombreux observateurs.

 

La comète P/2009 U6 (LINEAR) a été observée en Janvier 1997 par les membres du programme NEAT (Haleakala-NEAT/GEODSS) et identifiée par Rob Matson (10 et 11 Janvier) et par Syuichi Nakano (11 Janvier). La comète a reçu la désignation de P/1997 A2 pour ce retour.

 

La comète a également été observée en 2002 par les membres du programme NEAT (Palomar Mountain/NEAT) les 24 Juillet, 20 et 31 Août, et 09 et 16 Septembre. L'identification est due à S. Nakano (20 Août et 09 Septembre) et par R. Matson (toutes ces dates). La comète a été observée également par NEAT (Haleakala-NEAT/MSSS) les 11 et 17 Août 2002, et l'identification a été faite par à R. Matson. La comète a reçu la désignation de P/2002 Q15 pour le retour de 2002.

 

Compte tenu de ces nouvelles observations et des observations supplémentaires de A. Baransky (Kiev comet station) datant du 27 Novembre 2009, les éléments orbitaux de la comète P/2009 U6 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 08 Août 2009 à une distance d'environ 1,48 UA du Soleil, et une période de 6,27 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 U6 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 230P/LINEAR en tant que 230ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

231P/LINEAR-NEAT

2003

8,08

Autres désignations : P/2003 CP7, P/2009 X1

 

La comète P/2003 CP7 (LINEAR-NEAT), observée pour la dernière fois le 26 Juin 2003, a été retrouvée les 01, 15 et 16 Décembre 2009 par G. Hug (Sandlot Observatory, Scranton).

 

La comète P/2003 CP7 (LINEAR-NEAT) avait été découverte sur des images du 10 Mars 2003 par le programme de surveillance NEAT et avait été identifiée comme étant le même objet que l'astéroïde 2003 CP7 découvert le 01 Février 2003 dans le cadre du programme LINEAR. Les observations avaient déterminé qu'il s'agissait d'une comète périodique avec un passage au périhélie le 29 Avril 2003.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 X1 (LINEAR-NEAT) indiquent un passage au périhélie le 16 Mai 2011 à une distance d'environ 3 UA du Soleil, et une période de 8,08 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 X1 (LINEAR-NEAT) a reçu la dénomination définitive de 231P/LINEAR-NEAT en tant que 231ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

232P/Hill

1999

9,5

Autres désignations : P/1999 XO188, P/2009 W1

 

Rik Hill a découvert une nouvelle comète le 18 Novembre 2009 dans le cadre du Catalina Sky Survey. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, la nature cométaire de l'objet a été confirmée par T. Kryachko et B. Satovski (Engelhardt Observatory, Zelenchukskaya Station), par M. Andreev, A. Sergeev, N. Parakhin, V. Kozlov (Terskol), par F. Fratev (Zvezdno Obshtestvo Observatory, Plana), par G. Hug (Sandlot Observatory, Scranton), et par A. R. Gibbs (Mt. Lemmon Survey).

 

F. Manca (Bosisio Parini) a identifié la comète P/2009 W1 avec l'objet découvert par LINEAR portant la désignation de 1999 XO188 qui avait été détecté à l'origine les 12 et 15 Décembre 1999 et le 02 Janvier 2000.

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie le 01 Octobre 2009 à une distance d'environ 2,9 UA du Soleil, et une période d'environ 9,5 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 W1 (Hill) a reçu la dénomination définitive de 232P/Hill en tant que 232ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

233P/La Sagra

2005

5,3

Autres désignations : P/2005 JR71, P/2009 WJ50

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde, découvert le 19 Novembre 2009, dans le cadre du LSSS (La Sagra Sky Survey) a révélé sa nature cométaire sur les images prises les 06 et 07 Février 2010 dans le cadre de la mission WISE ( Wide-field Infrared Survey Explorer). A la demande du Minor Planet Center, M. T. Read (LPL/Spacewatch II) et W. H. Ryan et E. V. Ryan (Magdalena Ridge Observatory, Socorro) ont confirmé ce résultat. La comète a également été identifiée avec un objet détecté par LINEAR les 08 et 10 Mai 2005, alors nommé 2005 JR71.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 WJ50 = 2005 JR71 (La Sagra) indiquent un passage au périhélie le 12 Mars 2010 à une distance d'environ 1,8 UA, et une période d'environ 5,3 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 WJ50 = 2005 JR71 (La Sagra) a reçu la dénomination définitive de 233P/La Sagra en tant que 233ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

234P/LINEAR

2002

7,4

Autres désignations : 2002 CF140, P/2002 CF140, P/2010 E4

 

L'objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 05 Février 2002 par le télescope de surveillance LINEAR, et répertorié comme tel sous la dénomination de 2002 CF140, a révélé sa nature comètaire lors d'observations réalisées le 11 Mars 2010 par l'équipe de l'Observatoire de La Sagra, et le 15 Mars par R. A. Kowalski (Mt. Lemmon Survey).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2002 CF140 = 2010 E4 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 23 Décembre 2009 à une distance d'environ 2,8 UA du Soleil, et une période de 7,47 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2002 CF140 = 2010 E4 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 234P/LINEAR en tant que 234ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

235P/LINEAR

2002

8,0

Autres désignations : 2002 FA9, P/2002 FA9, P/2010 F2

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 12 Janvier 2002 par le télescope de surveillance LINEAR, et répertorié comme tel sous la dénomination de 2002 FA9, a révélé sa nature comètaire lors d'observations réalisées le 20 Mars 2010 par R. H. McNaught (Siding Spring Survey). Des observations faites par Rik E. Hill (Catalina Sky Survey) datant du 12 Mars 2010 ont également été identifiées.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2002 FA9 = 2010 F2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 21 Mars 2010 à une distance d'environ 2,7 UA du Soleil, et une période d'environ 8,01 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2002 FA9 = 2010 F2 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 235P/LINEAR en tant que 235ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

236P/LINEAR

2003

7,2

Autres désignations : 2003 UY275, P/2003 UY275, P/2010 K1

 

La comète P/2003 UY275 (LINEAR) a été retrouvée le 20 Mai 2010 par Jim Scotti (Spacewatch) avec le télescope de 1,8 mètre f/2.7 de Kitt Peak.

 

Cet objet ayant l'apparence d'un astéroïde, découvert par LINEAR le 29 Octobre 2003 et répertorié comme tel sous la dénomination de 2003 UY275, avait révélé sa nature cométaire sur des images CCD prises avec le télescope de 1,2 mètre du Mt. Hopkins le 30 Novembre 2003 par C. W. Hergenrother, ce qui a été également confirmé par d'autres observateurs. Des images antérieures à la découverte ont été retrouvées par la suite. La comète P/2003 UY275 (LINEAR), d'une période d'environ 7,2 ans, est passée au périhélie à environ 1,8 UA du Soleil en Juillet 2003. La comète P/2003 UY275 (LINEAR) avait été observée pour la dernière fois le 28 Décembre 2003.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2010 K1 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 08 Septembre 2010 à une distance d'environ 1,8 UA du Soleil, et une période de 7,2 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2010 K1 = P/2003 UY275 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 236P/LINEAR en tant que 236ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

   

237P/LINEAR

2002

7,2

Autres désignations : 2002 LN13, P/2010 L2

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 17 Mai 2002 par le télescope de surveillance LINEAR et répertorié comme tel sous la dénomination de 2002 LN13 s'est révélé être identique à une nouvelle comète détectée le 10 Juin 2010 par A. Mainzer (JPL) dans le cadre de la mission WISE (Wide-field Infrared Survey Explorer).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2002 LN13 = P/2010 L2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 10 Septembre 2010 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 7,2 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2002 LN13 = P/2010 L2 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 237P/LINEAR en tant que 237ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

238P/Read

2005

5,63

Autres désignations : P/2005 U1, P/2010 N2

 

La comète P/2005 U1 (Read), découverte par Michael Read (Steward Observatory, Kitt Peak) sur les images Spacewatch prises le 24 Octobre 2005 après son passage au périhélie du 27 Juillet 2005, a été retrouvée par J. Pittichova (568 Mauna Kea) les 07 et 20 Juillet 2010.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 U1 = 2010 N2 (Read) indiquent un passage au périhélie le 10 Mars 2011 à une distance d'environ 2,3 UA du Soleil, et une période d'environ 5,63 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 U1 = 2010 N2 (Read) a reçu la dénomination définitive de 238P/Read en tant que 238ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

239P/LINEAR

1999

9,4

Autres désignations : P/1999 XB69, P/2010 C2

 

Les images prises début Février 2010 par WISE (Wide-field Infrared Survey Explorer) ont été reliées par Gareth V. Williams en Août 2010 à la comète P/1999 XB69 (LINEAR). Ceci a ensuite permis aux images du Mt Lemmon Survey prises fin Octobre 2008 d'être incluses dans la solution orbitale.

 

La comète P/1999 XB69 (LINEAR), découverte en tant qu'astéroïde par LINEAR le 7 Décembre 1999 mais présentant une orbite s'apparentant à une comète, avait révélé sa nature cométaire lors d'observations réalisées par Carl Hergenrother (Lunar and Planetary Laboratory) le 27 Février 2000 avec le télescope de 1.54-m du Catalina. La comète P/1999 XB69 (LINEAR), d'une période d'environ 9,4 ans, était passée au périhélie le 17 Février 2000.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1999 XB69 = 2010 C2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 25 Juillet 2009 à une distance d'environ 1,6 UA du Soleil, et une période d'environ 9,4 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1999 XB69 = 2010 C2 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 239P/LINEAR en tant que 239ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

240P/NEAT

2002

7,59

Autres désignations : P/2002 X2, P/2010 P1

 

La comète P/2002 X2 (NEAT) a été indépendamment retrouvée entre les 09 et 11 Août par H. Taylor (Rayle, GA, U.S.A., télescope de 25-cm), par H. Sato ( télescope de 25-cm commandé à distance, RAS Observatory, Mayhill, NM, U.S.A.), par L. Elenin (astrographe de 45-cm f/2.8 commandé à distance, ISON-NM Observatory, Mayhill), et par T. Yusa (télescope de 25-cm commandé à distance, RAS Observatory, Mayhill). La correction indiquée à la prédiction par S. Nakano (ICQ 2009/ 2010 Comet Handbook, p. 108) est Delta(T) = -0,63 jour.

 

K. J. Lawrence avait annoncé la découverte d'une nouvelle comète par l'équipe NEAT dans les images CCD prises avec le télescope Schmidt de 1,2 mètre du Mt Palomar le 07 Décembre 2002. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, de nombreux observateurs ont confirmé la nature cométaire de l'objet. Des observations antérieures à la découverte ont été obtenues par LONEOS les 05 Octobre et 06 Décembre et par NEAT le 05 Novembre. La comète P/2002 X2 (NEAT), circulant sur une orbite elliptique, est passée au périhélie le 29 Mars 2003, à une distance de 2.5 UA du Soleil. La période orbitale est voisine de 8,1 ans. La comète P/2002 X2 avait été observée pour la dernière fois le 16 Mars 2004.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2002 X2 (NEAT) = P/2010 P1 indiquent un passage au périhélie le 04 Octobre 2010 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période de 7,59 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2002 X2 (NEAT) = P/2010 P1 a reçu la dénomination définitive de 240P/LINEAR en tant que 240ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

241P/LINEAR

1999

10,98

Autres désignations : P/1999 U3, P/2010 P2

 

Les observations des 12 et 13 Août 2010 ont permis à H. Sato (télescope de 0.25-m f/3.4 commandé à distance, RAS Observatory, Mayhill) de retrouver la comète P/1999 U3 (LINEAR), découverte fin Octobre 1999 par le télescope de surveillance LINEAR.

 

R. Huber avait annoncé la découverte par le télescope de surveillance LINEAR d'une comète le 30 Octobre 1999. Des observations supplémentaires ont confirmé la nature cométaire de l'objet après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center. La comète P/1999 U3 avait été observée pour la dernière fois le 29 Février 2000.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1999 U3 (LINEAR) = P/2010 P2 indiquent un passage au périhélie le 18 Juillet 2010 à une distance d'environ 1,9 UA du Soleil, et une période d'environ 10,98 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1999 U3 (LINEAR) = P/2010 P2 a reçu la dénomination définitive de 241P/LINEAR en tant que 241ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

242P/Spahr

1998

12,97

Autres désignations : P/1998 U4, P/2010 P3

 

La comète P/1998 U4 (Spahr), découverte par Timothy B. Spahr (University of Arizona) le 27 Octobre 1998 sur les images CCD prises avec le télescope Schmidt de 0-41-m f3, a été retrouvée les 14 et 16 Août 2010 par G. Hug (Sandlot Observatory, Scranton).

 

La comète P/1998 U4 (Spahr) avait été observée pour la dernière fois le 15 Avril 2001.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1998 U4 (Spahr) = P/2010 P3 indiquent un passage au périhélie le 03 Avril 2012 à une distance d'environ 3,9 UA du Soleil, et une période d'environ 12,97 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1998 U4 (Spahr) = P/2010 P3 a reçu la dénomination définitive de 242P/LINEAR en tant que 242ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

243P/NEAT

2003

7,5

Autres désignations : P/2003 S2, P/2010 P5

 

La comète P/2003 S2 (NEAT), découverte par le télescope de surveillance NEAT le 24 Septembre 2003 après son passage au périhélie du 07 Septembre et observée pour la dernière fois le 18 Février 2004, a été retrouvée les 15 et 17 Août 2010 par E. Guido et G. Sostero (RAS Observatory, Mayhill).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2003 S2 (NEAT) = P/2010 P5 indiquent un passage au périhélie le 03 Mars 2011 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 7,5 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2003 S2 (NEAT) = P/2010 P5 a reçu la dénomination définitive de 243P/LINEAR en tant que 243ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

244P/Scotti

2000

10,84

Autres désignations : P/2000 Y3, P/2010 Q1

 

La comète P/2000 Y3 (Scotti) a été retrouvée les 19 et 20 Août 2010 par J. V. Scotti (Steward Observatory, Kitt Peak).

 

Découverte le 30 Décembre 2000 par Jim V. Scotty (Lunary and Planetary Laboratory) avec le télescope Spacewatch de 0.9-m, les observations supplémentaires de la comète P/2000 Y3 (Scotti), ainsi que les observations antérieures à la découverte faites par LINEAR les 29 Novembre et 21 Décembre 2000 identifiées par Brian Marsden, ont montré qu'il s'agissait d'une comète de courte période, ayant effectué une approche à environ 0,05 UA (près de 8,5 millions de kilomètres) de Jupiter en Septembre 1998. La comète P/2000 Y3 (Scotti) avait été observée pour la dernière fois le 14 Mai 2002.

 

Compte-tenu des nouvelles observations et de celles réalisées par T. H. Bressi (LPL/Spacewatch II) en date du 18 Septembre 2009, les éléments orbitaux de la comète P/2000 Y3 = 2010 Q1 (Scotti) indiquent un passage au périhélie le 20 Janvier 2012 à une distance d'environ 3,9 UA du Soleil, et une période d'environ 10,84 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2000 Y3 = 2010 Q1 (Scotti) a reçu la dénomination définitive de 244P/LINEAR en tant que 244ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

245P/WISE

2002

8,1

Autres désignations : P/2002 Q16, P/2010 L1

 

A. Mainzer (JPL) a rapporté la découverte d'une nouvelle comète le 02 Juin 2010 dans le cadre de la mission WISE (Wide-field Infrared Survey Explorer). Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, la nature cométaire de l'objet a été confirmée par J. V. Scotti, T. H. Bressi (LPL/Spacewatch II), R. Miles (Haleakala-Faulkes Telescope North), et J. V. Scotti, J. A. Larsen, R. S. McMillan, G. Bechetti (Kitt Peak). Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie le 04 Février 2010 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période d'environ 8,1 ans.

 

Rob Matson a identifié la comète P/2010 L1 sur les images prises les 27 Août, 04, 11 et 12 Septembre 2002 dans le cadre de la surveillance NEAT (Palomar Mountain). La comète a reçu par conséquent la désignation de P/2002 Q16. Les éléments orbitaux indiquent que la comète P/2002 Q16 était passée au périhélie le 10 janvier 2002 à une distance d'environ 2.1 UA du Soleil.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2010 L1 = 2002 Q16 (WISE) a reçu la dénomination définitive de 245P/WISE en tant que 245ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

246P/NEAT

2004

8.08

Autres désignations : P/2004 F3, P/2010 V2

 

E. Romas, A. Novichonok et D. Chestnov (Kislovodsk Mtn. Astronomical Stn., Pulkovo Obs) ont retrouvé la comète P/2004 F3 sur les images CCD obtenues le 02 Novembre 2010 avec le télescope Maksutov-Cassegrain de 0.5-m f/8.3.

 

La comète P/2004 F3 NEAT, qui avait été observée pour la dernière fois fin Janvier 2008, avait été découverte le 28 Mars 2004 dans le cadre du programme NEAT avec le télescope de 1.2-m à Haleakala. Des observations antérieures à la découverte, datant du 15 Mars pour LINEAR et du 21 Mars pour Spacewatch, ont également été retrouvées.

Les observations avaient montré qu'il s'agissait d'une comète périodique ayant une période de 8,1 ans avec un passage au périhélie début Janvier 2995, et qu'elle était passée à 0,37 UA de Jupiter en Juillet 2001. Kazuo Kinoshita a calculé que ce passage avait réduit la distance au périhélie de 3,84 à 2,86 UA. La comète s'approchera de nouveau auprès de Jupiter en Juillet 2024, avec pour conséquence une augmentation de la distance au périhélie, passant de 2,86 UA à 3,48 UA. Les retours de 2005, 2013 et 2021 sont les plus proches passages des 200 dernières années.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2004 F3 = 2010 V2 (NEAT) indiquent un passage au périhélie le 28 Janvier 2013 à une distance d'environ 2,8 UA du Soleil, et une période de 8,08 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2004 F3 = 2010 V2 (NEAT) a reçu la dénomination définitive de 246P/NEAT en tant que 246ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

247P/LINEAR

2002

7,9

Autres désignations : P/2002 VP94, P/2010 V3

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde, découvert le 05 Novembre 2002 par le télescope de surveillance LINEAR, repertorié comme tel sous la dénomination de 2002 VP94, et retrouvé par LINEAR le 15 Novembre 2010, a révélé sa nature cométaire lors d'observations effectuées le 11 Décembre 2010 par Raoul Behrend (Observatoire de Genève et "T3 Project"), J. Strajnic (Académie d'Aix-Marseille) et T. Kmieckowiak et B. Docq, E. Cayrier, R. Calais, J. Dozol, M. Vernet, U. Beaumeyer, M. Engel, J. Susini, J. Vogade, Y. Founti, P. Magnan, G. Guerrin, H. Roger-Pisa (Projet "Le Ciel comme Labo", France) avec le télescope de 0.8-m de l'Observatoire de Haute Provence. Des observations de confirmation ont été reçues de la part de R. Ligustri, H. Sato (RAS Observatory, Mayhil), L. Elenin (ISON-NM Observatory, Mayhil), K. Kadota (Ageo), L. Buzzi (Schiaparelli Observatory), et de S. Baroni, L. Buzzi, P. Concari, S. Foglia, G. Galli, M. Tombelli (Tzec Maun Observatory, Mayhill).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2010 V3 = P/2002 VP94 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 04 Janvier 2011 à une distance d'environ 1,4 UA du Soleil, et une période de 7,89 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2010 V3 = P/2002 VP94 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 247P/LINEAR en tant que 247ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

248P/Gibbs

1996

14,6

Autres désignations : 1996 TT65, 2010 MS75, 2010 RR59, 2010 RN141, 2010 SQ31, 2010 TL69, P/2010 W1

 

Un objet de magnitude 19 découvert le 27 Novembre 2010 par Alex Gibbs dans le cadre du Catalina Sky Survey, et confirmé avec les images du Mt Lemmon du début Décembre, a été relié aux observations antérieures du Mt Lemmon de fin Octobre et de début Novembre. L'objet a été alors identifié par T. B. Spahr avec les objets suivants qui avaient reçu des désignations de planètes mineures : 1996 TT65; 2010 MS75; 2010 RR59; 2010 RN141; 2010 SQ31; et 2010 TL69.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2010 W1 (Gibbs) indiquent un passage au périhélie le 08 Février 2011 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période d'environ 14,6 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2010 W1 (Gibbs) a reçu la dénomination définitive de 248P/Gibbs en tant que 248ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

249P/LINEAR

2006

4,63

Autres désignations : P/2006 U1, P/2011 A

 

Leonid Elenin (Lyubertsy, Russie) a annoncé sa redécouverte de la comète P/2006 U1 (LINEAR) les 14 et 15 Janvier 2011, en utilisant l'astrographe de 45-cm f/2.8 commandé à distance de l'Observatoire ISON-NM près de Mayhill.

 

La comète P/2006 U1, découverte le 19 Octobre 2006 par le télescope de surveillance LINEAR, avait été observée pour la dernière fois le 13 Janvier 2007. Les éléments orbitaux de la comète P/2006 U1 = 2011 A4 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 16 Avril 2011 à une distance d'environ 0,5 UA du Soleil, et une période d'environ 4,63 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 U1 = 2011 A4 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 249P/LINEAR en tant que 249ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

250P/Larson

1995

7,2

Autres désignations : P/2011 A1

 

Steve M. Larson a annoncé sa découverte d'une nouvelle comète le 10 Janvier 2011 dans le cadre du Catalina Sky Survey. Des images de confirmation ont été prises par Richard A. Kowalski (Mt. Lemmon Survey), et après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, W. H. Ryan (Magdalena Ridge Observatory, Socorro) a également confirmé la nature cométaire de cet objet. Des observations de la comète effectuées le 11 Décembre 2010 dans le cadre du Catalina Sky Survey ont été identifiées par Tim Spahr (MPC).

 

Les observations supplémentaires de la comète P/2011 A1 (Larson) indiquent un passage au périhélie le 14 Novembre 2010 à une distance d'environ 2,2 UA du Soleil, et une période d'environ 7,2 ans.

 

La comète P/2011 A1 (Larson), à l'occasion de ses précédents passages au périhélie du 31 Mai 1996 et du 30 Août 2003, a été retrouvée par Syuichi Nakano dans les observations Spacewatch du Steward Observatory de Kitt Peak datant du 22 Décembre 1995 et du 29 Février 2004, et également par Maik Mayer dans les données Palomar Mountain/NEAT en date des 09 et 29 Octobre 2002.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2011 A1 (Larson) a reçu la dénomination définitive de 250P/Larson en tant que 250ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

251P/LINEAR

2004

6,52

Autres désignations : P/2004 HC18, P/2011 J1

 

Jim Scotti (LPL/Spacewatch II) a retrouvé la comète P/2004 HC18 (LINEAR) au moyen du télescope Spacewatch de 1,8m.

La comète P/2004 HC18 (LINEAR), découverte en tant qu'astéroïde le 17 Avril 2004 par le télescope de surveillance LINEAR et ayant révélé sa nature cométaire lors d'observations de confirmation de l'objet, avait été observée pour la dernière fois le 12 Octobre 2004.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2004 HC18 (LINEAR) = 2011 J1 indiquent un passage au périhélie le 29 Décembre 2010 à une distance d'environ 1,7 UA du Soleil, et une période d'environ 6,52 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2004 HC18 (LINEAR) = 2011 J1 a reçu la dénomination définitive de 251P/LINEAR en tant que 251ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

252P/LINEAR

2000

5,3

Autres désignations : P/2000 G1, P/2011 L5

 

La comète P/2000 G1 (LINEAR), découverte par le télescope de surveillance LINEAR le 07 Avril 2000 qui avait été observée pour la dernière fois en Juillet 2000 et non revue pour le retour suivant de Juillet 2005, a été retrouvée par Jim V. Scotti (LPL/Spacewatch II) les 09 et 10 Juin 2011.

 

La comète P/2000 G1 a été déplacée dans son orbite actuelle en Février 1987 lors d'une rencontre à une distance de 0,26 UA de Jupiter, avec pour conséquence une modification importante des éléments orbitaux. Elle est passée à seulement 0,10 UA de la Terre fin Février-début Mars 2000, et aurait pu atteindre une magnitude proche de 14, mais à une déclinaison sud élevée. La comète est intrinsèquement très faible.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2000 G1 = 2011 L5 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 13 Novembre 2010 à une distance d'environ 1 UA du Soleil, et une période d'environ 5,3 ans.

 

D'après l'estimation actuelle de magnitude, elle pourrait atteindre une magnitude proche de 9 lors son prochain passage rapproché à 0,0321 UA, soit 4,8 millions de kilomètres, de notre planète fin Mars-début Avril 2016.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2000 G1 = 2011 L5 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 252P/LINEAR en tant que 252ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

253P/PANSTARRS

1998

6,4

Autres désignations : 1998 RS22, 2011 R2

 

Une nouvelle comète a été découverte le 04 Septembre 2011 par l'équipe du programme de recherche Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) avec le télescope Pan-STARRS 1 de 1,8 mètre d'ouverture, de l'Université d'Hawaii, situé au sommet du Haleakala sur l'île de Maui (Hawaii, USA). Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, la nature cométaire de l'objet a été confirmée par M. Andreev, A. Sergeev, N. Parakhin, V. Kozlov (Terskol), L. Buzzi (Schiaparelli Observatory), R. Holmes, T. Linder, V. Hoett (via Cerro Tololo), R. Holmes (Astronomical Research Observatory, Westfield), E. Guido, G. Sostero, N. Howes, R. Ligustri (via RAS Observatory, Mayhill), N. Howes, G. Sostero, E. Guido (via Siding Spring-Faulkes Telescope South), K. Hills (via RAS Observatory, Moorook), K. Nishiyama, N. Hashimoto (Bisei Spaceguard Center--BATTeRS), G. Masi, U. Masi, G. Luccone (Ceccano), et P. Birtwhistle (Great Shefford).

 

Compte tenu de l'identification de la comète P/2011 R2 (PANSTARRS) avec la planète mineure 1998 RS22, et de l'identification d'observations en 2005, par S. Nakano, les éléments orbitaux de la comète P/2011 R2 = P/1998 RS22 (PANSTARRS) indiquent un passage au périhélie le 24 Novembre 2011 à une distance d'environ  2 UA du Soleil, et une période d'envrion 6.47 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2011 R2 = P/1998 RS22 (PANSTARRS) a reçu la dénomination définitive de 253P/PANSTARRS en tant que 253ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

254P/McNaught

1980

10,1

Autres désignations : P/2010 T1

 

Rob McNaught a découvert le 04 Octobre 2010 un objet diffus sur les images CCD obtenues avec le télescope Uppsala Schmidt de 0.5-m dans le cadre du Siding Spring Survey. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, Brian Marsden a identifié l'objet dans l'astrométrie du Siding Spring Survey du 11 Septembre, et P. Camilleri, L. Buzzi, P. Concari, S. Foglia, G. Galli, M. Tombelli, G. Sostero, E. Guido, L. Donato, et V. Gonano (Tzec Maun Observatory, Moorook) et H. Sato et R. Ligustri (RAS Observatory, Moorook) ont confirmé la nature cométaire de l'objet. Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie le 29 Octobre 2010 à une distance d'environ 3,2 UA du Soleil, et une période d'environ 10,1 ans.

 

Maik Meyer (Limburg, Allemagne) a identifié la comète P/2010 T1 (McNaught) dans des données NEAT du 23 Octobre 2001 et du 18 Décembre 2001, et sur un cliché DSS du 05 Octobre 1980.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2010 T1 (McNaught) a reçu la dénomination définitive de 254P/McNaught en tant que 254ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

255P/Levy

2006

5,29

Autres désignations : P/2006 T1, P/2011 Y1

 

La comète P/2006 T1 (Levy) a été retrouvée le 17 Décembre 2011 par R. A. Kowalski (Mt. Lemmon Survey). Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, l'objet a été confirmé par E. Pettarin (Farra d'Isonzo), P. Birtwhistle (Great Shefford), et R. Miles (Golden Hill Observatory, Stourton Caundle).

 

La comète P/2006 T1 avait été découverte visuellement dans le voisinage de Saturne par David Levy le 02 Octobre 2006. La nature cométaire de l'objet de magnitude de 10,5 avait été confirmée par de nombreux observateurs. Maik Meyer a suggéré un possible lien entre les comètes P/2006 T1 (Levy) et C/1743 C1.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 T1 = 2011 Y1 (Levy) indiquent un passage au périhélie le 14 Janvier 2012 à une distance d'environ 1 UA du Soleil, et une période d'environ 5,29 ans. A l'occasion de ce nouveau retour, la comète effectue un passage auprès de notre planète le 21 Janvier 2012, à une distance nominale d'environ 0,191 UA, soit à environ 28,6 millions de kilomètres.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 T1 = 2011 Y1 (Levy) a reçu la dénomination définitive de 255P/Levy en tant que 255ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

256P/LINEAR

2003

9,9

Autres désignations : P/2003 HT15, 2012 B2

 

La comète P/2003 HT15 (LINEAR) a été retrouvée par T. Seki, S. Shimomoto, et H. Sato (Geisei) les 26 et 27 Janvier 2012. Cet objet avait été découvert en tant qu'astéroïde par le télescope de surveillance LINEAR le 26 Avril 2003, mais figurait sur des images antérieures datées du 27 Janvier 2003, et avait reçu la désignation de 2003 HT15. Des observations supplémentaires avaient révélé qu'il s'agissait d'une comète périodique.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2003 HT15 = 2012 B2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 17 Mars 2013 à une distance d'environ 2,6 UA du Soleil, et une période d'environ 9,9 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2003 HT15 = 2012 B2 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 256P/LINEAR en tant que 256ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

257P/Catalina

2005

7,2

Autres désignations : P/2005 JY126, P/2012 F4

 

G. Sostero, N. Howes, A. Tripp, et E. Guido ont retrouvé la comète P/2005 JY126 (P/Catalina) sur les images prises le 21 Mars 2012 au moyen du télescope de 2.0-m f/10 Ritchey-Chretien "Faulkes Telescope South" de Siding Spring, et sur les images de suivi prises le 22 Mars via le télescope 0.25-m f/3.4 de l'Observatoire RAS de Mayhill, NM, U.S.A.

 

La comète P/2005 JY126 (P/Catalina) avait été découverte le 07 juin 2005 dans la course du Catalina Sky Survey, et confirmée par les images prises par C. Hergenrother (Lunar and Planetary Laboratory) avec le télescope de 1,54m de l'Université de l'Arizona. La comète avait été reliée à l'astéroïde répertorié sous la dénomination JY126 découvert par Catalina le 12 Mai 2005. L'objet avait également été retrouvé sur des images du Catalina Sky Survey prises le 17 Avril 2005, et sur des images prises le 03 Mai 2005 au Steward Observatory de Kitt Peak.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 JY126 = 2012 F4 (Catalina) indiquent un passage au périhélie le 04 Juin 2013 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil et une période d'environ 7,27 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 JY126 = 2012 F4 (Catalina) a reçu la dénomination définitive de 257P/Catalina en tant que 257ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

258P/PANSTARRS

2002

9,17

Autres désignations : P/2012 H1

 

Une nouvelle comète a été découverte le 27 Avril 2012 par l'équipe de Pan-STARRS avec le télescope Pan-STARRS 1 de 1.8-m à Haleakala (Hawaï). Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, la nature cométaire de l'objet a été confirmée par T. H. Bressi (LPL/Spacewatch II). Des observations antérieures à la découverte, datant du 07 Février 2011 et du 28 Mars 2012 par A. R. Gibbs, A. D. Grauer dans le cadre du Mt. Lemmon Survey et du 29 Mars 2012 par J. V. Scotti (Steward Observatory, Kitt Peak), ont été identifiées.

 

La comète a effectué un passage auprès de Jupiter, à une distance d'environ 1,06 UA, le 26 Mai 1999. Sa trajectoire l'amènera de nouveau auprès de Jupiter, à une distance d'environ 1,02 UA, le 03 Septembre 2032.

 

Gareth V. Williams (Minor Planet Center) a relié des observations datant du 11 Mars 2002, trouvées par Rob Matson (Newport Coast, CA, USA) dans les données en ligne de NEAT, et du 27 Mai 2003, trouvées par lui-même dans les données Spacewatch, à la comète P/2012 H1 (PANSTARRS). Tenant compte de ces nouvelles observations, les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie le 18 Mars 2011 à une distance d'environ 3,4 UA du Soleil, et une période d'environ 9,2 ans.

 

Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie le 09 Janvier 2012 à une distance d'environ 3,4 UA du Soleil, et une période d'environ 9,17 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2012 H1 (PANSTARRS) a reçu la dénomination définitive de 258P/PANSTARRS en tant que 258ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

259P/Garradd

2008

4,5

Autres désignations : P/2008 R1

 

GH. Hsieh a rapporté l'astrométrie de la comète P/2008 R1 (Garradd) comme mesurée par M. Micheli et lui-même à partir d'images CCD obtenues sur deux nuits en 2011, les 03 et 05 Février, avec le télescope Keck I de 10-m et le télescope Gemini North de 8.1-m à Mauna Kea par E. Schunova, C. Trujillo, A. Matulonis, A. Nitta, L. Fuhrman, et lui-même et sur deux nuits en 2012, les 14 et 15 Avril, par Hsieh avec le télescope SOAR de 4.1-m à Cerro Pachon. Avec ces nouvelles observations, la comète a une astrométrie juste avant l'aphélie et maintenant également après l'aphélie.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 R1 (Garradd) a reçu la dénomination définitive de 259P/Garradd en tant que 259ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

260P/McNaught

2005

7,07

Autres désignations : P/2005 K3, P/2012 K2

 

M. Masek (Pierre Auger Observatory, Malargue) a rapporté en premier ses observations du 18 Mai 2012 de ce qui semblait être une redécouverte de la comète P/2005 K3, sans annotation sur l'apparence de l'objet, et a identifié ultérieurement l'objet dans ses observations du 15 Mai. Gareth V. Williams (MPC) a confirmé la redécouverte de cette comète avec Delta(T) = -0,201 jour de la prévision par S. Nakano dans le 2011/2012 Comet Handbook.

 

La comète P/2005 K3 (McNaught) avait été découverte le 20 Mai 2005 à la magnitude 17,3 par R. H. McNaught dans le cadre du Siding Spring Survey.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 K3 = 2012 K2 (McNaught) indiquent un passage au périhélie le 12 Septembre 2012 à une distance d'environ 1,49 UA du Soleil, et une période d'environ 7,07 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 K3 = 2012 K2 (McNaught) a reçu la dénomination définitive de 260P/McNaught en tant que 260ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

261P/Larson

2005

6,78

Autres désignations : P/2005 N3, P/2012 K4

 

La comète P/2005 N3 (Larson), découverte intialement le 03 Juillet 2005 par Steve M. Larson dans le cadre du Mt. Lemmon Survey et observée pour la dernière fois le 02 Décembre 2005, a été retrouvée le 22 Mai 2012 par Nick Howes, Giovanni Sostero et Ernesto Guido sur les images obtenues à distance avec le Faulkes Telescope North de 2-m à Haleakala.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 N3 = 2012 K4 (Larson) indiquent un passage au périhélie le 29 Septembre 2012 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période d'environ 6,78 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 N3 = 2012 K4 (Larson) a reçu la dénomination définitive de 261P/Larson en tant que 261ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

262P/McNaught-Russell

1994

18,25

Autres désignations : P/1994 X1 = 1994u = 1994 XXIV, P/2012 K7

 

La comète P/1994 X1 = 1994u = 1994 XXIV (cf. IAUCs 6115, 6116, 6117), découverte initialement le 12 Décembre 1994 par Robert H. McNaught sur un cliché pris par Kenneth S. Russell avec le UK Schmidt Telescope à l'Observatoire de Siding Spring, et observée pour la dernière fois le 17 Avril 1995, a été retrouvée le 29 Mai 2012 par G. Sostero, N. Howes, et E. Guido sur plusieurs images CCD obtenues à distance avec le Haleakala-Faulkes Telescope North à Haleaka. La confirmation a été obtenue par E. Bryssinck (Kruibeke, Belgique) le 30 Mai via le RAS Observatory, Mayhill.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1994 X1 = 2012 K7 (McNaught-Russell) indiquent un passage au périhélie le 04 Décembre 2012 à une distance d'environ 1,27 UA du Soleil, et une période d'environ 18,25 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1994 X1 = 2012 K7 (McNaught-Russell) a reçu la dénomination définitive de 262P/McNaught-Russell en tant que 262ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

263P/Gibbs

2006

5,36

Autres désignations : P/2006 Y2, P/2012 K9

 

H. Sato (Tokyo, Japon) a retrouvé la comète P/2006 Y2 (cf. IAUCs 8787, 8796) sur les images prises à distance avec les astrographes de 0,43-m et 0,51-m du RAS Observatory près de Mayhill au Nouveau Mexique, les 16 et 17 Mai 2012 et les 13 et 14 Juin 2012.

 

La comète P/2006 Y2, observée pour la dernière fois le 11 Mai 2007, avait été découverte initialement par Alex Gibbs le 26 Décembre 2006 dans le cadre du Catalina Sky Survey avec le télescope Schmidt de 0,68-m.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 Y2 = 2012 K9 (Gibbs) indiquent un passage au périhélie le 20 Mai 2012 à une distance d'environ 1,2 UA du Soleil, et une période d'environ 5,3 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 Y2 = 2012 K9 (Gibbs) a reçu la dénomination définitive de 263P/Gibbs en tant que 263ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

264P/Larsen

2004

7,71

Autres désignations : P/2004 H3, P/2012 L4

 

Krisztian Sarneczky (University of Szeged, Piszkesteto Stn. (Konkoly)) a retrouvé la comète P/2004 H3 sur les images CCD prises les 15 et 16 Juin 2012 avec le télescope Schmidt de 0,60-m de l'Observatoire Konkoly de la Station Piszkesteto. Cette comète, vue pour la dernière fois le 13 Juin 2004, avait été découverte le 22 Avril 2004 par Jim Larsen (Lunar and Planetary Laboratory, University of Arizona) sur les images CCD de Spacewatch obtenues avec le télescope de 0.9-m f/3 du Steward Observatory de Kitt Peak (Arizona).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2004 H3 = 2012 L4 (Larsen) indiquent un passage au périhélie le 21 Novembre 2011 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 7,7 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2004 H3 = 2012 L4 (Larsen) a reçu la dénomination définitive de 264P/Larsen en tant que 264ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

265P/LINEAR

2003

8,75

Autres désignations : P/2003 O2, P/2012 M1

 

Hidetaka Sato (Tokyo, Japan) a annoncé la redécouverte de la comète P/2003 O2 sur les images CCD obtenues les 18 et 20 Juin 2012 avec l'astrographe de 0,51-m f/6.8 via RAS Observatory, près de Mayhill au Nouveau-Mexique, Etats-Unis.

 

La comète P/2003 O2 (LINEAR), un objet ressemblant à un astéroïde découvert le 30 Juillet 2003 par le télescope de surveillance LINEAR et ayant révélé sa nature cométaire lors d'observations de confirmation, avait été observée pour la dernière fois le 15 Décembre 2003.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2003 O2 = 2012 M1 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 10 Juin 2012 à une distance d'environ 1,49 UA du Soleil, et une période d'environ 8,75 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2003 O2 = 2012 M1 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 265P/LINEAR en tant que 265ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

266P/Christensen

2006

6,63

Autres désignations : P/2006 U5, P/2012 P1

 

La comète P/2006 U5 (Christensen), découverte initialement le 27 Octobre 2006 par Eric Christensen dans le cadre du Catalina Sky Survey, et qui avait été observée pour la dernière fois fin avril 2008, a été retrouvée lors d'observations les 15 et 27 Août 2012 par O. Burhonov et A. Novichonok (Majdanak Observatory). Les observations supplémentaires indiquent un passage au périhélie le 01 Septembre 2013 à une distance d'environ 2,3 UA du Soleil, et une période d'environ 6,63 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 U5 = 2012 P1 (Christensen) a reçu la dénomination définitive de 266P/Christensen en tant que 266ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

267P/LONEOS

2006

5,96

Autres désignations : P/2006 Q2, P/2012 R1

 

La comète P/2006 Q2 (LONEOS), découverte initialement le 29 Août 2006 dans le cadre du programme LONEOS et observée pour la dernière fois à la mi-Octobre 2006, a été retrouvée le 11 Septembre 2012 par V. Nevski, D. Ivanov, A. Novichonok, et I. Kondratenko (ISON-Kislovodsk Observatory). Les observations effectuées par R. Holmes (Astronomical Research Observatory, Westfield) ont confirmé la redécouverte.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 Q2 = 2012 R1 (LONEOS) indiquent un passage au périhélie le 22 Août 2012 à une distance d'environ 1,33 UA du Soleil, et une période d'environ 5,96 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 Q2 = 2012 R1 (LONEOS) a reçu la dénomination définitive de 267P/LONEOS en tant que 267ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

268P/Bernardi

2005

9,76

Autres désignations : P/2006 V1, P/2012 P2

 

La comète P/2005 V1 (Bernardi), découverte initialement le 01 Novembre 2005 par Fabrizio Bernardi (University of Hawaii Asteroid Search project) et observée pour la dernière fois le 15 Juin 2007, a été retrouvée les 13 et 16 Août 2012 par D. J. Tholen, M. W. Buie, M. Micheli, M. Ishii, et T. Fujiyoshi (Mauna Kea).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 V1 = 2012 P2 (Bernardi) indiquent un passage au périhélie le 27 Avril 2015 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 9,76 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 V1 = 2012 P2 (Bernardi) a reçu la dénomination définitive de 268P/Bernardi en tant que 268ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

269P/Jedicke

1996

19,6

Autres désignations : P/1996 A1, P/2012 R2

 

La comète P/1996 A1 (Jedicke), découverte le 14 Janvier 1996 par R. Jedicke (Steward Observatory, Kitt Peak) avec le télescope Spacewatch de 0.91-m, et observée pour la dernière fois le 23 Juin 1998, a été retrouvée le 11 Septembre 2012 par O. Burhonov (Majdanak) et mesurée par Artyom Novichonok. De nouvelles observations ont été effectuées le 25 Septembre par T. Gehrels et T. H. Bressi (Steward Observatory, Kitt Peak) avec le télescope Spacewatch de 0.9-m f/3 équipé en CCD, et la redécouverte a permis l'identification d'images antérieures à la découverte datant d'Octobre 1993.

 

Les observations supplémentaires de la comète P/1996 A1 = 2012 R2 (Jedicke) indiquent un passage au périhélie le 17 Novembre 2014 à une distance d'environ 4 UA du Soleil, et une période d'environ 19,6 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1996 A1 = 2012 R2 (Jedicke) a reçu la dénomination définitive de 269P/Jedicke en tant que 269ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

270P/Gehrels

1997

17,8

Autres désignations : P/1997 C1, P/2012 S5

 

La comète P/1997 C1 (Gehrels), découverte le 01 Février 1997 par Tom Gehrels dans le cadre du Spacewatch survey et observée pour la dernière fois le 02 Février 1998, a été retrouvée le 08 Octobre 2012 par R. S. McMillan (Steward Observatory, Kitt Peak) dans le cadre de Spacewatch. La redécouverte a permis l'identification de la comète dans les observations du Mt. Lemmon Survey du 25 Septembre 2012.

 

Les observations supplémentaires de la comète P/1997 C1 = 2012 S5 (Gehrels) indiquent un passage au périhélie le 09 Juillet 2013 à une distance d'environ 3,6 UA du Soleil, et une période d'environ 17,8 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1997 C1 = 2012 S5 (Gehrels) a reçu la dénomination définitive de 270P/Gehrels en tant que 270ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

271P/van Houten-Lemmon

1960

18,4

Autres désignations : P/1960 S1, P/2012 TB36

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 17 Septembre 2012 par R. A. Kowalski, S. M. Larson et J. A. Johnson dans le cadre du Mt. Lemmon Survey, et répertorié comme tel sous la dénomination de 2012 TB36, a montré par la suite des caractéristiques cométaires.

 

Immédiatement après la publication du Minor Planet Center annonçant la découverte de la comète P/2012 TB36 (Lemmon) par le biais de la circulaire MPEC 2012-U95, Maik Meyer a suggéré une identité avec la comète considérée comme perdue D/van Houten (1960 S1). Gareth Williams (Minor Planet Center) a alors calculé une orbite établissant le lien (MPEC 2012-U98).

 

La comète D/van Houten (1960 S1), découverte en 1966 par Cornelis Johannes van Houten et Ingrid van Houten-Groeneveld sur huit clichés pris par Tom Gehrels au Mt. Palomar, avait été observée seulement un mois, entre le 24 Septembre et le 26 Octobre 1960, et n'avait pas été revue pour les retours suivants de 1977 et 1994. Par suite des passages à proximité de Jupiter en Juin 1931 et en Mars 1979, sa distance au périhélie était passée de 3,95 à 4,2 UA.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1960 S1 = 2012 TB36 (van Houten-Lemmon) indiquent un passage au périhélie le 05 Juillet 2013 à une distance d'environ 4,2 UA du Soleil, et une période d'environ 18,4 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1960 S1 = 2012 TB36 (van Houten-Lemmon)a reçu la dénomination définitive de 271P/van Houten-Lemmon en tant que 271ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

272P/NEAT

2003

9,37

Autres désignations : P/2004 F1, P/2012 V3

 

La comète P/2004 F1 (NEAT), observée pour la dernière fois le 21 Avril 2004, a été retrouvée les 12 et 13 Novembre 2012 par Eric J. Christensen dans le cadre du Mt. Lemmon Survey avec le télescope de 1,5-m équipé en CCD.

 

La comète P/2004 F1 (NEAT), découverte initialement le 18 Mars 2004 par le programme de surveillance NEAT, figurait aussi sur des images prises par LINEAR les 16 Février et 14 Mars 2004, et avait également été observée par le Catalina Sky Survey le 18 Mars. Des observations antérieures à la découverte, obtenues par LINEAR et datant du 01 Décembre 2003, avaient été retrouvées par la suite.

 

Les élements orbitaux de la comète P/2004 F1 = 2012 V3 (NEAT) indiquent un passage au périhélie le 27 Février 2013 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 9,37 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2004 F1 = 2012 V3 (NEAT) a reçu la dénomination définitive de 272P/NEAT en tant que 272ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

273P/Pons-Gambart

1827

188

Autres désignations : D/1827 M1, C/2012 V4

 

Rob Matson a découvert le  29 Novembre 2012 une comète dans les images SWAN prises les 07, 10, 11 et 19 Novembre. La nouvelle comète a été confirmée par les images prises par Terry Lovejoy (Thornlands) les 29 et 30 Novembre avec le télescope Schmidt-Cassegrain de 0.20-m f/2.1 équipé en CCD. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, cette comète brillante a fait l'objet de nombreuses observations, notamment de la part de R. H. McNaught (Siding Spring Survey), A. Chapman, R. Contreras et F. Pezzente (Observatorio Cruz del Sur, San Justo), C. Bell (Vicksburg), Y. Sugiyama (Hiratsuka), R. Salvo, S. Roland, V. Perez (Los Molinos), et M. Masek, J. Cerny, J. Ebr, M. Prouza, P. Kubanek et M. Jelinek (Pierre Auger Observatory, Malargue).

 

Les éléments orbitaux préliminaires de la comète C/2012 V4 indiquent un passage au périhélie le 19 Décembre 2012 à une distance d'environ 0,8 UA du Soleil, et une période d'environ 62,15 ans. Il est à noter que la solution présentée est basée sur la supposition qu'il s'agit d'un retour de la comète D/1827 M1 (Pons-Gambart), comme suggéré par Maik Meyer, avec deux retours non vus. Les observations de 1827 sont cependant connues pour être extrêmement confuses.

 

La comète D/1827 M1 (Pons-Gambart) avait été découverte indépendamment le 21 Juin 1827 par Jean-Louis Pons (à Florence) et par Adolphe Gambart (à Marseille), et observée seulement pendant 30 jours. Non revue pour les retours suivants, la comète était depuis lors considérée comme perdue.

 

Les nouvelles observations indiquent plutôt un passage au périhélie le 19 Décembre 2012 à une distance d'environ 0,8 UA du Soleil, et une période orbitale d'environ 188 ans.  

Ces nouveaux éléments orbitaux, comme les précédents, supposent que C/2012 V4 est un retour de D/1827 M1 (Pons-Gambart). Alors qu'auparavant l'orbite supposait qu'il y avait deux retours manqués entre 1827 et 2012, cette nouvelle orbite ne suppose aucun retour manqué. La période beaucoup plus longue a été suggérée par les observations actuelles qui ne s'adaptaient pas bien à des périodes orbitales de ~ 62 et ~ 94 ans.

 

D'après les calculs de Syuichi Nakano, les retours précédents au périhélie de la comète Pons-Gambart ont eu lieu en 257 (10 Juillet), 471 (13 Avril), 673 (09 Février), 864 (06 Novembre), 1064 (08 Mai), 1256 (03 Juin), 1454 (20 Septembre), 1645 (25 Septembre) et 1827 (08 Juin). Ces résultats remettent en cause l'identification de la comète Pons-Gambart avec la comète vue en Chine et en Corée en 1110 (C/1110 K1), et avec celle observée en 1239 (X/1239 K1), comme suggérée en 1995 par I. Hasegawa et S. Nakano (Publ. Astron. Soc. Japan 47, 699-710, 1995).

La comète est passée à 1,89 UA de Saturne en Juin 1830 et à 0,29 UA de la Terre en Septembre 1645.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète D/1827 M1 (Pons-Gambart) = C/2012 V4 a reçu la dénomination définitive de 273P/Pons-Gambart en tant que 273ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

274P/Tombaugh-Tenagra

1931

9,1

Autres désignations : 1931 AN, P/2003 WZ141, P/2012 WX32

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 27 Novembre 2012, et observé les 28 Novembre et 03 et 04 Décembre, par Michael Schwartz et Paulo Holvorcem avec l'astrographe de 0.41-m f/3.75 de l'Observatoire Tenagra II, a révélé sa nature cométaire par la suite. Les observations de G. V. Williams et C. L. Marsden (via iTelescope Observatory, Mayhill), de H. Sato (via iTelescope Observatory, Mayhill), de R. A. Kowalski (Mt. Lemmon Survey), et de T. H. Bressi (LPL/Spacewatch II), ont confirmé la nature cométaire de cet objet.

 

Avec les nouvelles observations, Gareth Williams (MPC) a pu affiner l'orbite et la relier aux observations de l'astéroïde 2003 WZ141 par Spacewatch et LINEAR en 2003, et à la comète découverte par Clyde Tombaugh en 1932 sur les clichés pris en 1931 et enregistrée à l'origine en tant qu'astéroïde sous la dénomination de 1931 AN.

 

La nouvelle orbite est très différente de celle calculée pour 1931 AN, en grande partie à cause d'erreurs dans la position du premier des trois clichés. La nouvelle orbite est périodique plutôt que parabolique, et le périhélie pour 1931 est à 2,4 UA au lieu de 0,9 UA. La période actuelle est de 9,1 ans, et il s'agit du 10è retour depuis 1931.

 

Les précédents retours au périhélie ont eu lieu en 1931 (15 Janvier), 1940 (25 Janvier), 1949 (19 Février), 1958 (10 Mars), 1967 (17 Juin), 1976 (17 Septembre), 1985 (12 Novembre), 1995 (20 Janvier), 2004 (09 Mars). Lors du retour de 1931, il semble que la comète connaissait un sursaut d'activité, car elle était estimée à la magnitude 12 sur les clichés, soit de 6 magnitudes plus brillante que ce qu'indiquent les éphémérides.

 

La comète est passée à 1,17 UA de Jupiter en Mai 1960.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2012 WX32 = 1931 AN = 2003 WZ141 (Tombaugh-Tenagra) indiquent un passage au périhélie le 23 Février 2013 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 9,1 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2012 WX32 = 1931 AN = 2003 WZ141 (Tombaugh-Tenagra) a reçu la dénomination définitive de 274P/Tombaugh-Tenagra en tant que 274ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

275P/Hermann

1999

13,8

Autres désignations : P/1999 D1, P/2012 Y2

 

Une nouvelle comète a été découverte le 22 Décembre 2012 par l'équipe du programme de recherche Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) avec le télescope Pan-STARRS 1 de 1,8 mètre d'ouverture, de l'Université d'Hawaii, situé au sommet du Haleakala sur l'île de Maui (Hawaii). Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, la nature cométaire de l'objet a été confirmée par T. Linder et R. Holmes avec le télescope Ritchey-Chretien de 0.41-m f/11 de Cerro Tololo.

 

Gareth Williams (MPC) et Maik Meyer (Limburg, Germany) ont indépendamment suggéré par la suite que cet objet était identique à la comète P/1999 D1 découverte par S. M. Hermann, membre de l'équipe LONEOS, sur les images prise le 20 Février 1999, et observée pour la dernière fois le 14 Avril 1999.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1999 D1 = 2012 Y2 (Hermann) indiquent un passage au périhélie le 27 Décembre 2012 à une distance d'environ 1,6 UA du Soleil, et une période d'environ 13,8 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1999 D1 = 2012 Y2 (Hermann) a reçu la dénomination définitive de 275P/Hermann en tant que 275ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

276P/Vorobjov

2000

12,5

Autres désignations : P/2012 T7

 

Une nouvelle comète a été découverte par Tomas Vorobjov (Bratislava, Slovaquie) sur des images qu'il a prises le 15 Octobre à distance avec Alexander Kostin (Houston, Texas, USA) au moyen d'un télescope Ritchey-Chretien de 0.81-m f/7 situé au Mt. Lemmon SkyCenter via le Sierra Stars Observatory Network, au cours d'une étude de recherche de planètes mineures entreprise dans le cadre de la campagne scolaire IASC (International Astronomical Search Collaboration).

 

Des observations antérieures à la découverte, datant du 19 Décembre 2000 et du 20 Janvier 2001 de Haleakala-NEAT/MSSS et du 01 Novembre 2011 du Mt. Lemmon Survey, ont été identifiés. Compte tenu de ces nouvelles observations, les éléments orbitaux indiquent un passage au périhélie le 16 Janvier 2013 à une distance d'environ 3,9 UA du Soleil, et une période d'environ 12,5 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète 2012 T7 (Vorobjov) a reçu la dénomination définitive de 276P/Vorobjov en tant que 276ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

277P/LINEAR

2005

7,58

Autres désignations : P/2005 YQ127, P/2013 A3

 

La comète P/2005 YQ127 (LINEAR) a été retrouvée les 07 et 18 Janvier 2013 par Jim V. Scotti (LPL/Spacewatch II). Découvert initialement le 28 Décembre 2005 par le télescope de surveillance LINEAR, et répertorié en tant qu'astéroïde sous la dénomination de 2005 YQ127, cet objet avait montré par la suite des caractéristiques cométaires. La comète P/2005 YQ127 (LINEAR), qui était passée au périhélie le 04 Novembre 2005 à une distance de 1,9 UA du Soleil, avait été observée pour la dernière fois le 19 Mars 2006.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 YQ127 = 2013 A3 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 05 Juin 2013 à une distance d'environ 1,9 UA du Soleil, et une période d'environ 7,58 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 YQ127 = 2013 A3 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 277P/LINEAR en tant que 277ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

278P/McNaught

2006

7,1

Autres désignations : P/2006 K2, P/2013 B1

 

La comète P/2006 K2 (McNaught), découverte initialement par Rob McNaught le 22 Mai 2006 dans le cadre du Siding Spring Survey et observée pour la dernière fois le le 20 Août 2006, a été retrouvée les 19 et 20 Janvier 2013 par J. V. Scotti (LPL/Spacewatch II).

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 K2 = 2013 B1 (McNaught) indiquent un passage au périhélie le 02 Août 2013 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période d'environ 7,1 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 K2 = 2013 B1 (McNaught) a reçu la dénomination définitive de 278P/McNaught en tant que 278ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

279P/La Sagra

2003

6,7

Autres désignations : P/2009 QG31

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert sur les images CCD prises à distance dans le cadre du LSSS (La Sagra Sky Survey), avec le télescope de 0.45-m f/2.8 situé sur la montagne de Sagra dans le sud de l'Espagne, a révélé sa nature cométaire lors d'observations par d'autres astrométristes. Les observations sur une nuit faites par le LSSS le 19 Août 2009 ont été reliées par le MPC à d'autres réalisées le 25 Août, et plus tard les observations du LSSS et du Catalina Sky Survey reliées par le MPC ont permis l'établissement d'une orbite cométaire le 08 Septembre, dans l'ensemble journalier de nouvelles orbites (MPEC 2009-R26). Des observations antérieures ont été faites par le LSSS le 16 Août. 

Les éléments orbitaux de la comète P/2009 QG31 indiquent un passage au périhélie le 10 Octobre 2009 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période de 6,7 ans.

 

La comète P/2009 QG31 (La Sagra) a été identifiée par Rob Matson dans l'imagerie Palomar Mountain/NEAT des 11, 12 et 15 Juillet 2002 et par Krisztian Sarneczky dans les images SDSS prises via l'observatoire d'Apache Point le 21 Décembre 2003.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2009 QG31 (La Sagra) a reçu la dénomination définitive de 279P/La Sagra en tant que 279ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

280P/Larsen

2004

9,6

Autres désignations : P/2004 H2, P/2013 C1

 

La comète P/2004 H2 (Larsen), découverte initialement par J. A. Larsen (Lunar and Planetary Laboratory) dans les images Spacewach du 19 Avril 2004 prises avec le télescope de 0.9-m de Kitt Peak, a été retrouvée par Jim Scotti (LPL/Spacewatch II) dans les images Spacewach II prises le 05 Février 2013 avec le télescope de 1.8-m f/2.7 de Kitt Peak. La comète P/2004 H2, qui était passée au périhélie le 10 Mai 2004, avait été observée pour la dernière fois le 09 Juillet 2004.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2004 H2 = 2013 C1 (Larsen) indiquent un passage au périhélie le 11 Décembre 2013 à une distance d'environ 2,6 UA du Soleil, et une période d'environ 9,6 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2004 H2 (Larsen) a reçu la dénomination définitive de 280P/Larsen en tant que 280ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

281P/MOSS

2000

10,7

Autres désignations : P/2013 CE31

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert par Claudine Rinner sur les images CCD prises le 05 Février 2013 avec le télescope de 0.5-m f/3 dans le cadre du Morocco Oukaimeden Sky Survey (MOSS), et répertorié comme tel sous la désignation de 2013 CE31, a montré des caractéristiques cométaires lors d'observations ultérieures par d'autres astrométristes. Des images antérieures à la découverte, datant du 19 Janvier 2013, ont été identifiées dans les données de Spacewatch.

 

 

La comète P/2013 CE31 (MOSS), observée le 09 Mars 2013 par Luc Arnold avec le télescope de 0,20-m f/5.5 de l'Observatoire de Haute Provence, a également été retrouvée dans les données de Spacewatch obtenues le 17 Novembre 2000 par J. V. Scotti, et a été identifiée par Maik Meyer dans les données Palomar Mountain/NEAT des 04, 14 et 23 Février 2002, et des 04 et 12 Mars 2002, et dans celles de Haleakala-NEAT/MSSS des 08 Février 2002 et 16 Mars 2002.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2013 CE31 (MOSS) indiquent un passage au périhélie le 14 Mai 2012 à une distance d'environ 4 UA du Soleil, et une période d'environ 10,7 ans. Lors du retour précédent, le passage au périhélie s'était produit le 16 Août 2002.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2013 CE31 (MOSS) a reçu la dénomination définitive de 281P/MOSS en tant que 281ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

282P

2001

8,7

Autres désignations : (323137) 2003 BM80, 2003 FV112

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 31 Janvier 2003 par LONEOS et Anderson Mesa, et répertorié sous la désignation de 2003 BM80, a montré des caractéristiques cométaires lors d'observations ultérieures par d'autres astrométristes. Des images antérieures à la découverte, remontant à 2001, ont été identifiées.

 

Les éléments orbitaux de la comète (323137) 2003 BM80 = 2003 FV112 indiquent un passage au périhélie le 14 Janvier 2013 à une distance d'environ 3,4 UA du Soleil, et une période d'environ 8,7 ans. Lors du retour précédent, le passage au périhélie s'était produit le 24 Avril 2004.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète (323137) 2003 BM80 = 2003 FV112 a reçu la dénomination définitive de 282P en tant que 282ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

283P/Spacewatch

1996

8,4

Autres désignations : P/2013 EV9

 

Un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 02 Mars 2013 dans le cadre de Spacewatch par T. H. Bressi, J. V. Scotti, R. S. McMillan (Steward Observatory, Kitt Peak), et observé par A. Boattini (Catalina Sky Survey), H. B. Zhao, B. Li, H. Lu, Y. Xia, R. Q. Hong, et L. F. Hu (Purple Mountain Observatory, XuYi Station), et par le Palomar Transient Factory (PTF), a montré des caractéristiques cométaires fin Avril 2013 lors d'observations par H. Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring/via iTelescope Observatory, Mayhill), qui ont été confirmées par les observations de T. Vorobjov (Kitt Peak), A. Watkins (Mount Lemmon SkyCenter), R. Holmes (Astronomical Research Observatory, Westfield), et B. Ryan (Magdalena Ridge Observatory, Socorro).

 

Andrew Lowe a retrouvé l'objet dans des données obtenues en Février 1996 et Juin 2005 par Spacewatch, en Mai 2005 par le Catalina Sky Survey, et également en mai 2005 par NEAT, et signale que l'orbite de la comète montre un bon nombre de passages à 0,4-0,5 UA de Jupiter entre 1600 et 2400.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2013 EV9 (Spacewatch) indiquent un passage au périhélie le 07 Avril 2013 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période d'environ 8,4 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2013 EV9 (Spacewatch) a reçu la dénomination définitive de 283P/Spacewatch en tant que 283ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

284P/McNaught

2007

7,0

Autres désignations : P/2007 H1, P/2013 J1

 

La comète P/2007 H1 (McNaught), découverte initialement le 17 Avril 2007 par Rob McNaught et observée pour la dernière fois le 31 Janvier 2009, a été retrouvée par J. V. Scotti (LPL/Spacewatch II) sur les images CCD obtenues les 01 et 02 Mai 2013 avec le télescope Spacewatch de 1.8-m f/2.7.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 H1 = 2013 J1 (McNaught) indiquent un passage au périhélie le 02 Septembre 2014 à une distance d'environ 2,2 UA du Soleil, et une période d'environ 7,04 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2007 H1 = 2013 J1 (McNaught) a reçu la dénomination définitive de 284P/McNaught en tant que 284ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

285P/LINEAR

2003

9,5

Autres désignations : P/2003 U2, P/2013 K2

 

La comète P/2003 U2 (LINEAR), découverte initialement le 19 Octobre 2003 par le télescope de surveillance LINEAR et observée pour la dernière fois le 05 Janvier 2004, a été retrouvée le 08 Mai 2013 par H. Sato (via iTelescope Observatory, Mayhill). Les observations des 18, 19 et 21 Mai par H. Sato, et celles du 23 Mai de M. Masek (Pierre Auger Observatory, Malargue) ont confirmé l'objet.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2003 U2 = 2013 K2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 28 Juin 2013 à une distance d'environ 1,7 UA du Soleil, et une période d'environ 9,5 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2003 U2 = 2013 K2 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 285P/LINEAR en tant que 285ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

286P/Christensen

2005

8,3

Autres désignations : P/2005 L4, P/2013 K3

 

La comète P/2005 L4 (Christensen), découverte initialement le 13 Juin 2005 par Eric Christensen dans le cadre du Mt. Lemon Survey et observée pour la dernière fois le 07 Janvier 2006, a été retrouvée le 19 Mai 2013 par Hidetaka Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring) et observée de nouveau les 29 et 30 Mai.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 L4 = 2013 K3 (Christensen) indiquent un passage au périhélie le 06 Janvier 2014 à une distance d'environ 2,3 UA du Soleil, et une période d'environ 8,3 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 L4 = 2013 K3 (Christensen) a reçu la dénomination définitive de 286P/Christensen en tant que 286ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

287P/Christensen

2006

8,5

Autres désignations : P/2006 R2, P/2013 L1

 

La comète P/2006 R2 (Christensen), découverte initialement par Eric Christensen le 14 Septembre 2006 dans le cadre du Catalina Sky Survey et observée pour la dernière fois le 08 Janvier 2007, a été retrouvée par Jim V. Scotti (LPL/Spacewatch II) sur les images CCD obtenues les 01 et 04 Juin 2013.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 R2 = 2013 L1 (Christensen) indiquent un passage au périhélie le 28 Décembre 2014 à une distance d'environ 3 UA du Soleil, et une période d'environ 8,5 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 R2 = 2013 L1 (Christensen) a reçu la dénomination définitive de 287P/Christensen en tant que 287ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

288P

2006

5,3

Autres désignations : (300163) P/2006 VW137

 

De récentes observations au cours de l'étude du ciel Pan-STARRS 1 par Henry Hsieh, Larry Denneau, et Richard Wainscoat, ont montré que l'apparent astéroïde (300163) 2006 VW139 présentait une queue et une chevelure, et, par conséquent, était une comète de la ceinture principale (Main Belt Comet, ou MBC). Cet objet, répertorié en tant qu'astéroïde sous la dénomination de 2006 VW139, a été découvert le 15 Novembre 2006 par Spacewatch à Kitt Peak, et a également été identifié sur des images plus anciennes remontant à Septembre 2000.

 

Les éléments orbitaux de la comète (300163) P/2006 VW137 indiquent un passage au périhélie le 16 Juillet 2011 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 5,3 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 VW137 a reçu la dénomination définitive de 288P en tant que 288ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

289P/Blanpain

1819

5,3

Autres désignations : D/1819 W1, 2003 WY25

 

La comète perdue D/1819 W1 (Blanpain), découverte à Marseille le 27 Novembre 1819 par Jean-Jacques Blanpain (1777-1843) et observée par Jean-Louis Pons (1761-1831) le 04 Décembre, a été identifiée avec un astéroïde de type Apollo, 2003 WY25, découvert le 22 Novembre 2003 par le Catalina Sky Survey.

 

2003 WY25, d'une période de 5,3 ans, circule sur une orbite qui peut l'amener à proximité de la Terre, à une distance de 0,005 UA. L'objet s'est approché à 0,025 UA de notre planète à la mi-décembre 2003.

 

L'identification, suggérée il y a environ un an par M. Micheli (Brescia, Italie), a été maintenant proposée par P. Jenniskens (NASA Ames Research Center). Ce dernier et B. Marsden (Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics) ont été capables de relier les deux objets pour 10 des 13 observations historiques, à moins de 90 arcsecs, avec un ajustement d'environ -4.3 jours sur le moment du passage au périhélie. (IAUC 8485)

 

Lors de sa découverte, la comète D/1819 W1, observée pendant seulement 59 jours, a été décrite comme étant moyennement brillante et assez grande. Sa magnitude absolue a été estimée à 8.5.

 

Quant à l'astéroïde 2003 WY25, sa magnitude absolue a été estimée à 21. Il semble donc qu'en réalité l'astéroïde découvert en 2003 est une comète dormante qui était fortement active en 1819/1820, une activité qui par ailleurs aurait pu provoquer une fragmentation de la comète. L'essaim météoritique des Phoenicides découvert en 1956, actif entre le 29 Novembre et le 9 Décembre, est probablement produit par les débris abandonnés par la comète D/1819 W1 (Blanpain) sur sa trajectoire.

 

Compte-tenu des nouvelles observations de l'astéroïde 2003 WY25 obtenues le 04 Juillet 2013 par les membres d'équipe de Pan-STARRS et le 05 Juillet par R. J. Wainscoat, M. Micheli, D. Woodworth (Mauna Kea) et H. Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring), et annoncées par la circulaire MPEC 2013-N20, le lien entre l'astéroïde 2003 WY25 et la comète D/1819 W1 a été officiellement annoncé par la circulaire MPEC 2013-N21.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1819 W1 = 2003 WY25 (Blanpain) a reçu la dénomination définitive de 289P/Blanpain en tant que 289ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

290P/Jager

1998

15,2

Autres désignations : P/1998 U3, P/2013 N1

 

La comète P/1998 U3 (Jagger), initialement découverte par Micheal Jager sur des expositions obtenues le 24 Octobre 1998 et observée pour la dernière fois le 11 Mai 1999, a été retrouvée par K. Sarneczky et G. Marschalko (University of Szeged, Piszkesteto Stn., Konkoly) sur les images CCD obtenues le 08 Juillet 2013.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1998 U3 = 2013 N1 (Jager) indiquent qu'il s'agit d'une comète de la famille de Jupiter avec un passage au périhélie le 12 Mars 2014 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période d'environ 15,2 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1998 U3 = 2013 N1 (Jager) a reçu la dénomination définitive de 290P/Jager en tant que 290ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

291P/NEAT

2003

9,7

Autres désignations : P/2003 S1, P/2013 N2

 

La comète P/2003 SI (NEAT), découverte initialement le 23 Septembre 2003 dans le cadre du projet NEAT et observée pour la dernière fois le 12 Mars 2005, a été retrouvée sur les images CCD obtenues les 11 et 12 Juillet 2013 par G. Hug (Sandlot Observatory, Scranton).

 

Les éléments orbitaux de la comète de la famille de Jupiter P/2003 S1 = 2013 N2 (NEAT) indiquent un passage au périhélie le 15 Décembre 2013 à une distance d'environ 2,6 UA du Soleil, et une période d'environ 9,7 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2003 S1 = 2013 N2 (NEAT) a reçu la dénomination définitive de 291P/NEAT en tant que 291ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

292P/LI

1998

15,1

Autres désignations : P/1998 Y2, P/2013 O1

 

La comète P/1998 Y2 (Li), observée pour la dernière fois le 08 Avril 1999, a été imagée le 09 Mai 2013 par H. Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring), et le 16 Juillet 2013 par M. Masek (Pierre Auger Observatory, Malargue). La confirmation de la redécouverte a été faite grâce aux observation les 25 et 26 Juillet 2013 par Rob H. McNaught (Siding Spring Survey).

 

Weidong Li (Department of Astronomy, University of California at Berkeley) avait annoncé sa découverte le 26 Décembre 1998 d'une comète dans le cadre du Lick Observatory Supernova Search (cf. IAUC 6627; avec la participation de M. Papenkova, E. Halderson, M. Modjaz, T. Shefler, J. Y. King, R. R. Treffers et A. V. Filippenko). L'objet, trouvé automatiquement par le Katzman Automatic Imaging Telescope dans le champ de NGC 1041, avait été immédiatement reconnu en tant que comète par Li, qui a utilisé ensuite l'équipement pour faire une observation de confirmation délibérée, ainsi que des observations de suivi la nuit suivante. La nature cométaire de l'objet avait été confirmée par les observations de R. Kowalski (Zephyrhills) et G. Bell et G. Hug (Eksridge) [IAUC 7075]. Des observations de LINEAR antérieures à la découverte, datant du 23 Septembre 1998 et des 28 et 29 Octobre 1998, ont été identifiées par la suite.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1998 Y2 = 2013 O1 (LI), appartenant à la famille des comètes de Jupiter, indiquent un passage au périhélie le 04 Février 2014 à une distance d'environ 2,5 UA du Soleil, et une période d'environ 15,1 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1998 Y2 = 2013 O1 (LI) a reçu la dénomination définitive de 292P/LI en tant que 292ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

293P/Spacewatch

2006

6,9

Autres désignations : P/2006 XG16, P/2013 R2

 

La comète P/2006 XG16 (Spacewatch), observée pour la dernière fois le 14 Avril 2007, a été retrouvée par J. V. Scotti (LPL/Spacewatch II) sur les images CCD obtenues les 14 et 15 Septembre 2013 avec le télescope de 1.8-m f/2.7.

 

Découvert initialement par Spacewatch le 10 Décembre 2006, l'astéroïde 2006 XG16 avait montré une activité cométaire, détectée par Carl Hergenrother, sur les images prises les 27 et 28 janvier 2007 avec le télescopte Catalina de 1.54-m.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 XG16 = 2013 R2 (Spacewatch) indiquent un passage au périhélie le 10 Janvier 2014 à une distance d'environ 2,1 UA du Soleil, et une période d'environ 6,9 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 XG16 = 2013 R2 (Spacewatch) a reçu la dénomination définitive de 293P/Spacewatch en tant que 293ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

294P/LINEAR

2008

5,7

Autres désignations : P/2008 A2, P/2013 X2

 

La comète P/2008 A2 (LINEAR), découverte initialement par LINEAR le 13 Janvier 2008 et observée pour la dernière fois le 06 Mars 2008, a été retrouvée le 11 Décembre 2013 par Hidetaka Sato avec l'astrographe de 0.43-m f/6.8 de l'Observatoire iTelescope (Mayhill, Nouveau-Mexique).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 A2 = 2013 X2 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 03 Mars 2014 à une distance d'environ 1,3 UA du Soleil, et une période d'environ 5,7 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 A2 = 2013 X2 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 294P/LINEAR en tant que 294ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

295P/LINEAR

2002

12,3

Autres désignations : P/2002 AR2, P/2013 Y1

 

La comète P/2002 AR2 (LINEAR) a été retrouvée le 14 Septembre 2013 grâce aux observations de Jim V. Scotti (Steward Observatory, Kitt Peak) avec le télescope Spacewatch de 0.9m. Elle avait été également imagée les 24 Septembre et 09 Octobre 2013 dans le cadre du Mt. Lemmon Survey mais n'a été finalement confirmée que lorsque Scotti l'a observée de nouveau avec le télescope Spacewatch II de 1.8-m le 25 Décembre 2013.

 

Cet objet, ayant l'apparence d'un astéroïde signalé initialement par LINEAR le 06 Janvier 2002 et considéré comme d'un intérêt modéré, avait été également reconnu au Minor Planet Center avoir été accidentellement observé de nouveau par LINEAR sur trois nuits isolées en Février et Mars. Le calcul de l'orbite suggérait que l'objet pourrait être une comète. L'objet a donc été inscrit sur la Page de Confirmation de NEO. Les observations avec le réflecteur de 1.2-m à l'Observatoire du Mont Hopkins par P. Berlind et T. B. Spahr le 06 Avril dans de mauvaises conditions (fin cirrus élevé) ont montré que les images étaient plus douces que celles des étoiles de luminosité similaire, et les observations le 07 Avril ont montré les images un peu diffuse d'une comète définitive [IAUC 7869, 2002 April 7]. La comète P/2002 AR2 (LINEAR), d'une période orbitale de 12,5 ans avec un passage au périhélie à la mi-Janvier 2002 à une distance de 2,0 UA, avait été observée pour la dernière fois le 07 Juillet 2002.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2002 AR2 = 2013 Y1 (LINEAR) indiquent un nouveau passage au périhélie le 14 Mai 2014 à une distance d'environ 2,0 UA du Soleil, et une période d'environ 12,3 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2002 AR2 = 2013 Y1 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 295P/LINEAR en tant que 295ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

296P/Garradd

2007

6,55

Autres désignations : P/2007 H3, P/2014 A1

 

La comète P/2007 H3 (Garradd), découverte initialement par Gordon Garradd sur les images CCD prises le 22 Avril 2007 dans le cadre du Siding Spring Survey avec le télescope Uppsala Schmidt de 0.5-m, et observée pour la dernière fois le 23 Septembre 2007, a été retrouvée le 06 Janvier 2013 par une équipe observant à l'Observatoire Pierre Auger avec le télescope de 0.3m f/10. A la suite de la redécouverte, des images datant du 30 Juin 2001 obtenues par NEAT ont été identifiées.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 H3 = 2014 A1 (Garradd) indiquent un passage au périhélie le 01 Mars 2014 à une distance d'environ 1,8 UA du Soleil, et une période d'environ 6,55 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2007 H3 = 2014 A1 (Garradd) a reçu la dénomination définitive de 296P/Garradd en tant que 296ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

297P/Beshore

2008

6,4

Autres désignations : P/2008 J2, P/2014 D1

 

La comète P/2008 J2 (Beshore), découverte initialement par Ed Beshore avec le télescope de 1.5-m du Mt Lemmon et observée pour la dernière fois le 04 Avril 2008, a été retrouvée le 27 Février 2014 au Cordell-Lorenz Observatory, Sewanee, avec le Schmidt-Cassegrain de 0.3-m f/2.5. Des images antérieures à la découverte, datant du 02 Janvier 2014, ont été identifiées dans les données du Mt. Lemmon Survey.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 J2 = 2014 D1 (Beshore) indiquent un passage au périhélie le 29 Août 2014 à une distance d'environ 2,3 UA du Soleil, et une période d'environ 6,4 ans pour cette comète de type Encke.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 J2 = 2014 D1 (Beshore) a reçu la dénomination définitive de 297P/Beshore en tant que 297ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

298P/Christensen

2007

6,8

Autres désignations : P/2007 C1, P/2014 C4

 

La comète P/2007 C1 (Christensen), découverte initialement le 09 Février 2007 par Eric Christensen avec le télescope Schmidt de 0,68-m du Catalina Sky Survey et observée pour la dernière fois le 12 Avril 2007, a été retrouvée par Jim V. Scotti (LPL/Spacewatch II) les 09 Février 2014 et 23 Mars 2014 avec le télescope de 1.8-m f/2.7.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 C1 = 2014 C4 (Christensen) indiquent un passage au périhélie le 15 Novembre 2013 à une distance d'environ 2,2 UA du Soleil, et une période d'environ 6,8 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2007 C1 = 2014 C4 (Christensen) a reçu la dénomination définitive de 298P/Christensen en tant que 298ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

299P/Catalina-PANSTARRS

2005

9,1

Autres désignations : 2005 EL284, P/2014 D2

 

Une nouvelle comète a été découverte le 27 Février 2014 indépendamment par R. E. Hill dans le cadre du Catalina Sky Survey et par les membres de l'équipe de Pan-STARRS 1. La nature cométaire de l'objet a été confirmée grâce aux observations de R. E. Hill (Catalina Sky Survey) du 06 Mars, de R. J. Wainscoat, P. Veres et D. Woodworth (Mauna Kea) du 07 Mars, de P. Dupouy et J. B. de Vanssay (Observatoire de Dax) du 08 Mars, de S. Foglia et G. Galli (GiaGa Observatory) du 08 Mars, et de H. Sato (via iTelescope Observatory, Nerpio) du 09 Mars.

 

Des observations antérieures à la découverte, obtenues le 21 Janvier 2013, le 04 Décembre 2013, le 17 Janvier 2014, et les 13 et 21 Février 2014, ont été identifiées dans les données de Pan-STARRS 1.

 

La détermination de l'orbite a permis de relier la comète P/2014 D2 à la planète mineure 2005 EL285 observée le 11 Mars 2005 par LONEOS,  le 17 Mars 2005 par LINEAR, et le 11 Juillet 2005 par G. J. Garradd (Siding Spring Survey). De nouvelles observations de la comète ont été obtenues le 27 Mars 2014 par les membres de l'équipe du Cordell-Lorenz Observatory, Sewanee.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2014 D2 = 2005 EL284 (Catalina-PANSTARRS) indiquent un passage au périhélie le 23 Février 2015 à une distance de 3,1 UA du Soleil, et une période d'environ 9,1 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2014 D2 = 2005 EL284 (Catalina-PANSTARRS) a reçu la dénomination définitive de 299P/Catalina-PANSTARRS en tant que 299ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

300P/Catalina

2005

4,4

Autres désignations : P/2005 JQ5, P/2014 G2

 

La comète P/2005 JQ5 (Catalina), découverte initialement en tant qu'astéroïde le 06 Mai 2005 dans le cadre du Catalina Sky Survey et qui avait montrée par la suite de caractéristiques cométaires, a été retrouvée le 09 Avril 2014 par M. Masek, J. Cerny, J. Ebr, M. Prouza, P. Kubanek, M. Jelinek, K. Honkova, et J. Jurysek à l'Observatoire Pierre Auger, Malargue, avec le télescope de 0.3-m f/10.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 JQ5 = P/2014 G2 (Catalina) indiquent un passage au périhélie le 29 Mai 2014 à une distance d'environ 0,82 UA du Soleil, et une période d'environ 4,4 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 JQ5 = P/2014 G2 (Catalina) a reçu la dénomination définitive de 300P/Catalina en tant que 300ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

301P/LINEAR-NEAT

2001

13,7

Autres désignations : P/2001 BB50, P/2014 K1

 

La comète P/2001 BB50 (LINEAR-NEAT), observée pour la dernière fois le 18 Juin 2001, a été retrouvée par les membres de l'équipe du programme de recherche Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) sur les images CCD obtenues le 17 Mai 2014 avec le télescope Pan-STARRS 1 de 1,8 mètre d'ouverture, de l'Université d'Hawaii, situé au sommet du Haleakala sur l'île de Maui (Hawaii, USA). La comète a également été identifiée sur des images obtenues le 01 Mars 2014 par A. Wulff (SATINO Remote Observatory, Haute Provence).

 

S. Pravdo, K. Lawrence, et E. Helin (Jet Propulsion Laboratory) avaient rapporté la découverte d'une comète sur les images CCD obtenues le 20 Mars 2001 avec le télescope NEAT de 1,2-m à Haleakala (Hawaii, USA). Tim B. Spahr, du Minor Planet Center, avait relié tout d'abord ce nouvel objet avec un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert par LINEAR le 18 Mars 2001 et ensuite avec l'astéroïde 2001 BB50 observé les 21 et 26 Janvier 2001 par LINEAR.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2001 BB50 = 2014 K1 (LINEAR-NEAT) indiquent un passage au périhélie le 01 Septembre 2014 à une distance d'environ 2,3 UA du Soleil, et une période d'environ 13,7 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2001 BB50 = 2014 K1 (LINEAR-NEAT) a reçu la dénomination définitive de 301P/LINEAR-NEAT en tant que 301ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

302P/Lemmon-PANSTARRS

2007

8,8

Autres désignations : P/2007 RJ236, P/2014 K2

 

Une nouvelle comète a été découverte par les membres de l'équipe du programme de recherche Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) sur les images CCD obtenues le 21 Mai 2014 avec le télescope Pan-STARRS 1, laquelle a été confirmée grâce aux observations de R. J. Wainscoat, M. Micheli et L. Wells (Mauna Kea) obtenues le 22 Mai. L'objet a également été identifié dans les observations de Pan-STARRS du 29 Avril 2014.

 

La nouvelle comète a été reliée à un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert le 13 Septembre 2007 par E. C. Beshore dans le cadre du Mt. Lemmon Survey, repertorié comme tel sous la dénomination de 2007 RJ236, et observé également les 15 et 18 Septembre 2007 par J. J. Sanborn et B. A. Skiff (Lowell Observatory-LONEOS) et le 02 Octobre 2007 par R. H. McNaught (Siding Spring Survey). L'objet a également été relié à des observations faites le 16 Août 2007, par l'équipe du Purple Mountain Observatory, XuYi Station.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2007 RJ236 = 2014 K2 (Lemmon-Panstarrs) indiquent un passage au périhélie le 30 Avril 2016 à une distance d'environ 3,2 UA du Soleil, et une période d'environ 8,8 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2007 RJ236 = 2014 K2 (Lemmon-Panstarrs) a reçu la dénomination définitive de 302P/Lemmon-Panstarrs en tant que 302ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

303P/NEAT

2003

11,4

Autres désignations : P/2003 U3, P/2014 L1

 

La comète P/2003 U3 (NEAT), découverte le 22 Octobre 2003 dans le cadre du projet NEAT et observée pour la dernière fois le 17 Janvier 2004, a été retrouvée le 01 Juin 2014 par P. Ruiz (ESA Optical Ground Station, Tenerife).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2003 U3 = 2014 L1 (NEAT) indiquent un passage au périhélie le 13 Octobre 2014 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 11,4 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2003 U3 = 2014 L1 (NEAT) a reçu la dénomination définitive de 303P/NEAT en tant que 303ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

304P/Ory

2008

5,8

Autres désignations : P/2008 Q2, P/2014 L4

 

La comète P/2008 Q2 (Ory), découverte par Michel Ory (Delemont, Suisse) sur des images CCD obtenues avec le télescope Bernard Comte de 0,61m f/3.9 à Vicques, a été retrouvée sur les images CCD obtenues les 02, 08 et 17 Juin 2014 par Hidetaka Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring). La comète avait été observée pour la dernière fois le 24 Mars 2009.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2008 Q2 = 2014 L4 (Ory) indiquent un passage au périhélie le 24 Août 2014 à une distance d'environ 1,3 UA du Soleil, et une période d'environ 5,84 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2008 Q2 = 2014 L4 (Ory) a reçu la dénomination définitive de 304P/Ory en tant que 304ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

305P/Skiff

2004

9,9

Autres désignations : P/2004 V1, P/2014 N1

 

La comète P/2004 V1 (Skiff), découverte initialement par Brian Skiff sur les images prises le 04 Novembre 2004 dans le cadre du programme LONEOS, a été retrouvée par Gareth Williams sur les images obtenues les 03 et 05 Juillet 2014 les membres de l'équipe du programme de recherche Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) avec le télescope Pan-STARRS 1.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2004 V1 = 2014 N1 (Skiff) indiquent un passage au périhélie le 19 Novembre 2014 à une distance d'environ 1,4 UA du Soleil, et une période d'environ 9,9 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2004 V1 = 2014 N1 (Skiff) a reçu la dénomination définitive de 305P/NEAT en tant que 305ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

306P/LINEAR

2003

5,5

Autres désignations : P/2003 O3, P/2014 M5

 

La comète P/2003 O3 (LINEAR) a été retrouvée par H. Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring) le 21 Juin 2014 et observée à nouveau les 08 et 11 Juillet 2014.

 

Cette comète de la famille de Jupiter, découverte initialement par le télescope de surveillance LINEAR le 30 Juillet 2003 en tant qu'astéroïde avant sa confirmation comme comète après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center et observée pour la dernière fois le 15 Décembre 2003, n'avait pas été revue à l'occasion de son retour au périhélie du 30 Janvier 2009.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2003 O3 = 2014 M5 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 24 Juillet 2014 à une distance d'environ 1,2 UA du Soleil, et une période d'environ 5,5 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2003 O3 = 2014 M5 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 306P/LINEAR en tant que 306ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

307P/LINEAR

2000

14,0

Autres désignations : P/2000 QJ46, P/2014 O1

 

Lacomète P/2000 QJ46 (LINEAR), un astéroïde découvert le 24 Août 2000 par LINEAR et ayant été trouvé en Octobre 2005 montrant des caractéristiques cométaire sur les images d'archive du Sloan Digital Sky Survey prises les 03 et 04 Septembre 2000, a été retrouvé les 25 et 26 Juillet 2014 sur les images CCD prises par D. Abreu avec le télescope de 1.0-m f/4.4 de l'ESA Optical Ground Station, de Tenerife.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2000 QJ46 = 2014 O1 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 20 Décembre 2014 à une distance d'environ 1,8 UA du Soleil, et une période d'environ 14 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2000 QJ46 = 2014 O1 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 307P/LINEAR en tant que 307ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

308P/Lagerkvist-Carsenty

1997

17,1

Autres désignations : P/1997 T3, P/2014 O2

 

Une équipe d'observateurs de l'ESA Optical Ground Station, de Tenerife, a retrouvé la comète P/1997 T3 (P/Lagerqvist-Carsenty) sur les images CCD obtenues les 29 et 30 Juillet 2014 avec le télescope de 1.0-m f/4.4. L'objet a également été identifié sur les images obtenues le 01 Juillet 2014 dans le cadre du Mt. Lemmon Survey.

 

Uri Carsenty et Andreas Nathues, DLR Institute of Planetary Exploration, Berlin, avaient rapporté leur découverte d'un objet cométaire dans le cadre du programme Uppsala-DLR Trojan Survey effectué à l'Observatoire européen austral avec Claes-Ingvar Lagerkvist, Stefano Mottola et Gerhard Hahn. L'objet avait été détecté sur une exposition avec le télescope Schmidt de 1-m comme une source ponctuelle, bien que sept images CCD non filtrées obtenues sur trois nuits consécutives, les 05, 06 et 07 Octobre 1997, avec le télescope Bochum 0,6 m montraient clairement une queue s'étendant de 15" à l'ouest-sud-ouest de la source ponctuelle. E. Braatz a également aidé les observations du 07 Octobre.

 

La comète P/1997 T3 (P/Lagerqvist-Carsenty) avait été observée après son passage au périhélie du 11 Mars 1998, et pour la dernière fois le 13 Février 1999.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1997 T3 = 2014 O2 (Lagerkvist-Carsenty) indiquent un passage au périhélie le 07 Mai 2015 à une distance d'environ 4,2 UA du Soleil, et une période d'environ 17,1 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1997 T3 = 2014 O2 (Lagerkvist-Carsenty) a reçu la dénomination définitive de 308P/Lagerkvist-Carsenty en tant que 308ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

309P/LINEAR

2005

9,3

Autres désignations : P/2005 Q4, P/2014 Q4

 

La comète P/2005 Q4 (LINEAR) a été retrouvée le 23 Août 2014 par Krisztian Sarneczky (University of Szeged, Piszkesteto Stn. (Konkoly)) sur les images CCD obtenues avec le télescope Schmidt de 0.60-m. Des images obtenues par PanSTARRS datant de la même nuit ont été trouvées plus tard par Gareth Williams (MPC).

 

La comète P/2005 Q4 (LINEAR), un objet ayant l'apparence d'un astéroïde découvert par LINEAR le 31 Août 2005 et qui avait montré des caractéristiques comètaires lors d'observations ultérieures après publication sur la page de confirmation des NEOs, avait été observée pour la dernière fois le 01 Janvier 2006.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2005 Q4 = 2014 Q4 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 16 Février 2015 à une distance d'environ 1,7 UA du Soleil, et une période d'environ 9,3 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2005 Q4 = 2014 Q4 (LINEAR) a reçu la dénomination définitive de 309P/LINEAR en tant que 309ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

310P/Hill

2006

8,4

Autres désignations : P/2006 S6, P/2014 Q5

 

La comète P/2006 S6 (Hill), découverte le 28 Septembre 2006 par Rik Hill dans le cadre du Catalina Sky Survey, a été retrouvée pour ce nouveau retour par Krisztian Sarneczky (University of Szeged, Piszkesteto Stn. (Konkoly)) sur les images CCD obtenues les 24 et 25 Août 2014 avec le télescope Schmidt de 0.60-m.

 

La comète P/2006 S6 (Hill) avait été observée pour la dernière fois le 17 Janvier 2007, peu après son passage au périhélie du 18 Octobre 2006.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2006 S6 = 2014 Q5 (Hill) indiquent un passage au périhélie le 19 Avril 2015 à une distance d'environ 2,3 UA du Soleil, et une période d'environ 8,4 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2006 S6 = 2014 Q5 (Hill) a reçu la dénomination définitive de 310P/Hill en tant que 310ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

311P/PANSTARRS

2010

3,2

Autres désignations : P/2013 P5

 

Les membres de l'équipe de l'équipe de PANSTARRS ont découvert une nouvelle comète sur les images CCD obtenues le 15 Août 2013 avec le télescope Ritchey-Chretien Pan-STARRS1 de 1,8-m de Haleakala. Après publication sur la page NEOCP du Minor Planet Center, la nature cométaire de l'objet a été confirmée grâce aux observations de M. Micheli (Mauna Kea), T. Lister (Cerro Tololo-LCOGT C), R. Holmes (Astronomical Research Observatory, Westfield), et T. Lister (Sutherland-LCOGT A).

 

Les éléments orbitaux de la comète P/2013 P5 (PANSTARRS) indiquent qu'il s'agit d'une comète de la ceinture principale (MBC) avec un passage au périhélie le 15 Avril 2014 à une distance d'environ 1,9 UA du Soleil, et une période d'environ 3,24 ans.

 

À la suite d'observations réalisées par le télescope spatial Hubble, six queues ont été découvertes. Ces dernières laissent supposer que le corps est un agglomérat lâche qui perd de la matière par effet centrifuge dû à une forte rotation, éjectant de la poussière dans des éruptions épisodiques qui ont commencé au printemps dernier. Une modélisation minutieuse par le membre de l'équipe Jessica Agarwal, du Max Planck Institute for Solar System Research à Lindau, en Allemagne, a montré que les queues auraient été formées par une série d'impulsifs événements d'éjection de poussières. D'après les calculs, les éjections se seraient produites le 15 avril, 18 juillet, 24 juillet, 8 août, 26 août et 4 septembre.

 

La comète a également été retrouvée sur des images datant du 17Octobre, du 02 Novembre et du 03 Décembre 2010 obtenues dans le cadre du Mt. Lemmon Survey.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2013 P5 (PANSTARRS) a reçu la dénomination définitive de 311P/PANSTARRS en tant que 311ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

312P/NEAT

2001

6,4

Autres désignations : P/2001 Q11, P/2014 R2

 

La comète P/2001 Q11 (NEAT), observée pour la dernière fois le 13 Décembre 2001, a été retrouvée par E. J. Christensen (Mt. Lemmon Survey) sur les images CCD obtenues le 06 Septembre 2014. La comète a également été détectée par R. Holmes (Astronomical Research Observatory, Westfield) sur les images CCD prises le 07 Septembre. Par la suite, deux observations réalisées par H. Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring) obtenues avant la redécouverte, datant du 28 Juillet 2014, ont été signalées.

 

Maik Meyer (Limburg, Germany), dans le cadre de sa recherche d'images de prédécouverte de comètes connues débutée en Janvier 2010, a annoncé en Mars 2010 sa découverte d'une nouvelle comète dans des images de NEAT obtenues en 2001. Les images de la découverte du 18 Août 2001 montrent une queue, de même que celles du 22 Août 2001. Maik Meyer a détecté la comète dans de nombreuses autres images de NEAT jusqu'au 13 Décembre 2001. Le 22 Août, les observations avaient déjà été reportées en tant qu'unique nuit d'observation, mais n'avaient pas été confirmées. Une unique nuit de détection par LONEOS a été également détectée par Brian G. Marsden. Les éléments orbitaux de la comète P/2001 Q11 (NEAT) indiquaient un passage au périhélie le 22 Juin 2001, à une distance d'environ 1,85 UA du Soleil, et une période d'environ 6,18 ans. Les recherches par plusieurs autres programmes de surveillance pour détecter la comète dans les images à l'occasion du retour favorable de 2007 se sont soldées par des échecs.

 

Pour ce nouveau retour, les éléments orbitaux de la comète P/2001 Q11 = 2014 R2 (NEAT) indiquent un passage au périhélie le 22 Avril 2014 à une distance d'environ 1,9 UA du Soleil, et une période d'environ 6,4 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2001 Q11 = 2014 R2 (NEAT) a reçu la dénomination définitive de 312P/NEAT en tant que 312ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

313P/Gibbs

2003

5,6

Autres désignations : P/2003 S10, P/2014 S4

 

Une nouvelle comète a été découverte par Alex R. Gibbs sur les images CCD obtenues le 24 Septembre 2014 dans le cadre du Catalina Sky Survey. Après publication sur les pages NEOCP (NEO Confirmation Page) et PCCP (Possible Comet Confirmation Page) du Minor Planet Center, la nature cométaire de l'objet a été confirmée grâce aux observations de A. R. Gibbs (Mt. Lemmon Survey), G. Ierman et E. Pettarin (Farra d'Isonzo), P. Dupouy et J. B. de Vanssay (Observatoire de Dax), F. Losse (St Pardon de Conques), A. Maury, J.-F. Soulier et T. Noel (CAO, San Pedro de Atacama), M. Urbanik (via iTelescope Observatory, Siding Spring), H. Sato (via iTelescope Observatory, Siding Spring), et A. Carbognani, L. Buzzi et P. Bacci (OAVdA, Saint-Barthelemy).

Des observations obtenues par A. R. Gibbs dans le cadre du Catalina Sky Survey avant la découverte, en date du 14 Septembre 2014, ont été identifiées.

 

Les éléments orbitaux préliminaires de la comète P/2014 S4 (Gibbs) indiquent un passage au périhélie le 09 Septembre 2014 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 5,5 ans pour cette comète de la ceinture principale (MBC).

 

Syuichi Nakano a trouvé la comète dans les images obtenues les 22 Septembre et 23 Novembre 2003 par B. A. Skiff et M. E. Van NEss (Lowell Observatory-LONEOS), et l'objet a reçu la désignation de P/2003 S10 pour ce retour. En revanche, aucune observation n'a été trouvée pour le retour au périhélie de Janvier 2009.

 

Compte-tenu des nouvelles observations effectuées par D. Herald (Murrumbateman) le 11 Octobre 2014 et par J. A. Johnson le 14 Octobre 2014 dans le cadre du Catalina Sky Survey, les éléments orbitaux de la comète P/2014 S4 = 2003 S10 (Gibbs) indiquent un passage au périhélie le 28 Août 2014 à une distance d'environ 2,4 UA du Soleil, et une période d'environ 5,6 ans.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/2014 S4 = 2003 S10 (Gibbs) a reçu la dénomination définitive de 313P/Gibbs en tant que 313ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

314P/Montani

1997

19,6

Autres désignations : P/1997 G1, P/2014 U1

 

La comète P/1997 G1 (Montani) a été retrouvée par T. H. Bressi et A. F. Tubbiolo (Steward Observatory, Kitt Peak) sur les images obtenues les 13, 21 et 25 Octobre 2014.

 

Découverte initialement par Joe Montani (Lunar and Planetary Laboratory) sur les images obtenues les 09 et 10 Avril 1997 avec le télescope Spacewatch de 0.9-m de Kitt Peak, la comète P/1997 G1 (Montani) avait été observée pour la dernière fois le 18 Juin 1998. J. Larsen a aidé pour les observations du 09 Avril.

 

Les éléments orbitaux de la comète P/1997 G1 = 2014 U1 (Montani) indiquent un passage au périhélie le 07 Octobre 2016 à une distance d'environ 4,2 UA du Soleil, et une période d'environ 19,6 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

 

Satisfaisant aux conditions requises, la comète P/1997 G1 = 2014 U1 (Montani) a reçu la dénomination définitive de 314P/Montani en tant que 314ème comète périodique numérotée.

MPC

SSD

 

Sources

 

Cometography

 

BAA Comet Section : 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014

 

Catalogue Comethunter

Catalogue 2000

Catalogue 2001

Catalogue 2002

Catalogue 2003

Catalogue 2004

Catalogue 2005

Catalogue 2006

Catalogue 2007

Catalogue 2008

Catalogue 2009

Catalogue 2010

Catalogue 2011

Catalogue 2012

Catalogue 2013

Catalogue 2014

 

Small Bodies Node - Catalogue

 

Comets Data - SEDS

 

Comètes numérotées à courte période : éléments orbitaux

 

Periodic Comet Numbers

 

Rubriques associées

 

Les COMETES

 

Les différentes familles de comètes

 

PASSAGES au PERIHELIE des COMETES Date, Périodes de révolution, Distance au Soleil.

 

COMETES - Magnitudes prévues pour les prochains mois

 

Les Grandes COMETES du Passé

 

Lost - Les Disparues... ou les comètes périodiques non revues

 

Les Comètes Sungrazers du groupe de Kreutz

 

Les ASTEROIDES

 

 

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux