Retour à l'accueil

Les Préparatifs

 

 

Premier objectif : choisir un site pour observer dans de bonnes conditions.
Ce fut chose facile : mes grands-parents possèdent une résidence située dans la bande de Totalité.
Quelle chance !!!

 

Deuxièmement : s'équiper !
Achat d'un bon appareil photo repéré dans une boutique d'occasion, filtre (feuille de polymère noir) commandé dès le mois d'avril pour préparer les filtres pour l'appareil, les jumelles, le caméscope.

 

Ensuite : bricolage !
Ayant renoncé à utiliser mon télescope vu le prix des filtres solaires, la monture équatoriale de celui-ci était libre et en conséquence, je pourrai tout de même profiter du suivi grâce au moteur.
Et en avant pour le bricolage d'un support pour positionner le caméscope sur le pied.

 

Pour ne rien rater : se documenter !
La chasse à la documentation commence : achat de revues spécialisées, découpage d'articles dans différents magazines, connexions sur plusieurs services Minitel pour collecter les données relatives à mon site d'observation.

 

Côté matériel : répéter les manipulations à effectuer !
Bon, maintenant, il faut s'entraîner à faire de bonnes photos avec mon matériel. Il ne s'agit pas d'oublier un détail :

 

- changement de pellicule en pleine nuit (on ne sait jamais),
- installation de matériel (montage et démontage rapide car il pourrait pleuvoir au moment crucial),

- s'entraîner à photographier le soleil avec les filtres pour repérer le bon temps de pose, - puis comparer les photographies obtenues avec les indications fournies dans les tableaux de la documentation collectée,

- faire un choix pour l'ouverture du diaphragme et le temps de pose,

- établir un tableau récapitulatif pour ne rien oublier.........

 

Eh oui, une éclipse, ça se prépare.

 

Et les lunettes : je me suis retrouvé au total avec plus d'une vingtaine de paires.
J'en avais acheté 10 paires dès le mois d'avril, et le reste me fut fourni au fur et à mesure grâce aux magazines achetés en Juillet et Août.
Rassurez-vous, elles ont toutes servi.
Ma soeur en a hérité de quatre paires, ma cousine de quatre paires également,  et le reste fut distribué en 3 secondes sur la place du village à des malheureux passants, qui d'un coup sont devenus les plus heureux des hommes. A quoi ça tient le bonheur !!!

 

Enfin prêt ??? le doute s'installe.
Moi ça va, je pense être prêt...; enfin, on verra bien pour les photos. Ce n'est pas grave si je les rate, il y en aura plein dans les magazines. A moins....qu'il pleuve !!!

 

Que dit la météo :
A J-5, c'est compromis.
A J-4, si on  voit  l'Eclipse, on aura de la chance.
A J-3, quelques percées dans les nuages devraient permettre de suivre l'Eclipse.
A J-2, je me rends sur mon site d'observation. On verra bien sur place.
A J-1, sur place, il pleut. Il faut attendre encore.
le Jour J, miracle : lever de Soleil, beau temps avec quelques nuages sur fond de ciel bleu.

 

L'Eclipse aura bien lieu.

Lire la suite    

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux