Retour à l'accueil

Exit Pluton ou Bienvenue à 2003 UB313 ?

 

 

La découverte dans notre Système solaire de 2003 UB313 pourrait avoir pour conséquence l'élimination de Pluton de la liste des planètes, ou au contraire, l'ajout à la liste d'une dixième planète, et probablement, la rédaction d'une définition précise de ce qu'est une planète.

 

La neuvième planète du Système solaire

 

Pluton, signifiant "le riche" et qui était le surnom donné à Hadès, le dieu des Enfers dans la mythologie grecque, a été découverte seulement en 1930, et est considérée depuis lors comme étant la planète la plus éloignée de notre Soleil, la neuvième.

 

 

C'était un monde glacé supposé être presque aussi grand que la Terre. A la fin des années 1960, les scientifiques ont constaté que sa taille avait été surestimée. La masse de la planète n'est d'environ qu'un cinquième de celle de la Lune. Son diamètre est d'environ 2.250 km.

 

Au moment de sa découverte, Pluton était le seul objet connu orbitant dans le Système solaire au-delà de l'orbite de Neptune. Notre Système solaire ne comptait alors que 8 planètes - soit les 5 astres "errants" connus dès l'Antiquité (Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne), Uranus découverte en 1781, Neptune en 1846 et la Terre - et environ 20 satellites naturels et un peu plus de 2.000 astéroïdes répertoriés.

 

Pluton

Crédit: Lowell Observatory

 

Lorsque sa lune, Charon, a été trouvée en 1978, le statut de planète pour Pluton a été apparemment confirmé.

 

Aujourd'hui, notre vision du Système solaire s'est considérablement modifiée. On dénombre 9 planètes, dont Pluton, plus d'une centaine de satellites naturels, et plus de 300.000 astéroïdes recensés (dont environ 100.000 numérotés).

 

Au fil des années, le nombre croissant d'astéroïdes découverts, pour certains notamment dans la même région que Pluton, ou dans les régions au-delà, a interpellé bon nombre d'astronomes sur le statut réel de Pluton. Planète ou gros astéroïde ? Le débat existe depuis sa découverte en 1930, et après une période d'accalmie, les discussions entre spécialistes se sont ravivées surtout depuis la découverte de 1992 QB1, le premier représentant d'une famille qui ne cesse de s'agrandir. Les astronomes ont en effet trouvé depuis environ 1.000 autres petits objets glacés au-delà de Neptune. Il pourrait même y avoir plus de 100.000 de ces petits corps dans ce qu'on appelle communément la Ceinture de Kuiper. Certains pourraient même avoir une taille imposante, dépassant de loin Pluton.

 

Une Planète Majeure ou une Planète Mineure ?

 

Pluton présente de nombreuses caractéristiques communes avec les astéroïdes circulant au-delà de Neptune. Sa trajectoire coupe l'orbite d'une autre grande planète, Neptune, et Pluton est soumis à son influence, étant en résonance 2:3 (Pluton effectue 2 rotations autour du Soleil pendant que Neptune en fait trois). Par ailleurs, Pluton, avec son orbite allongée (e=0.246) et son plan orbital plus incliné (17°10') que les autres planètes, ressemble plus à un objet de la Ceinture de Kuiper qu'à une planète. Pluton est aussi très petite (~2.250 km), plus petite que notre satellite naturel, la Lune (3.476 km), et que les quatre satellites majeurs de Jupiter, ou que Titan qui orbite autour de Saturne ou encore Triton, la lune de Neptune.

Cependant, Pluton est très sphérique, comme les autres planètes, et possède une atmosphère et des saisons. Mais certains gros astéroïdes présentent également un corps sphérique, et des satellites tels que Titan ont une atmosphère plus épaisse que celle de Pluton. Les récentes observations ont montré que d'autres astéroïdes possèdent aussi leurs propres satellites, tels 243 Ida ou le géocroiseur 69230 Hermès.

 

Pluton

Crédit : Alan Stern, Southwest Research Institute; Marc Buie, Lowell Observatory; NASA; ESA

 

Nul doute maintenant aux yeux de nombreux astronomes professionnels ou amateurs que Pluton n'est que l'un des représentants, l'un des plus gros, des objets circulant au-delà de l'orbite de Neptune, un TransNeptunien. La découverte d'un objet d'un diamètre plus important que Pluton pourrait avoir pour conséquence une remise en cause officielle du statut de Pluton, un statut qui ne tient plus qu'à un fil depuis la découverte d'objet tels que 2002 LM 60 dénommé Quaoar (1.250 km), puis d'Orcus 2004 DW (entre 1.010 et 2.260 km), et de 2003 VB12 dénommé Sedna (entre 1.700 et 2.000 km).

 

 

Pour compliquer le débat, il n'existe pas de définition officielle pour les planètes, et la découverte d'objets importants aux confins du Système solaire soulève régulièrement des questions sur le statut de ces nouveaux objets au regard de Pluton et inversement.

 

L'histoire nous montre qu'un déclassement ne serait pas une première, puisque lors de sa découverte en 1801 par Giuseppe Piazzi, la petite planète Cérès avait acquis le statut de "Planète" au même titre que Mars ou Jupiter. Ce n'est que 45 à 50 ans plus tard qu'en raison du nombre croissant de découverte d'objets dans la même région du ciel, que la Communauté Astronomique Internationale considéra Cérès comme l'un des membres, le plus gros, de la Ceinture Principale d'astéroïdes et Cérès fut déclassé à juste titre.

 

Une dixième planète ou un nouveau TransNeptunien ?

 

D'environ 3.000 km de diamètre, 2003 UB313 est le plus grand objet trouvé dans notre Système solaire depuis la découverte de Neptune en 1846. Cet imposant objet circule sur une orbite fortement inclinée de 44 degrés à une distance de 37.8 UA au plus près de Soleil et s'éloigne jusqu'à 97 UA de notre astre diurne lors de son passage à l'aphélie. 2003 UB313 parcourt son orbite en 557 années.

  

Crédit : NASA/JPL

 

Jusqu'à présent, aucun des objets trouvés ne dépassait en taille celle qui s'est vue attribuer le titre de neuvième planète. Les découvertes successives au fin fond de notre Système solaire de Quaoar (1.200 km) en 2002, de Sedna (1.600 km) en 2003, puis d'Orcus (1.500 km) en 2004, laissait supposer que les astronomes n'allaient pas tarder à trouver un objet de taille équivalente ou supérieure à Pluton dans cette région de l'espace. Les découvertes annoncées récemment, le même jour que 2003 UB313, de 2003 EL61 (<1.800 km), de 2005 FY9 (entre 1.100 et 1.800 km) l'ont confirmé. Ces trois derniers objets récemment annoncés sont les trois plus gros astéroïdes connus à ce jour, 2003 UB313 étant même d'une taille supérieure à Pluton d'après les premières estimations.

 

Crédit : Sky&Telescope/Gregg Dindermann

 

Alors, quel sort va t'on réserver à Pluton dans les prochaines semaines ? Confirmation de son statut de neuvième Planète ou rétrogradation au rang de Planète mineure ? Le sort de 2003 UB313 en dépend certainement.

 

Une définition plus précise qui se fait attendre

 

"Planète : Astre sans source de rayonnement interne, moins massif qu'une étoile, formé en même temps qu'une étoile centrale par effondrement d'une nébuleuse planétaire. Les planètes sont liées par la gravité à l'astre central, autour duquel elles décrivent des orbites."

 

Telle est la définition délivrée par n'importe quel dictionnaire.

 

Si les astronomes s'accommodaient tant bien que mal de cette définition jusqu'à présent, notamment depuis l'introduction de Pluton au rang de planète bien que son inclinaison sur le plan de l'écliptique ne laisse aujourd'hui aucun doute sur une origine différente de celle des autres planètes composant notre Système solaire, il est devenu urgent de réviser ou de compléter la définition officielle.

 

Suite à la découverte de Sedna (2003 VB12) et compte-tenu du nombre croissant de découvertes au cours de la dernière décennie d'objets dans la région au-delà de Neptune, l'Union Astronomique Internationale a adopté en 2003 la décision suivante :

 

"Par conséquent, l'IAU a établi un groupe de travail pour considérer la définition d'une taille minimum pour une planète. Jusqu'à ce que le rapport de ce groupe de travail soit reçu, tous les objets découverts à une distance de plus de 40 UA du Soleil continueront à être considérés en tant qu'éléments de la population des TransNeptuniens."

 

Le rapport, non encore remis à ce jour, confère pour l'instant le statut de TransNeptunien à 2003 UB313.

 

Espérons que dans les prochains semaines, une définition précise de planète de la part des instances compétentes voit enfin le jour afin de clarifier une situation laissée en suspens et qui divise la communauté scientifique.

 

Pluton pourrait bien à cette occasion être reléguée au rang de Planète Mineure, ou au contraire voir son statut confirmé, de même que 2003 UB313 pourrait bien se voir propulser du rang de Transneptunien à celui de dixième planète.

 

Pour en savoir plus...

 

La GALERIE - Planètes et Satellites de notre Système Solaire. 

Planètes et Satellites : Tableau Comparatif des Données.

 

Les plus gros objets du Système solaire (hors Soleil)

Planètes, Satellites, et Astéroïdes de la Ceinture Principale

Les 10 plus gros astéroïdes

 

Les 100 premiers Astéroïdes découverts

 

L'astéroïde 2004 DW, un astéroïde géant

 

Sedna (2003 VB12), un nouveau monde

 

2003 EL61, un gros SBKO accompagné d'une lune

 

2005 FY9, un "Classical KBO" pas classique du tout par sa taille

 

2003 UB313, une dixième planète au-delà de Pluton

 

http://www.iau.org/IAU/FAQ/sedna.html Naming of Planets and SEDNA

http://www.iau.org/IAU/FAQ/PlutoPR.html The Status of Pluto: A clarification - IAU Press Release 01/99 - February 3, 1999

 

Les ASTEROIDES

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux