Retour à l'accueil

 

Soleil

Planètes

Mercure

Vénus

Terre

Mars

Jupiter

Saturne

Uranus

Neptune

 

 

 

0

 

 

 

 

 

 

Galerie

 

 

 

Planètes naines

(1) Cérès

 

 

 

 

 

 

 

 

Planètes naines - Plutoïdes

 

(134340) Pluton

(136199) Eris = 2003 UB313

(136472) Makemake = 2005 FY9

(136108) Haumea = 2003 EL61

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Satellite de Vénus : aucun

 

VENUS / Venus

S0814.jpg

Comme toutes les planètes et les premiers astéroïdes découverts, Vénus a reçu un symbole.

[Gould, B.A. 1852, On the Symbolic Notation of the Asteroids, Astron. J., 2, 80.]

 

 

Après le Soleil et la Lune, Vénus est l'objet le plus brillant du ciel. Un petit télescope ou une lunette montrera les phases de Vénus, semblables aux phases de la Lune.

 

 

Caractéristiques

 

Vénus est, après le Soleil et la Lune, l'astre le plus lumineux de notre ciel. Vue de la Terre, Vénus ne s'écarte que de 48° au maximum du Soleil, et est donc visible tantôt le matin, tantôt le soir. Appelée également "L'Etoile du Berger", elle est la première "étoile" qui s'allume au coucher du Soleil, et la dernière qui s'éteint dans les lueurs du matin. Connue dès l'Antiquité, les Egyptiens ainsi que les Grecs et les Romains ont longtemps cru qu'il s'agissait de deux planètes distinctes.

 

Vénus gravite en 224,7 jours sur une orbite quasi circulaire à une distance moyenne du Soleil de 108,2 millions de kilomètres. La rotation de la planète est extrêmement lente (242,98 jours, Terre=23h 56m 04s) et s'effectue dans le sens rétrograde. En raison d'une très faible inclinaison (2°) de l'axe de rotation par rapport au plan orbital, et d'une orbite quasi circulaire, les variations de saisons ne sont pas très importantes.

 

Sous bien des aspects, Vénus semble être la jumelle de la Terre. Elle a sensiblement le même diamètre (12.104 km, Terre= 12.756,34 km) et une masse un peu plus faible (0,817 masse terrestre). La densité de Vénus (5,1 g/cm³), assez proche de celle de la Terre (5,51 g/cm³), laisse penser qu'elle est constituée plus ou moins des mêmes matériaux.

 

  La grande différence est causée par l'épaisseur de l'atmosphère, environ 90 fois plus dense que celle de la Terre et composée de 96,5% de dioxyde de carbone, qui concentre l'énergie solaire, provoquant un effet de serre pouvant être à l'origine de l'évaporation complète d'anciens océans vénusiens. Au lieu d'être juste un peu plus chaude que la Terre, la température au sol de Vénus est d'environ 500°C.

 

Crédit : NASA/JPL

L'épaisse couche nuageuse de l'atmosphère vénusienne empêche toute observation visuelle de la surface, et seule une cartographie de la planète par radar est possible.

 

Missions spatiales

 

Plus de vingt missions spatiales ont visité Vénus, la première fut le survol par la sonde américaine Mariner 2 en Décembre 1962. En Février 1966, la sonde soviétique Venera 2 passe à 24.000 km de la planète mais ne transmet aucune donnée. Quelques jours plus tard, Venera 3 descend dans l'atmosphère vénusienne sans toutefois retransmettre de données. En Octobre 1967, Venera 4 envoie un compartiment parachuté dans l'atmosphère vénusienne et transmet des données sur sa composition. La sonde Mariner 5, envoyée par les américains, passe à 4.000 km de Vénus en Octobre 1967. Venera 5 et 6 pénètrent l'atmosphère de la planète en Mai 1969, et en Décembre 1970, Venera 7 fait un atterrissage en douceur et transmet des données pendant 23 minutes. Venera 8 renouvelle l'expérience en Juillet 1972 et ce sont 90 minutes de données qui seront envoyées vers la Terre. Mariner 10 survole Vénus et obtient les premières photographies de Vénus par une sonde. En 1975, Venera 9 et 10 prennent des photographies de la surface de la planète. La sonde Pioneer Venus, en 1978, effectua la première cartographie de haute qualité de la surface de la planète. Les vaisseaux Venera 11 et 12, en 1978, effectuent un survol avant d'atterrir. Quatre ans plus tard, Venera 13 et 14 réussissent également leur atterrissage et transmettent des données. En 1983, Venera 15 et 16 restent en orbite pour transmettre des images radar de la surface. Les américains envoient les sondes Véga 1 et 2 à destination de la planète, pour un atterrissage en douceur en Juin 1985 et l'envoi de ballons dans l'atmosphère vénusienne. Lancée en 1989, la sonde Magellan cartographia 98% de la surface de la planète avec une résolution supérieure à 300 m et obtint la carte du champ de gravité pour 95% de la planète. La sonde Cassini survole Vénus le 26 Avril 1998, puis de nouveau le 24 Juin 1999.

 

S0814.jpg

Crédit : NASA/JPL

 

Vénus - Caractéristiques Orbitales

Distance moyenne au Soleil

108 208 926 km

(0,72 ua)

Distance maximale au Soleil

109 millions de km

Distance minimale au Soleil

107,4 millions de km

Distance maximale à la Terre

258 millions de km

Distance minimale à la Terre

41 millions de km

Inclinaison de l'orbite sur l'écliptique

3,394 71°

Excentricité de l'orbite

0,006 773 23

Période de révolution sidérale

224,70096 jours

Période de révolution synodique

583,9210 jours

Vitesse orbitale moyenne

35,021 km/s

 

Vénus - Caractéristiques Physiques

Diamètre équatorial

12 103,7 km

Diamètre polaire

12 103,7 km

Aplatissement

0

Masse

4,8685×1024 kg

Masse (Terre = 1)

0,817

Masse volumique moyenne

5,204×103 kg/m³

Gravité à la surface

8,87 m/s²

Période de rotation sidérale

243,0185 jours (rétrograde)

Inclinaison de l'équateur sur l'orbite

2,64°

Albedo

0,65

Vitesse de libération

10,361 km/s

Température au sol

460 °C

Pression atmosphérique

9321,9 kPa

Atmosphère

-Dioxyde de carbone : 96 %

-Azote : 3 %

-Traces de :

Dioxyde de soufre
Vapeur d'eau
Monoxyde de carbone
Argon
Hélium
Néon
Sulfure de carbonyle
Acide chlorhydrique
Acide fluorhydrique

Nbre de Satellites connus

aucun

 

 

Votre poids sur une Planète de notre Système Solaire ?

 

 

 

Vénus (Aphrodite pour les Grecs, Ishtar pour les Babyloniens) est la déesse de l'amour et de la beauté. Les Grecs avaient donné deux noms à la planète : Eosphorus comme étoile du matin et Hesperus comme étoile du soir. Mais les astronomes Grecs savaient que ces deux noms se rapportaient à un même objet.

 

 

Documentation :

QUID 2000

Dictionnaire de l'Astronomie - Philippe de La Cotardière (Editeur : Larousse)

Encyclopédie Illustrée - L'Univers (Editeur : Gründ)

Planètes et Satellites - André Brahic (Editeur : Vuibert)

Les Planètes - Daniel Benest ( Points-Sciences- S112)

 

Haut de page

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux