Retour à l'accueil

Qu'est-ce qu'une planète, une planète naine, un Plutoïde ?

Nouvelles Définitions

 

 

 

 

26ème Assemblée Générale de l'Union Astronomique Internationale

 

C'est officiel : La 26ème Assemblée Générale de l'Union Astronomique Internationale a été un incroyable succès ! Plus de 2500 astronomes ont participé à six Colloques, à 17 discussions communes, à sept Sessions Spéciales et à quatre Sessions Spéciales. De nouveaux résultats scientifiques ont été vigoureusement discutés, de nouvelles collaborations internationales ont été lancées, des plans pour de futurs équipements ont été proposés et beaucoup plus.

 

En plus de toutes les discussions astronomiques passionnantes à l'Assemblée Générale, six résolutions de l'IAU ont été également passées lors la cérémonie de clôture de l'Assemblée Générale :

 

Résolution 1 pour GA-XXVI : "Théorie de précession et définition de l'écliptique"

Résolution 2 pour GA-XXVI : "Supplément aux résolutions de l'IAU 2000 concernant des systèmes de référence"

Résolution 3 pour GA-XXVI : "Redéfinition du temps dynamique barycentrique, TDB"

Résolution 4 pour GA-XXVI : "Approbation de la charte de Washington pour la communication de l'astronomie au public"

Résolution 5A : "Définition de 'planète'"

Résolution 6A : "Définition de la classe d'objets Pluton"


Qu'est-ce qu'une planète ?

 

Les membres de l'IAU réunis à l'Assemblée Générale 2006 ont convenu qu'une "planète" est définie comme un corps céleste qui (a) est en orbite autour du Soleil, (b) a suffisamment de masse pour que sa propre gravité surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'elle assume une forme hydrostatique d'équilibre (presque ronde), et (c) a dégagé le voisinage autour de son orbite.

 

Ceci signifie que le Système solaire se compose des huit "planètes" Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Une nouvelle classe distincte d'objets appelés "planètes naines" a également été décidée. Il a été convenu que les "planètes" et les "planètes naines" sont deux classes distinctes d'objets. Les premiers membres de la catégorie des "planètes naines" sont Cérès, Pluton et 2003 UB313 (nom provisoire). On s'attend à ce que plus de "planètes naines" soient annoncées par l'IAU dans les mois et années à venir. Actuellement des douzaines de candidates "planètes naines" sont énumérées sur la liste d'attente des "planètes naines" de l'IAU, laquelle continue de changer au fur et à mesure que de nouveaux objets sont trouvés et que la physique des candidates existantes devienne mieux connue.

 

La "planète naine" Pluton est identifiée comme un important prototype d'une nouvelle classe d'objets transneptuniens. L'IAU installera une procédure pour nommer ces objets.

 

 

(1) RÉSOLUTION 5A

 

L'IAU a donc résolu que les "planètes" et autres corps dans notre Système solaire soient définis dans trois catégories distinctes de la façon suivante :

 

(1) Une "planète"1 est un corps céleste qui (a) est en orbite autour du Soleil, (b) a suffisamment de masse pour que sa propre gravité surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'elle assume une forme hydrostatique d'équilibre (presque ronde), et (c) a dégagé le voisinage autour de son orbite.

 

(2) Une "planète naine" est un corps céleste qui (a) est en orbite autour du Soleil, (b) a suffisamment de masse pour que sa propre gravité surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'elle assume une forme hydrostatique 2 d'équilibre (presque ronde), (c) n'a pas dégagé le voisinage autour de son orbite, et (d) n'est pas un satellite.

 

(3) Tout autre objet3 excepté les satellites satellisant le Soleil seront désignés collectivement sous le nom de "Petits Corps du Système Solaire" ("Small Solar-System Bodies").

 


1Les huit planètes sont : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, et Neptune.

2Une procédure de l'IAU sera établie pour affecter les objets limites dans les catégories de planètes naines ou autres.

3Ceci inclut actuellement la plupart des astéroïdes du Système solaire, de la plupart des objets TransNeptuniens (TNOs), des comètes, et d'autres petits corps.

 


Résolution de l'IAU : Pluton

RÉSOLUTION 6A

 

Pluton est une "planète naine" par la définition ci-dessus et est reconnue comme prototype d'une nouvelle catégorie d'objets transneptuniens.

 

 

Crédit : The International Astronomical Union/Martin Kornmesser

 

Objet

IAU définition

Diamètre moyen estimé

a (en UA)

Mercure

Planète

4.879 km

0,39

Vénus

Planète

12.104 km

0,72

Terre

Planète

12.746 km

1

Mars

Planète

6.780 km

1,5

(1) Cérès

Planète naine

952 km

2,7

Jupiter

Planète

138.346 km

5,2

Saturne

Planète

114.632 km

9,5

Uranus

Planète

50.532 km

19,2

Neptune

Planète

49.105 km

30,1

(134340) Pluton

Planète naine - Plutoïde

2.306±20 km

39,5

(136199) Eris - 2003 UB313

Planète naine - Plutoïde

2.400 ±100 km

67.7

 

 

La famille des "planètes naines" va-t'elle encore s'agrandir ?

 

Avec la découverte d'objets de plus en plus lointain grâce aux télescopes de plus en plus puissants, la famille des "planètes naines" a de fortes chances de s'agrandir rapidement.

 

Déjà, une douzaine d'objets pourraient satisfaire aux conditions requises pour intégrer la liste des "planètes naines".

Les objets lointains circulant au-delà de Neptune dans la Ceinture de Kuiper tels que 2003 EL61, 2005 FY9, Sedna, Orcus, Quaoar, 2002 TX300, 2002 AW197, Varuna, Ixion, mais également quelques objets circulant dans la Ceinture Principale d'Astéroïdes tels que Vesta, Pallas et Hygiea, pourraient venir compléter la liste actuelle des "planètes naines" dans un avenir proche.

 

Crédit : The International Astronomical Union/Martin Kornmesser

 

"Candidates" au titre de "planète naines"

Objet

Diamètre estimé *

a (en UA)

Familles "officieuses" d'astéroïdes

(136108) 2003 EL61

2.000×1.000×1.200 km

43,3

KBO

(136472) 2005 FY9

1.500±300 km

45,9

Classical KBO

(90377) Sedna

1.200-1.800 km

489

Scattered-Disk Objects

(90482) Orcus

1.000±200 km

39,3

Plutino

(50000) Quaoar

~1.000 km

39,6

Classical KBO

(20000) Varuna

600 ± 150 km

45,3

Classical KBO

(55636) 2002 TX300

<700 km

43,0

Classical KBO

(28978) Ixion

500±100 km

43,4

Plutino

(55565) 2002 AW197

700±100 km

47,3

Classical KBO

(4) Vesta

578×560×458 km

2,3

Astéroïde de la Ceinture Principale

(2) Pallas

570×525×500 km

2,7

Astéroïde de la Ceinture Principales

(10) Hygiea

500×400×350 km

3,1

Astéroïde de la Ceinture Principale

Familles "officieuses" d'astéroïdes :

- Plutino (similaire à Pluton) : situés vers 39.5 UA, en résonance 3:2 avec Neptune

- Classical KBO (Kubewano, nommé d'après 1992 QB1) : situés entre 40 et 47 UA, ne coupent pas l'orbite de Neptune

- Scattered KBO (Objets épars de la Ceinture de Kuiper) : situés au-delà de 48 UA, et dont la découverte est due à leur périhélie inférieur à 50 UA.

 

*Source : IAU

 

 

Le nom de "Plutoïde" est choisi pour nommer les objets du Système solaire comme Pluton

[11/06/2008]

 

L'Union Astronomique Internationale s'est décidée sur le terme de "plutoïde" comme nom pour les planètes naines comme Pluton lors d'une rencontre de son Comité Exécutif à Oslo.

 

Presque deux ans après que l'Assemblée Générale de l'Union Astronomique Internationale (IAU) a introduit la catégorie de planètes naines, l'IAU, comme promis, s'est décidée pour un nom pour les planètes naines transneptuniennes similaires à Pluton. Le nom de "plutoïde" a été proposé par les membres du CSBN (Committee on Small Body Nomenclature) de l'IAU, accepté par le Conseil de la Division III, par le WGPSN (Working Group for Planetary System Nomenclature) de l'IAU et approuvé par le Comité Exécutif de l'IAU lors de sa réunion récente à Oslo, Norvège.

 

A gauche : Pluton, Charon, Nix et Hydra - Crédit : NASA, ESA, H. Weaver (JHU/APL), A. Stern (SwRI), and the HST Pluto Companion Search Team

A droite : Eris et Dysnomia - Crédit : NASA, ESA, and M. Brown (California Institute of Technology)

 

Les Plutoïdes sont les corps célestes en orbite autour du Soleil à une distance plus grande que celle de Neptune qui ont suffisamment de masse pour que leur propre gravité surmonte les forces de corps rigide de sorte qu'ils assument une forme hydrostatique d'équilibre (proche de la sphére), et qui n'ont pas dégagé le voisinage autour de leur orbite. Les deux connus et nommés plutoïdes sont Pluton et Eris. On s'attend à ce que plus de plutoïdes soient nommés avec la progression de la science et les nouvelles découvertes.

 

La planète naine Cérès n'est pas un plutoïde parce qu'elle est située dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter. La connaissance scientifique actuelle donne du crédit à la croyance que Cérès est le seul objet de son espèce. Par conséquent, une catégorie séparée de planètes naines comme Cérès ne sera pas proposée actuellement.

 

L'IAU a été responsable de la nomination des corps planétaires et leurs satellites depuis les début des années 1900. Le CSBN de l'IAU, qui a à l'origine proposé le terme de plutoïde, est responsable de la nomination des petits corps (excepté des satellites des planètes principales) dans le Système solaire. Le CSBN fonctionnera avec le WGPSN de l'IAU pour déterminer les noms de nouveaux plutoïdes pour s'assurer qu'aucune planète naine ne partage le nom d'un autre petit corps du Système solaire. Le WGPSN surveille l'attribution des noms pour les dispositifs de surface sur les corps dans le Système solaire. Ces deux comités ont précédemment travaillé ensemble pour accepter les noms de la planète naine Eris et son satellite Dysnomia.

 

A Oslo, les membres de l'IAU ont également discuté le moment inhérent à la nomination de nouveaux plutoïdes. Suivant les avis du Conseil de la Division III et les deux groupes de travail, il a été décidé que, pour les propositions de noms, n'importe quel corps du Système solaire ayant (a) un demi-axe plus grand que celui de Neptune, et (b) une magnitude absolue plus brillante que H = +1 sera considéré comme un plutoïde, et sera nommé par le WGPSN et le CSBN. Les noms proposés par les équipes de découverte seront pris en considération. Si les enquêtes postérieures montrent que l'objet n'est pas assez massif et ne remplit pas les conditions d'un plutoïde, il gardera son nom mais changera de catégorie.

(136472) 2005 FY9 et (136108) 2003 EL61, remplissant les conditions requises, devraient prochainement obtenir le titre de "plutoïde".

En Anglais : plutoid

En Français, plutoïde

En Espagnol : plutoide

 

Le 14 Juillet 2008

Sur proposition de l'astronome Mike Brown, l'un des découvreurs de (136472) 2005 FY9, l'Union Astronomique Internationale a approuvé le nom  de "Makemake" pour cet astéroïde, qui par la même occasion prend le statut de la planète naine et de plutoïde. Makemake est le dieu de la création de Rapa Nui (Ile de Pâques). Avec cette nouvelle nomination, notre Système solaire comprend maintenant quatre planètes naines (Cérès, Pluton, Eris, Makemake), dont trois plutoïdes (Pluton, Eris, Makemake).

 

Le 17 Septembre 2008

L'Union Astronomique Internationale (IAU) a annoncé aujourd'hui que l'objet connu auparavant sous la désignation de 2003 EL61 doit être classé comme cinquième planète naine dans le Système solaire et nommé Haumea.

Cérès, Pluton, Eris, Makemake et Haumea sont des "planètes naines".

Pluton, Eris, Makemake et Haumea sont des "plutoïdes".

 

 

Pour en savoir plus...

 

http://www.iau2006.org/mirror/www.iau.org/iau0603/index.html

 

http://www.iau.org/public_press/news/release/iau0804/

 

http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/5282440.stm

 

Les préliminaires du débat sur le statut de planète : Quelques explications sur la définition proposée et sur les contre-propositions faites lors des débats préliminaires au vote

 

La GALERIE - Planètes et Satellites de notre Système Solaire.

 

Les plus gros objets du Système solaire (hors Soleil)

Planètes, Satellites, et Astéroïdes de la Ceinture Principale

Les plus gros astéroïdes connus

 

Nouvelles du Ciel Le nom de Plutoïde est choisi pour nommer les objets du Système solaire comme Pluton [11/06/2008]

Nouvelles du Ciel Pluton perd son statut de planète [24/08/2006]

Nouvelles du Ciel Qu'est-ce qu'une Planète ? Une confrontation d'idées [23/08/2006]

Nouvelles du Ciel Notre Système solaire devrait bientôt comprendre 12 planètes et plus à venir [16/08/2006]

Nouvelles du Ciel Qu'est-ce qu'une Planète ? Une définition précise attendue depuis 76 ans [14/08/2006]

 

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux