Qu'est-ce qu'un Transit ?

 

Le Transit du 8 Juin 2004

Qu'est-ce qu'un Transit ?

L'intérêt scientifique - la parallaxe

La "Goutte Noire"

Transit de Mercure du 07 Mai 2003

Les Transits de Vénus à travers les Siècles

Carte - Horaires

Observation - Rappel Important

Suivre le Transit grâce aux WebCams

Liens

 

Les Transits

 

Dans sa course, Vénus se retrouve tantôt entre la Terre et le Soleil (Conjonction inférieure), tantôt à l'opposé du Soleil (Conjonction Supérieure).

 

Si le plan de l'orbite de Vénus était le même que le plan de l'orbite de la Terre autour du Soleil, il se produirait un transit, c'est-à-dire un passage de la planète devant le Soleil, à chaque Conjonction inférieure de Vénus.

 

 

 

Mais du fait de l'inclinaison de son orbite de 3°23' par rapport à l'écliptique (le plan de l'orbite terreste autour du Soleil), le passage de Vénus devant le Soleil ne peut avoir lieu que si les trois astres sont alignés et à condition que Vénus passe au point d'intersection de son plan orbital avec l'orbite de la Terre (ligne des noeuds).

 

 

 

Les transits de Vénus ont donc lieu début Juin, lors du passage au noeud descendant de son orbite, ou début Décembre, lorsque la planète passe par le noeud ascendant.

 

De même que pour les éclipses de Soleil, on peut mettre en évidence, par l'étude des dates de transit, une périodicité :

8 ans, 121 ans et 6 mois, puis 8 ans, et 105 ans et 6 mois, et ainsi de suite. Les transits ont lieu donc par paires (à 8 ans d'écart), et sont séparés par un intervalle de plus d'un siècle.

 

Les Transits de Vénus 

 

07 Décembre 1631

04 Décembre 1639

06 Juin 1761

03 Juin 1769

09 Décembre 1874

06 Décembre 1882

08 Juin 2004

06 Juin 2012

11 Décembre 2117

08 Décembre 2125

 

 

 

Il s'écoule 224.6989 jours entre deux passages de Vénus au Noeud ascendant de son orbite (Période de révolution draconitique), et 583.921361 jours entre deux passages successifs de Vénus dans une position déterminée par rapport au Soleil et à la Terre, conjonction ou opposition (Période de révolution synodique).

 

En conséquence, lorsque Vénus effectue 5 révolutions synodiques (583.921361 j x 5 = 2919.607 j), elle accomplit également 13 révolutions draconitiques (224.698895 j x 13 = 2921.086 j).

 

Au bout de cette période, qui correspond à presque 8 années terrestres (365.25 j x 8 = 2922 j), Vénus se retrouve dans la même configuration par rapport à la Terre et au Soleil, mais également par rapport au noeud ascendant ou descendant de son orbite.

 

Les circonstances du transit étant réunies à une date, il est fort probable qu'elles soient réunies de nouveau 8 ans plus tard.

 

RD = révolution draconitique

(224.698895 jours)

Nombre de jours

RS = révolution synodique (583.921361 jours)

Nombre de jours

Différence de jours (RD-RS)

Années terrestres (365.25)

13

2921.086

5

2919.607

1.478745

8

382

85834.98

147

85836.44

-1.464691

235

395

88756.06

152

88756.05

1.405334E-2

243

 

La décomposition des réels en fractions continues montre cependant qu'il existe un décalage de 1.478 jours dans cette périodicité, ce qui explique pourquoi les transits n'ont pas lieu tous les 8 ans. Ce décalage est quasiment compensé (-1.464691 jours) après 382 révolutions draconitiques correspondant à 147 révolutions synodiques, soit 235 ans (121.5 ans + 8 ans + 105.5 ans = 235 ans).

 

Note : la méthode de décomposition des réels en fractions continues ne fait pas ressortir les périodicités de 121.5 ans et 105.5 ans)

 

Au bout d'une période de 243 ans, les phénomènes se reproduisent quasiment à l'identique.

 

L'intérêt scientifique - la parallaxe...

 

Retour à l'accueil

Contact : Gilbert Javaux