Retour à l'accueil

 

Soleil

Planètes

Mercure

Vénus

Terre

Mars

Jupiter

Saturne

Uranus

Neptune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galerie

 

 

 

Planètes naines

(1) Cérès

 

 

 

 

 

 

 

 

Planètes naines - Plutoïdes

 

(134340) Pluton

(136199) Eris = 2003 UB313

(136472) Makemake = 2005 FY9

(136108) Haumea = 2003 EL61

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Satellites de Jupiter : Io  Europe  Ganymède  Callisto  Autres Satellites

GANYMEDE / Ganymede

ganymede.jpg

 

Ganymède est facilement visible avec des jumelles, il est notablement plus brillant que les autres satellites galiléens.

 

 

Caractéristiques

 

Le plus gros satellite du système solaire, est en partie couvert de cratères de météorites, rabotés par les glaciers, et en partie strié par des "ornières" de plusieurs kilomètres remplies de glace. La présence d'oxygène aurait été révélée par le télescope Hubble.

 

Ganymède est le plus grand satellite du système solaire. C'est le troisième, en partant de Jupiter, des quatre satellites galiléens. Son orbite est en résonance avec Io et Europe (4 orbites de Io pour 2 d'Europe et une de Ganymède).

Caractéristiques

Date de la Découverte

1610

Découvert par

Galilée

Diamètre

5 262 km

Rayon orbital

1 070 400 km

Période de révolution

7j 03h 43m

Densité

1.93

excentricité

0.0013

inclinaison (en degrés)

0.177

magnitude visuelle

4.6

 

 

Ganymède était un jeune homme réputé pour sa grande beauté. Jupiter (Zeus) en tomba amoureux. Il se transforma en aigle pour l'emporter dans les cieux. Il accorda l'immortalité à Ganymède pour qu'il puisse, entre autres, servir de l'ambroisie à l'assemblée des dieux.

 

 

Missions spatiales

 

Les survols de Voyager ont montré une surface très marquée par les cratères beaucoup plus ancienne que celles de Io ou de Europe. Les cratères sont relativement plats, indice d'une croûte avec de la glace, avec des mouvements à l'échelle des temps géologiques. La sonde Galileo l'a observé à plusieurs reprises, détectant un champ magnétique et recueillant des indices pour sa structure interne.

 

Crédit : Galileo, JPL, NASA

Photo : NASA/JPL

Documentation :

QUID 2000

Dictionnaire de l'Astronomie - Philippe de La Cotardière (Editeur : Larousse)

Encyclopédie Illustrée - L'Univers (Editeur : Gründ)

Planètes et Satellites - André Brahic (Editeur : Vuibert)

Les Planètes - Daniel Benest ( Points-Sciences- S112)

 

Haut de page

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux